Iliouchine Il-76 (OTAN : Candid)

Rappels

Historique

En 1967, les autorités soviétiques préparèrent les spécifications d'un nouvel appareil de transport, destiné à être aussi bien utilisé par l'armée rouge que par Aeroflot, afin de livrer de lourdes charges aux régions désertiques et mal desservie de l'Union Soviétique. Devant remplacer l'An-12, il devait être quadriréacteur, emporter une charge utile de 40 tonnes sur 5000 km en moins de 6 heures, pouvoir opérer sur des pistes sommaires, ce dans les conditions atmosphériques difficiles de la Sibérie et de l'Arctique. Le tout pour un coût d'opération inférieur à celui de l'An-12PB.

Iliouchine fut particulièrement chargé de la mise au point de cet appareil et en confia l'étude à une équipé menée par Genrikh Vasilyevich Novozhilov. La santé déclinante de Sergueï Iliouchine fit qu'il n'y participa pas et prit sa retraite en 1970. Le projet fut accepté en 1969, une maquette grandeur nature fut construite en 1970.

L'Il-76 est un avion de transport lourd, avec des ailes hautes à dièdre négatif supportant 4 réacteurs en nacelle. Il dispose d'une dérive en T. Le train d'atterrissage principal est logé dans des nacelles de part et d'autre du fuselage, afin de ne pas obstruer la soute. Il est pourvu d'une rampe arriére activée hydrauliquement. Il semble s'être inspiré du C-141, mais conserve des caractéristiques russes, telles que le nez vitré utilisé par le navigateur afin de se reporter aux cartes ou de surveiller des opérations de largage. 30 brevets internationaux furent déposés pour cet appareil.

Sa soute pressurisée a un volume de 321 m cube, avec un plancher en titane. Il peut même emporter des chars d'assaut moyens, ou 3 blindés BMD-3. 3 modules peuvent y être installés afin de le transformer rapidement en avion de ligne pour 120 passagers. Ces modules, qui ont la taille standard des containers (6,1 mètres de long par 2,4 mètres de large) sont pourvus d'une cuisine et de toilettes. Il dispose d'un radar de navigation Koopol dans le nez. Son carburant est contenu dans 12 réservoirs.



Le vol inaugural eut lieu le 25 mars 1971, avec Eduard I. Kuznetsov aux commandes, à Zoukhovsky. La machine fut dévoilée au salon du Bourget la même année. Présenté comme pure avion commercial, ce qui était faux, l'Il-76 reçut le nom de code OTAN "Candid". Une cellule d'essais statiques fut construite, de même qu'un second prototype qui prit l'air au printemps 1973. La production en série se déroula à l'usine n°84 à Tachkent, en Ouzbékistan.

La première machine de série effectua son vol inaugural le 8 mai 1973. Les livraisons pour évaluation opérationnelle commencèrent à la fin de l'année, et la mise en service eut lieu en juin 1974 et l'appareil fut opérationnel en 1975. 10 exemplaires de l'Il-76 furent construits jusqu'en 1977, avant que n'apparaisse la première version améliorée.

L'Il-76 fut déployé pour la première fois fin 1977, afin d'assister le gouvernement éthiopien lors de la guerre civile. Il fut le fer de lance du transport aérien lors la guerre d'Afghanistan dans les années 1980. Il y accomplit 14700 vols, transporta 786200 personnes (soit 89% des soldats transportés par air) et 315800 tonnes de fret (soit 74% du fret transporté par air).

Le 26 novembre 1984, un Il-76M fut descendu par un SA-7 capturé par les combattants afghans. Les vols furent suspendus toute une année, avant que deux lance-leurres APP-50 ne soient installés. Le détecteur de lancement de missile était peu fiable et ces lance-leurres étaient activés manuellement par le mitrailleur de queue. Les Il-76 continuèrent à voler en Afghanistan jusqu'en 1992, afin de soutenir le gouvernement alors en place.

Des Il-76 furent également déployés sous les couleurs des Nations Unis lors de la guerre en Yougoslavie, dans la fin des années 1990. D'autres missions humanitaires furent accomplies en Afrique.

C'est en 1978 que l'Il-76 fut mis en service par Aeroflot, le premier vol international (vers le Japon) ayant lieu en avril. On estima à 50 le nombre d'exemplaires dont Aeroflot disposa, et 280 le nombre d'exemplaires utilisés par des compagnies civiles (dont au moins une centaine exportées).



Les principales versions civiles sont l'Il-76T et TD. Les versions militaires sont l'Il-76M, MD, et MF. Des projets ne virent pas le jour, comme un Il-76 emportant et contrôlant des drones, ou un autre Il-76 destiné à transporter des boosters sur son dos. La cellule de l'Il-76 servira à d'autres modèles, comme l'A-50 "Mainstay", l'A-60 et l'Il-78 "Midas".

Au moins 700 exemplaires avaient été construits lors de la chute de l'URSS. Sa production cessa pratiquement entre 1990 et 2010, mais semble reprendre, notamment à Ulyanovsk, pour atteindre 960 exemplaires. Il est en service, y compris dans certaines républiques issues de l'éclatement de l'URSS. Parmi elles, l'Arménie (3 exemplaires), l'Azerbaïdjan (1 Il-76M et un Il-76MD) le Bélarus (4 Il-76MD en service), le Kazakshtan (1, pour le compte du gouvernement), l'Ouzbékistan (6 exemplaires) et l'Ukraine (20 exemplaires en service sur 100 reçus). La Russie possède entre 119 et 210 Il-76MD. 310 exemplaires étaient en service en 1987.

L'Il-76 fut exporté en Algérie (3 Il-76MD et 8 Il-76TD livrés depuis 1999, 2 Il-76TD semblent avoir été perdus), en Angola (un exemplaire, détruit par accident en 2009), en Chine (14 Il-76MD reçus entre 1990 et 1998 et dépourvus de tourelle arrière, 30 commandés en septembre 2005 : 20 sont en service, dont un pour des essais moteur), en Corée du Nord (3 Il-76MD), en Inde (24 Il-76MD, surnommés Gajraj, éléphant royal : 17 sont en service et seront remplacés par le C-17. 3, puis encore 3 autres ont été commandés avec un radar Elta Phalcon AEW), en Irak (38 Il-76MD, dont certains furent réexportés en Iran lors de la guerre du Golfe : plus aucun n'est en service), l'Iran (16 Il-76MD), en Libye (24 exemplaires, dont certains furent détruits lors du raid de 1986 : plus aucun n'est en service), en Syrie (4 Il-76M) et au Yemen (3 exemplaires en service).


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions

  • Iliouchine Il-76 : Première version de série. 2 prototypes et 12 exemplaires.
  • Iliouchine Il-76D : Version de transport de parachutistes dotée d'une tourelle défensive de queue.
  • Iliouchine Il-76KT : Version servant à l'entraînement des cosmonautes en conditions d'apesanteur. 3 exemplaires modifiés.
  • Iliouchine Il-76LL : Version servant de banc d'essais en vol pour la motorisation.
  • Iliouchine Il-76M (OTAN : Candid-B) : Version de transport militaire au fuselage renforcé et à la capacité d'emport améliorée.
  • Iliouchine Il-76MD : Version améliorée de transport militaire à long rayon d'action.
  • Iliouchine Il-76MD Skalpel-MT : Version équipée pour servir d'hôpital volant.
  • Iliouchine Il-76MD-90A : Version nettement améliorée de l'Il-76MD et motorisée par des PS-90A. 39 exemplaires.
  • Iliouchine Il-76MDK Kosmos : Version modifiée de l'Il-76MD servant à l'entraînement des cosmonautes en conditions d'apesanteur. 3 exemplaires.
  • Iliouchine Il-76MDM : Version traitant les obsolescences des systèmes de l'Il-76MD et le dotant d'un FLIR.
  • Iliouchine Il-76MF : Version allongée, modernisée et motorisée par des PS-90.
  • Iliouchine Il-76MGA : Version civile dépourvue d'équipements spécifiques. 2 exemplaires.
  • Iliouchine Il-76P : Version de lutte anti-incendie.
  • Iliouchine Il-76PP : Version de brouillage électronique de l'Il-76MD. 4 exemplaires modifiés.
  • Iliouchine Il-76PS : Version Search & Rescue.
  • Iliouchine Il-76T (OTAN : Candid-A) : Version civile de l'Il-76M.
  • Iliouchine Il-76TD (OTAN : Candid-A) : Version civile de l'Il-76MD.
  • Iliouchine Il-76TD Antarktika : Version de l'Il-76TD optimisée pour opérer dans les régions polaires.
  • Iliouchine Il-76TD-90A : Version civile de l'Il-76MD-90A.
  • Iliouchine Il-76TD-90SW : Version au cockpit partiellement numérisé et motorisée par des PS-90 destinée à Silk-Way Airlines.
  • Iliouchine Il-76TD-90VD : Version au cockpit partiellement numérisé et motorisée par des PS-90 destinée à Volga-Dnepr.
  • Iliouchine Il-76TD-S : Version civile équivalente de l'Il-76MD Skalpel-MT.
  • Iliouchine Il-76TF : Version civile de l'Il-76MF.
  • Iliouchine Il-76VKP : Première désignation de l'Il-82.
  • Iliouchine Il-82 : Version servant de relais de communications vers les sous-marins stratégiques. 2 exemplaires.
  • Iliouchine Il-476 : Ancienne désignation de l'Il-76MD-90A.

Sur le forum…

  • J'irais même jusqu'à dire que c'est vraiment la déco standard de l'Il-76, y'a que la cocarde qui change…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sympathique ! Je n'ai pas l'impression qu'ils aient beaucoup fait évoluer leur décoration (contrairement à leurs Su-27, par exemple).
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il-76MD
    Ukraine air force
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Yes tu te trompes hahah Beriev 976 SKIP. J'ai même référencé les exemplaires
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://defence-blog.com/news/russia-tests-new-sensor-for-976-skip-special-aircraft-to-support-missile-exercises.html


    J'ai l'impression que nous n'avons pas cette version, me trompé-je ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Alors, c'est l'Inde qui viendra à toi !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • c'est qu'une légende, la preuve, j'ai jamais mis les pieds en Inde :non:
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Belle prise en effet !

    J'espère qu'il finira pas éparpillé façon puzzle. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Il-76MD
    Image
    le dernier jour, la cerise sur le gâteau :o
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Feb. 14, 2016, 9 a.m.
  • Il s'agit d'une nouvelle chaîne semble-t-il. Donc, il suffit, entre guillemets, d'avoir les financements et les techniciens.

    Le souci de l'usine de Tachkent après 1991, c'est qu'elle a été laissée en l'état. On a arrêté les chaînes et on a tout laissé en vrac. Les Il-76 qui étaient encore en cours de construction ont été abandonnés tels quels. Les ingénieurs et les techniciens sont rentrés chez eux, dans les nouvelles républiques indépendantes et il n'est pas resté assez de monde sur site. Sans compter que toute la chaîne d'approvisionnement a été démantelée avec la recréation de frontières, la fermeture d'entreprises qui participaient au programme et les pertes de compétences liées aux départs et aux retraites.

    En fait, Tachkent ne produit plus d'appareils neufs depuis la fin de l'URSS, uniquement des remises en état de queues blanches.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer