Raytheon AIM-9 Sidewinder

Rappels

  • Type : Missile air-air courte portée
  • Constructeur : Raytheon drapeau du pays

Versions

  • Hughes Aircraft AIM-9C : L'autodirecteur de l'AIM-9B était extrêmement limité, et pouvait très facilement viser le soleil à la place de la cible. L'US Navy demanda donc une version à guidage radar semi-actif, l'AIM-9C …
  • Raytheon AIM-9A : Première version, construite sous le nom d'AAM-N-7 Sidewinder I à seulement 240 exemplaires. La version de série sera l'AIM-9B.
  • Raytheon AIM-9B : Seconde version construite par Ford Aerospace et General Electric, d'abord sous le nom de AAM-N-7 Sidewinder IA, avant d'être renommé AIM-9B Sidewinder en 1963.

    D'abord utilisé par l'US Navy, le …
  • Raytheon AIM-9D : L'AIM-9D est un AIM-9B amélioré, avec un nouveau moteur, une nouvelle charge et surtout un nouvel autodirecteur au champ plus étroit (2,5°) afin de limiter le bruit.

    Environ 1 …
  • Raytheon AIM-9E : L'AIM-9E est une amélioration des AIM-9B pour l'USAF : un nouvel autodirecteur est utilisé, utilisant un refroidissement thermoélectrique (par effet Peltier). Le missile peut ainsi rester refroidi sur le rail de …
  • Raytheon AIM-9F : Également connue sous le nom de AIM-9B FGW.2, l'AIM-9F est une version produite en Allemagne  à 15 000 exemplaires. De plus, la plupart des missiles européens furent convertis à …
  • Raytheon AIM-9G : Basé sur l'AIM-9D, l'AIM-9G présente notamment de nouveaux modes de guidage, l'autodirecteur pouvant chercher des cibles sans être asservi au radar.

    2 120 exemplaires ont été construits entre 1970 …
  • Raytheon AIM-9H : Il s'agit d'une version de l'AIM-9G dotée d'un nouvel autodirecteur avec une électronique à état solide et des servo-commandes plus puissantes, permettant une plus grande agilité.

    Environ 7 700 exemplaires …
  • Raytheon AIM-9J Sidewinder : L'AIM-9J est un AIM-9E modifié, avec notamment une électronique révisée et des surfaces de contrôle en double-delta ainsi que des servo-commandes plus puissantes pour augmenter son agilité.

    Un certain nombre …
  • Raytheon AIM-9L : L'AIM-9L est d'abord un AIM-9H amélioré sur presque tous les plans :


    • un nouvel autodirecteur capable de traquer une cible sous tous les aspects,

    • un nouveau moteur plus performant,

    • une …
  • Raytheon AIM-9M Sidewinder : Alors que l'AIM-9L est presque un missile neuf, l'AIM-9M n'est que très légèrement amélioré par rapport au −9L, avec surtout un autodirecteur refroidi en circuit fermé (pour une plus grande …
  • Raytheon AIM-9N Sidewinder : Il s'agit d'un nouveau nom des AIM-9J1, des AIM-9E améliorés destinés à l'exportation.
  • Raytheon AIM-9P Sidewinder : L'AIM-9P est une version conçue à la demande de l'USAF, initialement en vue d'équiper certaines armées étrangères qui n'avaient pas les moyens ou n'étaient pas autorisées à acheter l'AIM-9L. Cependant …
  • Raytheon AIM-9Q Sidewinder : L'AIM-9Q est un projet de l'US Navy d'amélioration de l'AIM-9M. Peu d'informations sont disponibles, le projet a été probablement abandonné ou été renommé en une des sous-versions de l'AIM-9M.
  • Raytheon AIM-9R Sidewinder : Le programme AIM-9R a été lancé en 1986 par l'US Navy, afin d'obtenir un remplaçant aux AIM-9M.
    Le principal changement devait être un autodirecteur WGU-19/B. Un premier tir réussi …
  • Raytheon AIM-9S Sidewinder : L'AIM-9S est presque identique à l'AIM-9M ; seules ses contre-contre-mesures électroniques ont été fortement dégradées afin de vendre le missile à des clients étrangers.
    À ce jour, le seul client connu …
  • Raytheon AIM-9X : La chute du Mur de Berlin permit à l'Occident de tester les derniers missiles soviétiques R-73 combinés au viseur de casque du MiG-29. Des essais et un certain nombre de …
  • Raytheon ZAIM-9K : L'AIM-9K devait être un AIM-9H amélioré, mais l'US Navy abandonna le projet pour rejoindre celui du AIM-9L (d'où la désignation commençant par un Z), afin d'avoir un unique missile pour …

Sur le forum…

Il n'y a pas (encore) de sujet dédié

Mais vous pouvez bien sûr en créer un nouveau sur le forum.