Bombardier Learjet 50

Rappels

  • Catégorie : Avion de liaison
  • Constructeur : Bombardier drapeau du pays
  • Premier vol : 19 avril 1979
  • Production : 400 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le Learjet 60 est un avion d’affaire de taille moyenne, aux ailes basses munies de winglets, d’un empennage en T, d’un train d’atterrissage tricycle et propulsé par deux turboréacteurs placés de chaque côté de l’arrière du fuselage.

En 1977, Gates Learjet Corporation annonce la série Learjet 50, munie d’une cabine plus vaste que les séries proposées à l’époque. Trois variantes sont prévues : les Learjet 54, 55 et 56.
Finalement, seul le Learjet 55 est construit.

Propulsé par deux turboréacteurs Garrett TFE731 de 1630kgp chacun, il effectue son premier vol le 19 avril 1979 et le premier appareil de série est produit à partir de mars 1981. L’aile, munie de winglets aux extrémités, est dérivée de celle développée pour les Learjet 28 et 29. C’est à cause de ces ailettes que l’appareil est rapidement surnommé « Longhorn ». L’empennage vertical est agrandi de 20% pour permettre une meilleure stabilité.

La cabine, plus grande que dans les versions précédentes, peut accueillir de 5 à 8 passagers. Elle est également munie de WC et d’un lavabo à l’arrière de la cabine. Un minibar peut-être installée également.

Une version munie d’un cockpit modernisé et de nouveaux réacteurs est proposée en 1986 sous l’appellation de Learjet 55B.

En 1987, deux quilles ventrales remplacent celle qui équipait les versions précédentes, augmentant la stabilité et réduisant la vitesse d’approche de l’appareil. Cette version est proposée sous la dénomination de Learjet 55C. Les sous-versions 55/EC et 55/LR permettant de plus longues distances franchissables sont par la suite proposées.

Au total, 147 Learjet 55 des diverses sous-versions ont été fabriqués.

En 1989, une version à l’aérodynamique améliorée permettant de meilleures performances est étudiée sous la désignation de Learjet 60. Le fuselage est allongé de près d’un mètre et il est propulsé par deux turboréacteurs Pratt & Whitney Canada PW305A de 2’086 kgp. Les ailes sont également modifiées, même si elles gardent la même envergure. Un carénage placé entre l’aile et le fuselage permet de diminuer la trainée de l’appareil. Les quilles ventrales sont semblables à celles du Learjet 55C. Avec ses 5,41m de long, l’intérieur de la cabine est un peu plus long que celle du Learjet 55, mais elle conserve sa hauteur de 1,74m et sa largeur de 1,81m au plus large. Jusqu’à neuf ou dix passagers peuvent y prendre place. Le coin-toilette de la version 55 est toujours présent, de même que le minibar.



Le Learjet 60 effectue son premier vol en juin 1991 et reçoit sa certification en janvier 1993. Plusieurs Learjet 60 équipent les flottes aériennes gouvernementales d’Argentine, de Macédoine et des USA pour les transports de VIP. Un exemplaire est également en service dans la Marine Mexicaine.

Il a été construit à 314 exemplaires jusqu’en 2007. Ensuite, c’est sa version modernisée, le Learjet 60XR qui est fabriquée. Son avionique est plus perfectionnée et sa capacité d’emport de bagage est également augmentée.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions

  • Bombardier Learjet 54 : Version à 11 places (2+9), jamais construite.
  • Bombardier Learjet 55 : Version de production propulsée par deux turboréacteurs Garrett TFE731 de 1630 kgp et pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes (2+8), 126 appareils construits.
  • Bombardier Learjet 55B : Version avec avionique améliorée.
  • Bombardier Learjet 55C : Arrière de l’appareil redessiné avec deux ailerons sous le cône de queue.
  • Bombardier Learjet 55C/ER : Version améliorée du Learjet 55C.
  • Bombardier Learjet 55C/LR : Version du Learjet 55C pour les vols à longue distance.
  • Bombardier Learjet 56 : Version à 8 places (2+6), jamais construite.
  • Bombardier Learjet 60 : Version à l’aérodynamique améliorée et au fuselage allongé.
  • Bombardier Learjet 60XR : Version à l’avionique modernisée du Learjet 60.
  • Bombardier VU-55C : Désignation brésilienne du Learjet 55.

Sur le forum…

  • Learjet 60
    Armada de Mexico
    Image
    1 seul utilisé et en service (ANX-1203)
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci!

    Clansman a écrit

    Par contre, pour le Learjet 54, il me manque 2 personnes, je crois. :D
    Zut, j'ai oublié les deux qui pédalent à l'arrière dans le coffre à bagage! Tu peux compter 2+9, ça portera moins à confusion… :mrgreen:

    Clansman a écrit

    Très beau travail Jericho !
    Merci. C'est assez sympa de faire des séries comme ça.

    Clansman a écrit

    Par contre, pour les Learjet 70 et 80, on va attendre qu'il y ait au moins un utilisateur militaire : inutile de nous donner plus de travail que nécessaire. ;)
    Entièrement d'accord, surtout qu'il n'y a encore pas grand-chose à dire… :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Par contre, pour le Learjet 54, il me manque 2 personnes, je crois. :D

    Très beau travail Jericho !

    Par contre, pour les Learjet 70 et 80, on va attendre qu'il y ait au moins un utilisateur militaire : inutile de nous donner plus de travail que nécessaire. ;)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • PCmax a écrit

    Superbe série de fiches Jéricho. 8-)

    T'as repris fort là ! :mrgreen:
    Merci.
    J'ai essayé de faire apparaître à peu près toutes les versions dans les différentes fiches, afin d'avoir plus de facilité pour rajouter d'éventuels nouveaux utilisateurs militaires.
    Reste la série 70 qui vient juste d'être commercialisé, mais n'a pas encore d'utilisateurs militaires et la série 80 encore au stade de prototype.
    Je suis content si ça semble convenir comme cela. :D


    Et encore merci pour la relecture et les corrections! ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Superbe série de fiches Jéricho. 8-)

    T'as repris fort là ! :mrgreen:
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Learjet 60 est un avion d’affaire de taille moyenne, aux ailes basses munies de winglets, d’un empennage en T, d’un train d’atterrissage tricycle et propulsé par deux turboréacteurs placés de chaque côté de l’arrière du fuselage.

    En 1977, Gates Learjet Corporation annonce la série Learjet 50, munie d’une cabine plus vaste que les séries proposées à l’époque. Trois variantes sont prévues : les Learjet 54, 55 et 56.
    Finalement, seul le Learjet 55 est construit.
    Propulsé par deux turboréacteurs Garrett TFE731 de 1630kgp chacun, il effectue son premier vol le 19 avril 1979 et le premier appareil de série est produit à partir de mars 1981. L’aile, munie de winglets aux extrémités, est dérivée de celle développée pour les Learjet 28 et 29. C’est à cause de ces ailettes que l’appareil est rapidement surnommé « Longhorn ». L’empennage vertical est agrandi de 20% pour permettre une meilleure stabilité.
    La cabine, plus grande que dans les versions précédentes, peut accueillir de 5 à 8 passagers. Elle est également munie de WC et d’un lavabo à l’arrière de la cabine. Un minibar peut-être installée également.
    Une version munie d’un cockpit modernisé et de nouveaux réacteurs est proposée en 1986 sous l’appellation de Learjet 55B.
    En 1987, deux quilles ventrales remplacent celle qui équipait les versions précédentes, augmentant la stabilité et réduisant la vitesse d’approche de l’appareil. Cette version est proposée sous la dénomination de Learjet 55C. Les sous-versions 55/EC et 55/LR permettant de plus longues distances franchissables sont par la suite proposées.
    Au total, 147 Learjet 55 des diverses sous-versions ont été fabriqués.

    En 1989, une version à l’aérodynamique améliorée permettant de meilleures performances est étudiée sous la désignation de Learjet 60. Le fuselage est allongé de près d’un mètre et il est propulsé par deux turboréacteurs Pratt & Whitney Canada PW305A de 2’086 kgp.
    Les ailes sont également modifiées, même si elles gardent la même envergure. Un carénage placé entre l’aile et le fuselage permet de diminuer la trainée de l’appareil.
    Les quilles ventrales sont semblables à celles du Learjet 55C.
    Avec ses 5,41m de long, l’intérieur de la cabine est un peu plus long que celle du Learjet 55, mais elle conserve sa hauteur de 1,74m et sa largeur de 1,81m au plus large. Jusqu’à neuf ou dix passagers peuvent y prendre place. Le coin-toilette de la version 55 est toujours présent, de même que le minibar.

    Le Learjet 60 effectue son premier vol en juin 1991 et reçoit sa certification en janvier 1993.

    Plusieurs Learjet 60 équipent les flottes aériennes gouvernementales d’Argentine, de Macédoine et des USA pour les transports de VIP.
    Un exemplaire est également en service dans la Marine Mexicaine.

    Il a été construit à 314 exemplaires jusqu’en 2007. Ensuite, c’est sa version modernisée, le Learjet 60XR qui est fabriquée. Son avionique est plus perfectionnée et sa capacité d’emport de bagage est également augmentée.


    Versions :
    Learjet 54 : Version à 11 places (2+9), jamais construite.

    Learjet 55 : Version de production propulsée par deux turboréacteurs Garrett TFE731 de 1630kgp et pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes (2+8), 126 appareils construits.

    Learjet 55B : Version avec avionique améliorée.

    Learjet 55C : Arrière de l’appareil redessiné avec deux ailerons sous le cône de queue.

    Learjet 55C/ER : Version améliorée du Learjet 55C.

    Learjet 55C/LR : Version du Learjet 55C pour les vols à longue distance.

    Learjet 56 : Version à 8 places (2+6), jamais construite.

    Learjet 60 : Version à l’aérodynamique améliorée et au fuselage allongé, munie de deux turboréacteurs Pratt & Whitney Canada PW305A de 2086 kgp chacun, pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes (2+10).

    Learjet 60XR : Version à l’avionique modernisée du Learjet 60.


    Utilisateurs militaires :
    Mexique : Armada de México, 1 Learjet 60.

    Caractéristiques :
    Pilotes : 2
    Passagers : Jusqu’à 10
    Longueur : 17,89m
    Envergure : 13,35m
    Hauteur : 4,44m
    Surface alaire : 24,57m2
    Masse à vide : 6’641kg
    Masse maximale au décollage : 10’659kg


    Moteurs :
    Deux turboréacteurs Pratt & Whitney Canada PW305A de 2086 kgp chacun.


    Performances :
    Vitesse de croisière maximum: 863km/h
    Vitesse de croisière : 839km/h
    Vitesse ascensionnelle : 22,9m/s
    Plafond opérationnel : 15’545m
    Distance franchissable : 4’454km
    Distance de décollage : 1’661m
    Distance d’atterrissage : 1’042m


    Armement :
    Sans.


    Liens Internet:
    http://www2.bombardier.com/fr/3_0/3_2/3_2_1/3_2_1_4_1.jsp

    http://en.wikipedia.org/wiki/Learjet_55

    http://www.jetadvisors.com/aircraft-specs/Description-GatesLearjet55-MidsizeCabinJets.htm

    http://www.aviation-broker.com/fr/avions/midsize-jets/avion/learjet-55.html

    http://en.wikipedia.org/wiki/Learjet_60

    http://www2.bombardier.com/fr/3_0/3_2/3_2_1/3_2_1_4_3.jsp?pageid=3_2

    http://www.jetadvisors.com/aircraft-specs/Description-BombardierLearjet60-MidsizeCabinJets.htm
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Aug. 24, 2012, 8:53 a.m.