Sukhoï Su-24 (OTAN : Fencer)

Rappels

  • Catégorie : Avion d'assaut
  • Constructeur : Sukhoï drapeau du pays
  • Premier vol : 2 juillet 1967
  • Production : 1400 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Sukhoï S-6

Historique

Lorsque le Su-7 apparut, ses limitations étaient telles que les VVS exigèrent un appareil plus performant, capable d'opérer par tout-temps. A l'époque, l'armée de l'air soviétique ne disposait guère que de vieux Yak-28 et Il-28 pour la pénétration à basse altitude. Lorsque le F-111 fit son apparition, ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Des constructeurs firent des propositions, tel le MiG-27 dérivé du MiG-23, mais Sukhoï proposa un projet beaucoup plus ambitieux, le T-6. Celui-ci, dérivé du Su-15, était un ADAV et ne donna guère satisfaction. On se dirigea vers quelque chose de plus classique, le T6-2I, le 7 août 1968.

Celui-ci semblait s'inspirer du F-111 : des ailes à envergure variable, dont la flèche varie entre 4 positions : 16°, 35°, 45° et 69°, et un habitacle pour 2 membres, placés côte-à-côte. Le secret fut observé sur cet appareil.

Le prototype, que certains ont nommé Su-19, prit l'air le 17 janvier 1970 avec V. S. Ilyushin aux commandes. Il fut dévoilé aux Occidentaux en 1971, lesquels furent inquiets et le prirent même pour un chasseur de supériorité aérienne. On a longtemps cru qu'il était équipé par exemple d'un canon de 30 mm, d'où sa désignation "Fencer" (escrimeur). Les essais, achevés en 1974, furent lents à cause de la complexité de l'avionique et engagèrent 4 autres prototypes, les T-6-3I, T-6-4I, T-6-5I et T-6-6I. Le T-6-3I fut perdu dans un accident en 1973.
La production démarra dès 1971 dans l'usine d'Etat 153 à Novosibirsk, en Sibérie.

Il entra en service le 4 février 1975 dans la version Su-24, désignée Fencer-A par l'OTAN. Il emportait alors 7000 kg de charges offensives sous 6 points d'emport. Il fut le premier avion soviétique à disposer d'une avionique intégrée, c'est-à-dire que peu d'antennes dépassent. Il possédait un radar de navigation et de conduite de tir Puma et un système de suivi de terrain et d'évitement d'obstacle Relyef dans le nez, un radar Orion-A à impulsion Doppler, un ordinateur Orbita-10-58 ainsi qu'un détecteur d'alerte radar Sirena. Les sièges éjectables étaient des Zvezda K-36D de type Zero-Zero. Il fut construit de 1971 à 1983. Il peut également emporter 2 à 4 missiles AA-8 d'auto-défense.
Il fut produit en plusieurs Blocks, comme les appareils américains : les Blocks 4, 8, 9, 12 et 14 représentaient la série initiale, apportant à chaque fois une modification.
Le Fencer-B (Block 15 et 21) se distinguait par l'apparition d'un parachute de queue. Le Fencer-C (Block 24) possédait des radars d’alerte carénés Beryoza sur les cotés des entrées d’air et un système IFF mis à jour. Il entra en service en 1975. Ces 2 versions représentent un upgrade de la version de base et l'Union soviétique ne leur donna pas de noms spécifiques.



Le Su-24M, désigné Fencer-D par l'OTAN, représentait une nette avancée. Si l'appareil en lui-même était robuste et fiable, son avionique était complexe et peu fiable. La nouvelle version fut étudiée dès 1975 et son prototype T-6M-8 vola dès le 29 juin 1977. Son fuselage à l'avant avait été allongé et son nez reprofilé afin d'emporter un système de désignation de cibles Kayra-24 et un système de navigation et d’attaque PNS-24M. Il était équipé d'une perche de ravitaillement en vol. Il pouvait emporter 8000 kg de charge offensive sous 9 points d'emport, dont des missiles Kh-14 (AS-12 Kegler) et Kh-59 (AS-13 Kingbolt), et ravitailler d'autres appareils. Il fut produit de 1978 à 1993 et entra en service en 1983.
Le Su-24MK était la variante du Su-24M destinée à l'exportation, avec des capacités réduites. Il fut produit de 1988 à 1992 et vendu à l'Algérie, l'Irak, la Libye et la Syrie. L'Iran récupéra les appareils irakiens en 1991 et acheta 14 appareils supplémentaires, venant de Biélorussie ou de Russie.

Le Su-24MR, Fencer-E pour l'OTAN, était destiné à la reconnaissance. Il est doté entres autres d'une caméra Aist-M, d'un scanner infrarouge Zima et d’un radar à balayage latéral Shtyk dans le nez. Il fut étudié dès 1975 afin de remplacer les MiG-21R et les Il-28R. Le prototype effectua son premier vol en mai 1980 et entra en service en 1983. Il fut produit de 1983 à 1992 à près de 200 exemplaires.

Le Su-24MP (OTAN : Fencer-F), était lui dédié à la guerre électronique et la lutte anti-radar. Le prototype effectua son premier vol le 14 mars 1980. Il semble avoir conservé les capacités d'auto-défense du Su-24M, mais seuls 10 ou 20 exemplaires ont été construits, et l'appareil reste très peu connu.

Le Su-24M2 est une version modernisée du Su-24M en attendant le Su-34. La modernisation s'est faite sur la cellule, dont la durée de vie est augmentée de 2400 h, mais aussi sur l'électronique. Il emporte un nouvel ordinateur de bord SVP-24, un nouveau HUD, un système GPS. Il peut aussi mettre en œuvre des bombe KAB-1500L et des missiles Kh-31P, Kh-25L, Kh-29, Kh-59, et des missiles AA-11 Archer d'auto-défense. Les Su-24M2, 260 Su-24M convertis, ont été livrés de 2007 à 2009. On ne sait pas si les Su-24MR et MP sont concernés par cette modernisation.
Les Su-24MK2 sont la variante d'exportation du Su-24M2. Seul l'Algérie en a commandé, mais ils peuvent emporter d'autres armes et un pod de guerre électronique.



