BAe P.96

Rappels

  • Catégorie : Projet
  • Constructeur : BAe drapeau du pays
  • Missions : Chasse

Historique

Le British Aerospace P.96 est un projet de chasseur monoplace biréacteur, muni d’ailes en flèche, d’un empennage conventionnel en flèche, d’entrées d’air arrondies situées sous les apex des ailes et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Dès la fin des années 1960, le Royaume-Uni désire remplacer sa flotte vieillissante avec de nouveaux avions de combat. En effet, l’URSS met au point ses MiG-29 et Su-27, alors que les USA sont sur le point de mettre en œuvre leurs F-15 et F-16. La spécification AST396 (Air Staff Target #396) en 1969, puis la spécification AST403 en 1972 concernent ce renouvellement. Les différents constructeurs britanniques étudient une trentaine de projets, parmi lesquels on trouve le P.96 de BAC (British Aircraft Corporation) dont les premières études débutent en août 1977 et qui est présenté quelques années plus tard.

Le P.96F, qui est le projet finalisé, est un biréacteur relativement classique. Les ailes, en position haute, sont en flèche avec des rails lance-missiles aux extrémités. Elles sont équipées d’apex arrondis de taille importante, permettant d’améliorer la manœuvrabilité à basse vitesse et diminuer les distances de décollage et d’atterrissage. Les entrées d’air de forme arrondies sont installées sous les apex des ailes. Les deux turboréacteurs sont installés côte-à-côte. La dérive, de même que les empennages horizontaux, sont en flèche. Deux aérofreins sont installés au-dessus du fuselage. Le train d’atterrissage est de type tricycle. Le train avant est légèrement décalé vers la gauche de l’axe de l’avion et s’escamote vers l’avant, sous le poste de pilotage, alors que le train principal s’escamote également vers l’avant, de chaque côté du fuselage.
L’appareil pourrait être équipé d’un radar de recherche et d’interception, éventuellement le Blue Fox, dans le nez. L’armement air-air est constitué de deux missiles à courte portée AIM-9 Sidewinder en bout d’ailes et de missiles à moyenne portée AIM-7 Sparrow ou des futurs BAe Skyflash. Un canon est monté sur l’apex de l’aile droite. Des réservoirs de carburant largables et diverses charges offensives peuvent également être déployés grâce à plusieurs points d’emport sous les ailes et le fuselage. S'il est lancé à la mi-1980, son premier vol pourrait intervenir en août 1983.

Lorsque British Aerospace, qui a entre-temps succédé à BAC, présente son P.96F, les responsables de la RAF et du Ministère de l’Air en sont tout à fait satisfaits. Par contre, ce n’est pas le cas des responsables économiques et des industriels aéronautiques britanniques qui sont réticents du fait de sa ressemblance avec le McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. En effet, ce dernier sera dans la même catégorie et aura un net avantage à l’exportation, puisqu’il sera industrialisé bien avant l’appareil britannique. La proposition du P.96F est par conséquent rejetée, d’autant plus que d’autres projets sont proposés.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 14 100 kg (31 085 lbs)
  • Surface alaire : 38 m² (409 sq. ft)
  • Hauteur : 4,6 m (15,092 ft)
  • Envergure : 11,2 m (36,745 ft)
  • Longueur : 14,4 m (47,244 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Mach maximal HA : Mach 2

Motorisation

  • 2 × réacteurs Turbo-Union RB.199 de 4 077 kgp (40 kN, 8 989 lbf) — 7 543 kgp (74 kN, 16 630 lbf) avec post-combustion

Sur le forum…

  • Et j'ai rajouté "…dont les premières études débutent en août 1977…" , une info trouvée dans le British Secret Projects - Jet Fighters Since 1950 de Tony BUTTLER. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    je trouve ses entrées d'air plus proche de celles du Hornet, mais ce n'est qu'un point de vue.
    A mi-chemin du Hornet et du Rafale, quoi. De face, je trouve que le P.96 a un air de Rafale.
    C'est vrai que je me basais sur le fait qu'elles sont sous l'apex de l'aile comme sur le Hornet.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • je trouve ses entrées d'air plus proche de celles du Hornet, mais ce n'est qu'un point de vue.

    A mi-chemin du Hornet et du Rafale, quoi. De face, je trouve que le P.96 a un air de Rafale.

    les ailes, à part les apex, je les trouve très proche de celles du Mirage F1, non?

    Je trouve aussi.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman.



