Supermarine Scimitar

Rappels

  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : Supermarine drapeau du pays
  • Premier vol : 20 janvier 1956
  • Production : 79 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Supermarine 525

Historique

Le Scimitar devait répondre à l'origine à une demande de la Royal Navy concernant un nouvel intercepteur, qui remonte à 1948. De même que pour le Swift, plusieurs démonstrateurs dérivés de l'Attacker furent nécessaires, qui aboutirent au prototype Supermarine 544. 3 prototypes furent construits.

Cependant, ses performances limitées en vitesse et autonomie, et son manque de radar firent qu'il devint plutôt un chasseur-bombardier. L'appareil était effectivement trop lourd pour ses réacteurs. Il fut rapidement remplacé par le Sea Vixen pour la défense aérienne, et on lui confia le rôle d'attaque nucléaire.

Le prototype vola le 20 janvier 1956 avec Mike Lithgow aux commandes. Quant au Scimitar F1, il décolla le 11 janvier 1957. Une commande de 100 appareils suivit en mars 1957 et les exemplaires entrèrent en service en 1958 sur porte-avions. Les livraisons se terminèrent en 1961, après l'annulation des 24 derniers appareils. Mais sa carrière fut entachée d'une mise au point laborieuse, de nombreux accidents et se termina en 1969.

Le Scimitar ne vit jamais le combat, mais fut déployé lors des tensions entre l'Irak et le Koweït en 1961, et lors de la campagne d'Indonésie.

Seuls 76 exemplaires furent construits, dont 39 furent perdus par accidents (soit 51% de pertes), causant la mort de 9 pilotes. Il fut finalemnet remplacé par le Buccaneer. 3 exemplaires sont exposés.

L'appareil était le premier biréacteur à entrer en service au sein de la Fleet Air Arm. Il était aussi le premier appareil britannique à utiliser du titane dans sa structure. Ses pilotes l'appelèrent "The Beast", tant par crainte que par respect. Il fut à peine moins raté que le Swift et sonna le glas de Supermarine.


Texte de Clansman.

Versions

  • Supermarine Scimitar F.1 : Version de série. 76 exemplaires.
  • Supermarine 572 : Projet d’une version du Scimitar destinée à la RAF, modifiée pour être opérationnelle depuis les bases terrestres, 1958.
  • Supermarine 555 : Désignation d'usine du troisième prototype du Scimitar, muni d’un dispositif d’augmentation de la poussée ascensionnelle.
  • Supermarine 574 : Version du Scimitar motorisée avec deux réacteurs Rolls-Royce Avon RA.24, 1958.
  • Supermarine 544 : Prototypes du Scimitar. 3 exemplaires.
  • Supermarine 565 : Projet d’une version de bombardier tactique biplace du Scimitar.
  • Supermarine 566 : Projet d’une version d’attaque du Scimitar destinée à la Royal Navy.
  • Supermarine 567 : Projet d’une version d’attaque biplace destinée à la Royal Navy.
  • Supermarine 561 : Projet d’une version bombardier nucléaire tactique destiné à la RAF.
  • Supermarine 575 : Projet d’une version opérant à partir de base terrestre destinée au Canada.
  • Supermarine 565 : Projet d’une version de bombardier tactique biplace du Scimitar.
  • Supermarine 564 : Projet d’une version de chasseur-bombardier monoplace dérivée du Supermarine 562.
  • Supermarine 562 : Projet d’une version de chasseur-bombardier monoplace du Scimitar.
  • Supermarine 558 : Projet d’une version Scimitar Mk.2 pour répondre aux spécifications N.113P du MOS.
  • Supermarine 560 : Version destinée à opérer uniquement à partir de bases terrestres, un exemplaire modifié (le 51ème de la ligne de production du Type 544).
  • Supermarine 563 : Version du Scimitar opérant à partir de base terrestre, proposé à la Suisse.
  • Supermarine 522 : Projet d’une version monoplace d’attaque au sol du Supermarine Scimitar.
  • Supermarine 556 : Projet d’une version tout-temps du Scimitar pour répondre aux exigences N.139P.
  • Supermarine 567 : Projet d’une version d’attaque biplace du Scimitar destiné à la Royal Navy.

Sur le forum…

  • Le Scimitar en ligne
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Scimitar devait répondre à l'origine à une demande de la Royal Navy concernant un nouvel intercepteur, qui remonte à 1948. De même que pour le Swift, plusieurs démonstrateurs dérivés de l'Attacker furent nécessaires, qui aboutirent au prototype Supermarine 544. 3 prototypes furent construits.

    Cependant, ses performances limitées en vitesse et autonomie, et son manque de radar firent qu'il devint plutôt un chasseur-bombardier. L'appareil était effectivement trop lourd pour ses réacteurs. Il fut rapidement remplacé par le Sea Vixen pour la défense aérienne, et on lui confia le rôle d'attaque nucléaire.

    Le prototype vola le 20 janvier 1956 avec Mike Lithgow aux commandes. Quand au Scimitar F1, il décolla le 11 janvier 1957. Une commande de 100 appareils suivit en mars 1957 et les exemplaires entrèrent en service en 1958 sur porte-avions. Les livraisons se terminèrent en 1961, après l'annulation des 24 derniers appareils. Mais sa carrière fut entachée d'une mise au point laborieuse, de nombreux accidents et se termina en 1969.

    Le Scimitar ne vit jamais le combat, mais fut déployé lors des tensions entre l'Irak et le Koweït en 1961, et lors de la campagne d'Indonésie.

    Seuls 76 exemplaires furent construits, dont 39 furent perdus par accidents, causant la mort de 9 pilotes. Il fut finalemnet remplacé par le Buccaneer. 3 exemplaires sont exposés.

    L'appareil était le premier biréacteur à entrer en service au sein de la Fleet Air Arm. Il était aussi le premier appareil britannique à utiliser du titane dans sa structure. Ses pilotes l'appelèrent "The Beast", tant par crainte que par respect. Il fut à peine moins raté que le Swift et sonna le glas de Supermarine.

    Scimitar F1

    Dimensions
    Longueur : 16,84 m
    Envergure : 11,33 m
    Hauteur : 5,28 m
    Surface alaire : 45,06 m²

    Masses
    A vide : 10869 kg
    maximale : 15513 kg

    Motorisation
    Moteur : 2 Rolls-Royce Avon 202
    Poussée : 10200 kgP

    Performances
    Vitesse maximale : 1185 km/h
    Plafond : 14000 m
    Distance franchissable : 2289 km

    Equipage : 1 pilote

    Armement : 4 canons ADEN de 30 mm et 1800 kg de charges sur 4 points d'emport.

    Pays utilisateurs : Royaume-Uni


    http://www.avionslegendaires.net/supermarine-scimitar.php


    http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/scimitar.htm


    http://en.wikipedia.org/wiki/Supermarine_Scimitar


    http://www.thunder-and-lightnings.co.uk/scimitar/history.php


    http://www.aviastar.org/air/england/vickers_scimitar.php


    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=653


    http://www.vectorsite.net/avsuper.html#m5
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer