ex-furball

  • Aviateur Grade : Aviateur
  • Messages : 19
  • Photos : 0
  • Sujets : 1
  • Date d'inscription : Jan. 1, 1970, 1 a.m.

Derniers messages

  • Apparemment, le micro ondes a été labellisé "non létal" et en elevant très legerement la température du cerveau, elle provoque un évanouissement de la cible. Pas d'effets secondaires avérés, sauf si vous vous faites 3 manifs par semaine…
    Cet amusant dérivé du four est testé par les forces de police de Sa Gracieuse Majesté. Pele mele, parmi les joies du "Non Létal", citons les mousses dérapantes, collantes, les armes "soniques", et les balles gomme-cognes, inoffensives… si vous etes TRES loin du tireur…

    Je parlais des fondamentaux, n'empeche, ça se finit toujours à la matraque…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est interessant de voir comment ça fonctionne en Suisse. Votre pays est donc vraiment une armée. J'aimerais pas être à la place de ceux qui tenteraient l'invasion!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Petit bémol sur les compétences des contractors : les sociétés présentes en Irak font, pour les plus importantes, appels à des anciens Delta Force, ranger, Seal et SAS. Lors d'un échange de tir plutôt conséquent avec des insurgés à Falloudjah, ce sont eux qui ont dégagés une unité de l'US Army et permi son repli, appuyés par un Little Bird de la compagnie Blackwater.
    Comme le souligne Guns, les contractors ont des consignes de tir plutôt "larges" et n'hésitent pas à faire du préventif.
    Ils existent aussi une fraction de contractors en free lance, avec pour certains des compétences douteuses voire des références imaginaires qui ne font pas de vieux os dans le bourbier irakien.
    Autre rumeur persistante, les appareils qui bombarderent le camp français au Tchad auraient été pilotés par des Biélorusses sous contrat.
    Ce qui nous amene à un autre type de contractors, ceux que j'apellerais contractor "logistique", capable de fournir appareils et pilotes pour des missions ponctuelles. Il existe par exemple une compagnie qui peut vous fournir des Cubs et des MI6 et qui est souvent sollicitée par des ONG.



    (Edit By Clan's)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le conflit en Irak a révélé au monde l'importance des compétences et de l'experience exigées pour mener des opérations de stabilisation et de maintien de l'ordre dans un environnement franchement hostile. Ainsi, un nombre croissant de "Contractors" ou consultants en sécurité (comprendre mercenaires) sont engagés sur les théatres d'opérations à travers le monde.
    Recemment, un responsable des Nations Unis laissait entendre que les futures missions attribuées aux casques bleus pourraient bien se faire par le biais de soldats privés, limitant ainsi les couts en s'assurant une main d'oeuvre compétente et expérimentée.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Z'ont interet à avoir de GROSSES batteries… Ou pleins de piles rechargeables… De toutes façons, on ne m'enlevera pas de l'idée qu'on en reviendra toujours aux bons vieux fondamentaux: quand on aura fini de se tartiner copieusement la tronche à coup de rail guns et autres canons à particules, ça se finira à grands coups de crosses au milieu des ruines…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je rebondis sur le m14. C'est vrai qu'il a connu un retour en force ces dernieres années, depuis la mission en Somalie. Il semble qu'on lui ai preté une précision et une fiabilité exagérement supérieure au M16 ou au M4, mais la puissance d'arret de sa munition est indiscutable.
    Lors des tensions dans le golfe persique, à l'époque des evenements au Liban, l'armée française avait ressortie de ses stocks les vieilles mitrailleuses de 12.7 mm datant de la seconde guerre mondiale et conservées, pour équiper les VAB de la FINUL. La raison en était des plus simples : la munition de 12.7 etait à même de traverser des murs en béton, à longue distance, une arme parfaite pour le contre-sniping. C'est ce qui à amené le developpement des fusils de sniping dits "lourd", genre HECATE, utilisant des munitions de 12.7 voire de 20mm.
    Le souci, c'est que ces armes restent des armes collectives, c'est à dire en nombre limitées par section etant donné leur poid et leur encombrement.
    Il semble que cette donnée ait été prise en compte et la révolution viendra, semble t-il, non pas des calibres ou des armes mais des munitions elles-meme. Des tests ont été effectués avec une cartouche contenant deux sortes de "flechettes" en tungstene et titane si ma mémoire est bonne, aérodynamiques, ce qui accroit précision et pénétration en ignorant purement et simplement l'existence de votre gilet en kevlar…
    D'autres solutions sont envisagées comme des hybrides pouvant tirer des munitions classiques et dotés en plus d'un canon de 20mm, sur le modele du lance grenade M203 sur le M16.
    Enfin, on a pu observer sur certains fantassins, l'ajout systématique d'une arme de défense rapprochée, en plus de l'arme de dotation reglementaire, en calibre 12 ou 30 (Desert Eagle, Colt ACP, fusil à pompe).
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ouais, et pour arriver à voir un truc à 3200m à travers le guidon d'un FAMAS… Moi déjà à 300 mètres j'avais un peu de mal…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Entierement d'accord. En plus, avec la spécialisation qui va de paire avec la professionalisation du fantassin, on a des tireurs de précision, TP, qui eux sont susceptibles de traiter les cibles un peu eloignées.
    Un format Bull-pup, c'est aussi un impératif pour le fantassin dit mecanisé, en termes d'encombrement dans le compartiment de combat (toujours trop exigu… C'est un incontournable…).
    Une petite anecdote cependant, l'USMC a refusée d'adopter le M4 et continue d'utiliser le M16 en version canon long, rapport à la précision et à la puissance d'arret de celui-ci.
    Enfin, rappelons que le recul d'un fusil Bull-pup est négligeable et donc permet un tir repeté plus précis à courte distance. Par contre le FAMAS en tir automatique, c'est, heu, comment dire, pas vraiment précis…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un connaisseur… C'est bien de voir qu'il y en a encore qui apprécient les plaisir simple de l'existence.. Comme moi!!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et, z'avez vu, ils les ont enlevées leur foutues taches noires sur les treillis! Ben le FELIN, ça a de la gueule, à voir si ça sera assez rustique pour une utilisation sur le terrain. Reste plus qu'à livrer les VBCI et çacommencera à être pas mal!
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ouais et ça secoue… J'ai assisté une fois au cours d'une mission "poubelle" (se débarasser des sacs poubelles de sa section en les jetant sur le campement d'une unité de cavalerie le plus rapidement possible à bord d'une P4 aux symboles OTAN judicieusement barbouillés…) à un tir d'AUF1… Le pire, c'est l'onde de choc qui vous décolle les dents et cette flamme de départ… Le feu de l'Enfer…
    La nuit suivante, je me suis retrouvé, pendant mon tour de garde, face à une section de Leclerc du 501/506ème qui s'etaient apparement paumés et qui ont déboulés au milieu de mon groupe… Ca calme et on se demande ce qu'on va bien pouvoir faire avec son FAMAS…
    Le Leclerc, c'est quand même flippant. Il ne produit qu'un feulement et son canon se stabilise en permanence même sur un terrain pourri. Un bien bel engin. Quand on est dans le même camp.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le FELIN est la concrétisation de ce que à quoi tendent toutes les armées du monde : un fantassin hautement équipé, polyvalent, réactif, relayant et recevant l'information en temps réelle et surtout une maniere de s'approcher au plus pres du "zero morts".
    Concretement, le FELIN est un ensemble d'équipements comme le tir à vision déportée (caché derriere un pan de mur, vous avancez votre FAMAS et la caméra fixée sur celui ci vous permet de voir et de viser sans exposer inutilement votre corps d'athlete…), un équipement radio individuel (ce qui evite à votre sergent de ressembler à un mime epileptique quand il vous donne des ordres de progression sans parler…) et un affichage en temps réel de la situation tactique et stratégique ("les 40 points rouges, c'est les méchants, les trois points bleus au milieu, c'est nous…").
    En fait, c'est un concept évolutif, qui tient compte des dernieres avancées technologique et qui les integre ou non. Exemple, la visée dite "point rouge" a été décriée car, si elle a indéniablement un interet en terme de précision et d'impact psychologique, c'est aussi un excellent moyen pour les "méchants" de vous voir arriver…
    Autre exemple, le camouflage dit CE porté par nos vaillants soldats a un énorme défaut : les taches noires. A travers une JVN ou aux infrarouges, c'est aussi visible qu'un char de la techno parade le 14 juillet… Ben oui, regardez bien autour de vous, le noir n'existe pas en tant que tel dans la nature, ce sont surtout des nuances de gris.
    Enfin, la fameuse chasuble de protection, le gilet pare balles, actuellement en service. Le machin pese ses 15 kilos, rajoutez à ça les 4 et quelques du FAMAS en dotation de combat, le Kevlar, le paquetage de combat et au bout de quelques heures (sauf si vous etes de l'Infanterie de Marine ou de la Légion…) vous ressemblez plus à une tortue asmathique blindée et détrempée qu'à un "FELIN" (ou alors un vieux matou…)

    C'est pourquoi, plus qu'un systeme fini, FELIN est en fait un concept évolutif qui débouchera surement à terme à des achats "sur étageres" (du matériel existant déjà et éprouvé) qu'a des productions spécifiques.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble, mais je peux me tromper ,qu'on peut à la fois tirer du 222 et du 223, pardon, du 5.55 et 5.56, avec un FAMAS.
    Ah, j'oubliais, jetez vous sur le hors série RAIDS sur la PLA, c'est plein de photos de J10, etc…
    Je vais lancer un topic sur les armées d'Asie, matos et hypotheses.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Alors, la même chose que Guns avec en prime, Mission Seafighter, de je -sais plus le prénom- COBB, L'autoroute de l'Enfer, témoignage de John GEDDES, contractor ex-sas, mention spéciale pour "Destins de Guerre", COONTS, en gros, new ZEROS vs new Flying F22 Tigers et une perle nommée "Dragon Déchu" où l'on suit un soldat privé en mission de maintien de l'ordre sur une loiiiintaine planète, vision originale et "réaliste" sur les équipements de combat du fantassin de l'avenir lointain.

    En BD, tentez ZIPANG, un manga sur le theme "Oups! notre frégate mega armé se retrouve dans le passé : on les dérouille ou on fait profil bas?", mais super bien documenté et vraiment passionnant.

    Y'a d'autres trucs surement, mais là, votre serviteur finit bientôt son service, alors hein…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et oui, Guns est dans le vrai, le 5.56 ets destiné à blesser ce qui implique une infrastructure lourde pour la prise en charge des pudiquement designés comme "hors de combat"( de l'echarde dans le doigt jusqu'à l'artere sectionnée…). Les dégats internes occasionnées sont, comme tu le souligne, importants.
    Ce que je voulais dire, et je me suis mal expliqué, c'est que l'accent dans certaines phases du combat urbain moderne, est mis sur la puissance d'arret. C'est pourquoi vous remarquerez que H&K a sorti fort opportunément un pistolet mitrailleur en 45 ACP et que jusqu'à une époque récente, rien n'aurait pu faire abandonner à un vieux marines son colt 1911 (cal 45 aussi). Le 45, 11.43mm est le calibre utilisé par la fameuse Thomson (meuh si, dans les Incorruptibles!). Le but du jeu : qu'une seule balle vous fasse reculer. On en comprendra l'utilité dans la tenue d'un check point ou dans un combat "tres" rapproché. Bon, c'est un calibre quand même un peu bourrin et un "j'le blesse à l'épaule" devient vite un "merde, il est où son bras?!". Et pis se trimballer 6 chargeurs de 5.56, c'est déjà lourd au bout du 30ème km, alors 6 chargeurs de 45…
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • ex-furball n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.