Beech 200 Super King Air

Rappels

  • Catégorie : Avion de liaison
  • Constructeur : Beech drapeau du pays
  • Premier vol : 27 octobre 1972
  • Production : 3550 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Beech 90 King Air, Beech C-12 Huron

Historique

Le Beech "Super King Air" est un avion bimoteur de transport d’affaire, à ailes basses cantilever, empennage en "T", train d’atterrissage tricycle et pouvant transporter jusqu’à treize passagers selon la version.

En 1969, Beechcraft lance le développement d’une nouvelle version de son "King Air" désignée Model A100-1. La différence la plus visible avec les "King Air" précédents, et la plus longue à finaliser, c’est son empennage en "T" monté à l’arrière d’un fuselage allongé de 1,17 mètre. L’envergure des ailes passe à 17,65 mètres, permettant d’augmenter de 230 litres le volume des réservoirs de carburant. Un système de pressurisation plus efficace est installé. Grâce à sa structure renforcée et ses moteurs Pratt & Whitney Canada PT6A-41 de 1’015cv qui lui fournissent une puissance 25% supérieure, sa masse maximale au décollage est augmentée de 450kg.

Le premier prototype prend l’air le 27 octobre 1972, suivi du deuxième prototype le 15 décembre. Trois appareils de série, du Model A100-1 sont commandés par l’US Army. (c/n BB-3 à BB-5). Après la livraison de ces appareils, il est décidé de redésigner l’appareil Model 200 "Super King Air", au vu des nombreuses modifications qui le différencient de son prédécesseur.
Il reçoit sa certification civile en décembre 1973.

Par la suite, Beechcraft développe le Model 200T spécialement mis au point pour la reconnaissance et les photographies aériennes. Le prototype, un Model 200 modifié, effectue son premier vol en 1976. Les modifications par rapport au modèle de base consistent en des aménagements à l’arrière du fuselage permettant de photographier verticalement le sol, de plus des fenêtres en forme de dôme sont installées également pour permettre des prises de vues vers le bas. L’appareil peut également être muni d’un radar de surveillance dans une nacelle sous le fuselage. L’autonomie peut être augmentée grâce à des réservoirs de carburant supplémentaires de 190 litres, fixés en bouts d’ailes. Les Model 200T sont des Model 200 modifiés directement sur la chaine de montage.



En 1979, le Model 200C est proposé avec une large porte cargo sur le coté gauche à l’arrière du fuselage. Une version militaire désignée Model A200C est également mise au point.

Par la suite, d’autres versions du Model 200 sont également développées : des moteurs plus puissants, des hélices plus efficaces, de larges portes cargo, un nouveau système de rétraction du train d’atterrissage et la possibilité d’installer 13 sièges passagers en haute densité sont les principales modifications proposées.

Des essais ont été effectués durant les années 1970 pour remotoriser un "Super King Air" 200 avec deux turboréacteurs à double flux Pratt & Whitney Canada JT15D dans des nacelles-dessus des ailes. Son premier vol a été fait le 12 mars 1975, mais le projet est abandonné et l’appareil désigné PD 290 fait son dernier vol le 30 septembre 1977. Beechcraft préfère acheter le programme du MU-300 Diamant à Mitsubishi qu’il commercialise par la suite sous la désignation de Beechjet 400.

Désirant un successeur à son Model 200, Beechcraft développe un appareil aux moteurs plus puissants et à l’aérodynamisme du fuselage amélioré sous le nom de Model 300 "Super King Air". Les moteurs PT6A-60A de 1’050cv sont installés dans des capots-moteurs redessinés et la masse maximale au décollage est poussée à 6’300kg. Un Model 200 modifié avec les nouveaux équipements effectue son premier vol le 6 octobre 1981.

Le prototype du Model 300 effectue son premier vol le 3 septembre 1983 et les livraisons débutent l’année suivante. Une version certifiée avec une masse maximale au décollage de seulement 5’700kg est également mise sur le marché sous l’appellation de Model 300LW, afin de pouvoir être utilisé dans certains pays interdisant une masse supérieure aux appareils de cette catégorie.
D’autres versions voient le jour. Certaines ont un fuselage plus long, des ailettes en bouts d’ailes, une large porte cargo, une masse maximale au décollage accrue et quelques autres modifications de structure ou d’équipement.



Le Model 350 est ensuite proposé sur le marché. On remarque qu’à partir de 1996, les exemplaires sont appelés "King Air", le "Super" étant abandonné officiellement par le constructeur. Différentes sous-versions sont également proposées.

Au total, plus de 3'000 "Super King Air" ont été vendus à de nombreux clients civils, mais ils sont aussi largement utilisés par les forces armées.

D’autre forces aériennes ont utilisé ou utilisent encore les "Super King Air" : l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, les Bahamas, la Bolivie, le Botswana, le Burkina Faso, le Cambodge, le Canada, la Colombie, la Côte d’Ivoire, les Emirats Arabes Unis, l’Equateur, la Grèce, l’Iraq, l’Irlande, Israël, le Japon, la Malaisie, Malte, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, le Paraguay, le Pérou, le Royaume Uni, le Sri Lanka, la Suède, la Suisse, la Thaïlande, le Togo, la Turquie, l’Uruguay, les USA et le Venezuela.

Encore en production en 2013, plus de 3'550 Model 200, 300 et 350 des différentes versions ont déjà été construits.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Beech 200 : Version de série initiale.
  • Beech 200C : Version civile du Model A200C. 36 exemplaires.
  • Beech 200CT : Version civile du Model A200CT. 1 Model 200C modifié.
  • Beech 200T : Version de reconnaissance dotée de réservoirs en bout d'ailes. 23 exemplaires modifiés.
  • Beech A200 : Version de base destinée à l'US Army et l'USAF. 75 exemplaires.
  • Beech A200C : Version destinée à l'US Navy et à l'USMC et dotée d’une porte cargo à l’arrière. 90 exemplaires.
  • Beech A200CT : Version destinée à l'US Army dotée d’une porte cargo et de réservoirs en bouts d’ailes. 93 exemplaires.
  • Beech Avenger T.1 : Version d'entraînement à l'observation basée sur le King Air 350ER et destinée à la Fleet Air Arm.
  • Beech B200 : Version améliorée du Model 200. Plus de 1150 exemplaires.
  • Beech B200 MPA : Version de patrouille maritime du Model 200 dotée d'un radar de recherche.
  • Beech B200C : Version du Model B200 destinée à l'USAF et à l'US Army et dotée d’une porte cargo arrière.
  • Beech B200CGT : Version améliorée du Model B200C.
  • Beech B200CT : Version du B200C dotée de réservoirs de carburant en bouts d’ailes.
  • Beech B200GT : Version civile améliorée du Model B200. Environ 100 exemplaires.
  • Beech B200T : Version de reconnaissance modernisée du Model 200T. 23 Model B200 modifiés.
  • Beech King Air 250 : Version dotée d’hélices en matériaux composites et de diverses améliorations.
  • Beech King Air 300 : Version avec une MTOW de 6.300kg. 312 exemplaires.
  • Beech King Air 300LW : Version certifiée avec MTOW de 5.700kg. 35 exemplaires.
  • Beech King Air 350 : Version allongée et dotée de winglets. Environ 700 exemplaires.
  • Beech King Air 350C : Version du King Air 350 dotée d’une porte cargo arrière.
  • Beech King Air 350ER : Version du King Air 350 au rayon d'action augmenté.
  • Beech King Air 350ER EMARSS : Version de reconnaissance électronique du King Air 350ER.
  • Beech King Air 350ER/ISR : Version ISR du King Air 350ER.
  • Beech King Air 350ER/ISTAR : Version ISTAR du King Air 350ER.
  • Beech King Air 350ER/MEDEVAC : Version d'évacuation sanitaire du King Air 350ER.
  • Beech King Air 350ER/MPA : Version de patrouille maritime du King Air 350ER.
  • Beech King Air 350i : Version du King Air 350 à l'intérieur amélioré.
  • Beech King Air 350iC : Version du King Air 350i dotée d’une porte cargo arrière.
  • Beech King Air 350iCER : Version du King Air 350iC au rayon d'action augmenté.
  • Beech King Air 350iER : Version du King Air 350i au rayon d'action augmenté.
  • Beech LR-2 : Désignation japonaise du King Air 350.
  • Beech Shadow R.1 : Désignation du King Air 350/ISR au sein de la RAF.

Sur le forum…