McDonnell F-4 Phantom II

Rappels

  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : McDonnell drapeau du pays
  • Premier vol : 27 mai 1958
  • Production : 5195 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Mac Donnell avait toujours fait des biréacteurs, à une seule exception, le F3H. En l'agrandissant pour en faire un biréacteur biplace, la firme de St-Louis allait obtenir l'un des plus connus des avions de combat. L'étude menée par Dave Lewis et Herman D. Barkey dura du début des années 1950 à 1955, passant de versions du F3H comme le F3H-C, E, G. Ce dernier, biréacteur mais encore monoplace, sera le chaînon manquant entre le F3H et le F4H. Fin 1954, après avoir brièvement envisagée un AH-1, l'US Navy fixa enfin son choix sur la version biplace du F4H qui lui était alors proposé. Un contrat pour 2 prototypes fut signé le 25 juin 1955.

Le prototype XF4H-1 vola pour la première fois le 27 mai 1958 aux mains de Robert C. Little . Il fut suivi par le second prototype, le YF4H-1, qui battit plusieurs records de vitesse et d'altitude. Puis 45 exemplaires de présérie, nommés F4H-1 puis F-4A, suivirent. L'appareil fut nommé Phantom II en référence au premier appareil de Mac Donnell le 3 juillet 1959, pour le 20e anniversaire de la firme. "Satan" et "Mithras" avaient été proposés, mais non retenus. Les F-4A restèrent des appareils d'essais et n'entrèrent jamais en service.

L'US Navy reçut ses premiers F-4B en 1960. Ces appareils de série, construits à 649 exemplaires entre 1961 et 1967, avait un réacteur et une avionique améliorée. Mais à l'époque, on considérait le canon dépassé par les missiles et il n'en emportait donc pas. Une version de reconnaissance, le RF-4B, fut conçut spécialement pour les Marines et construite à 46 exemplaires.

L'USAF était peu désireuse au départ d'acquérir le même modèle que l'US Navy. Lorsqu'elle évalua deux F-4B en 1962, sous la dénomination de F-110 Spectre, elle se rendit compte qu'elle avait tort. Elle passa donc commande d'une version faite pour elle, le F-4C, qui furent livrés dès 1964. Construite à 563 exemplaires, son électronique différait du F-4B. Une version de reconnaissance suivit également, le RF-4C, construit à 503 exemplaires.



Le F-4D fut également conçut pour l'USAF. Construit à 793 exemplaires avec un nouveau radar, il emportait l'AIM-4 Falcon. Il fut également exporté vers l'Iran et la Corée du Sud.

Le manque de canon s'était fait cruellement sentir lors du début de la guerre du Viet-Nam. Les missiles n'étaient pas si fiables et il fallait en lancer 3 ou 4 pour espérer toucher sa cible. Et le canon reste l'arme de prédilection du combat tournoyant. C'est pour cela que le F-4E corrigea le principal défaut du Phantom, l'absence du canon. Apparue en 1965 et équipé d'un canon M-61 Vulcan de 20 mm, le F-4E avait également un nouveau radar et de nouveaux réacteurs.

Destiné d'abord à l'US Air Force et construit à 1387 exemplaires, il fut exporté en Corée du Sud, en Egypte, en Grèce, en Iran, en Israël, et en Turquie. L'Australie en loua 24 exemplaires de 1970 à 1973, en attendant ses F-111. Il fut construit sous licence au Japon (140 F-4EJ) et vendu en Allemagne (175 F-4F, version simplifiée). Une version de reconnaissance, le RF-4E, fut construite à 146 exemplaires et destinée à l'exportation : elle fut vendue en Allemagne, en Grèce, en Iran, en Israël et en Turquie.

Le F-4G fut spécialement dédié aux missions "Wild Weasel" et 116 F-4E furent convertis.

En 1966, l'US Navy et les Marines reçurent une nouvelle version du F-4 : le F-4J. Equipé de nouveaux réacteurs et d'une avionique améliorée, il fut construit à 522 exemplaires. il fut exporté au Royaume-Uni sous la dénomination F-4K ou FG-1 à 50 exemplaires, et équipé de Rolls Royce Spey.
Le F4M était une version du F-4K destinée à la RAF et fut construit à 116 exemplaires, et fut appelé FGR2. 15 F-4J furent vendus à la RAF après la guerre des Malouines sous l'appellation F-4J (UK). De façon générale, les F-4 anglais furent considérés comme étant les moins brillants, le Spey étant mal adapté.

228 F-4B et 250 F-4J furent modernisés respectivement en F-4N et F-4S. Les USA l'utilisent encore comme drone-cible.



Le F-4 participa intensivement à la guerre du Vietnam, bien sûr, mais également à la guerre du Kippour dans des missions "Wild Weasel". On le reverra lors de la guerre Iran-Irak, et même lors de la guerre du Golfe. Il est crédité de 280 victoires, dont la moitié au Vietnam et 42 % par Israël.

L'Allemagne modernisa 110 F-4F au standard ICE (Improved Combat Effectiveness), avec la capacité d'utiliser des missiles AMRAAM, dans les années 1990. Israël modernisa les siens en Kurnass 2000 : le prototype vola en 1987, les livraisons se firent à partir de 1989. Les Phantom israéliens furent définitivement retirés du service en 2004. La Turquie a modernisé ses Phantom au standard Terminator 2020 à partir de 1999 avec l'aide israélienne, et espère les conserver jusqu'en 2015. La Grèce a elle-même modernisée ses Phantom à un standard proche du ICE, et envisage de les conserver jusqu'en 2015 également. Le Japon modernisa les siens dans les années 1980, au standard "Kai".

Le Phantom reçut nombre de sobriquets, dont le plus connu reste "Rhino". Citons également le personnage spécialement créé pour lui par Anthony "Tony" Wong, un artiste de MacDonnell Douglas, à savoir "The Spook".

L'USAF utilise encore des QF-4E en attendant leur remplacement par le QF-16. La Corée du Sud et le Japon lui cherchent un remplaçant, tandis que l'Allemagne l'a retiré du service en juin 2013. Il est encore en service en Égypte, en Grèce, en Iran et en Turquie, généralement dans la version RF-4E ou des versions modernisées.

5195 exemplaires furent construits en 20 ans, jusqu'en 1979, dont 140 par Mitsubishi. 697 appareils furent dédiés à la reconnaissance. 1057 exemplaires furent exportés. L'appareil est toujours en service dans plusieurs forces aériennes. Ce fut le premier modèle à équiper à la fois l'US Navy, l'USMC et l'USAF, le seul à avoir volé tant au sein des Thunderbirds que des Blue Angels. Cela en dit long sur la valeur de cet appareil, dont des médisants prétendent qu'il est la preuve vivante qu'avec suffisamment de puissance, une brique peut voler. La brique en question a volé pendant 52 ans, et volera bien encore quelques années.




Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions

  • Boeing F-4E Kurnass 2000 : Version modernisée destinée à Israël. 40 exemplaires.
  • Boeing F-4E Peace Icarus 2000 : Version modernisée destinée à la Grèce. 39 exemplaires.
  • Boeing F-4E Terminator 2020 : Version modernisée destinée à la Turquie. 54 exemplaires.
  • Boeing F-4F ICE : Version modernisée du F-4F équipée du radar AN/APG-65 et de missiles AMRAAM.
  • Hawker Siddeley P.177 : Projet de développement des F-4 Phantom II britanniques.
  • McDonnell DF-4B : Version de contrôle de drones-cibles basée sur le F-4B.
  • McDonnell Douglas DF-4J : Version de contrôle de drones-cibles basée sur le F-4J. 1 exemplaire modifié.
  • McDonnell Douglas EF-4J : Version d'entraînement à la guerre électronique basée sur le F-4J. 2 exemplaires modifiés.
  • McDonnell Douglas F-4 Super Phantom : Projet de version propulsée par des PW1120.
  • McDonnell Douglas F-4E : Version améliorée armée d'un canon interne. 1387 exemplaires.
  • McDonnell Douglas F-4E(F) : Projet de version monoplace du F-4E destinée à la Luftwaffe.
  • McDonnell Douglas F-4E(S) Shablool : Désignation de 3 F-4E israéliens modifiés pour des missions de reconnaissance.
  • McDonnell Douglas F-4F : Version du F-4E dépourvue du missile Sparrow destinée à la Luftwaffe.
  • McDonnell Douglas F-4G : Version embarquée basée sur le F-4B et destinée à l'US Navy. 12 exemplaires modifiés.
  • McDonnell Douglas F-4G Wild Weasel : Version destinée aux missions SEAD basée sur le F-4E. 116 exemplaires modifiés.
  • McDonnell Douglas F-4J : Version modernisée du F-4B. 525 exemplaires.
  • McDonnell Douglas F-4K Phantom FG.1 : Version du F-4J destiné à la Royal Navy. 2 prototypes + 50 exemplaires.
  • McDonnell Douglas F-4L : Projet de version équipée du moteur Spey et de missiles Phoenix et destinée au Royaume-Uni.
  • McDonnell Douglas F-4M Phantom FGR.2 : Version du F-4K destinée à la RAF. 2 prototypes + 116 exemplaires.
  • McDonnell Douglas F-4N : Version modernisée du F-4B. 228 exemplaires modifiés.
  • McDonnell Douglas F-4S : Version modernisée du F-4J. 248 exemplaires modifiés.
  • McDonnell Douglas F-4T : Projet de version de supériorité aérienne.
  • McDonnell Douglas F-4VG : Projet de version à envergure variable.
  • McDonnell Douglas F-4X : Projet de version de reconnaissance à hautes performances.
  • McDonnell Douglas QF-4E : Version drone-cible basée sur des F-4E déclassés pour l'USAF. 150 exemplaires.
  • McDonnell Douglas QF-4G : Version drone-cible basée sur des F-4G déclassés pour l'USAF. 100 exemplaires.
  • McDonnell Douglas QF-4N : Version drone-cible basée sur des F-4N déclassés pour l'US Navy. 60 exemplaires.
  • McDonnell Douglas QF-4S : Version drone-cible basée sur des F-4S déclassés pour l'US Navy. 35 exemplaires.
  • McDonnell Douglas RF-4E : Version de reconnaissance destinée à l'export. 146 exemplaires.
  • McDonnell Douglas TF-4F : Version d'entraînement du F-4F.
  • McDonnell Douglas YF-4E : Désignation de 3 F-4E modifiés pour servir de banc d'essais en vol aux CDVE.
  • McDonnell EF-4B : Version d'entraînement à la guerre électronique basée sur le F-4B. 1 exemplaire modifié.
  • McDonnell EF-4C : Version de guerre électronique basée sur le F-4C. 36 exemplaires modifiés.
  • McDonnell EF-4D : Version de guerre électronique basée sur le F-4D. 2 exemplaires modifiés.
  • McDonnell F-4A : Version de série initiale. 45 exemplaires.
  • McDonnell F-4B : Version capable d'attaque au sol destinée à l'US Navy et à l'USMC. 649 exemplaires.
  • McDonnell F-4C : Version destinée à l'USAF. 563 exemplaires.
  • McDonnell F-4D : Version à l'avionique améliorée destinée à l'USAF. 793 exemplaires.
  • McDonnell NF-4B : Désignation d'un F-4B modifié pour des essais en vol.
  • McDonnell QF-4B : Version drone-cible basée sur des F-4B déclassés pour l'US Navy. 25 exemplaires.
  • McDonnell RF-4B : Version de reconnaissance spécifique à l'USMC. 46 exemplaires.
  • McDonnell RF-4C : Version de reconnaissance. 2 prototypes + 503 exemplaires.
  • McDonnell TF-4A : Version d'entraînement du F-4A.
  • McDonnell XF4H-1 : Prototypes. 2 exemplaires.
  • McDonnell YF4H-1 : Version de présérie. 5 exemplaires.
  • Mitsubishi EF-4EJ : Version modifiée du F-4EJ pour la guerre électronique.
  • Mitsubishi F-4EJ : Version du F-4E spécifique au Japon, 140 exemplaires.
  • Mitsubishi F-4EJ Kai : Version modernisée du F-4EJ, 96 exemplaires.
  • Mitsubishi RF-4EJ : F-4EJ modifiés en avions de reconnaissance, 15 exemplaires.
  • Mitsubishi RF-4EJ Kai : Version modernisée du RF-4EJ, 8 exemplaires modifiés.

Sur le forum…

  • un oublié, caché dans le fond du DD :hehe:

    F-4J
    US Marines
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • en blanc ? un appareil de test ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RF-4C
    ex USAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • YF-4J
    ex US Navy
    Image
    un des trois proto (ex F-4B)
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • F-4C
    ex USAF
    Image
    crédité d'une victoire
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • NF-4E
    USAF Thunderbirds
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • F-4B
    ex USMC
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • F-4N
    ex US Marines
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RF-4C
    ex USAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Vow ! :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer

Images