Tupolev Tu-141 Strizh

Rappels

  • Catégorie : Drone
  • Constructeur : Tupolev drapeau du pays
  • Premier vol : décembre 1974
  • Production : 142 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Tupolev Tu-123 Yastreb

Historique

Le Tu-141 Strizh (martinet, comme l'oiseau) était un drone de reconnaissance soviétique des années 1970.

Il est basé sur le Tu-123, mais en nettement plus petit. Ce dernier n'était pas réutilisable et très gros. L'étude du Tu-141 commença à la fin des années 1960. Le Tu-141 reste relativement grand et opère à vitesses transsoniques à quelques centaines de kilomètres du front. A l'origine, il était supposé dépasser la ligne de front à vitesse supersonique, mais cela s'avéra trop compliqué à concevoir.

Il se présente comme un appareil à ailes delta basses très à l'arrière, avec des plans canards très à l'avant, et un réacteur Tumansky KR-17A de 2000 kgp monté sous la dérive. Son fuselage, construit en alliages d'aluminium, est de type semi-monocoque.

Il est catapulté par lanceur (une remorque TPU-141 tractée par un KrAZ-260V) grâce à une fusée à carburant solide sous le fuselage et est récupéré par un parachute installé dans la queue de l'appareil. Lors du lancement, il fallait obligatoirement détacher la remorque du tracteur. Il y avait en outre un camion de transport TZM-141, un véhicule d'entretien KPK-141, une station de contrôle POD-3.

Il peut emporter diverses charges utiles, dont une caméra panoramique PA-4 et une caméra A-86P pointée vers l'avant, des capteurs infrarouges ou électro-optiques, voire des radars d'imagerie. Il pouvait opérer de nuit. Une variante servant de cible, le M-141 ou VR-2VM, fut envisagée, a peut-être atteint le stade de prototype mais n'a en tout cas pas été construite en série. Il servit de base au Tu-143 plus petit.

Il effectua son vol inaugural en décembre 1974 et les essais étatiques eurent lieu en 1976-1977. Il fut mis en service au sein de l'Armée Rouge en 1979, et déclaré opérationnel en 1983. Il est également désigné VR-2 ou DR-5. Il fut essentiellement déployé sur les frontières occidentales de l'URSS. Il servait à repérer les mouvements de troupes, les fortifications et les infrastructures, éventuellement à déterminer le niveau de radiations sur le champ de bataille. 152 exemplaires, prototypes inclus, furent construits jusqu'en 1989 et il ne fut pas exporté. Les 10 premiers exemplaires durent se contenter d'un moteur R9A-300 (de même puissance).



En 1991, avec la chute du Mur de Berlin puis celle du communisme, il fut retiré du service. Les Ukrainiens en récupèrent plusieurs exemplaires à cette occasion, avant de le retirer lui aussi du service, et d'ailleurs très rapidement. Des appareils furent peut-être récupérés par d'autres pays.

Cependant, en 2014, lors de la crise avec les séparatistes de l'est ukrainien et l'intervention russe, des Tu-141 ukrainiens furent remis en service dans l'urgence. Cependant, la technologie date (elle fait appel aux films argentiques) et peut être vulnérable aux capacités de brouillage russes.

Au moins 7 exemplaires étaient préservés et exposés, 5 en Russie et 2 en Ukraine.

Versions

  • Tupolev M-141 : Projet de drone-cible.
  • Tupolev Tu-141 : Version de série destinée à la reconnaissance.

Sur le forum…

  • Encore un soviétique, bravo Clans. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Clansman!

    Un appareil de plus que je ne connaissais pas… :hehe:

    Pis ça fait du bien de voir qu'on n'est pas le seul à patauger dans ces drones de fiches… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Tu-141 Strizh (martinet, comme l'oiseau) était un drone de reconnaissance soviétique des années 1970.

    Il est basé sur le Tu-123, mais en nettement plus petit. Ce dernier n'était pas réutilisable et très gros. L'étude du Tu-141 commença à la fin des années 1960. Le Tu-141 reste relativement grand et opère à vitesses transsoniques à quelques centaines de kilomètres du front. A l'origine, il était supposé dépasser la ligne de front à vitesse supersonique, mais cela s'avéra trop compliqué à concevoir.

    Il se présente comme un appareil à ailes delta basses, avec des plans canards très à l'avant, et un réacteur Tumansky KR-17A de 2000 kgp monté sous la dérive. Son fuselage, construit en alliages d'aluminium, est de type semi-monocoque.

    Il est catapulté par lanceur (une remorque TPU-141 tractée par un KrAZ-260V) grâce à une fusée à carburant solide sous le fuselage et est récupéré par un parachute installé dans la queue de l'appareil. Lors du lancement, il fallait obligatoirement détacher la remorque du tracteur. Il y avait en outre un camion de transport TZM-141, un véhicule d'entretien KPK-141, une station de contrôle POD-3.

    Il peut emporter diverses charges utiles, dont une caméra panoramique PA-4 et une caméra A-86P pointée vers l'avant, des capteurs infrarouges ou électro-optiques, voire des radars d'imagerie. Il pouvait opérer de nuit. Une variante servant de cible, le M-141 ou VR-2VM, fut envisagée, a peut-être atteint le stade de prototype mais n'a en tout cas pas été construite en série. Il servit de base au Tu-143 plus petit.

    Il effectua son vol inaugural en décembre 1974 et les essais étatiques eurent lieu en 1976-1977. Il fut mis en service au sein de l'Armée Rouge en 1979, et déclaré opérationnel en 1983. Il est également désigné VR-2 ou DR-5. Il fut essentiellement déployé sur les frontières occidentales de l'URSS. Il servait à repérer les mouvements de troupes, les fortifications et les infrastructures, éventuellement à déterminer le niveau de radiations sur le champ de bataille. 152 exemplaires, prototypes inclus, furent construits jusqu'en 1989 et il ne fut pas exporté. Les 10 premiers exemplaires durent se contenter d'un moteur R9A-300 (même puissance).

    En 1991, avec la chute du Mur de Berlin puis celle du communisme, il fut retiré du service. Les Ukrainiens en récupèrent plusieurs exemplaires à cette occasion, avant de le retirer lui aussi du service, et d'ailleurs très rapidement. Des appareils furent peut-être récupérés par d'autres pays.

    Cependant, en 2014, lors de la crise avec les séparatistes de l'est ukrainien et l'intervention russe, des Tu-141 ukrainiens furent remis en service dans l'urgence. Cependant, la technologie date (elle fait appel aux films argentiques) et peut être vulnérable aux capacités de brouillage russes.


    Au moins 7 exemplaires étaient préservés et exposés, 5 en Russie et 2 en Ukraine.





    <!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=43&t=1518
    ">viewtopic.php?f=43&t=1518</a><!– l –>

    http://en.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-141


    http://www.vectorsite.net/twdrn_16.html#m2


    https://medium.com/war-is-boring/ukraine-resurrects-soviet-era-super-drones-3403f80c51ba


    http://mashable.com/2014/06/06/drone-beat-3/


    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=cs&u=http://ruslet.webnode.cz/technika/ruska-technika/bezpilotni-prostredky/a-n-tupolev/tu-141-vr-2-striz-dr-5-/&prev=search


    http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/tu-141.htm


    http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Tupolev%20Tu-141%20Strizh&distinct_entry=true


    http://www.redstar.gr/Foto_red/Eng/UAV/StrizhVR.html


    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/bpla/tu141.html&prev=search


    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://ru.wikipedia.org/wiki/%25D0%25A2%25D1%2583-141&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer