Armée de l'air laotienne

Rappels

  • Pays : drapeau Laos
  • Nom officiel : Lao People's Liberation Army Air Force
  • Date de création : 1976

Historique

Protectorat français faisant partie de l'Indochine de 1893 à 1950, le Laos devient "Etat associé à l'Union française" en 1950. Trois ans plus tard, la France accorde au pays son indépendance avant que les troupes françaises ne se retirent définitivement en 1954 dans le cadre des accords de Genève. 

L'Aviation Laotienne de la jeune monarchie constitutionnelle soutenue par les États-Unis est formée le 28 janvier 1955. En août 1960, elle est transformée en Royal Lao Air Force (RLAF). C'est également à cette période que le Pathet Lao, mouvement de guérilla communiste commence à étendre progressivement son emprise dans le pays, jusqu'à contester l'autorité du gouvernement central dans une guerre civile. La guerre dure jusqu'en février 1973, date à laquelle un gouvernement provisoire est formé. Deux ans plus tard, en décembre 1975, la monarchie est abolie et le pays est renommé République Populaire du Laos. Sa force aérienne devient quant à elle la Lao People's Liberation Army Air Force (LPLAAF).

L'Union soviétique établit des relations diplomatiques avec le Laos dès 1960 et lui fournit rapidement des équipements militaires en petites quantités. À la chute de la monarchie, ces livraisons incluent dorénavant des appareils de combat. À la fin des années 1970, la LPLAAF reçoit ses premiers intercepteurs : 14 MiG-21PFM Izd. 94A (OTAN : Fishbed-F) et 1 MiG-21UM(OTAN : Mongol-B) d'entraînement. En 1985, ce ne sont pas moins de 23 MiG-21MF Izd. 96F (OTAN : Fishbed-J) qui sont réceptionnés. L'ensemble de la flotte est basée dans la zone militaire de l'aéroport Vientiane Wattay et sur la base aérienne de Xieng Khuang. En 1983, 23 chasseurs MiG-21Bis Izd. 75 (OTAN : Fishbed-L). Aucun de ces appareils ne sont encore en service aujourd'hui. 

Pour l'entraînement primaire de ses pilotes, la LPLAAF passe commande en 2002 de 21 Ilyushin Il-103. Cependant, seuls trois d'entre eux ont semble-t-ils été livrés en juillet 2004 pour cause de l'incapacité du Laos à payer les exemplaires suivants. 

Les appareils de transport militaire laotiens sont quant à eux plus difficiles à identifier en tant que tel. Alors que jusqu'en 1975, ces avions revêtaient des immatriculations militaires, elles sont aujourd'hui civiles, et portent même la livrée de Lao Aviation, un transporteur national. Le polyvalent Antonov An-2 (OTAN : Colt) est l'un des premiers appareil de transport livré au Laos par l'Union Soviétique pendant la guerre civile. En novembre ou décembre 1962, alors que s'achèvent les opérations de soutien soviétiques au Pathet Lao, le pays lui livre trois An-2. La guérilla communiste les utilise jusqu'à la fin du conflit en 1975. Plus d'An-2, de fabrication polonaise ou chinoise (Y-5) sont livrés plus tard. Le nombre exact d'appareils livrés est inconnu mais il s'élève assurément à plus d'une quinzaine d'exemplaires. Il est également à souligner l'utilisation pendant la guerre civile du vénérable Lisunov Li-2T (OTAN : Cab). Trois sont livrés au Pathet Lao et un nombre identique à la RLAF. Malheureusement, par manque de pièces détachés les appareils sont souvent cloués au sol. Par ailleurs, 7 Antonov An-24 (OTAN : Coke) sont livrés au Laos. Le premier d'entre eux, un An-24B configuré pour le transport de VIP est opéré par l'escadron gouvernemental. Il s'écrase le 8 mars 1974 à l'approche de l'aéroport d'Hanoï alors qu'il transportait le ministre des affaires étrangères algériens ainsi que des journalistes. Les 6 exemplaires suivants sont des An-24RV. Adepte des copies chinoises, le Laos prend également livraison en 1994 de 4 clones de l'An-24B : l'Y-7-100. Il reçoit également en 1974 pas moins de 10 An-26 (OTAN : Curl). Tous sont aujourd'hui sortis de service. Enfin, un unique An-32 (OTAN : Cline) passe également entre les mains laotiennes. Plus récemment, en octobre 1998, le gouvernement laotien prend livraison d'un Antonov An-74TK-100 (OTAN : Coaler-B) convertible fret/passagers. 11 ans plus tard, en 2009, un An-74TK-300 en configuration VIP le rejoint.

En 1977, l'Union soviétique vend 2 Yak-40 (OTAN : Codling) au Laos. Les appareils n'ont semble-t-ils pas été configurés "VIP". 

Du côté des voilures tournantes, le premier type soviétique a avoir été livré est le Mil Mi-4S (OTAN : Hound-A) pour le transport des personnalités de la RLAF. Un seul exemplaire arrive au même moment que les An-2 et Li-2T, en novembre/décembre 1962. L'appareil subit le même sort que ces derniers. De manière beaucoup plus classique, l'hélicoptère polyvalent Mi-8 (OTAN : Hip) équipe largement le Laos à partir de 1977, date à laquelle quatre exemplaires sont livrés. Au moins 15 Mi-8T (OTAN : Hip-C) et Mi-8PS, dont deux achetés au Pakistan, rejoignent les rangs de la LPLAAF. Par la suite, au moins 24 unités de Mi-8MT, Mi-8MTV, Mi-17, Mi-17-1V, Mi-17V-5 et Mi-172 sont acquis à partir des années 1990 pour remplacer les Mi-8.

Appareils actuels

Avions d'entraînement avancé
Avions d'entraînement de base
Avions de ligne
Hélicoptères

Unités

Bases aériennes

Vientiane/Wattay
  • Pays : drapeau du pays Laos
  • Coordonnées : 17° 59’ 17”N, 102° 33’ 47”E
  • Code OACI : VLVT
  • Code IATA : VTE
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air laotienne
Pakse
  • Pays : drapeau du pays Laos
  • Coordonnées : 15° 7’ 55”N, 105° 46’ 53”E
  • Code OACI : VLPS
  • Code IATA : PKZ
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air laotienne
Savannakhet
  • Pays : drapeau du pays Laos
  • Coordonnées : 16° 33’ 23”N, 104° 45’ 34”E
  • Code OACI : VLSK
  • Code IATA : ZVK
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air laotienne
Luang Prabang
  • Pays : drapeau du pays Laos
  • Coordonnées : 19° 53’ 52”N, 102° 9’ 38”E
  • Code OACI : VLLB
  • Code IATA : LPQ
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air laotienne
Xieng Khouang
  • Pays : drapeau du pays Laos
  • Coordonnées : 19° 26’ 52”N, 103° 9’ 25”E
  • Code OACI : VLXK
  • Code IATA : XKH
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air laotienne

Anciens appareils

Avions d'entraînement avancé
Avions d'entraînement de base
Avions de combat
Avions de ligne
Avions de transport
Avions utilitaires
Hélicoptères

Sur le forum…