Panavia Tornado

Rappels

  • Catégorie : Avion de combat
  • Constructeur : Panavia drapeau du pays drapeau du pays drapeau du pays
  • Premier vol : 14 août 1974
  • Production : 977 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : BAC P.51 UKVG

Historique

Vers 1967, plusieurs pays de l’OTAN utilisateurs du F-104G Starfighter commencèrent à lui chercher un remplaçant. Ils forment un groupe de travail baptisé MRA 75 (Multi Rôle Aircraft For 1975) que le Royaume Uni rejoint en 1968.

L’année suivante, le programme est rebaptisé MRCA (Multi-rôle Combat Aircraft et quatre pays (Royaume Uni, Pays Bas, Allemagne et Italie) créent une société commune, Panavia, chargée de développer et construire ce nouvel avion. Les Pays Bas quittent le consortium en 1970.
Deux versions étaient initialement prévues : une version monoplace pour l’Allemagne et un biplace pour le Royaume-Uni. Mais la version monoplace sera finalement abandonnée.

Idée à la mode à cette époque (F-111 et MiG-23 par exemple), l’utilisation de l’aile à géométrie variable (de 15 à 67° de flèche) s’impose rapidement car elle permet à la fois des vols à grande vitesse et haute altitude (ailes pliées) et la réduction des turbulences lors des vols à basse altitude (ailes déployées). Des commandes de vol électriques et un système sophistiqué de suivi de terrain sont également développés.

Les premiers réacteurs, les RB199 réalisé conjointement par Rolls Royce, MTU et Fiat Aviazione, sont testés sur un banc en 1971 puis en vol en 1973, avec succès. Ces réacteurs sont équipés d’inverseurs de poussée permettant de réduire les longueurs des pistes lors des atterrissages.

La production est lancée en 1970 par trois maîtres d’œuvre du chantier : British Aérospace en Grande Bretagne à hauteur de 42,5 %, NBB (AEDS) en RFA à hauteur du même pourcentage et enfin, Aeritallia en Italie pou 15% répartie de a façon suivante : Fuselage avant et dérive par le Royaume Uni, fuselage central et arrière pour l’Allemagne et ailes pour l’Italie. Chaque pays étant responsable de l’assemblage final des avions qui lui sont destinés.

L’un des dix premiers prototypes fait son vol inaugural le 14 août 1974.

Parallèlement, le Royaume-Uni décide de développer une version ADV (Air Défense Version) d’interception à long rayon d’action, dont le prototype volera le 17 octobre 1979.



Le Tornado affichera donc d’emblée trois versions :

- La première pour l'attaque tout-temps (IDS, Interdiction and Strike) de chasse bombardement avec deux canons et une électronique optimisée pour pénétration à basse altitude et grande vitesse par tous temps.

- La seconde pour la défense aérienne (ADV) d’interception avec un seul canon, un fuselage allongé, des réacteurs plus puissants et un radar FoxHunter optimisé pour l’interception.

- Et la troisième pour la chasse aux radars et la reconnaissance électronique (ECR, Electronic Combat Reconnaissance) de guerre électronique et de reconnaissance, sans canons mais capable d’emporter des missiles air-radar HARM.

Chacune des trois versions possède une variante d’entraînement à double commandes et a été dérivée en plusieurs des sous versions ci-après :

Versions IDS

GR.1 - désignation des Tornado IDS anglais, (et Arabie Saoudite) version initiale.

GR.1A - IDS anglais sans canons mais capables de missions de reconnaissance

GR.1B - IDS anglais capables d'emporter le missile anti-navire Sea Eagle

GR.4 - programme de remise à niveau et modernisation des GR.1 et GR.1B.

GR.4A - programme de remise à niveau et modernisation des GR.1A

Version pour la marine allemande - capable de tirer le missile antinavire Kormoran.

Version pour l'armée de l'air allemande.

Version italienne.

Versions ADV :

F.2 - version initiale sans radar utilisée pour l'entrainement

F.3 - version de série (et pour l'Arabie Saoudite)

Versions ECR :

Version allemande - réacteurs RB199 Mk 105

Version italienne - sans capacités de reconnaissance, réacteurs RB199 Mk 103.

Les livraisons aux unités de combat commencent en janvier 1982 pour le Royaume–Uni, juillet 1983 pour l’Allemagne et juin 1984 pour l’Italie. A cause des retards de mise au point du radar FoxHunter, les livraisons de la version ADV ne commencèrent qu’en juillet 1986.

Capable d’emporter jusqu'à 9 t de charges externes et décoller à la masse maximale de 28 t, le Tornado est un camion à bombes. Sa panoplie de combat est la plus vaste de celles des avions de l'OTAN : huit missiles air-air en version ADV, divers types de bombes et d'engins air-sol ou air-mer en version IDS. Parmi les additions récentes à cette panoplie, le missile anti-char Brimstone et le missile de croisière Storm Shadow dont les Tornado GR.4 de la RAF récemment engagés en Irak ont tiré 30 exemplaires avec succès contre des objectifs fortifiés.



Les programmes de modernisation italien et allemand prévoient d'étendre encore les possibilités d'emport à de nouveaux armements tels que les JDAM. Plus de 20 ans plus tard, le Tornado est devenu l'avion de combat principal de la RAF et de la Luftwaffe. Et l'on a oublié qu'un temps la Belgique, le Canada et les Pays-Bas furent associés à la définition du programme.

Les Tornado de la RAF ont été engagés pendant les 2 guerres du Golfe : la Guerre du Golfe (1990-1991) et la Guerre en Irak (2003-2006). La guerre du Kosovo (1999) a vu l'engagement simultané des Tornados anglais, italiens et allemands. Il s'agissait des premières missions de combat de la Luftwaffe depuis la Seconde Guerre mondiale. Il fut également engagé en Libye en 2011 par les Italiens et les Britanniques.

Le Tornado de Panavia a été construit en 977 exemplaires (Italie: 100 - Allemagne : 359 - Royaume Uni : 398 - Arabie Saoudite : 120).


Texte de PCMax, avec son aimable autorisation.

Versions

  • BAC P.67 : Etude de développement en collaboration avec MBB et Aeritalia concernant le PANAVIA Tornado IDS.
  • BAC P.76 : Projet d’une version du PANAVIA Tornado monoplace pour répondre à l’AST.396/2 ; étude commencée en 1973, jamais produit.
  • Panavia Tornado ADV : Version de défense aérienne.
  • Panavia Tornado ECR : Version de reconnaissance et de guerre électronique. 51 exemplaires (dont 16 IDS modifiés).
  • Panavia Tornado F.2 : Version de présérie du Tornado ADV. 18 exemplaires.
  • Panavia Tornado F.3 : Version ADV destinée à la RAF. 176 exemplaires.
  • Panavia Tornado GR.1 : Version IDS destinée à la RAF. 324 exemplaires.
  • Panavia Tornado GR.1A : Version de reconnaissance du Tornado GR.1. 30 exemplaires (dont 14 GR.1 modifiés).
  • Panavia Tornado GR.1B : Version de lutte anti-navires du Tornado GR.1. 26 exemplaires modifiés.
  • Panavia Tornado GR.4 : Version lourdement modernisée du Tornado GR.1. 142 exemplaires modifiés.
  • Panavia Tornado GR.4A : Version lourdement modernisée du Tornado GR.1A.
  • Panavia Tornado IDS : Version d'attaque au sol. 424 exemplaires.

Sur le forum…

  • Tornado GR4A
    RAF (24 utilisés, tous ferraillés ou démantelés pour pièces)
    Image
    sauf un, le ZA398, qui après un "birdstrike" a été confié aux pompiers de Manston

    il ne reste que 25 Tornado en service à Marham et en Crète, tous GR4
    fin prévue : mars 2019
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    bah ! de façon générale, je ne vois pas trop à quoi sert le F-35, alors ça ou autre chose…

    Je crois que seuls les actionnaires de Lockheed-Martin connaissent la réponse. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • bah ! de façon générale, je ne vois pas trop à quoi sert le F-35, alors ça ou autre chose…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai beaucoup de mal à imaginer le F-35 remplacer les Tornado, sauf à les charger sur les point d'emport externes, mais dans ce cas pourquoi utiliser un appareil si cher et disponible en si petite quantité pour ces missions? J'imagine aussi que ce sera les Typhoon "dernières tranches", ou modernisés, qui seront utilisés pour ces missions. D'autant plus qu'avec les munitions guidées, plus besoin de balancer des tonnes de bombes pour toucher son objectif.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • KiloBravo a écrit

    Pour actualiser un peu le sujet : avec le retrait progressif des flottes de Tornado en Italie, Allemagne et G-B vers 2020-2025 et l'incapacité du Typhoon à remplir les missions air-sol, quelles alternatives reste-il à ces pays pour l'attaque au sol ? Ces pays ont commandé le F-35, mais on connait la situation actuelle…
    Ils vont faire avec :D

    De mémoire, les Italiens ont encore des AMX et ils ont loué des F-16.
    Je pense qu'ils vont améliorer leurs Typhoon, puis au pire ils loueront d'autres F-16 en attendant les F-35.
    Cela dit, les F-35 devraient arriver d'ici un an ou deux, je pense. Au pire, ils feront semblant en attendant qu'ils soient réellement opérationnels. Je pense que ça ne sera pas la première fois qu'un pays fait ça :D
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bah les Typhoon commencent être dotés de capacités air-sol si je ne me trompe pas, en tout cas la dernière version en date de la tranche 3
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour actualiser un peu le sujet : avec le retrait progressif des flottes de Tornado en Italie, Allemagne et G-B vers 2020-2025 et l'incapacité du Typhoon à remplir les missions air-sol, quelles alternatives reste-il à ces pays pour l'attaque au sol ? Ces pays ont commandé le F-35, mais on connait la situation actuelle…
    "Altitude, vitesse, manœuvre, tir !" -A. Pokrychkine
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tornado GR4A
    R AF
    Image
    TLP2007
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 24, 2020, 5:18 p.m.
  • d9pouces a écrit

    Vers une prolongation pour les Tornado allemands
    Devinez quoi ? L'Eurofighter aura du mal à remplir toutes les missions :mrgreen:
    Pas étonnant: avec 37 appareils de moins que prévu, c'est pas rien. S'ils ne veulent pas diminuer l'efficacité de leur force aérienne, faudra bien trouver des moyens pour les remplacer. :S
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Vers une prolongation pour les Tornado allemands
    Devinez quoi ? L'Eurofighter aura du mal à remplir toutes les missions :mrgreen:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  Remplacement des Tornado allemands : objectif 2025, 3 weeks, 1 day ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  L’Allemagne compte sur l’Italie pour remplacer ses six Tornado engagés au sein de la coaltion anti-jihadiste, 2 months, 2 weeks ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)