flying frog

  • Adjudant-Chef Grade : Adjudant-Chef
  • Messages : 587
  • Photos : 0
  • Sujets : 12
  • Date d'inscription : April 11, 2010, 9:34 p.m.
  • medal medal

Derniers messages

  • ouakamois a dit le 22/05/2021 à 13:15 :

    Problèmes de gestion de la maintenance des avions, possible cause de paralysiede la CAF


    L'article en question est bourré d'erreurs et d'approximations. Le dérapage du C-130 à Maroua en 2020 et le crash du Z9WE en 2019 ne sont pas le fruit d'une maintenance déficiente mais des conditions climatiques adverses. 
     
    Les C-130 camerounais ont très bien tourné jusqu’en 2020 lorsque le contrat Marshall signé est entré en litige. Aeromec seul n’assurait pas la maintenance avant, c’est OGMA qui avait le contrat en partenariat avec Aeromec.

    Les Impala n’avaient pas vocation à durer, ils furent acquis pour servir de « bouche trou » a une époque ou le coût de la GV des Alphajet était par trop élevé pour les finances camerounaises. Il n’y a pas trois bases aériennes, mais sept : La BA 101 de Yaoundé, la BA 102 de Bertoua, la BA 201 de Douala, la BA 301 de Garoua, la BA 302 de Ngaoundéré, la BA 401 de Maroua et la BA 501 de Bamenda.

    Les bases aériennes sont loin d’être dans l’état de décrépitude évoqué. La BA 201 a un hangar tout neuf équipé pour la maintenance de niveau 1 et 2 des C-130 et la BA 301 dispose de hangars récents pour ses différents avions. Quant a la BA 101, elle est également dans un état correct et pour ce qui est de la navigation, elle s’appuie sur l’infrastructure de l’aéroport de Yaoundé.

    Entre 2011 et 2018, le Cameroun a pratiquement rénové toute son aviation avec la livraison de cinq Mi-17, quatre Z9WE, un CN235-300, un MA-60 et deux Cessna 208B EX pour l’AdA, deux Bell 412EP supplémentaires, deux Mi-24V, un Cessna 208B EX et un King Air 350i pour les BIR. Dire que depuis les années 1980 les acquisitions ne suivent plus est donc erroné.

    Les américains n’ont pas suspendu leur aide, ils l’ont simplement réajustée. De fait plusieurs projets sont en cours au bénéfice de la marine et la cession et le soutien des Cessna 208 de l’AdA se sont poursuivis normalement.

    Enfin, l’AdA ne possède qu’un Bell 206 et pas deux, l’autre s’étant crashe en 2017. Les Alouette ne volent plus depuis longtemps, pas plus que le PA-23, revendu.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par flying frog le May 22, 2021, 8:32 p.m.
  • Ouakamois, quel est le livre du Col Ndao que tu évoques et où puis-je le trouver ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Juste un petit retour de manivelle concernant le CN235-220M 6W-TTC. Ouakamois évoquait une origine française pour cet avion. 

    Or, le CN235-200 de l'Armée de l'Air C065 / 52-IC mentionné est toujours en service sous les couleurs françaises. En tout cas il l'était encore en 2018, alors que le 6W-TTC avait été livré au Sénégal depuis un an déjà.

    De plus le C065 / 52-IC est un CN235-200 produit par CASA en Espagne et non un CN235-220 indonésien.
    L'Indonésie n'a jamais récupéré des avions espagnols pour les reconditionner et de fait, malgré leurs origines identiques, les CN235 produits en Indonésie n'ont rien à voir avec ceux d'Espagne. Les évolutions technologiques n'ont pas été les mêmes et les procédés de construction non plus, au point d'ailleurs qu'Airbus se garde bien d'assurer la maintenance des avions d'origine indonésienne dont les performances, de source d'utilisateur, sont loin d'être exceptionnelles.

    A ma connaissance, le 6W-TTC (numéro constructeur N065, d'où peut être la confusion avec le C065) est une machine neuve et non d'occasion.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a dit le 17/09/2020 à 02:37 :

    ImageImageImageImageImageImageImageImage
    En remerciant tous ceux qui ont contribuer à ce que nous disposions de ce trés bon reportage, en particulier ITV.
    ouakamois a dit le 17/09/2020 à 02:37 :

    ImageImageImageImageImageImageImageImage
    En remerciant tous ceux qui ont contribuer à ce que nous disposions de ce trés bon reportage, en particulier ITV.
    Tres interessantes photos. Les Mi-24 en livree ONU sont-ils les modeles V achetes en Pologne ? Ouakamois, aurais-tu un lien vers le reportage ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ouakamois, je te présente mes excuses si tu t'es senti visé par mon commentaire. Je ne te ciblais pas du tout. J'ai vu que ces photos circulent, c’était plus une considération générale sur le fait que je vois pas mal de mes photos prises au Cameroun depuis 2015 qui circulent, notamment sur Nairaland, sans que la moindre mention ne soit faite de leur auteur. J'ai même vu un meme utilisant une de mes photos du BIR… c'est dire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Encore une de mes photos qui se retrouve sur le net sans crédit. Enfin… Prise a Garoua en 2015, au terme d'une démo aero.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Cessna 208 est un photoshop. Pour info, ayant récemment rendu visite au Belize, ils ne possèdent pas d'avion de ce type au sein de l'Air Wing.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non D9, je fais uniquement référence aux modèles IPTN, qui sont construits selon des normes datant des années 1980, souffrent d'une mauvaise finition et d'un service après-vente défaillant, d'autant plus qu'IPTN entretiendrait à dessein un flou sur la différentiation entre son modèle -220 et le 300 d'Airbus et sur le fait que les avions produits par IPTN ne sont aucunement couverts de quelque façon que ce soit par le SAV/MCO Airbus. Pour avoir pas mal discuté avec plusieurs utilisateurs, ce ne sont pas des avions appréciés.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cet article est plus que discutable.

    Pour commencer, l'Indonésie ne produit pas de C295 mais des CN235-220 qui sont notoirement médiocres (cf les déboires du Burkina ou de la Guinée avec ces avions qui souffre de sérieux problème de motorisation et de service après-vente). De plus, le contrat des Super Puma a déjà été éclairci dans un autre article publie dans ce fil il y a qq pages. Le deal s'est fait en toute transparence côté Airbus eut égard aux procédures de compliance absolument draconiennes en place depuis plusieurs années chez cet industriel. Quant au débat sur le Mi-17 vs le Super Puma, l'auteur ignore totalement les différences en termes de manœuvrabilité, soutien, durée de vie, etc, qui différencient ces deux machines. Pour un peu à le lire, le Super Puma serait un cercueil volant… Un raccourci plus que discutable. Enfin, le journaliste passe sous silence le fait que si les Super Puma sont au sol aujourd’hui, c’est parce que les pièces détachées devant être acquises n’ont pas été payées. Encore une fois, cf l’article publié il y a qq pages.

    Cet énième papier sur l’AdA Malienne semble tenir davantage de la tentative maladroite de règlement de compte par journaliste interposé alors même que les armées tentent chacune de tirer la couverture a elle pour la prochaine LOPM.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a écrit

    Merci pour tous ces détails…Par contre les Casa ont bel et bien été acquis en prévision du déploiement onusien…M.Mankeur Ndiaye, représentant spécial des N.U. pour la RCA, de nationalité sénégalaise s'est toujours félicité du travail accompli par le Det.A/BatSenCar… Il reste quand même 4 MI35/24. L'effort devrait être mis sur les hélicoptères de manoeuvres et d'appui…


    Alors, c'est en partie vrai. Oui, les C295 ont été acquis avec en tête la possibilité d'un déploiement ONU. Cependant, et c'est cela que je cherchais à préciser, l'ONU n'a rien financé. Il y avait un plan de départ qui n'avait pas marché où l'ONU aurait financé un leasing de C295 dont la mises en oeuvre aurait été confié à la force aérienne ghanéenne, mais ça n'a pas marché. La raison première de l'achat des C295, cependant est celle de remplacer les Fokker F27 qui étaient alors en fin de vie.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a écrit

    Deeta waay…Ci Dëc la ñu nellä ni waay (Non, quand même… Observons la période de deuil) Non, déjà, en raison du déploiement sous mandat onusien des 2 Mil Mi17 SHU et SHT, le défunt 6W-HTA avait pu être acquis et des rumeurs parlaient déjà de 2 autres modules MI17 à venir. L'accent a été mis sur l'offensif, et 3 Mil MI24V modernisés acquis auprès des Polonais…venant renforcer les 2 Mil MI35P SHY et SHZ via la modernisation de Controp System. Là aussi, le plan Horizon 2025 a mis en exergue le remplacement prioritaire des 7 modules des voilures tournantes à savoir, les 2 Mil MI2, les 2 Jet ranger Bell B206, l'Alouette 3 le Fennec et le Bell UH1H. Je crois qu'aujourd'hui, en dehors de connaitre lequel de ces Mi35 est tombé, il faut extrapoler et se dire que les Nations Unis, (qui ont financé l'acquisition de 3 C295W pour le Ghana, entre autres pays) vont remplacer les 3 modules qui manqueront, vu que les 2 autres Mil reviendront à Thiès Bakao pour entretien…Il y a des acquisitions à venir mais avec une réorganisation des priorités voilures tournantes parlant bien sûr…Peut être que je me trompe

    Le Ghana dispose de trois C295M et non de C295W. De plus, les Nations Unies n'ont pas été impliquées dans leur achat qui a été entièrement financé par le Ghana. Il y avait un projet de mise en oeuvre de C295 des Nations Unies par le Ghana, mais celui-ci n'a jamais prospéré ni donné lieu a aucune commande. De 2014 à 2016 un C295M a été déployé par le Ghana en soutien de la MINUSMA, mais suite à une attaque terroriste à Gao au cours de laquelle il fut endommagé et après le refus de l'ONU de prendre en charge les coûts de réparation, ainsi que le non-renouvellement de la LOA pour son déploiement, le Ghana a retiré de façon définitive son contingent aérien du Mali en 2017. Je ne sais pas comment se passent les choses au sein de la MINUSCA, mais si cela fonctionne comme au Mali, à moins que le Mi-35 ait été assuré, je doute que l'ONU accepte de payer son remplacement… J'espère de tout cœur me tromper.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a écrit

    Certains des aéronefs récemment acquis sont cloués au sol au Mali pour faute de maintenance
    Avec un parfum de scandale financier impliquant une partie importante de la hiérarchie militaire…Ce serait très grave si ces informations se révèlent être vraies.

    L'article en question semble tenir plus du brûlot que d'un travail journalistique sérieux… Cela ressemble furieusement à une tentative maladroite de règlements de comptes, d'autant plus que la chaîne de décision décrite pour les acquisitions ne correspond pas à la réalité.

    L'article parle d'épaves achetées à l'étranger. Lesquelles ? Les Super Tucano sont neufs sortis d'usine, tout comme les Mi-35M, le C295 et les Y-12 (qui ont d'ailleurs été donnés et non achetés). Seuls les Super Puma sont d'occasion mais ils sont malgré tout relativement récents. Les seuls échos que j'avais eu quant à des problèmes de dispo portaient sur ces derniers et sur les Y-12 qui, je le répète, sont un don chinois. Cependant, en termes de satisfaction utilisateur, les Y-12 sont très appréciés.

    Je ne vois donc vraiment pas à quoi fait référence l'article et cela semble tenir du tabloid douteux. Qui plus est, le Général Bemba a la réputation d'être un officier compétent et intègre et certainement pas un magouilleur comme le dépeint l'article.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a écrit

    Le Sénégal monte l'escadron Fouga ESCAFOU à partir de 5 unités acquises au Bresi à partir de 1976 et reconditionnés par la Sogerma
    CM170R Sénégal livrée originelle
    CM170R Sénégal livrée originelle
    Les immat des Fouga seront :  6W-SCA , 6W-SCB , 6W-SCC , 6W-SCD , 6W-SCE, numéros de série 444, 448, 556, 557, 558,559 (sources sunudiv.com)
    Un autre vénérable..
    Fokker F27 400M 6WSTC Casamance

    Combien de Fouga furent engagés lors de Fodé Kaba II ? Trois ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Superbes photos ! Combien de Magister furent recus du Bresil ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La légende est sans doute simplement erronée. La photo est datée de 2009 et le lieu est la base aérienne de Madrid qui abrite le centre de maintenance de la FAC. Comme le confirme le lien partagé par Jericho, en 2016, il a fait une sortie de piste dans le Caquetá, en Colombie, sous couleurs colombiennes. Le magazine Combat Aircraft le liste comme toujours actif au sein de la FAC en 2018 (reportage sur les AC-47 Fantasma publié en 2018), tout comme SCRAMBLE d’ailleurs. Il ne pouvait donc pas être en service avec la Gambie en 2009…
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • flying frog n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.