AgustaWestland AW101 Merlin

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : AgustaWestland drapeau du pays drapeau du pays
  • Premier vol : 9 octobre 1987
  • Production : 180 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Au printemps 1977, les marines britannique et italienne voulaient toutes deux un remplaçant à leur SH-3 Sea King, spécialisé dans la lutte contre les sous-marins. Agusta et Westland, qui avait déjà commencé à travailler sur le projet WG.34, se rapprochèrent et constituèrent une association, EHI (European Helicopter Industries) en juin 1980.

Le programme, alors nommé EH.101 (pour Elicottero Helicopter), fit l'objet d'un accord de financements gouvernementaux signé en 1984. Au salon du Bourget en 1985, une maquette de l'EH.101 fut exposée. Le vol inaugural fut effectué le 9 octobre 1987. 9 appareils de présérie, désignés de PP1 à PP9, furent construits. 2 d'entre eux furent perdus par accident. Le dernier était un prototype construit par Agusta à des fins civils, et vola en 1991, date des certifications européennes.

Mais la fin de la guerre froide et la concurrence de l'UH-60 firent que le projet fut un temps menacé, et en tout cas retardé. Le développement en lui-même fut long et difficile. Le Canada manifesta en 1991 son intérêt pour 43 exemplaires, avant d'annuler son achat en 1993 sous la pression des politiques. Il fallut attendre 1995 avant que le Royaume-Uni et l'Italie commandent respectivement 22 et 16 exemplaires.

L'AW.101 est un hélicoptère de grande taille, le plus grand des hélicoptères actuellement construits en Europe. Sa mission d'origine est la lutte anti sous-marine, mais c'est aussi un hélicoptère de transport moyen, pouvant remplir des tâches utilitaires. Sa soute est longue de 6,5 mètres, large de 2,3 et haute de 1,91 mètres. Il peut emporter des véhicules légers, comme les Land Rover.

Outre un alliage d'aluminium-lithium, il utilise des matériaux composites afin de renforcer sa structure. Son cockpit est constitué de 6 écrans couleurs haute-définition. Il peut emporter un FLIR, des leurres, des contre-mesures électroniques ou infrarouges (Northrop Grumman Nemesis), un radar Selex Galileo Blue Kestrel 5000 de patrouille maritime, un GPS.



Il est équipé de 3 moteurs, soit des Rolls-Royce/Turbomeca RTM322 comme au Canada, au Danemark, au Japon, au Royaume-Uni et au Portugal, soit des General Electric CT7-6 comme en Italie. Ces moteurs entraînent un rotor de 5 pales, qui reprennent le concept BERP (British Experimental Rotor Programme) afin d'augmenter les performances (vitesse et vitesse ascensionnelle), et sont en matériaux composites. L'AW.101 a une capacité en carburant de 3222 litres, répartis dans 3 réservoirs.

Agusta et Westland ont fusionné en AgustaWestland le 26 juillet 2000, et l'EH-101 est devenu AW-101 en juin 2007. Il est construit à Yeovil en Grande-Bretagne et à Vergiate en Italie. Le nom de Merlin (forteresse, en celtique) est utilisé au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni. La firme AgustaWestland est devenue entièrement italienne en 2004, lorsque GKN (consortium auquel appartenait Westland) a vendu ses parts à Finmeccanica.

L'EH.101 est entré en service au sein de la Royal Navy. Celle-ci avait commandé 44 Merlin HM.1 (anciennement HAS.1, nommés Mk 111 par le constructeur), dont le premier fut livré en 1997. La mise en service opérationnelle eut lieu en 2000. Les livraisons se terminèrent en 2002 et le Merlin fut testé par le 700 NAS entre 2000 et 2008. Il sert actuellement dans les 814, 820, 824 et 829 NAS.

30 d'entre eux seront portés au standard HM 2, avec une modernisation du cockpit (écrans digitaux) et de l'avionique. Le premier d'entre eux vola en octobre 2010. Les 8 cellules restantes pourraient servir de base à des variantes de veille aérienne (ASaC 5) ou de recherche et de sauvetage.

La RAF a commandé 22 Merlin HC.3 (nommés Mk 411), qui sont entrés en service en 2001. Ils disposent d'un train d'atterrissage principal à deux roues, là où la variante maritime possède un train d'atterrissage à roue unique. Ils servent au sein des squadrons 28 et 78, et ont été déployés dans les Balkans, en Irak et en Afghanistan. Des HC 3 ou 3A pourraient être portés au standard HC.4 ou HC.4A, pour le compte de la Royal Navy.



L'Italie a commandé 20 EH.101 en 1997 plus 4 options, dont le premier vola le 4 octobre 1999. Ils ont été livrés à la marine italienne entre 2001 et 2006. 8 Mk 110 servent aux missions ASW, 4 Mk 112 aux missions de veille aérienne, 8 Mk 410 à des missions de transport utilitaires. Le 21e AW.101 a été livré en août 2009. La force aérienne italienne aurait commandé 12 EH.101, plus 3 en option, pour des missions CSAR.

Le Canada a finalement commandé 15 Merlin Mk 511, nommés CH-149 Cormorant, pour remplacer ses Sea King dans les missions de recherche et de sauvetage. Elle avait, au départ, commandé 33 CH-148 Petrel (missions ASW) et 15 CH-149 Chino (missions SAR), avant d'annuler cette commande. Le premier d'entre eux vola le 31 mai 2000. Ils sont entrés en service en 2002, après avoir remporté la compétition les opposant au S-92 (CH-148 Cyclone).

Le Danemark a commandé 14 Merlin Mk 512, 8 pour des missions de SAR et 6 pour des missions de transport de troupes, en septembre 2001. Les livraisons commencèrent en 2006 et se terminèrent en 2007, année de leur mise en service opérationnelle. Les 6 Merlin de transport de troupes furent cédés à la RAF en juin 2007 (qui les utilise sous la dénomination Merlin HC.3A), en échange de quoi elle s'est engagée à financer 6 exemplaires neufs pour le compte du Danemark.

Le Portugal a reçu 12 exemplaires entre 2004 et 2006 (commandés en 2002), qui sont en service depuis 2005. Ils remplaçent les Puma dans les missions de patrouille maritime et de surveillance côtière, de recherche et de sauvetage (y compris au combat) et de transport. Soit 6 Mk 514 pour le SAR, 2 Mk 515 pour la surveillance des zones de pêches, 4 pour le CSAR. Ils sont en service au sein du Squadron 751 "Pumas".

La marine japonaise a commandé 14 exemplaires en septembre 2003. Ces appareils sont modifiés par Kawasaki au niveau du système anti-vibrations et de la gestion des rotors. Le Japon les désignent CH-101 (missions de transport en Antarctique) et MCH-101 (dragage des mines navales). Ils sont entrés en service en 2006 et 12 d'entre eux ont été assemblés par Kawasaki, les deux autres ayant la désignation Mk 518. Le premier exemplaire construit par Kawasaki fut livré en mars 2007.



6 appareils ont également été commandés par la marine algérienne pour des missions de recherche et de sauvetage, en novembre 2007. Les livraisons se sont terminées en 2011.

La Norvège, cherchant un remplaçant à ses Sea King pour des missions de sauvetage, l'évalue en même temps que les V-22, EC 225, NH-90 et S-92. Le vainqueur serait commandé à 10 ou 12 exemplaires pour une première livraison vers 2015. L'Islande coopère avec la Norvège et pourrait en commander 3 à 4 exemplaires. La Corée du Sud l'envisage également comme appareil de dragage de mines.

Enfin, le Merlin est proposé en version de transport de VIP et de chefs d'état. A ce titre, il fut évalué par l'USMC comme VH-71A (désignés Mk 519 : 9 furent construits, notamment par Lockheed-Martin), avant l'abandon du programme en 2009. Le premier d'entre eux avait volé le 3 juillet 2007. Les 9 exemplaires ont été revendus au Canada comme réserves de pièces détachées. L'Inde a commandé 12 exemplaires en 2010, après les tests l'opposant au S-92 en 2008 avant de suspendre la commande suite à une affaire de corruption ayant entaché l'attribution du contrat.

D'abord hélicoptère militaire, mais décliné en variantes civiles, l'AW-101 s'était vendu à plus de 180 exemplaires en 2010, dont 120 ont été livrés.

Versions

Sur le forum…

  • HH-101A Caesar
    Italie AF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je confirme, c'est réglé.

    Belle photo. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • merci de ta remarque
    c'est réglé (normalement)
    j'ai pas mal bricolé sur le site ses derniers temps pour le rendre plus fluide et standardiser mes pages
    c'est pas forcément visible de l'extérieur :recon:
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • stanak a écrit

    Image
    HM2 de la Royal Navy
    Image
    30 HM1 modifiés à partir de septembre 2012
    avionique améliorée, plus léger que le HM1, peut emporter une sulfateuse M3M
    http://www.fleetairarmoa.org/faaoa-gallery-future-aircraft

    Le lien de la photo semble ne pas fonctionner.
    Entre la culture des perles finesEt ceux qui perlent l'incultureUn point commun domine :C'est le QI de l'huître(JBX)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • HM2 de la Royal Navy
    Image
    30 HM1 modifiés à partir de septembre 2012
    avionique améliorée, plus léger que le HM1, peut emporter une sulfateuse M3M
    http://www.fleetairarmoa.org/faaoa-gallery-future-aircraft
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 24, 2020, 5:16 p.m.
  • Joli ! :)

    Belle variété de livrées d'une année sur l'autre.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • AgustaWestland EH-101-512 Merlin
    RDAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 24, 2020, 5:16 p.m.
  • MCH-101
    JMSDF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 24, 2020, 5:16 p.m.
  • un HC3 de la RAF pris aujourd'hui même
    Image

    HM1 de la Royal Navy
    Image

    USMC
    VH-71 Kestrel
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 24, 2020, 5:15 p.m.
  • Au printemps 1977, les marines britannique et italienne voulaient toutes deux un remplaçant à leur SH-3 Sea King, spécialisé dans la lutte contre les sous-marins. Agusta et Westland, qui avait déjà commencé à travailler sur le projet WG.34, se rapprochèrent et constituèrent une association, EHI (European Helicopter Industries) en juin 1980.

    Le programme, alors nommé EH.101 (pour Elicottero Helicopter), fit l'objet d'un accord de financements gouvernemtaux signé en 1984. Au salon du Bourget en 1985, une maquette de l'EH.101 fut exposée. Le vol inaugural fut effectué le 9 octobre 1987. 9 appareils de présérie, désignés de PP1 à PP9, furent construits. 2 d'entre eux furent perdus par accident. Le dernier était un prototype construit par Agusta à des fins civils, et vola en 1991, date des certifications européennes.

    Mais la fin de la guerre froide et la concurrence de l'UH-60 firent que le projet fut un temps menacé, et en tout cas retardé. Le développement en lui-même fut long et difficile. Le Canada manifesta en 1991 son intérêt pour 43 exemplaires, avant d'annuler son achat en 1993 sous la pression des politiques. Il fallut attendre 1995 avant que le Royaume-Uni et l'Italie commandent respectivement 22 et 16 exemplaires.

    L'AW.101 est un hélicoptère de grande taille, le plus grand des hélicoptères actuellement construits en Europe. Sa mission d'origine est la lutte anti sous-marine, mais c'est aussi un hélicoptère de transport moyen, pouvant remplir des tâches utilitaires. Sa soute est longue de 6,5 mètres, large de 2,3 et haute de 1,91 mètres. Il peut emporter des véhicules légers, comme les Land Rover.

    Outre un alliage d'aluminium-lithium, il utilise des matériaux composites afin de renforcer sa structure. Son cockpit est constitué de 6 écrans couleurs haute-définition. Il peut emporter un FLIR, des leurres, des contre-mesures électroniques ou infrarouges (Northrop Grumman Nemesis), un radar Selex Galileo Blue Kestrel 5000 de patrouille maritime, un GPS.

    Il est équipé de 3 moteurs, soit des Rolls-Royce/Turbomeca RTM322 comme au Canada, au Danemark, au Japon, au Royaume-Uni et au Portugal, soit des General Electric CT7-6 comme en Italie. Ces moteurs entraînent un rotor de 5 pales, qui reprennent le concept BERP (British Experimental Rotor Programme) afin d'augmenter les performances (vitesse et vitesse ascensionnelle), et sont en matériaux composites. L'AW.101 a une capacité en carburant de 3222 litres, répartis dans 3 réservoirs.

    Agusta et Westland ont fusionné en AgustaWestland le 26 juillet 2000, et l'EH-101 est devenu AW-101 en juin 2007. Il est construit à Yeovil en Grande-Bretagne et à Vergiate en Italie. Le nom de Merlin (forteresse, en celtique) est utilisé au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni. La firme AgustaWestland est devenue entièrement italienne en 2004, lorsque GKN (consortium auquel appartenait Westland) a vendu ses parts à Finmeccanica.

    L'EH.101 est entré en service au sein de la Royal Navy. Celle-ci avait commandé 44 Merlin HM.1 (anciennement HAS.1, nommés Mk 111 par le constructeur), dont le premier fut livré en 1997. La mise en service opérationnelle eut lieu en 2000. Les livraisons se terminèrent en 2002 et le Merlin fut testé par le 700 NAS entre 2000 et 2008. Il sert actuellement dans les 814, 820, 824 et 829 NAS.

    30 d'entre eux seront portés au standard HM 2, avec une modernisation du cockpit (écrans digitaux) et de l'avionique. Le premier d'entre eux vola en octobre 2010. Les 8 cellules restantes pourraient servir de base à des variantes de veille aérienne (ASaC 5) ou de recherche et de sauvetage.

    La RAF a commandé 22 Merlin HC.3 (nommés Mk 411), qui sont entrés en service en 2001. Ils disposent d'un train d'atterrissage principal à deux roues, là où la variante maritime possède un train d'atterrissage à roue unique. Ils servent au sein des squadrons 28 et 78, et ont été déployés dans les Balkans, en Irak et en Afghanistan. Des HC 3 ou 3A pourraient être portés au standard HC.4 ou HC.4A, pour le compte de la Royal Navy.

    L'Italie a commandé 20 EH.101 en 1997 plus 4 options, dont le premier vola le 4 octobre 1999. Ils ont été livrés à la marine italienne entre 2001 et 2006. 8 Mk 110 servent aux missions ASW, 4 Mk 112 aux missions de veille aérienne, 8 Mk 410 à des missions de transport utilitaires. Le 21e AW.101 a été livré en août 2009. La force aérienne italienne aurait commandé 12 EH.101, plus 3 en option, pour des missions CSAR.

    Le Canada a finalement commandé 15 Merlin Mk 511, nommés CH-149 Cormorant, pour remplacer ses Sea King dans les missions de recherche et de sauvetage. Elle avait, au départ, commandé 33 CH-148 Petrel (missions ASW) et 15 CH-149 Chino (missions SAR), avant d'annuler cette commande. Le premier d'entre eux vola le 31 mai 2000. Ils sont entrés en service en 2002, après avoir remporté la compétition les opposant au S-92 (CH-148 Cyclone).

    Le Danemark a commandé 14 Merlin Mk 512, 8 pour des missions de SAR et 6 pour des missions de transport de troupes, en septembre 2001. Les livraisons commencèrent en 2006 et se terminèrent en 2007, année de leur mise en service opérationnelle. Les 6 Merlin de transport de troupes furent cédés à la RAF en juin 2007 (qui les utilise sous la dénomination Merlin HC.3A), en échange de quoi elle s'est engagée à financer 6 exemplaires neufs pour le compte du Danemark.

    Le Portugal a reçu 12 exemplaires entre 2004 et 2006 (commandés en 2002), qui sont en service depuis 2005. Ils remplaçent les Puma dans les missions de patrouille maritime et de surveillance côtière, de recherche et de sauvetage (y compris au combat) et de transport. Soit 6 Mk 514 pour le SAR, 2 Mk 515 pour la surveillance des zones de pêches, 4 pour le CSAR. Ils sont en service au sein du Squadron 751 "Pumas".

    La marine japonaise a commandé 14 exemplaires en septembre 2003. Ces appareils sont modifiés par Kawasaki au niveau du système anti-vibrations et de la gestion des rotors. Le Japon les désignent CH-101 (missions de transport en Antarctique) et MCH-101 (dragage des mines navales). Ils sont entrés en service en 2006 et 12 d'entre eux ont été assemblés par Kawasaki, les deux autres ayant la désignation Mk 518. Le premier exemplaire construit par Kawasaki fut livré en mars 2007.

    6 appareils ont également été commandés par la marine algérienne pour des missions de recherche et de sauvetage, en novembre 2007. Les livraisons se sont terminées en 2011.

    La Norvège, cherchant un remplaçant à ses Sea King pour des missions de sauvetage, l'évalue en même temps que les V-22, EC 225, NH-90 et S-92. Le vainqueur serait commandé à 10 ou 12 exemplaires pour une première livraison vers 2015. L'Islande coopère avec la Norvège et pourrait en commander 3 à 4 exemplaires. La Corée du Sud l'envisage également comme appareil de dragage de mines.

    Enfin, le Merlin est proposé en version de transport de VIP et de chefs d'état. A ce titre, il fut évalué par l'USMC comme VH-71A (2 exemplaires, désignés Mk 519 : 9 furent construits, notamment par Lockheed-Martin), avant l'abandon du programme en 2009. Le premier d'entre eux avait volé le 3 juillet 2007. Les 9 exemplaires ont été revendus au Canada comme réserves de pièces détachées. L'Inde a commandé 12 exemplaires en 2010, après les tests l'opposant au S-92 en 2008.

    D'abord hélicoptère militaire, mais décliné en variantes civiles, l'AW-101 s'était vendu à plus de 180 exemplaires, dont 120 ont été livrés.


    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/AgustaWestland_EH101


    http://www.helicopassion.com/fr/03/eh101-01.htm


    http://www.aeroweb-fr.net/actualites/2010/03/agustawestland-le-gouvernement-indien-commande-12-aw101


    http://en.wikipedia.org/wiki/AgustaWestland_AW101


    http://en.wikipedia.org/wiki/CH-149_Cormorant


    http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_VH-71_Kestrel


    http://www.agustawestland.com/product/aw101-1


    http://www.helicomag.com/2011/04/29/aw101-merlin/


    http://www.airforce-technology.com/projects/aw101-helicopter/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer