Douglas C-47 Skytrain

Rappels

Historique

Le DC-3 avait volé dès 1935, mais il faudra attendre le 23 décembre 1941 pour voir voler sa première version militaire, le C-47 Skytrain (DC-3A-360 pour Douglas). Celle-ci fut commandée en 1940 par l'USAAC. Les modifications consistaient à rajouter une porte cargo, un plancher renforcé et quelques crochets, notamment pour remorquer des planeurs. L'envergure fut accrue de 1,83 mètres, mais la capacité en carburant diminua pour passer à 3043 litres. Il pouvait emporter 6000 livres de fret, une jeep ou un canon de 37 mm. Il était prévu pour 28 soldats, jusqu'à 22 parachutistes, 14 blessés accompagnés de 3 infirmières.

Les versions principales furent le C-47, le C-47A pourvu d'une alimentation en 24 volts, et le C-47B pourvu de moteurs à compresseurs. Le C-47D était un C-47B dépourvu de compresseurs. Le C-53 était spécifiquement destiné au largage de parachutistes. Il fut désigné R4D au sein de l'US Navy et Dakota au Royaume-Uni.

Il servit de base au planeur XCG-17.

Le C-47 fut particulièrement utile à l'effort de guerre allié pendant la Seconde Guerre Mondiale. Construit à 10047 exemplaires dans les usines de Long Beach, Santa Monica et Oklahoma City, il servit sur tous les théâtres de cette guerre : en Asie (pour ravitailler la Chine ou lors de la reconquête), et en Europe (lors du Débarquement, des opérations Market Garden, Dragoon, Repulse et Varsity, ou pour ravitailler les troupes encerclées dans Bastogne. Eisenhower lui-même rendit hommage au C-47 en déclarant qu'il fut un outil majeur de la victoire. Il fit ainsi la preuve de sa polyvalence, de sa robustesse, de sa fiabilité et sa facilité d'entretien.

Le Commonwealth reçut environ 2000 exemplaires : le surnom de Dakota vient en fait de Douglas Aircraft Company Transport Aircraft. Il fut aussi surnommé officieusement Gooney Bird (albatross) en Europe. Le jour du Débarquement, 821 C-47 larguèrent 13348 soldats et tractèrent 512 planeurs.

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, il fut utilisé par l'Afrique du Sud (117 exemplaires depuis 1943), la force aérienne argentine (47 exemplaires de 1941 à 1994), la force aérienne australienne (124 exemplaires de 1942 à 1999), le Brésil (85 exemplaires de 1944 à 1983), le Canada (173 exemplaires de 1943 à 1988), la Chine républicaine (153 exemplaires depuis 1942), l'Espagne (67 exemplaires de 1943 à 1978), les Etats-Unis (9348 exemplaires dans toutes les armes), la France (261 exemplaires dans l'Armée de l'Air de septembre 1944 à 1984 et 28 exemplaires dans la Marine de 1956 à 1985, au sein des flottilles 56S et 9S), la Nouvelle-Zélande (49 exemplaires de 1942 à 1977), le Royaume-Uni et l'Union Soviétique.



Il connut une longue carrière après la guerre : lors du blocus de Berlin en 1948, de la guerre civile grecque (1946-1949) comme bombardier improvisé, de la guerre indo-pakistanaise en 1947 (où il servit aussi comme bombardier), de la guerre de Corée (il y servit aussi d'éclaireur pour les bombardiers), des guerres coloniales portugaises, de la guerre du Vietnam (dans sa version gunship, mais aussi des versions de guerre électronique, ou psychologique)… Il aura servi dans 90 pays.

Après la guerre, nombre de C-47 furent vendus à de nombreuses forces aériennes. En Europe, il fut vendu à l'Allemagne (21 exemplaires de 1956 à 1976), à la Belgique (42 exemplaires de 1946 à 1976), au Danemark (8 exemplaires de 1953 à 1982), à la Finlande (9 exemplaires de 1960 à 1984), à la Grèce (80 exemplaires depuis 1947), à l'Italie (28 exemplaires jusqu'en 1987), à la Norvège (14 exemplaires de 1945 à 1974), aux Pays-Bas (20 exemplaires dans la force aérienne de 1948 à 1964, autant dans la Marine de 1946 à 1950, 56 pour l'Armée des Indes Néerlandaises de 1944 à 1950), à la Pologne (17 exemplaires), au Portugal (le premier exemplaire fut interné en 1944 lors d'un convoyage : 28 exemplaires furent utilisés jusqu'en 1976), à la Suède (8 Tp-79 de 1949 à 1983), à la Tchécoslovaquie (22 exemplaires de 1945 à 1950) et à la Yougoslavie (41 exemplaires de 1946 à 1976).

