Armée de l'air lettone

Rappels

  • Pays : drapeau Lettonie
  • Nom officiel : Latvijas Gaisaspeki
  • Date de création : 24 février 1992

Historique

Comme sa voisine lituanienne, la force aérienne lettone connut deux vies.

Elle apparut tout d'abord en juin 1919 à partir de moyens pris sur les troupes allemandes et bolchéviques, et participa aux affrontements qui permirent à la Lettonie d'obtenir son indépendance. Ses moyens s'accrurent lentement et étaient rassemblés en 1940 dans un régiment aérien regroupant notamment trois escadrons de chasse (vingt-quatre ou vingt-cinq Gloster Gladiator, six Bristol Bulldog), des hydravions et des avions d'entraînement et de reconnaissance. Tous ces matériels furent saisis par les Soviétiques lors de l'annexion du pays en 1940.

Durant la Guerre Froide, la Lettonie dépendait du district militaire balte. A la fin des années 1980, la défense aérienne (PVO) y déployait trois brigades de missiles sol-air (dotées de SA-3, SA-5 et SA-10), une brigade de détection radar et un régiment de chasse (54è GvIAP à Vainode, sur Sukhoi Su-27). Ces unités appartenaient au 27è KPVO (corps de défense aérienne) de la 6è Armée aérienne.

Du côté de l'aviation de front (FA), Riga abritait le quartier général de la 15è Armée aérienne. En 1989, celle-ci maintenait sur le sol letton une division de chasse-bombardement (39è ADIB) et deux de ses trois régiments (372è APIB à Daugavpils et 899è APIB à Lielvarde, tous deux sur MiG-27), un régiment de reconnaissance (886è ORAP à Jekapbils, sur Sukhoi Su-17M4R et Su-24MR), plus un escadron de transport mixte (249è OSAE à Riga) et un autre d'hélicoptères modifiés pour des opérations de guerre électronique (285è OVEREB, à Jelgava). Affecté à la 4è Armée aérienne avant de passer à la Flotte de la Baltique, le 668è BAP opérait depuis Tukums et maniait des Sukhoi Su-24M. On comptait enfin un régiment indépendant d'hélicoptères à Paplaka (489è OVP, sur Mil Mi-8 et Mi-24).

L'armée de l'air lettone fut reformée en février 1992. Les grandes bases aériennes soviétiques (Daugavpils, Jekabpils, Lielvarde, Tukums, Vainode…) furent évacuées en 1993 ou 1994 mais elles furent souvent pillées et mises hors service par leurs derniers occupants. Le manque de moyens de la nouvelle république lettone fit que la force aérienne lettone reconstituée dut se contenter de très peu. Elle ne dispose aujourd'hui encore que d'un unique escadron mêlant avions légers et hélicoptères de transport. La défense de l'espace aérien letton est assurée par les détachements de l'OTAN déployés périodiquement sur la base lituanienne de Siauliai.

Appareils

Appareils actuels

Hélicoptères
ULM

Unités

Bases aériennes

Lielvārde
  • Pays : drapeau du pays Lettonie
  • Coordonnées : 56° 46’ 42”N, 24° 51’ 12”E
  • Code OACI : EGVA
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air lettone
Rezekne
  • Pays : drapeau du pays Lettonie
  • Coordonnées : 56° 33’ 23”N, 27° 12’ 46”E
  • Date de mise en service : en 1920
  • Propriétaire : cocardeArmée de l'air lettone

Anciens appareils

Avions de combat
Avions de ligne
Avions de reconnaissance et d'observation
Avions de transport
Avions utilitaires
Hélicoptères
Planeurs

Sur le forum…

  • et 3 H145M d'AIRBUS Helicooters
    Ces appareils appartiendront aux Gardes-frontières, dépendant du ministère de l'intérieur, pas de l'armée. Même s'ils soutiendront, si besoin, les forces armées dans certaines missions. J'ai réalisé le fait en voulant rentrer cet achat dans la base de données… smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Dec. 1, 2023, 1:02 p.m.
  • et 3 H145M d'AIRBUS Helicooters
      Lien   Revenir ici   Citer
  • D'après certains retours, les Piorun seraient plutot appréciés des ukrainiens, car simple d'utilisation, de bonnes performances (notamment rayon d'action), et surtout une absence de fumée au moment du tir, rendant les opérateurs plus discrets.
    Merci JFF pour ces infos. smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • jericho a dit le 12/09/2022 à 11:11 :

    L'Estonie rejoint la Pologne et achète le système Anti Aérien PIORUN Manpad
    Ce serait intéressant de connaître l'efficacité de ce système, testé en conditions réelles en Ukraine, sur les appareils russes.
    D'après certains retours, les Piorun seraient plutot appréciés des ukrainiens, car simple d'utilisation, de bonnes performances (notamment rayon d'action), et surtout une absence de fumée au moment du tir, rendant les opérateurs plus discrets.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • https://mobile.twitter.com/Defense785/status/1604837198561349632

    Le 11 décembre, la Lettonie a reçu ses deux premiers hélicoptères UH-60M Black Hawk. La Lettonie a acheté un total de quatre UH-60M Black Hawks en 2018. Les deux derniers UH-60M devraient être livrés avant la fin de 2023
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'Estonie rejoint la Pologne et achète le système Anti Aérien PIORUN Manpad
    Ce serait intéressant de connaître l'efficacité de ce système, testé en conditions réelles en Ukraine, sur les appareils russes.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Sept. 12, 2022, 11:12 a.m.
  • L'Estonie rejoint la Pologne et achète le système Anti Aérien PIORUN Manpad
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Antonov AN2P 030 black
      Lien   Revenir ici   Citer
  • PZL Mielek M28 Skytruck 44 black Estonie
      Lien   Revenir ici   Citer
  • AgustaWestland AW-139 ES-PWB black
      Lien   Revenir ici   Citer