D'anciennes républiques soviétiques en gardèrent un certain nombre lors de la chute de l'URSS, comme l'Ouzbékistan, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, le Kazakhstan et l'Ukraine. Des rumeurs font état de Su-24 au Kirghizistan, ce qui est faux, et en Angola. L'ONU a effectivement officiellement listé la livraison d'au moins 1 Su-24 à l'Angola, le chiffre de 12 exemplaires étant parfois avancé.

Il fut d'abord déployé en Allemagne de l'Est, et à proximité du Japon, en 1982. Une centaine d'exemplaires furent reversés à l'AV-MF. Puis il fut engagé en Afghanistan, en 1984, où il mit en œuvre pour la première fois des armes à guidée laser, sans aucune perte au combat. Il fut également déployé en Tchétchénie et en Géorgie. Kadhafi déploya la poignée de Su-24 qui lui restait, environ 4, lors de l'insurrection en 2011. L'un d'eux fut abattu le 5 mars 2011.

Environ 1400 exemplaires furent construits. Bien que déjà ancien, il reste le plus secret des appareils ex-soviétiques. Toujours en service, il doit être remplacé progressivement par le Su-34.


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions

  • Sukhoï Su-24 (OTAN : Fencer-A) : Version de série initiale dotée d'un fuselage arrière rectangulaire. 15 exemplaires.
  • Sukhoï Su-24 (OTAN : Fencer-B) : Version dotée d'un parachute de freinage et d'un fuselage arrière rond. 6 exemplaires.
  • Sukhoï Su-24 (OTAN : Fencer-C) : Version dotée de nouveaux équipements électroniques défensifs. 6 exemplaires.
  • Sukhoï Su-24BM : Projet de version modernisée dotée de moteurs AL-31F et d'un nouveau système de mission.
  • Sukhoï Su-24M (OTAN : Fencer-D) : Version à l'avionique améliorée.
  • Sukhoï Su-24M2 : Version modernisée du Su-24M. 24 exemplaires modifiés.
  • Sukhoï Su-24MK (OTAN : Fencer-D) : Version export du Su-24M aux capacités dégradées.
  • Sukhoï Su-24MK2 : Version export du Su-24M2.
  • Sukhoï Su-24MP (OTAN : Fencer-F) : Version de guerre électronique. 10 exemplaires.
  • Sukhoï Su-24MR (OTAN : Fencer-E) : Version de reconnaissance tactique. Environ 200 exemplaires.

Sur le forum…

  • tu as surement raison
    j'avais vu ça vite fais ici http://www.airliners.net/search?keywords=su-24+kiev

    il met Soviet AF alors qu'il est aux couleurs ukrainiennes, bon …
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je doute qu'il s'agisse d'un Su-24M2 par contre. Il s'agit d'une modernisation russe très récente et qui n'a concerné à ma connaissance "que" 24 appareils russes + des MK syriens.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ansierra117 le Nov. 11, 2016, 2:20 a.m.
  • Su-24
    ex Ukraine AF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Nov. 10, 2016, 6:44 p.m.
  • Ça reste des bombes classiques, c'est un peu dommage :(

    Une autre photo avec sa panoplie : http://fanfanndyndy.blogspot.fr/2011/04/sukhoi-su-24-fencer.html


    Ici avec un Kh-59M AS-18 Kazoo http://www.ausairpower.net/APA-Rus-ASM.html


    Mais au final, ça reste peu à chaque fois… Il est vrai que les Russes avaient accumulé un retard important dans les missiles air-sol.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est un peu mieux, surtout la 2de photo, mais bon…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Perso, je n'ai jamais, mais alors jamais, vu de Su-24 en configuration lourde. A la rigueur de gros réservoirs auxiliaires. Si vous en avez, c'est le moment de les sortir. :mrgreen:
    Je n'en ai pas personnellement. En regardant un peu sur le net, j'ai trouvé ça (la première image) et ça… mais je ne sais pas si c'est considéré comme de la configuration "lourde".
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Perso, je n'ai jamais, mais alors jamais, vu de Su-24 en configuration lourde. A la rigueur de gros réservoirs auxiliaires. Si vous en avez, c'est le moment de les sortir. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Etrange quand même. Il est supposé être l' équivalent russe du F-111 américain, un chasseur bombardier pour faire de la pénétration. C'est une sous-utilisation de ses capacités flagrante avec 10 roquettes S-13 de 122mm et 2 bombinettes seulement.
    Ca en fait à mon avis une configuration pour un exercice de tir.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une photo qui donne une idée de configuration d'attaque au sol du SU24
    http://cdn-www.airliners.net/aviation-photos/photos/4/0/0/2439004.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Peut-être pas pour les Kh-31 et les Kh-59M, mais je suis à peu près sûr que les autres sont déjà dispo
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  L’Algérie modernise (enfin) une partie de ses Sukhoi Su-24., 1 month, 1 week ago sur avionslegendaires.net

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  La chasse turque descend deux Sukhoi Su-24 au-dessus de la Syrie., 2 months, 3 weeks ago sur avionslegendaires.net

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Two Syrian Su-24 Fencer Jets And A Turkish Drone Shot Down Over Idlib Region, Syria., 2 months, 3 weeks ago sur The Aviationist

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Idleb : Ankara lance l’opération « Bouclier de printemps » contre les forces syriennes, 2 months, 3 weeks ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)