Armée de l'air est-allemande

Rappels

  • Pays : drapeau Allemagne de l'Est
  • Nom officiel : Luftstreitkräfte der Nationalen Volksarmee
  • Date de création : 1er mars 1956
  • Date de démantèlement : 2 octobre 1990

Historique

Officiellement constituée en 1956 après une période de plusieurs années de recrutement et de formation du personnel, la Luftstreitkräfte der Nationalen Volksarmee (LSK) devint l'une des plus puissantes forces aériennes du Pacte de Varsovie. Déployée en première ligne face aux forces de l'OTAN, contrôlée par l'un des régimes communistes les plus proches de Moscou et puissamment soutenue par la 16è Armée aérienne soviétique, la LSK était l'un des atouts de l'Union Soviétique dans l'éventualité d'un conflit majeur en Europe.

Elle était organisée sur le format soviétique avec deux divisions aériennes : la 1. Luftverteidigungsdivision (1. LVD, quartier général installé à Cottbus) assurait la défense de la partie centrale et méridionale de l'espace aérien est-allemand, la 3. Luftverteidigungsdivision (3. LVD, quartier général à Trollenhagen) de la partie septentrionale. Chacune de ces divisions contrôlait plusieurs régiments de chasse (Jagdfliegergeschwader), respectivement quatre et deux, ainsi que des unités de défense antiaérienne (Fla-Raketenbrigade et Fla-Raketenregiment) et de détection radar (Funktechnisches Bataillon). Une troisième composante de la LSK (Führungsorgan Front- und Militärtransportfliegerkräfte), regroupait les appareils d'attaque au sol, les appareils de reconnaissance et les appareils de transport (à l'exception de l'unité dédiée au transport gouvernemental, dépendant directement de l'état-major de la LSK).

Après la réunification allemande, une partie des moyens est-allemands fut transféré à la Luftwaffe ouest-allemande. Certains de ces appareils furent conservés plusieurs années durant, tandis qu'une partie des bases aériennes est-allemandes fut réemployée (notamment la base de Rostock-Laage). Mais l'essentiel fut fermé, cédé ou détruit.

Unités

Bases aériennes

Garz Heringsdorf
Netzeband
Leisnig
Gnoien-Warbelow
Strausberg
Meiningen
  • Pays : drapeau du pays Allemagne
  • Coordonnées : 50° 34’ 10”N, 10° 26’ 50”E
  • Date de mise en service : le 2 mai 1927
  • Date de démantèlement : en 1990
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air est-allemande
Werneuchen
  • Pays : drapeau du pays Allemagne
  • Coordonnées : 52° 37’ 58”N, 13° 46’ 1”E
  • Code OACI : EDBW
  • Date de mise en service : en 1937
  • Date de démantèlement : en 1993
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air est-allemande
Kleinköris
Alteno
Dessau
Rothenburg
Thurland
Ruhland
Spreenhagen
Peenemünde
  • Pays : drapeau du pays Allemagne
  • Coordonnées : 54° 9’ 28”N, 13° 46’ 22”E
  • Code OACI : EDCP
  • Date de mise en service : en 1956
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air est-allemande
Brandenburg-Briest
Kavelstorf
Drewitz
Löbnitz
Kamenz
  • Pays : drapeau du pays Allemagne
  • Coordonnées : 51° 17’ 34”N, 14° 7’ 25”E
  • Code OACI : ETKM
  • Date de mise en service : en 1918
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air est-allemande
Eggersdorf
Neuhardenberg
Gross Mohrdorf
Preschen
Trollenhagen
  • Lieu : drapeau du pays Allemagne, Neubrandenburg
  • Coordonnées : 53° 36’ 7”N, 13° 18’ 21”E
  • Code OACI : ETNU
  • Code IATA : FNB
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air est-allemande

Anciens appareils

Avions d'entraînement avancé
Avions d'entraînement de base
Avions de combat
Avions de ligne
Avions de transport
Avions utilitaires
Bombardiers
Intercepteurs

Sur le forum…

  • Merci Ciders, beau boulot.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils ont des Nikon ou des Leica ? :mrgreen:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suis aller faire un trou, beau boulot !


    sur l'image satellite de celle-là j'ai vu des spotter en camion un peu trop prés de la 04 ! :bonnet:

    Edit :

    sur les conseils avisés de Tyreann ma première phrase devrait être lu comme :
    "Je suis allé faire un tour, beau boulot !" =)
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par glwpatton le Aug. 3, 2014, 12:19 a.m.
  • La liste des bases aériennes situées en Allemagne a été substantiellement renforcée ces derniers jours, soit par ajout, soit par mise à jour. J'y ai ajouté des bases aériennes est-allemandes (je crois qu'elles y sont toutes désormais) et de bases aériennes soviétiques en Allemagne de l'Est.

    Bonne découverte !
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Pas mal, qu'avons-nous sur leurs effectifs ? :)

    Les effectifs en juillet 1988 étaient d'environ 35000 hommes, 29900 pour la défense anti-aérienne et 4700 pour l'armée de l'air.

    http://home.snafu.de/veith/staerke.htm
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je complète ce topic de Raf' par cet excellent site, consacré lui à la 16è Armée Aérienne Soviétique, déployée en Allemagne de l'Est.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La Luftwaffe a utilisé les MiG-29 de la RDA de 1990 jusque 2004 (Jagdgeschwader 73 basé à Laage), puis les machines ont été cédés à la force aérienne polonaise (Jagdfliegerregiment 41 basé à Malbork/Marienburg) pour un euro symbolique. A la fin de leur service en Pologne le contrat de cession dispose que les MiGs retourneront en Allemagne, où après avoir été démilitarisés et traités, ils finiront dans des musées. le Pilote allemand ayant le plus d'heure sur MiG-29 est le lieutenant-colonel Udo "Cirrus" Sadzulewski (ex pilote de l'armée de l'air de la RDA) avec 1530h. Les "divas rouges" est le surnom qu'ont reçu les MiG-29 dans la Luftwaffe.

    pour Pilou: les pilotes de jets volaient de 60 à 80 heures minimum par an avec un maximum de 120 à 140 heures.

    Raf
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble que les Mig-29 ont intégrés la Luftwaffe. Sont-ils toujours en service?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La NVA/LSK possédait 2 divisions de défense aérienne, l'une à Cottbus, la première, et l'autre à Neubrandenburg, la troisième. La force aérienne du front, de reconnaissance et de transport se trouvait elle à Strausberg.

    Les unités de chasse de la première LVD:

    Jagdfliegergeschwader 1 "Fritz Schmenkel", JG-1, basé à Holzdorf.

    MiG-21.

    Jagdfliegergeschwader 3 "Wladimir Komarow", JG-3, basé à Preschen.

    MiG-29.

    Jagdfliegergeschwader 7 "Wilhelm Pieck", JG-7, basé à Drewitz.

    MiG-21

    Jagdfliegergeschwader 8 "Hermann Matern", JG-8, basé à Marxwalde.

    MiG-21

    Les unités de chasse de la troisième LVD:

    Jagdfliegergeschwader 2 "Juri Gagarin", JG-2, basé à Trollenhagen.

    MiG-21

    Jagdfliegergeschwader 9 "Heinrich Rau", JG-9, basé à Peenemünde.

    MiG-23

    La force aérienne du front (de reconnaissance) et de transport:

    Jagdbombenfliegergeschwader 37 "Klement Gottwald", JBG-37, basé à Drewitz.

    MiG-23

    Jagdbombenfliegergeschwader 77 "Leberecht von Blücher", JBG-77, basé à Kronskamp/Laage.

    Su-22

    Transportfliegergeschwader 44 "Arthur Pieck", TFG-44, basé à Marxwalde.

    Tu-134A, Tu-154M, Il-62M, Mi-8S.

    Transportfliegerstaffel 24, TFS-24, basé à Dresden Klotzsche.

    An-26

    Transporthubschraubergeschwader 34 "Werner Seelenbinder", THG-34, basé à Brandenburg Briest.

    Mi-2, Mi-8.

    Taktische Aufklärungsfliegerstaffel 47, TAFS-47, basé à Preschen.

    MiG-21

    Taktische Aufklärungsfliegerstaffel 87, TAFS-87, basé à Drewitz.

    Verbindungsfliegerstaffel 14, VS-14, basé à Strausberg.

    An-2, L-410UVP(S), Z-43.

    A+
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Beaucoup de matériels et d'unités ont été liquidés avant la réunification, le dernier ministre de la défense de la RDA, Rainer Eppelmann, portait le titre de Ministre du désarmement et de la défense. Certain matériels sensibles comme les missiles S-300 furent rendus aux soviétiques. la Bundeswehr avait déjà pris le contrôle de la NVA avant le 3 octobre 1990.

    Raf
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer