Bienvenue sur AviationsMilitaires !

Depuis 2010, nous présentons 360 armées de l'air sur un site gratuit et sans aucune publicité. Elles sont accompagnées par 2,912 appareils (15,301 versions et sous-versions !), 2,888 bases aériennes et 1,947 moteurs ; le tout avec pas moins de 17,921 photos.

Dernières fiches

Toutes les fiches
Orbital X-34, par le 21 hours ago
Lockheed-Martin X-33, par jericho le 22 hours ago
L3 CCH, par le 1 week, 4 days ago
Boeing FARA, par le 1 week, 4 days ago
Bell 360 Invictus, par clansman le 2 weeks, 5 days ago
Sikorsky Raider X, par jericho le 2 weeks, 5 days ago
Karem Aircraft AR40, par jericho le 2 weeks, 5 days ago
Zeppelin GmbH Fliegende Panzerfaust, par le 3 weeks, 4 days ago
Bell-Lockheed-Martin V-280 Valor, par jericho le 3 weeks, 6 days ago
Dassault Mirage 2000D, par clansman le 4 weeks ago

Derniers sujets actifs

Rejoindre le forum
Armée de terre tchadienne, par polo le 16 hours ago
Orbital Sciences X-34, par jericho le 22 hours ago
Iceland Coast Guard, par guns le 1 day, 3 hours ago
Belgische Luchtmacht - Belgique, par ex-rmaf le 1 day, 3 hours ago
Pakistan Fiza'ya - Pakistan, par guns le 1 day, 13 hours ago
les nouvelles de la base aérienne 105, par little boy le 1 day, 17 hours ago
Armée de l'Air du Sénégal, par vigi le 3 days, 9 hours ago
Rikujō Jieitai - Armée de terre japonaise, par clansman le 3 days, 18 hours ago
Comando de Aviación Naval Argentina - Argentine, par clansman le 3 days, 19 hours ago
Tentara Udara Diraja Malaysia - Malaisie, par scorpion-rouge35 le 3 days, 20 hours ago

Sur le forum : derniers messages

  • Vu les dérouillées actuelles de l'armée Tchadienne, la question se pose… Les combats autour du Lac Tchad et ces horribles résultats prouvent bien qu'il y a une crise de commandement.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le X-34 est un démonstrateur technologique de lanceur orbital mono-étage américain des années 1990, resté au stade du prototype.

    C’est au milieu des années 1990 que la NASA lance son programme RLV (Reusable Launch Vehicle - lanceur réutilisable) destiné à développer à terme un appareil réutilisable, qui n’utiliserait donc pas des traditionnels propulseurs d'appoint largables, capable de placer des satellites en orbite. Dans ce but, il est nécessaire de tester en vol une série de démonstrateurs technologiques de type SSTO (Single Stage To Orbit) réutilisables, afin d’acquérir les technologies nécessaires à la mise en service d'une nouvelle génération de lanceurs plus fiables et dont le coût d'exploitation pourrait être divisé par dix. Cela devrait permettre de développer de nouveaux projets scientifiques et commerciaux, tout en rendant l'industrie spatiale américaine plus compétitive sur le marché mondial des lancements de satellites commerciaux.
    Ces nouveaux appareils devaient être suffisamment bon marché pour qu’un certain nombre de compagnies privées en achète une flotte, ce qui permettrait à la NASA de réduire son budget en sous-traitant toutes ses activités de lancement.

    Le 28 août 1996, la NASA attribue à la société Orbital Sciences Corporation, basée à Dulles en Virginie, le développement et la production du programme X-34 qui devrait durer 50 mois. Ce contrat de 85,7 millions de dollars comprend l’étude et le développement de l’appareil, la construction de trois exemplaires et, pour finir, des essais en vols à une cadence de 25 lancements par an.

    La NASA et d'autres agences gouvernementales américaines ont également débloqué 16 millions de dollars supplémentaires pour le financement de différents points : essais en soufflerie, développement du bouclier thermique et des systèmes de surveillance, essais des moteurs, construction des installations nécessaires à la mise en œuvre au sol et au contrôle en vol de l'appareil.

    La société Orbital inverti de son côté 10 millions de dollars pour modifier son Lockheed L-1011, qui a déjà servi comme lanceur de fusées Pegasus, afin qu’il puisse emporter le X-34.

    Le X-34 est muni d’ailes basses en double delta. Il est muni d’une dérive, mais ne possède pas d’empennages horizontaux. Il est équipé d’un train d’atterrissage tricycle escamotable. Sa propulsion est assurée par un moteur-fusée Marshall Fastrac fonctionnant à l’aide de kérosène et d'oxygène liquide. Peu après avoir été largué par son avion lanceur, le X-34 allume son moteur-fusée pour atteindre une vitesse d’environ Mach 8 et une altitude d’environ 80'000 mètres, avant d’effectuer une approche et un atterrissage entièrement automatisés sur une piste conventionnelle, ce qui est une première pour un aéronef américain.

    Durant ce programme, différents matériaux doivent être étudiés. Parmi ceux-ci, on peut citer des structures en matériau composite, des réservoirs de propergol réutilisables et leur isolation thermique, ainsi que le bouclier thermique de nouvelle génération. Un certain nombre de systèmes électroniques doivent également être testés : la suite avionique totalement intégrée incluant un système de navigation inertielle hybridé avec un GPS, le dispositif de surveillance, les systèmes de commande et de contrôle automatisé, ainsi que la nouvelle génération de sondes aérodynamiques noyées dans le revêtement permettant d'améliorer la fiabilité des informations fournies en phase de rentrée atmosphérique.

    Désigné X-34 A-1A, le premier prototype est achevé en 1999. Dépourvu de son moteur, il effectue des essais en vol captif à partir de juin 1999, afin de vérifier l'emport de l'appareil sous son avion mère, puis des essais de remorquage au sol au Dryden Flight Research Center, sur la base Edwards.

    Alors que le second prototype, désigné X-34 A2, est achevé et équipé de son moteur-fusée Fastrac , la NASA revoit ses ambitions à la hausse. Elle exige de nombreuses modifications, afin d’augmenter le domaine de vol du X-34, mais refuse de débloquer de nouveaux fonds pour ce programme. Après un rapide calcul des investissements à fournir, la firme Orbital Sciences décide de se retirer du projet. Par conséquent le programme est officiellement stoppé le 1er mars 2001. Le X-34 n’a effectué jusque-là que trois vols captifs.

    La NASA envisageant une possible reprise du programme, les deux X-34 sont transférés dans un hangar de la National Test Pilot School en novembre 2010 pour y être inspectés, afin de décider d'une éventuelle remise en service.


    Versions :
    X-34 : Version initiale du projet, 3 prototypes commandés, deux construits.


    Utilisateurs militaires :
    Aucun.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 0
    Longueur : 17,77 m
    Envergure : 8,44 m
    Hauteur : 3,5 m
    Masse en charge : 8'200 kg
    Moteurs : un moteur-fusée Marshall Fastrac d’une poussée de 270kN
    Vitesse max haute altitude: Mach 8
    Plafond opérationnel : 80’000m



    Liens internet :
    https://history.nasa.gov/monograph31.pdf

    https://www.nasa.gov/centers/armstrong/history/experimenatl_aircraft/X-34.html

    https://en.wikipedia.org/wiki/Orbital_Sciences_X-34
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 30, 2020, 4:42 p.m.
  • Bombardier Dash 8-Q314 TF-SIF
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dassault Mirage 5BR BR-22 white
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a dit le 29/03/2020 à 23:51 :

    Fusil d'assaut Barret M99
    Belle bête, mais j'espère que tu ne pars pas souvent à l'assaut avec un engin pareil…  smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Agusta-Westland AW-139 17-001/002 black
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Fusil d'assaut Barret M99
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Little Boy > voilà, normalement toutes les photos sont revenues !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • le nouveau a dit le 27/03/2020 à 23:14 :

    Si je joue les experts du dimanche, rien qu'à la livrée on peut déduire que ce ne sera pas ''L'''intercepteur de l'AdA sénégalaise.
    De toute manière, il est bien question de réhabituer aux jets la Chasse sénégalaise et d'avoir et un avion d'entraînement avancé, et d'avoir un vecteur d'appui/police du ciel de dernière génération…Cette couleur "grise" que tout le monde semble adopter est d'une mocheté…J'espère que le Sénégal osera les couleurs…Déjà, les premières "robes" des Rallye Guerrier ou celle des Fouga Magister ont largement ma préférence…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mil MI24V 6WHCD dans ses couleurs slovaques Code 0833 
    Mil MI24 V 6WHCB dans ses couleurs slovaques 0813 
    Mil MI24 V 6WHCA dans ses couleurs slovaques 0708
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières photos

  • Skyshow 2008, St Malo 1 : Douglas AD-4N Skyraider
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
  • MNA Reims 2009 1 : Mondial des patrouilles 46
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
  • MNA Reims 2009 1 : Mondial des patrouilles 25
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
  • MNA Reims 2009 1 : Mondial des patrouilles
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett