Armée de l'air ukrainienne

Rappels

  • Pays : drapeau Ukraine
  • Nom officiel : Viys'kovo-Povitriani Syly Ukrayiny
  • Date de création : 17 mars 1992
  • site officiel

Historique

La force aérienne ukrainienne naquit comme nombre de ses consœurs d'Europe orientale et d'Asie centrale de l'implosion de l'Union Soviétique au début des années 1990. L'Ukraine était parmi les républiques socialistes soviétiques l'une des plus grandes, des plus riches et des plus importantes du point de vue stratégique. Renfermant des richesses agricoles et minérales considérables, très urbanisée, ouverte sur la mer Noire et permettant de relier le cœur du territoire soviétique avec l'essentiel des pays membres du Pacte de Varsovie, elle fut lourdement militarisée.

En 1991, l'Ukraine était divisée en trois districts militaires d'inégale importance : celui des Carpates, celui de Kiev et enfin celui d'Odessa. Chaque district abritait une armée aérienne (respectivement la 14è, la 17è et la 5è) regroupant plusieurs divisions spécialisées. La défense aérienne soviétique (PVO) disposait également d'une armée dédiée à la protection des sites stratégiques du territoire, la 8è. Enfin, outre les unités d'hélicoptères et de liaison attribuées aux formations terrestres et aux différents quartiers généraux implantés en Ukraine, ainsi que la composante aérienne de la Flotte de la Mer Noire, la république accueillait un grand nombre de bombardiers de l'aviation stratégique soviétique (DA). Ces derniers dépendaient essentiellement d'une cinquième armée aérienne, la 24è (dont une partie des effectifs se trouvait en Biélorussie).

Au moment de son indépendance en 1992, l'Ukraine put ainsi mettre la main sur un capital extrêmement important : bases aériennes, dépôts de tous types et plusieurs milliers d'appareils de combat (y compris des bombardiers stratégiques Tupolev Tu-160 et leurs ogives nucléaires) et de soutien, sans compter plusieurs usines de fabrication et de maintenance aéronautique. Les années qui suivirent marquèrent une décrue continue du nombre d'équipements en service et une lente mais durable dégradation de l'efficacité de l'armée de l'air ukrainienne, faute de financements et de soutien politique. Le format de la force aérienne déclina également et des centaines d'appareils furent détruits ou stockés. Enfin, une partie du savoir-faire acquis durant la Guerre Froide fut vendu à l'étranger.

En 2014, la crise avec la Russie, la perte de la Crimée et surtout les combats dans la région du Donbass révélèrent les limites de l'aviation ukrainienne. Les pertes subies et le manque d'appareils disponibles amenèrent à un début de prise de conscience. Des appareils furent remis en service, d'autres furent modernisés par l'industrie nationale et certaines bases furent rouvertes. L'armée de l'air ukrainienne participe également de plus en plus à des exercices multinationaux, notamment avec des pays membres de l'OTAN. Elle est actuellement divisée en trois commandements régionaux (Ouest, Est, Sud) chacun commandant à plusieurs brigades tactiques centrées sur une base aérienne.

Appareils

Appareils actuels

Avions d'assaut
Avions d'entraînement avancé
Avions d'entraînement de base
Avions de combat
Avions de ligne
Avions de reconnaissance et d'observation
Avions de transport
Drones
Hélicoptères

Unités

Bases aériennes

Gavryshevka
Kryvyi Rih
Ochakiv
Cherlyany
Mukacheve
Poltava
Stryi
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 49° 14’ 36”N, 23° 47’ 12”E
  • Date de démantèlement : en 1996
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Chortkiv
Kirovskoye
Uzyn
Nizhyn
Chernigov
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 51° 32’ 53”N, 31° 18’ 55”E
  • Date de mise en service : en 1940
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Kolomyia
Artsiz-Chervonoglinskoye
Bila Tserkva
Ozerne
Chuguyev
Konotop
Lutsk
Odessa
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 46° 25’ 37”N, 30° 40’ 41”E
  • Code OACI : UKOO
  • Code IATA : ODS
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Ivano-Frankovsk
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 48° 53’ 3”N, 24° 41’ 10”E
  • Code OACI : UKLI
  • Code IATA : IFO
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Melitopol
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 46° 52’ 42”N, 35° 18’ 16”E
  • Code OACI : UKDM
  • Code IATA : OOX
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Mirgorod
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 49° 55’ 50”N, 33° 38’ 21”E
  • Code OACI : UKBM
  • Code IATA : MXR
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Kiev-Borispol
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 50° 20’ 42”N, 30° 53’ 41”E
  • Code OACI : UKBB
  • Code IATA : KBP
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne
Starokostiantyniv
Voznesensk
Kanatovo
Kulbakino
Vasil'kyv
Vinnytsia
  • Pays : drapeau du pays Ukraine
  • Coordonnées : 49° 15’ 3”N, 28° 36’ 8”E
  • Code OACI : UKKW
  • Code IATA : VIN
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air ukrainienne

Images

Anciens appareils

Avions d'assaut
Avions d'entraînement avancé
Avions de combat
Avions de ligne
Avions de ravitaillement en vol
Avions de reconnaissance et d'observation
Avions de transport
Avions utilitaires
Bombardiers
Hélicoptères
Intercepteurs

Sur le forum…

  • d9pouces a dit le 28/11/2022 à 06:58 :

    Je pense que c'est en effet ça : la durée de vie de certains matériels doit être suffisamment faible pour ne pas avoir à se préoccuper des pièces de rechange.
    Il y a de ça en effet. Cependant, le soutien commence à s'organiser également, avec des chaines de remise en état en Pologne, en République Tchèque, par exemple. Les automoteurs PzH 2000 ex allemands sont déjà tous en Pologne, pour entretien lourd et réparation (ce matériel semblant un peu fragile), et la France devrait organiser un atelier de soutien au Caesar en Roumanie.
    Vu l'intensité des combats, les tubes d'artillerie s'usent très rapidement, et perdent en précision, il faut donc une remise à niveau. C'est particulièrement vrais dans le cas ukrainien, qui mise plus sur la qualité des tirs, que sur la quantité.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Nov. 28, 2022, 12:53 p.m.
  • Je ne parlais pas forcément des pièces de rechange, mais simplement la formation des soldats et mécaniciens/armuriers. Chaque obusier se ressemble, pourtant leur fonctionnement est différent, tout comme les roquettes ou missiles antichars portatifs, etc.. C'est long et difficile de former des soldats sur plusieurs systèmes différents.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pense que c'est en effet ça : la durée de vie de certains matériels doit être suffisamment faible pour ne pas avoir à se préoccuper des pièces de rechange.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • jericho a dit le 27/11/2022 à 11:46 :

    6 drones Primoco One 150 offerts par le Luxembourg entre autres matériels militaires
    Je me demande comment font les Ukrainiens pour gérer tout leur matériel, tant ils possèdent maintenant de modèles différents pour chaque type d'équipements (je ne parle même pas des versions)… smiley
    Les russes les aident à gérer les surplus …….
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 6 drones Primoco One 150 offerts par le Luxembourg entre autres matériels militaires
    Je me demande comment font les Ukrainiens pour gérer tout leur matériel, tant ils possèdent maintenant de modèles différents pour chaque type d'équipements (je ne parle même pas des versions)… smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Nov. 27, 2022, 11:49 a.m.
  • 6 drones Primoco One 150 offerts par le Luxembourg entre autres matériels militaires
      Lien   Revenir ici   Citer
  • A noter le camouflage gris uni, et les cocardes très simplifiées…
    Euh… oui, très simplifiées, en effet. Je ne pense pas que peindre des cocardes plus ou moins correctes soit vraiment chronophage, d'autant plus qu'il y a probablement d'autres retouches et mises à jours à faire pour qu'ils soient entièrement opérationnels.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Toujours concernant les Su 24 ukrainiens, il semblerait que la force aérienne remette en services des Fencer stockés. Ici aussi, info à confirmer. A noter le camouflage gris uni, et les cocardes très simplifiées (pas le temps pour les finitions ?). Si les ukrainiens remettent effectivement en service leurs Su 24, et qu'ils les équipent de Scalp, ça peut donner de mal de tête aux russes.
    https://pbs.twimg.com/media/FheQoCvWQAAG_n9?format=jpg&name=large
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une info parue le 2 novembre, mais je n'ai vu aucune confirmation (ou négation), comme quoi un Su 24 ukrainien serait en Pologne, pour étudier l'intégration du missile Storm Shadow.
    https://bulgarianmilitary.com/2022/11/01/storm-shadow-deep-strike-missile-on-ukrainian-supersonic-fencer/
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un article intéressant, et plutot bien fait, sur la force aérienne ukrainienne, depuis sa création en 1991, jusqu'aux combats actuels contre la Russie: https://en.topwar.ru/203441-istrebitelnaja-aviacija-ukrainy.html

    (comme déjà signalé, ce site est russe, et donc traduit, avec des erreurs, par exemple lorsqu'il parle de "pair of Mig 29U", qu'il faut traduire par "Mig 29U biplace" …..)
    Ces précautions prises, un très bon article, avec beaucoup de photos, et qui explique un peu le contexte de la force aérienne ukrainienne actuelle, et ses expériences dans les combats depuis 2014.
    Il indique également que des pilotes ukrainiens seraient en entrainement sur F16 block50/52 à Lukes AFB, en Arizona.
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  L’Ukraine a réussi à modifier des MiG-29 pour utiliser le missile américain anti-radar AGM-88 HARM, 3 months, 1 week ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Deux systèmes sol-air NASAMS pour les forces ukrainiennes, 5 months ago sur Lignes de défense

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  L’Ukraine aurait été visée par des missiles russes tirés depuis l’espace aérien de la Biélorussie, 5 months ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Un drone, apparemment de conception soviétique, s’est écrasé près de Zagreb, 8 months, 3 weeks ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)