Grumman F-11 Tiger

Rappels

  • Avant la réforme américaine de 1962 : F11F
  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : Grumman drapeau du pays
  • Premier vol : 30 juillet 1954
  • Production : 203 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le F11F Tiger est à l'origine, une variante supersonique du Cougar développée sur fonds propres par Grumman, qui lui donna l'appellation G-98. Bien que la cellule soit complètement retravaillée et conforme à la loi des aires, il eut dans un premier temps la dénomination F9F-9. L'US Navy, intéressée, commanda 2 prototypes en 1953.

Le premier prototype effectua son vol inaugural le 30 juillet 1954, équipé d'un réacteur Wright J65-W-18 sans postcombustion. Il put devenir supersonique avec la version définitive de ce moteur. C'est en 1955 que l'appareil reçut la dénomination F11F-1 Tiger et une première commande de 150 exemplaires.

Les livraisons du F11F-1 commencèrent en 1957, mais des essais sur porte-avions montrèrent la nécessité de plusieurs modifications. 199 exemplaires seulement furent construits et remplacèrent les Panther et les Cutlass. Les 199 exemplaires furent construits en 2 lots : le premier, de 42 exemplaires, disposait d'un nez court. Le deuxième lot, de 157 exemplaires, avait un nez plus long qui devait contenir à terme un radar. Ce dernier ne fut jamais installé.

En effet, l'appareil se montra dépassé par le F-8 Crusader contemporain, et retiré des premières lignes dès 1961. Rebaptisé F-11A en 1962, il servit à l'entraînement jusqu'en 1967.

Le F11 est principalement connu pour 2 choses : d'une part, c'est le seul avion à s'être abattu lui-même au canon. En effet, l'appareil, en piqué, dépassa ses propres obus. D'autre part, il équipa longtemps la patrouille des Blue Angels, de 1957 à 1969 avant d'être remplacé par le F-4 Phantom.

Le F11F-2, bientôt rebaptisé F11F-1F, apparut cette année et effectua son premier vol 26 mai 1956. Il était propulsé par un J79, ce qui nécessita quelques modifications aérodynamiques mais lui permit de dépasser Mach 2. Jugé trop lourd par l'US Navy, il fut refusé et resta construit à 2 exemplaires.

Grumman proposa une version basée sur le F11F-1F, baptisée Super Tiger, à l'exportation, notamment en Allemagne, au Canada et au Japon. Malheureusement, il échoua systématiquement face au F-104. Une version de reconnaissance, le F11F-1P, fut envisagée un temps avant d'être annulée. 85 exemplaires étaient prévus.



Bien que le F-11 fut fiable (il détient le taux d'accidents le plus faible pour un avion embarqué) et fut le premier avion embarqué à franchir le mur du son en palier, le Tiger souffrit d'une sous-motorisation latente et fut rapidement dépassé par d'autres modèles plus performants, ce qui explique la brièveté de son service actif.


Texte de Clansman.

Ancien pays utilisateur

  • États-Unis : cocardeUS Navy (199 exemplaires)  —  F-11A

Versions

Sur le forum…

  • Merci pour la photo. Je le trouve bien court sur pattes, pour un avion embarqué. Au passage, il fait vraiment petit à côté de son voisin de F-4. Je ne savais pas que ce dernier était si grand.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Très bonne résolution :D
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • la prochaine fois, j’amènerais mon polish ;)
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Joli :) Et avec un petit rafraichissement, il serait encore mieux !
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • F-11A
    US Navy
    Image
    les deux derniers F-11 furent retirés du service en 1975
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Oct. 13, 2017, 4:43 p.m.
  • Le Tiger sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Le F11 est principalement connu pour 2 choses : d'une part, c'est le seul avion à s'être abattu lui-même au canon. En effet, l'appareil, en piqué, dépassa ses propres obus.
    Je trouvais surprenant qu'il puisse dépasser ses propres obus, et à une vitesse suffisante pour que ceux-ci fassent du dégât :p
    Effectivement, une courte recherche m'a permis de comprendre que ce sont les réacteurs qui ont mal digéré l'absorption des suppositoires métalliques :mrgreen:
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je sais pas vous, mais cet appareil a un petit air d'AMX "Ghibli", non ? :interr:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/AMX_International_AMX
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le pilote s'en est sorti sain et sauf, il a fait un atterrissage d'urgence. ;)

    et a-t-on des appareils auto-abattus par ses propres missiles??

    Je me souviens pas de faits précis, mais je crois que oui… Peut-être du côté de la guerre du Viet-Nam. :S
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    c'est le seul avion à s'être abattu lui-même au canon.

    pas mal… :mrgreen: (quid du pilote :S ?)

    et a-t-on des appareils auto-abattus par ses propres missiles??
    Y a pas d'hélice hélas ….C'est là qu'est l'os
      Lien   Revenir ici   Citer