En Amérique, on le retrouva en Argentine (16 exemplaires dans la marine de 1960 à 1991), en Bolivie (34 exemplaires de 1945 à 1997), au Chili (24 exemplaires de 1946 à 1998), en Colombie (30 exemplaires), à Cuba (14 exemplaires de 1946 à 1967), en Équateur (18 exemplaires de 1947 à 1978), au Guatemala (26 exemplaires de 1945 à 1998), à Haïti (10 exemplaires à partir de 1948), au Honduras (20 exemplaires à partir de 1945), au Mexique (40 exemplaires pour la force aérienne et 5 pour la Marine), au Nicaragua (12 exemplaires de 1948 à 1998), au Paraguay (33 exemplaires au sein de la force aérienne entre 1953 et 1998, un exemplaire ex-argentin au sein de la marine depuis 1981), au Pérou (33 exemplaires dans la force aérienne de 1946 à 1991, 11 exemplaires dans la marine de 1966 à 1994), au Salvador (30 exemplaires de 1947 à 2000), à l'Uruguay (26 exemplaires de 1947 à 1994) et au Venezuela (20 exemplaires dans la force aérienne de 1947 à 1988, 4 dans la Marine de 1974 à 1977).



En Afrique, il fut utilisé par le Bénin (9 exemplaires de 1960 à 1998), le Biafra (7 exemplaires), le Congo, la Côte d'Ivoire (4 exemplaires de 1961 à 1981), l'Égypte (20 exemplaires de 1945 à 1972), l'Éthiopie (16 exemplaires de 1956 à 1997), le Gabon (5 exemplaires de 1961 à 1994), la Libye (9 exemplaires de 1959 à 1991), Madagascar (11 exemplaires à partir de 1961), le Malawi (2 exemplaires de 1971 à 1998), le Mali (2 exemplaires de 1969 à 1981), la Mauritanie (6 exemplaires de 1960 à 1986), le Maroc (14 exemplaires de 1960 à 1981), le Mozambique (5 exemplaires de 1975 à 1986), le Niger (4 exemplaires de 1960 à 1983), le Nigeria (11 exemplaires de 1967 à 1981), Ouganda (6 exemplaires de 1963 à 1972), la RDC (4 exemplaires de 1960 à 1999), la Rhodésie (22 exemplaires de 1947 à 1992), le Rwanda (5 exemplaires de 1970 à 1994), le Sénégal (8 exemplaires de 1960 à 1997), la Somalie (6 exemplaires de 1960 à 1982), le Tchad (13 exemplaires de 1961 à 1998), le Togo (2 exemplaires de 1968 à 1980), le Zaïre (30 exemplaires depuis 1961), la Zambie (11 exemplaires de 1964 à 1998) et le Zimbabwe.

Au Moyen-Orient, il fut en service en Arabie Saoudite (11 exemplaires de 1945 à 1969), en Iran (23 exemplaires de 1948 à 1976), en Israël (28 exemplaires depuis 1948), en Jordanie (4 exemplaires de 1963 à 1977), à Oman (4 exemplaires de 1968 à 1970), en Syrie (6 exemplaires de 1949 à 1986), en Turquie (109 exemplaires de 1946 à 1997) et au Nord-Yémen (15 exemplaires de 1949 à 1994).

En Asie/Océanie, il fut employé par la marine Australienne (4 exemplaires de 1949 à 1977), la Birmanie (17 exemplaires de 1951 à 1979), le Cambodge (19 exemplaires ex-Australiens de 1954 à 1981), la Chine, la Corée du Sud (15 exemplaires de 1949 à 1978), l'Inde (178 de 1947 à 1987), l'Indonésie (37 exemplaires de 1946 à 1998), le Laos (20 exemplaires ex-Australiens de 1954 à 1989), le Pakistan (32 exemplaires de 1947 à 1960), la Papouasie Nouvelle-Guinée (7 exemplaires ex-Australiens de 1975 à 1992), les Philippines (68 exemplaires ex-Australiens de 1945 à 1980), le Sri Lanka (2 exemplaires de 1978 à 1991), le Sud-Vietnam (170 exemplaires de 1953 à 1975), la Thaïlande (71 exemplaires de 1948 à 1998), le Vietnam (23 exemplaires sud-vietnamiens capturés en 1975).



Certains exemplaires sont encore en service de nos jours, généralement modernisés avec des turbopropulseurs au standard Basler BT-67 ou C-47T. L'USAF employa encore un tel exemplaire au sein du 6th Special Operations Squadron de 2002 à 2008, et il est encore en service en Afrique du Sud, en Grèce ou dans certains pays d'Amérique Latine.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Douglas AC-47D Spooky : Version d'appui aérien basée sur le C-47D et utilisée pendant la guerre du Vietnam.
  • Douglas C-41A : Un DC-3 réquisitionné pour transporter le secrétaire d'Etat à la Guerre.
  • Douglas C-47 Dakota Mk I : Version de série initiale. 965 exemplaires.
  • Douglas C-47A Dakota Mk III : Version à l'alimentation électrique en 24 volts. 5254 exemplaires.
  • Douglas C-47B Dakota Mk IV : Version aux moteurs dotés compresseurs. 3232 exemplaires.
  • Douglas C-47D : C-47B dépourvu de compresseurs peu fiables et devenus inutiles.
  • Douglas C-47E : Version à la capacité légèrement accrue : 28 soldats au lieu de 27.
  • Douglas C-47F : Désignation du Super DC-3 dans l'USAF, un exemplaire pour évaluation.
  • Douglas C-47H : Version du C-47A destinée à l'US Navy. 238 exemplaires.
  • Douglas C-47J : Version du C-47B destinée à l'US Navy
  • Douglas C-47L : C-47H modifiés pour le transport de VIP.
  • Douglas C-47M : C-47J équipés pour le transport de VIP.
  • Douglas C-47R : Un C-47M modifié pour la haute altitude, en particulier en Equateur.
  • Douglas C-47TP Turbo Dakota : Version modernisée remotorisée avec des turbopropulseurs P&W PT6A-65AR ou PT6A-67R.
  • Douglas C-48 : Désignation d'un DC-3A d'United Air Lines réquisitionné.
  • Douglas C-48A : Désignation de 3 DC-3A à 18 sièges réquisitionnés.
  • Douglas C-48B : 16 DST-A d'United Air Lines réquisitionnés pour le transport de blessés.
  • Douglas C-48C : Désignation de 16 DC-3A à 21 sièges réquisitionnés.
  • Douglas C-49 : DC3 ou DST de versions différentes réquistionnés.
  • Douglas C-49A : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49B : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49C : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49D : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49E : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49F : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49G : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49H : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49J : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-49K : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-50 : 14 DC-3 de version différentes réquisitionnés.
  • Douglas C-50A : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-50B : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-50C : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-50D : Version civile réquisitionnée.
  • Douglas C-51 : Désignation d'un DC-3 de Canadian Colonial Airlines réquisitionné.
  • Douglas C-52 : Un DC-3A pourvu de moteurs R-1830 réquisitionné.
  • Douglas C-52A : Un DC-3A pourvu de moteurs R-1830 réquisitionné.
  • Douglas C-52B : Un DC-3A pourvu de moteurs R-1830 réquisitionné.
  • Douglas C-52C : Un DC-3A pourvu de moteurs R-1830 réquisitionné.
  • Douglas C-52D : Un DC-3A pourvu de moteurs R-1830 réquisitionné.
  • Douglas C-53 Dakota Mk II : Désignation du C-53 dans la RAF. 9 exemplaires.
  • Douglas C-53B : Version destinée aux missions polaires. 8 exemplaires.
  • Douglas C-53D Skytrooper : Version similaire au C-53C mais pourvue d'une alimentation électrique en 24 volts.
  • Douglas C-68 : 2 DC-3A (21 sièges) réquisitionnés.
  • Douglas C-84 : 1 DC-3B réquisitionné.
  • Douglas C-117 : 16 C-47B furent modifiés pour le transport de personnel. L'intérieur aménagé comme celui d'un avion de ligne permettaient d'emmener 24 personnes.
  • Douglas C-117D : Désignation du Super DC-3 dans l'US Navy, 100 exemplaires modifiés.
  • Douglas EC-47D : Version de calibration, 26 C-47D modifiés en 1953.
  • Douglas EC-47H : Version d'entrainement à la guerre électronique.
  • Douglas EC-47J : Version de contre-mesures électroniques.
  • Douglas EC-47N : C-47A et D modifiés pour des missions de guerre électronique ou psychologiques.
  • Douglas EC-47P : Equivalent de l'EC-47N, mais travaillant sur d'autres fréquences radio.
  • Douglas EC-47Q : Equivalent aux EC-47N et P, mais avec un équipement plus moderne et des moteurs plus puissants.
  • Douglas HC-47A : Version SAR.
  • Douglas HC-47D : Version SAR.
  • Douglas LC-47H : Version destinée aux missions polaires.
  • Douglas NC-47D : Version destinée aux essais en vol.
  • Douglas R4D-1 : Désignation de la version C-47 au sein de l'US Navy.
  • Douglas R4D-2 : 2 DC-3 réquisitionnés par l'US Navy.
  • Douglas R4D-3 : Désignation du C-53C dans l'US Navy.
  • Douglas R4D-4 : 10 DC-3 réquisitionnés par l'US Navy.
  • Douglas R4D-4Q : Version de guerre électronique du R4D-4.
  • Douglas R4D-4R : 7 DC-3 réquisitionnés par l'US Navy pour le transport de personnel.
  • Douglas R4D-7 : TC-47B dans l'US Navy.
  • Douglas RC-47A : Version de reconnaissance.
  • Douglas RC-47D : Version de reconnaissance.
  • Douglas SC-47H : Version d'entrainement à la lutte contre les sous-marins.
  • Douglas TC-47B : Version d'entrainement.
  • Douglas TC-47D
  • Douglas TC-47H : Version d'entrainement.
  • Douglas Tp 79 : Désignation du C-47A en Suède.
  • Douglas VC-47A : Version de transport de VIP.
  • Douglas VC-47B : Version de transport de VIP, 107 exemplaires.
  • Douglas VC-47D : Version de transport de VIP.
  • Douglas VC-47H : Version de transport de VIP.
  • Douglas XC-47C : Prototype d'une version hydravion, équipé de flotteurs Edo Model 78.
  • Douglas XC-53A Skytrooper : Prototype du C-53 Skytrooper.

Sur le forum…

  • TC-47D
    TC-47B livré à l'USAAF puis converti
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C-53 Skytrooper
    Image
    c'est l'exemplaire qui fut le XC-53A dont les volets étaient à ouverture intégrale et dégivrage à air chaud sur les bords d'attaque.
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • stanak a écrit

    absolument, il devait être livré à Eastern Air Lines
    (une compagnie qui a coulé en 1991, dont le patron était un certain D. Trump)
    Fake News ! :grrr:

    :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • absolument, il devait être livré à Eastern Air Lines
    (une compagnie qui a coulé en 1991, dont le patron était un certain D. Trump)
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Comment ça, civil enrôlé ? Un DC-3 militarisé ? (pas comme un C-47 militaire d'usine)
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • R4D-7
    Image
    ex USN aux couleurs d'un avion crashé en 1973 qui avait largué sur Ste-Mère-Eglise
    sur le parking de Bassler, deviendra un BT-67
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C-49K
    Image
    civil enrôlé
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On a les mêmes en France :D
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • c'est sur, pas de barrières ni de cônes fluos
    mais faut être patient avec les badauds, qui souvent s'attardent sur un détail de l'avion
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jolie livrée.

    Et des avions en libre accès ? Ça doit être sympa, et bien plus pratique pour les photos
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer

Images