Mikoyan-Gourevitch MiG-29 (OTAN : Fulcrum)

Rappels

  • Code OTAN avant identification : Ram-L
  • Catégorie : Avion de combat
  • Constructeur : Mikoyan-Gourevitch drapeau du pays
  • Premier vol : 6 octobre 1977
  • Production : 1400 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1969, les Etats-Unis dévoilent au grand public l'existence du programme F-X qui doit aboutir au F-15. Cette révélation décide l'Etat-major soviétique à lancer un équivalent qui donnera naissance au Su-27 : le programme PFI (Perspektivnyy Frontovoy Istrebitel). Cependant, ce chasseur complexe nécessite le développement d'un appareil complémentaire de plus petites dimension, capable de s'opposer aux YF-16 ou YF-17, tout en remplaçant efficacement les MiG-21, MiG-23, Su-7 et Su-17.

En 1971, sur recommandation du bureau d'étude Mikoyan-Gourevitch, les VVS soviétiques lancent le programme LFI (Logkii Frontovoi Istrebiyel) afin de se procurer un appareil léger tout en étant extrêmement manœuvrant, capable d'opérer à partir de terrains peu aménagés. Sa tâche principale consiste à la défense aérienne des premières lignes de front, avec des capacités air-sol limitées. Cet emploi essentiellement tactique explique la rusticité et la faible autonomie des premières versions, d'ailleurs non-ravitaillables en vol. Il est alors prévu que le LFI doit composer les 2/3 de la future flotte de chasse (le PFI - le Su-27 - assumant le dernier tiers). 

Le programme aboutit finalement à l'Izdelye 9, baptisé MiG-29.

Les ingénieurs de MiG, menés par Mikhaïl Waldenburg, suivent les recommandations du TsaGi, dont les données aérodynamiques ont déjà servi au Flanker. Cela explique en partie pourquoi le MiG-29 peut sembler être une réduction du Su-27 : larges apex, 2 dérives, 2 conduits d'air proéminents pour 2 réacteurs. Par ailleurs, cette solution aérodynamique déjà observée sur le MiG-25 le rapproche des F-14, F-15 et F/A-18.

Néanmoins le MiG-29 se distingue par des pneus basse pression et des entrées d'air qui se referment au décollage. L'air présente la spécificité de s'engouffrer par une grille située sur l'extrados, afin d'éviter toute ingestion d'un corps étranger. De plus, bien que les premières versions ne disposent pas encore de commandes de vol électriques (CDVE), elles sont déjà très manœuvrables (notamment à basse vitesse et sous de forts angles d'attaque). Enfin, le MiG-29 présente de remarquables capacités ADAC : l'appareil est en mesure de décoller sur 240 m seulement !



5 prototypes du chasseur sont construits. Le premier, codé 901, effectue son vol inaugural le 6 octobre 1977, aux mains du pilote d'essai Alexander Fedotov. Leur désignation d'usine est alors Izdelye 9.11 et présentent pour différence d'être de plus petite taille que les versions de série. Cependant 2 prototypes sont perdus durant les essais : le troisième (codé 903), le 15 juin 1978, et le 5e (codé 908 et qui l'avait remplacé), le 31 octobre 1980. 9 exemplaires de présérie, codés 917 à 925, sont ensuite assemblés.

Le MiG-29 n'est révélé aux services de renseignement du bloc de l'Ouest qu'en novembre 1977 (d'autres sources indiquent 1979), lorsqu'un satellite survole le complexe de Ramenskoye, près de Moscou. Il est alors provisoirement désigné RAM-L, puis Fulcrum (levier). Il faut attendre 1989 pour qu'il soit dévoilé au grand public lors du Salon du Bourget. Cependant, l'exemplaire s'écrase durant un vol de démonstration suite à l'ingestion d'un oiseau.

A partir d'août 1983, le MiG-29A est testé intensivement sur le polygone de Kubinka. Il entre en service aux sein des VVS soviétiques dès l'année suivante, en 1984. La dénomination d'usine de cette version est alors Izdelye 9.12 (Fulcrum-A pour l'OTAN, qui ne connaissait pas l'existence des appareils de présérie). Les 250 premiers exemplaires se distinguent en étant pourvues de quilles ventrales.

D'un point de vue technique, le MiG-29 est construit en grande partie en aluminium (seul 7% de sa cellule fait appel aux matériaux composites). Il dispose d'un radar NO-19 d'une portée de 100 km avec capacité lock-down/shoot-down, d'une liaison de données Laszlo et d'un détecteur d'alerte radar SO-69 Sirena 3. Surtout, il est le premier appareil doté d'une optronique secteur frontal, à infrarouge passif (IRST). 
Il peut emporter jusqu'à 3000kg de charges offensives sous 6 points d'emport, soit 2 missiles R-27 et 4 missiles R-60, ou 4 R-27 et 2 R-73, des roquettes S-8 et S-24, et éventuellement une bombe nucléaire RN-40. Une de ses missions aurait été la destruction des AWACS de l'OTAN.
Enfin, ses réacteurs lui permettent de bénéficier d'un rapport poids/poussée supérieur à 1 (post-combustion allumée) pour une capacité d'emport en carburant de 4365L. 



Au cours de ses années de production, près de 1600 exemplaires du MiG-29 sont assemblés - dont 900 exportés - dans les usines Znamia Truda de Moscou (pour les appareils monoplaces) et de Nijni Novgorod (pour les biplaces). La production des premières versions semble avoir été stoppée en 1992. 

D'un point de vue opérationnel, le Fulcrum connaît son baptême du feu en Afghanistan, employé dans le cadre de missions air-sol. Les RETEX de ce théâtre permettent d'aboutir au MiG-29S, à l'auto-protection améliorée par l'emport de 60 leurres (30 chaffs et 30 flares).

Au combat, il laisse une impression mitigée. 5 appareils irakiens, 6 serbes, au moins 2 érythréens et peut-être 2 syriens furent abattus en combat aérien. Il faut y rajouter ceux détruits au sol et ceux abattus par des tirs sol-air, soit au moins 1 appareil soudanais et plusieurs ukrainiens.
A son actif on ne peut compter que 2 Cessna abattus par des exemplaires cubains et un drone géorgien. Il est parfois prétendu qu'un F-16 au Kosovo, un Tornado en Irak, 2 MiG-21 et 3 MiG-23 éthiopiens ont été abattus par des MiG-29, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.
Il s'est mieux comporté dans les missions air-sol, en ex-Yougoslavie ou en Arménie. Lorsque l'Allemagne réunifiée l'évalue, elle a la mauvaise surprise de constater qu'avec ses missiles et son viseur de casque, le MiG-29 est en mesure d'abattre la quasi-totalité des F-16 qui lui sont opposés.

On ne sait donc plus s'il faut incriminer l'appareil ou bien ses pilotes, peut-être peu ou mal formés. Sans doute convient-il de relativiser et de rappeler qu'il s'agissait d'exemplaires de toute première génération et d'export (donc aux capacités dégradées). Ils étaient opposés à des avions de combat à l'électronique plus évoluée, soutenus par des AWACS, et dont les pilotes volent bien plus régulièrement.

Malgré tout, cela n'empêche pas un certain nombre de pays de moderniser leurs appareils : La Russie, le Bélarus (MiG-29BM), la Bulgarie, la Malaisie (MiG-29NM), le Pérou (MiG-29SMP/UBP), la Pologne, la Serbie, l'Ukraine (MiG-29MU1), l'Inde, le Kazakhstan ont des projets en ce sens, parfois en cours. D'autres en revanche ne donnent pas suite : en 2000, la Roumanie annule son programme de modernisation Sniper



Concernant le MiG-29, le marché de l'occasion reste dynamique. La Moldavie a vendu la plupart de ses exemplaires, dont pas moins de 21 rien qu'aux Etats-Unis. Début 2010, le Liban s'en voit proposer 10 mais préfère finalement acquérir des hélicoptères Mi-24. 

En mai 2014, le Tchad devient le dernier client export de l'appareil en prenant possession d'un MiG-29S ex-ukrainien remis à neuf.


Texte de Clansman.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

Sur le forum…

  • Ansierra117 a écrit

    Quant à leur usure, oui c'est ce que je voulais dire en disant qu'ils sont pas tout jeune…rien qu'à la peinture ça se voit ahah
    l'état de la peinture est surtout du au fait que les avions passent la plupart du temps dehors sans abris.
    j'voudrais pas être mécano ukrainien, j'comprends mieux les mécanos du neuneu
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    Les Fulcrum ukrainiens datent tous de l'époque soviétique et n'ont que fort peu été modernisés. Sans parler du manque de financement qui a obéré la maintenance… ils doivent être usés jusqu'à la corde. Du reste, je ne suis pas sur qu'ils aient vraiment été engagés au-dessus du Donbass.

    Au début ils servaient à faire des show of force à TBA…puis après que deux MiG-29 9.13 se soient fait descendre en opérations en août, ils ont pas retenté l'expérience de l'engagement.

    Quant à leur usure, oui c'est ce que je voulais dire en disant qu'ils sont pas tout jeune…rien qu'à la peinture ça se voit ahah
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les Fulcrum ukrainiens datent tous de l'époque soviétique et n'ont que fort peu été modernisés. Sans parler du manque de financement qui a obéré la maintenance… ils doivent être usés jusqu'à la corde. Du reste, je ne suis pas sur qu'ils aient vraiment été engagés au-dessus du Donbass.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils sont plus tout jeunes en tout cas ces MiG-29, même si le premier est un MiG-29 Izdelye 9.13 (OTAN : Fulcrum-C) (on peut le voir à sa bosse dorsale) et donc un peu plus récent que la première génération
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • en plus, il semble qu'on ait eu beaucoup de chance d'avoir eu autant d'activité
    les missions d'entraînement sont assez courtes : une vingtaine de minutes.
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tu me vends du rêve, ils sont vraiment beaux ces oiseaux !!!!!!! merci :)
    C'est plutôt rare de voir des photos de MiG-29 ukrainiens en plus!!!
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • MiG-29 Ukraine AF
    Image

    MiG-29UB Ukraine AF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au MiG-29 Izd. 9.14 (OTAN : Fulcrum-C)
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On passe au MiG-29 Izd. 9.13 (OTAN : Fulcrum-C)
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hey, j'ai fait 3 fiches concernant le Fulcrum afin de démêler un peu le vrai du faux, notamment concernant les versions livrés à des pays étrangers :

    MiG-29 Izd. 9.12A
    MiG-29 Izd. 9.12B
    MiG-29UB Izd. 9.51

    Si vous voyez des erreurs, signalez-le moi :)

    Dans la série des briseurs de mythes, j'annonce que le Myanmar n'a pas reçu 20 MiG-29B mais plutôt 10 MiG-29 9.12 en 2002 ex-biélorusses (et donc pas des 9.12B export !) puis 10 MiG-29B neufs en 2009, assemblés à partir des cellules stockés depuis plusieurs années par RSK MiG.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer

Images

Actualités

favicon  Rare photo of North Korean MiG-29 Firing an R-60 AAM Emerges After Kim Jong Un’s Visit to Sunchon Airbase, 4 months ago sur The Aviationist

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  [Actu] Les MiG-29 serbes, 4 months, 2 weeks ago sur Red Samovar

Lire la suite… Traduction française (Google)