Embraer EMB-314 Super Tucano

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement de base
  • Constructeur : Embraer drapeau du pays
  • Premier vol : 2 juin 1999
  • Production : 190 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Embraer EMB-312 Tucano

Historique

Le projet ALX fut lancé afin de répondre à plusieurs besoins : pour la force aérienne brésilienne, il s'agissait de trouver un remplaçant au AT-26 Xavante. Pour le SIVAM (Sistema de Vigilância da Amazônia), l'organisme gouvernemental chargé de surveiller l'Amazonie, de se procurer un appareil capable d'intercepter des avions entrés illégalement en concert avec les R-99, la version AWACS de l'ERJ-145.

Concrètement, l'appareil devait être capable de résister au climat amazonien (forte humidité et températures), avoir une grande autonomie, être capable d'opérer de jour, de nuit et par tout-temps, à partir de petits aérodromes peu préparés. Des équipements tels que des écrans multifonctions, un HUD, une manette HOTAS, une compatibilité avec les NVG, un point humide en position centrale et la possibilité d'utiliser le missile MAA-1 étaient demandés.

Embraer reprit donc son EMB-312H en 1992, le concurrent malheureux du JPATS, pour en dériver son EMB-314. Les modifications touchèrent par exemple l'aile, redessinée. Le meilleur moyen de distinguer un Super Tucano d'un Tucano est la présence de deux quilles ventrales, ou l'hélice à 5 pales (le Tucano n'a pas de quilles ventrales et dispose, selon les versions, d'une hélice tripale ou quadripale). Le contrat correspondant fut signé en 1995. La version monoplace (A-29A) vola pour la première fois le 2 juin 1999 entre les mains de Marcos Salgado de Olivera, et la version biplace (A-29B) le 22 octobre.

L'appareil est légèrement plus long que le Tucano, voit son train d'atterrissage renforcé. Il dispose d'un blindage en kevlar et est motorisé par un Pratt & Whitney Canada PT6A-68A (969 kW) bien plus puissant que celui du Tucano. Il possède une hélice Hartzell à cinq pales, 2 mitrailleuses Herstal M3P de 12,7 mm logées dans les ailes et 5 points d'emport (dont un ventral). Il peut emporter 1500 kg de charges offensives : bombes, roquettes, missiles Sidewinder, Piranha ou Python 3 et 4. Sa capacité interne en carburant est de 695 l.



Il dispose également d'un HUD, d'un FLIR AN/AAQ-22 SAFIRE sous le fuselage, d'une manette HOTAS, d'un système de navigation TCAS (Traffic Collision Avoidance Systems), d'un GPS, de deux écrans multifonctions 6X8 et de sièges éjectables Martin-Baker Mark 10 LCX zéro-zéro. Son cockpit est compatible avec des JVN et dispose d'un système OBOGS. Une grande partie de son avionique est d'origine israélienne, d'Elbit plus exactement. Sa cellule peut supporter des facteurs de charge compris entre 7G et -3,5G.

L'appareil vole donc plus rapidement et plus haut que son prédécesseur. En août 2001, une commande de 76 appareils (23 en option) fut signée. Les 51 premiers étaient des A-29B biplaces, les 25 suivants des A-29A monoplaces. Ces derniers emportent un réservoir de carburant supplémentaire en lieu et place du 2e siège.

L'appareil, surnommé Super Tucano, fut testé à partir d'octobre 2003 et entra en service en août 2004 au sein de la force aérienne brésilienne. 99 appareils sont entrés en service, les livraisons étant terminées en mai 2009. L'un d'eux s'est écrasé le 25 février 2011. Le monoplace a pour rôles l'interdiction, la lutte anti-guérilla, le close air support, l'interception d'avions peu performants. Le deuxième poste est remplacé par un réservoir de carburant supplémentaire. Le biplace tient tous ces rôles, avec en plus l'entraînement et le contrôle aérien avancé.

La Colombie, premier client export, a commandé 25 A-29B en décembre 2005, afin de remplacer ses OV-10 Bronco et ses A-37 Dragonfly. Les livraisons eurent lieu de décembre 2006 à août 2008. L'un d'eux fut utilisé pour tuer Raul Reyes, le n°2 des FARC.

Le Chili a commandé 12 appareils en avril 2008, les livraisons commençant le 23 décembre 2009. La République Dominicaine a 8 appareils, livrés en 2009 et 2010 (10 appareils étaient prévus au départ, en août 2001). L'Equateur avait commandé 24 appareils en mars 2009, avant de réduire sa commande à 18 appareils. Sa force aérienne possède actuellement 8 appareils, les livraisons devant se terminer en 2012. Ils doivent remplacer les A-37.



Le Burkina Faso a commandé 6 A-29B neufs, dont les 3 premiers ont été récemment livrés.

Le Guatemala a commandé 10 appareils en mai 2009 et l'Indonésie 16, afin de remplacer ses OV-10 Bronco. La compagnie Xe (ex-Blackwater) possède un biplace, dépourvu de mitrailleuses, pour l'entraînement. L'US Navy en a loué un en 2008 afin de le tester comme appareil de lutte anti-guérilla, dans le cadre du programme "Imminent Fury". Enfin, le Salvador négocie un contrat pour 10 appareils depuis novembre 2010.

Le Pérou a fait part de son intention d'acheter 12 appareils en décembre 2009. Quant au Vénézuela, il envisageait d'acheter 24 appareils en février 2005. Le contrat est tombé à l'eau, Chavez accusant les Etats-Unis d'avoir fait capoter l'affaire en bloquant l'autorisation de transfert de composants américains. L'appareil fut également présenté en 2009 à l'US Air Force, pour un contrat de 100 appareils destinés à la lutte anti-guérilla.

En juin 2015, le Super Tucano totalise 210 commandes fermes, dont 190 ont été livrés.


Texte de Clansman.

Pays utilisateurs

Versions

Sur le forum…

  • ciders a écrit

    C'est bien ça. Simplement, c'est la première fois qu'ils passent par le nord de l'Europe. D'ordinaire, c'est plutôt par le sud.

    Notez les plaques de blindage de chaque côté du cockpit.
    Bien vu, en effet
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Super Tucano avec bombe guidée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est bien ça. Simplement, c'est la première fois qu'ils passent par le nord de l'Europe. D'ordinaire, c'est plutôt par le sud.

    Notez les plaques de blindage de chaque côté du cockpit.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 3 Super Tuc USAF en transit
    Image
    ça sent la livraison pour l'Afghan AF
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Super Tucano à l'assaut du marché Européen
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il s'agirait des Philippines apparemment
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 6 unités commandés par un pays…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci beaucoup pour l'info
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En cherchant un peu sur Google, j'ai trouvé des cibles aériennes de chez SECAPEM qui semblent correspondre (conteneur Taxan, également en service au sein de l'Armée de l'Air):
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je l'ai pioché sur "Fórum Defesa Brasileira": adresse http://defesa.forums-free.com
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  Un avion d’attaque léger A-29 Super Tucano de la force aérienne malienne s’est écrasé, près de Sévaré, 2 months, 3 weeks ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)