    Clansman a écrit

    Je me suis permis de rajouter cette phrase :
    S'il est lancé à la mi-1980, son premier vol pourrait intervenir en août 1983.
    , histoire de mieux le situer dans le temps.
    Oups la boulette! Merci, c'est juste, j'ai pas laissé l'info dans le texte final… :oops:



    Clansman a écrit

    Donc ouais, un F/A-18 avec une seule dérive, les entrées d'air du Rafale et des ailes en flèche. :shock:
    C'est ça, oui, bien que je trouve ses entrées d'air plus proche de celles du Hornet, mais ce n'est qu'un point de vue. ;)

    Et les ailes, à part les apex, je les trouve très proche de celles du Mirage F1, non?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Je me suis permis de rajouter cette phrase :
    S'il est lancé à la mi-1980, son premier vol pourrait intervenir en août 1983.
    , histoire de mieux le situer dans le temps. L'info est tirée de là :

    http://forum.keypublishing.com/attachment.php?s=34b9979cb3c03ee2c34259a61ee7b55b&attachmentid=100469&d=1129402537


    Donc ouais, un F/A-18 avec une seule dérive, les entrées d'air du Rafale et des ailes en flèche. :shock:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le British Aerospace P.96 est un projet de chasseur monoplace biréacteur, muni d’ailes en flèche, d’un empennage conventionnel en flèche, d’entrées d’air arrondies situées sous les apex des ailes et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

    Dès la fin des années 1960, le Royaume-Uni désire remplacer sa flotte vieillissante avec de nouveaux avions de combat. En effet, l’URSS met au point ses MiG-29 et Su-27, alors que les USA sont sur le point de mettre en œuvre leurs F-15 et F-16. La spécification AST396 (Air Staff Target #396) en 1969, puis la spécification AST403 en 1972 concernent ce renouvellement. Les différents constructeurs britanniques étudient une trentaine de projets, parmi lesquels on trouve le P.96 de BAC (British Aircraft Corporation) qui est présenté quelques années plus tard.

    Le P.96F, qui est le projet finalisé, est un biréacteur relativement classique. Les ailes, en position haute, sont en flèche avec des rails lance-missiles aux extrémités. Elles sont équipées d’apex arrondis de taille importante, permettant d’améliorer la manœuvrabilité à basse vitesse et diminuer les distances de décollage et d’atterrissage. Les entrées d’air de forme arrondies sont installées sous les apex des ailes. Les deux turboréacteurs sont installés côte-à-côte. La dérive, de même que les empennages horizontaux, sont en flèche. Deux aérofreins sont installés au-dessus du fuselage. Le train d’atterrissage est de type tricycle. Le train avant est légèrement décalé vers la gauche de l’axe de l’avion et s’escamote vers l’avant, sous le poste de pilotage, alors que le train principal s’escamote également vers l’avant, de chaque côté du fuselage.
    L’appareil pourrait être équipé d’un radar de recherche et d’interception, éventuellement le Blue Fox, dans le nez. L’armement air-air est constitué de deux missiles à courte portée AIM-9 Sidewinder en bout d’ailes et de missiles à moyenne portée AIM-7 Sparrow ou des futurs BAe Skyflash. Un canon est monté sur l’apex de l’aile droite. Des réservoirs de carburant largables et diverses charges offensives peuvent également être déployés grâce à plusieurs points d’emport sous les ailes et le fuselage.

    Lorsque British Aerospace, qui a entre-temps succédé à BAC, présente son P.96F, les responsables de la RAF et du Ministère de l’Air en sont tout à fait satisfaits. Par contre, ce n’est pas le cas des responsables économiques et des industriels aéronautiques britanniques qui sont réticents du fait de sa ressemblance avec le McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. En effet, ce dernier sera dans la même catégorie et aura un net avantage à l’exportation, puisqu’il sera industrialisé bien avant l’appareil britannique. La proposition du P.96F est par conséquent rejetée, d’autant plus que d’autres projets sont proposés.


    Versions :
    P.96F : Projet de chasseur biréacteur muni d’ailes en flèche, avec d’importants apex, et d’empennages conventionnels ; jamais construit.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques (estimées) :
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 13,6m
    Envergure : 9,4m
    Hauteur : 4,4m

    Moteurs :
    Deux turboréacteurs avec postcombustion.

    Performances :
    —– ?

    Armement :
    Un canon en interne, missiles AIM-9 Sidewinder, AIM-7 Sparrow ou BAe Skyflash, diverses charges air-sol.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Eurofighter_Typhoon

    http://www.airvectors.net/aveuro.html

    http://www.aereo.jor.br/2010/06/20/muito-antes-do-eurofighter-parte-7/

    http://forum.keypublishing.com/showthread.php?49388-Any-Drawings-of-pre-Eurofighter-BAe-Design-Studies-P-96-P-106-P-110-or-ACA
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer