Aéronavale mexicaine

Rappels

  • Pays : drapeau Mexique
  • Nom officiel : Fuerza Aeronaval
  • Date de création : 1918
  • site officiel

Appareils actuels

Avions d'entraînement de base
Avions de liaison
Avions de ligne
Avions de transport
Avions utilitaires
Drones
Hélicoptères

Unités

Bases aériennes

BAN Icacos
  • Lieu : drapeau du pays Mexique, Acapulco
  • Coordonnées : 16° 50’ 11”N, 99° 51’ 2”O
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Lazaro Cardenas
BAN Tulum
  • Lieu : drapeau du pays Mexique, Quintana Roo
  • Coordonnées : 20° 13’ 50”N, 87° 26’ 36”O
  • Code OACI : MMTU
  • Code IATA : TUY
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Isla María Madre
  • Lieu : drapeau du pays Mexique, Nayarit
  • Coordonnées : 21° 38’ 60”N, 106° 32’ 17”O
  • Code OACI : MM40
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Campeche
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 19° 49’N, 90° 30’ 1”O
  • Code OACI : MMCP
  • Code IATA : CPE
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Salina Cruz
  • Lieu : drapeau du pays Mexique, Oaxaca
  • Coordonnées : 16° 12’ 28”N, 95° 12’ 10”O
  • Code OACI : MMSZ
  • Code IATA : SCX
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Isla Socorro
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 18° 46’ 23”N, 110° 55’ 49”O
  • Code OACI : MM81
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Chetumal
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 18° 30’ 15”N, 88° 19’ 12”O
  • Code OACI : MMCM
  • Code IATA : CTM
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Tampico
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 22° 17’ 47”N, 97° 51’ 57”O
  • Code OACI : MMTM
  • Code IATA : TAM
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Guaymas
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 27° 58’ 23”N, 110° 55’ 10”O
  • Code OACI : MMGM
  • Code IATA : YGM
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Minatitlán
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 18° 6’ 12”N, 94° 34’ 50”O
  • Code OACI : MMMT
  • Code IATA : MTT
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Veracruz
  • Lieu : drapeau du pays Mexique, Veracruz
  • Coordonnées : 19° 8’ 55”N, 96° 11’ 6”O
  • Code OACI : MMVR
  • Code IATA : VER
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Isla Mujeres
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 21° 14’ 44”N, 86° 44’ 25”O
  • Code OACI : MMIM
  • Code IATA : ISJ
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine
BAN Tapachulas
  • Pays : drapeau du pays Mexique
  • Coordonnées : 14° 47’ 40”N, 92° 22’ 12”O
  • Code OACI : MMTP
  • Code IATA : TAP
  • Propriétaire : cocardeAéronavale mexicaine

Anciens appareils

Avions d'entraînement de base
Avions de liaison
Avions de ligne
Avions de transport
Avions embarqués
Avions utilitaires
Hydravions
Hélicoptères

Sur le forum…

  • Raytheon T6C+ Texan II
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bombardier DHC8-202Q Dash 8
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ils sont maintenus en ligne car les T-6 sont pour l'heure incapables de mettre en œuvre des armements. Les Redigo sont de bons avions, j'avais volé sur l'un d'entre eux en 2009, lorsque l'Ecole d'Aviation Navale en opérait encore. Aujourd'hui les trois derniers se trouvent tous concentrés au sein de l'Escuadron Aeronaval (ESCAN) 512, basé à Chetumal.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci beaucoup de la précision ! C'est difficile d'obtenir des infos sur ces appareils !
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • il en reste trois opérationnels.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • FF, tu sais s'ils volent encore les L-90 finlandais au sein de la Fuerza Aeronaval?
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On parle d'infanterie de marine je pense
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Excusez-moi, vous parlez d'Infanterie de Marine, ou de Fusiliers Marins ?
    Parce que, si je peux me permettre, ce n'est pas la même chose (du moins en France).
    L'un appartient à l'Armée de Terre (Troupe de Marine), l'autre à la Marine.
    Après, l'organisation Française n'est pas universelle, j'en ai bien conscience :hehe:
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci beaucoup de l'explication c'est bien ce que je pensais ! Ca doit être à peu près le même schéma au Brésil je pense. C'est l'infanterie de marine qui fait du nettoyage de favelas
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour avoir pas mal bossé avec l'infanterie de marine à une époque, je peux t'assurer qu'en effet, c'est une force d'élite, d'ailleurs reconnue comme telle au Mexique et par plusieurs pays partenaires de poids, dont les USA.

    Les fusiliers marins mexicains sont bien entrainés, bien équipés et très motivés. Ils sont d'ailleurs déployés de façon très intensive sur le terrain en dépit de leur nombre réduit (17 000 à peine) car ils ont su faire la preuve de leur efficacité à maintes reprises dans des actions de choc. Ils sont professionnels et effectivement la corruption est peu répandue dans leurs rangs. Ils sont mieux considérés par la population que l'Armée de Terre et globalement, sont moins "brutaux" que cette dernière, même s'ils ont également eu à faire face à certains problèmes de non respects des droits de l'homme. Ils bénéficient d'un important soutient américain sur plan de l'entrainement et du renseignement ce qui leur permet d'être souvent en pointe sur le terrain.

    Ensuite, à mon avis, c'est une force qui s'use car ses effectifs sont sur-employés et ne récupèrent pas, ne bénéficient pas d'assez de primes et de bénéfices compte tenu des efforts qui leurs sont demandés et n'ont plus assez de temps pour s'entrainer, en particulier dans le domaine des missions régaliennes conventionnelles sauf lors de quelques exercices multinationaux. De plus le manque de budget signifie que la rénovation du parc de véhicule demeure insuffisante et qu'il n'y a pas d'argent pour recruter des effectifs supplémentaires avec pour conséquence un sous-effectif chronique dans de nombreux bataillons.
      Lien   Revenir ici   Citer