Grumman F-14 Tomcat

Rappels

  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : Grumman drapeau du pays
  • Premier vol : 21 décembre 1970
  • Production : 712 appareils construits (cellules neuves)

Historique

L'apparition de nouveaux bombardiers soviétiques tel le Tu-16 ou le Backfire, ainsi que les enseignements de la guerre du Vietnam, incita l'US Navy à lancer un appel d'offres le 18 juin 1968 pour un chasseur dont la mission principale serait la défense de la flotte. Cela nécessitait un radar puissant et des missiles à longue portée. Le F-111B réunissait tout cela : le radar Hughes AN/AWG-9, des missiles AIM-54 Phoenix et des réacteurs TF-30. Cet appareil se révéla cependant un échec, car trop lourd et inadapté.

C'est alors que Grumman présenta son projet : le G-303 conçu par Michael Pelehach. Cet appareil reprenait les principales caractéristiques du F-111B, à savoir le radar, les missiles, les réacteurs, une aile à envergure variable. En revanche, il avait une double dérive et était biplace en tandem, et non pas côte-à-côte comme le F-111B. Désigné vainqueur du concours sur plans VFX le 15 janvier 1969, il fut d'abord commandé à deux exemplaires, sous la dénomination YF-14A.

Le premier d'entre eux décolla pour la première fois le 21 décembre 1970 avec William "Bob" Miller et Robert Smythe aux commandes, mais s'écrasa 9 jours plus tard à son 2e vol. Les pilotes purent s'éjecter, mais la panne du système hydraulique dont ils furent victimes allait être la première d'une longue série. Le deuxième prototype vola le 24 mai 1971 et 10 autres appareils de présérie suivirent. Mais les difficultés de mise au point jetèrent une ombre sur le programme, au point que son existence fut menacée : le 5e et le 10e prototype furent perdus, ce dernier tuant Bob Miller.

En 1974, le Shah d'Iran, qui cherchait un appareil capable d'intercepter les MiG-25 qui infiltraient l'espace aérien de son pays, avait jeté son dévolu sur le F-14 au cours de plusieurs mois de discussions avec ses principaux responsables militaires. Il était résolu à l'obtenir et n'hésita pas à investir dans le programme proprement dit et en commanda 80 exemplaires. La démonstration du F-14 et du F-15 à laquelle il assista, plus tard, n'eut sans doute pas l'influence qu'on lui accorde généralement.



Le Tomcat (matou, mais le verbe dérivé signifie aussi courir les filles !) entra en service dans sa version F-14A en septembre 1974, au sein des squadrons VF-1 et VF-2 sur le porte-avions Enterprise. L'US Navy en reçut 545 exemplaires, qui remplacèrent les F-4 et les F-8 en première ligne. L'AWG-9 dont il était équipé avait une antenne de 91 cm, pouvait suivre 24 cibles simultanément et en engager 6. Sa portée maximale était de 315 km, 140 km pour un chasseur. Il était également équipé de 2 réacteurs Pratt & Whitney TF-30, qui seront le talon d'achille du Tomcat. Peu fiables, ils avaient tendance à caler à 60° d'incidence ou lors de tir missiles.

Enfin, le missile AIM-54A qui équipait exclusivement le F-14 reste le plus gros missile air-air construit. Destiné à détruire les bombardiers et les missiles de croisière, il avait une portée de 184 km et pouvait frôler Mach 5. Le F-14 peut emporter jusqu'à 6 missiles Phoenix, mais dans les faits cet arsenal est trop lourd pour l'appontage et donc rarement utilisé. Cependant, le 22 novembre 1973, 6 d'entre eux furent tirés en 38 secondes et atteignirent 4 cibles. La combinaison la plus courante est 4 missiles Phoenix sous le ventre, 2 missiles Sparrow et 2 missiles Sidewinder, et un canon M-61 Vulcan de 20 mm. Cela couvre donc l'ensemble des portées possibles en combat aérien, du combat BVR jusqu'au dogfight.

18 unités de l'US Navy furent équipés avec cet appareil. 52 F-14A purent également remplir des missions de reconnaissance avec la nacelle TARPS (Tactical Air Reconnaissance Pod System), entrée en service en 1982.

La flèche variait entre 20° et 68° et pouvait être automatiquement réglée en fonction du profil de vol, ou manuellement. Il est déjà arrivé qu'un F-14 apponte avec les ailes repliées, voire en configuration asymétrique. Sur le pont, celles-ci sont repliées à 75°.

Le F-14B fut à l'origine appelé F-14A +. Il fut remotorisé avec les réacteurs du F-15 et du F-16, à savoir le General Electric F110-400, tout en conservant l'avionique originale. Les essais commencèrent dès 1982 et les appareils furent livrés en 1987. 48 F-14A furent upgradés et 38 exemplaires neufs furent construits, avant d'être renommés F-14B en 1991. 67 F-14B virent leur structure renforcée et leur avionique modernisés à la fin des années 1990. Ils furent alors nommés F-14B Upgrade.



Le Bombcat, lui, résulte de l'ajout d'une capacité de bombardement aux F-14A et F-14B Upgrade. Relancé à la fin des années 1980, le Bombcat devint opérationnel à partir de 1992. Il emporte une avionique similaire au F-14D, puis à partir de 1994, une nacelle LANTIRN, une caméra à infrarouge, et un laser de désignation de cibles. En 2003, il fut équipé de GBU-38 JDAM (Joint Direct Attack Munition).

Le F-14C fut un projet avorté, un F-14B motorisé par deux F-401 (le moteur réclamé par l'US Navy à l'origine) et une avionique améliorée pour un usage multirôles.

Le F-14D fut la dernière version du Tomcat et de loin la meilleure. Il reprenait le moteur du F-14B, mais était équipé d'un radar APG-71 (un AWG-9 modernisé avec des modules de l'APG-70 du F-15E, dont la portée maximale fut étendue à 370 km), d'un cockpit à écrans multi-fonctions et de la Liaison 16. 18 F-14A furent convertis en F-14D(R) et 37 exemplaires neufs furent construits. Il fut livré à partir de 1991.

Le premier déploiement opérationnel des Tomcat eut lieu au Vietnam, lorsque des appareils survolèrent Saïgon au moment de l'évacuation. Les F-14 américains virent 2 combats aériens : le 19 août 1981, deux F-14 de l'escadrille VF-41 abattirent 2 Su-22 Fitter libyens à l'aide de Sidewinder, en légitime défense. Le 4 janvier 1989, deux F-14 du VF-32 abattirent deux MIG-23 libyens une nouvelle fois dans le golfe de Syrte.

L'appareil participa à la guerre du Golfe, en effectuant des patrouilles au dessus de la mer Rouge et du Golfe Persique, ainsi que des missions d'escorte ou de reconnaissance. Un F-14 fut perdu et un Mi-8 irakien abattu. C'est surtout le F-15 qui se tailla la part du lion, le radar AWG-9 étant trop connu des Irakiens. Il fut déployé en Bosnie en 1995, au Kosovo en 1999, en Afghanistan en 2001. Sa dernière mission de guerre, en l'occurrence le bombardement d'une cible en Irak, fut effectuée le 8 février 2006 par un F-14 du VF-31. Il fut retiré le 22 septembre de la même année.



L'Iran reçut 79 F-14A Tomcat avant la chute du Shah d'Iran, et le dernier exemplaire fut versé à l'US Navy suite à l'embargo provoqué par le changement de régime. Les F-14 iraniens, commandés en 1974 et livrés de 1976 à 1978 avaient un radar très légèrement dégradé, mais des missiles Phoenix. Ils semblent avoir servi avec succès lors de la guerre Iran-Irak en abattant plusieurs dizaines d'avions irakiens, dont des MiG-21 et 23. D'après Tom Cooper, le chiffre atteint même 130 victoires et 20 probables. La portée de leur radar leur permirent aussi de tenir le rôle d'AWACS. Des appareils russes en infiltration, tels des MiG-25, auraient aussi été abattus. 2 F-14 furent abattus par des Mirage F1EQ-6 aux CME performants. Il resterait aujourd'hui à peu près 25 Tomcat en service, plus 20 en réserve. Il est difficile de dire aujourd'hui dans quelle mesure ils sont modernisés.

Un total de 712 F-14 furent construits de 1969 à 1991. Grumman proposa un Super Tomcat 21, capable de super-croisière, et possédant une signature radar réduite et une plus grande autonomie. Mais le Congrès lui préféra le F/A-18E et mit un terme au F-14 en 1994.

Le F-14 fut un appareil mythique, et il le mérite. Ce fut le meilleur des intercepteurs embarqués, et parmi les meilleurs avions de combats, durant les années 1970 et 1980. Il a marqué son époque, et le célèbre film "Top Gun" en est témoin. S'il n'a pas réellement prouvé sa valeur au combat en Occident, sans doute eu-t-il une fonction dissuasive, surtout à l'époque où quasiment tous les portes-avions de l'US Navy embarquait 24 exemplaires de cet appareil.

Alors à la pointe, donc très cher (un exemplaire était estimé à 38 millions de dollars en 1998), il n'était guère destiné à être exporté. Hélas, vieillissant très vite dans les années 1990, nécessitant près de 50 heures de maintenance pour une heure de vol, de plus en plus dangereux pour ses équipages, le Tomcat connut une triste fin. Bien que quelques exemplaires furent donnés à des musées, la plupart furent ferraillés afin d'éviter que des pièces détachées tombent dans les mains de l'Iran.




Texte de Clansman.

Pays utilisateur

Ancien pays utilisateur

  • États-Unis : cocardeUS Navy (619 exemplaires)  —  478 F-14A, 86 F-14B et 55 F-14D

Versions

  • Grumman F-14A : Version de base. 557 exemplaires.
  • Grumman F-14AM : Version modernisée des F-14A destinée à l'Iran. 2 exemplaires modifiés.
  • Grumman F-14B Bombcat : Version intermédiaire. 86 exemplaires (48 F-14A modifiés).
  • Grumman F-14C : Projet de version multirôle basée sur le F-14B.
  • Grumman F-14D Super Tomcat : Ultime version de série. 55 exemplaires (18 F-14A modifiés).
  • Grumman F-14X : Projet de version simplifiée du F-14 dans le cadre du programme VFAX.
  • Grumman YF-14A : Prototypes et appareils de présérie. 12 exemplaires.

Sur le forum…

  • F-14A
    US Navy
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Surtout qu'il s'agit du prototype en plus !
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un Tomcat avec cet armement !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • YF-14A
    US Navy
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • oui c'est possible mais maintenant qu'il y a eu un accord sur le nucléaire , que les sanctions votées à partir de 2006 commencent à être levées et qu'en plus de ça ils ont l'air (au dire de certains) d'être en discussion avec les russes pour négocier l'achat de Flanker maintenant je me pose des questions …
    TigerJL , grand fana inconditionnel et amoureux fou du saint F-14 Tomcat avec 20 F-14A au 48ème à mon actif !!! et grand fana du chef d'oeuvre cinématographique qu'est le film Top Gun !!!452 messages sur AM.net 1 et au grade de commandant
      Lien   Revenir ici   Citer
  • TigerJL a écrit

    Ansierra117 a écrit

    Au final pour le moment il n'y a que deux F-14AM donc? Je pensais que toute leur flotte devait être modernisée

    Normalement oui ils ont deux Tomcat modernisés . J'ai lu sur un de leur forum en anglais qu'ils n'ont pas les moyens financiers suffisants pour tous les moderniser …

    maintenant que la situation s'améliore le feront ils quand même ?

    Vu les ambitions régionales de l'Iran, il serait logique que cette modernisation ait lieu.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    ou peut-être partiront-ils sur du matériel neuf vu qu'il n'y a plus d'embargo

    Il y a toujours pour le moment embargo sur les armes conventionnelles offensives, attention faut pas confondre les sanctions économiques et embargo c'est pas du tout la même chose
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ou peut-être partiront-ils sur du matériel neuf vu qu'il n'y a plus d'embargo
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Au final pour le moment il n'y a que deux F-14AM donc? Je pensais que toute leur flotte devait être modernisée

    Normalement oui ils ont deux Tomcat modernisés . J'ai lu sur un de leur forum en anglais qu'ils n'ont pas les moyens financiers suffisants pour tous les moderniser …

    maintenant que la situation s'améliore le feront ils quand même ?
    TigerJL , grand fana inconditionnel et amoureux fou du saint F-14 Tomcat avec 20 F-14A au 48ème à mon actif !!! et grand fana du chef d'oeuvre cinématographique qu'est le film Top Gun !!!452 messages sur AM.net 1 et au grade de commandant
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    au fait, si je ne me trompe pas, les F-14 iraniens sont des F-14A. N'est-ce pas bizarre qu'il n'y ait pas eu une version spécifique F-14I ?

    Je pense que c'était politique, pour montrer que les F-14 iraniens n'étaient en rien différents des F-14 US. En réalité, le traitement des infos par le radar était différé de quelques millisecondes.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer