jff

  • Adjudant-Chef Grade : Adjudant-Chef
  • Messages : 802
  • Photos : 0
  • Sujets : 65
  • Emplacement : Cayenne
  • Date d'inscription : April 18, 2012, 8:36 a.m.
  • medal medal

Derniers messages

  • Guerre en Ukraine
    Un Su 24 Ukrainien abattu par un missile russe :
    https://twitter.com/UAWeapons/status/1575600234734161920

    l'équipage a pu s'éjecter
    Ce qui est surprenant, c'est que, même après 7 mois de guerre, les ukrainiens arrivent encore à mettre en oeuvre des Su 24. Car, contrairement au Su 25, et autres Mig 29, ils ne peuvent pas avoir des pièces de rechanges d'autres pays.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 30, 2022, 12:58 a.m.
  • HESA Shahed 136
    Un article intéressant de Tom Cooper sur les drones iraniens:
    https://medium.com/@x_TomCooper_x/ukraine-war-23-september-2022-intro-to-iranian-uav-ucavs-part-3-97481076922c


    Il explique notamment que le Shaed 136 est, à l'origine, une coopération Sudaf' - Irak de la moitié des années80, arrètée en 1991 (invasion du Koweit), puis repris par les ….. israéliens (Harpy, notamment utilisé en anti radar), et copiés par les iraniens !

    Par contre pas de données technique, mais, d'après ce qu'il dit, des frappes effectuées à quelques douzaines de km.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    https://twitter.com/UAWeapons/status/1574819474984902660


    Un lien Twitter très surprenant, l'attaque de 2 Su 24 Fencer ukrainiens, avec des bombes freinées. D'après les ukrainiens, un char russe détruit.
    Et là on voit bien les leurres IR.
    Je ne sais pas précisément combien de leurre IR emportent les Sukhois, mais de tête, il me semble + 100 (j'ai le chiffre de 148 en tête ?), et quand on fait une passe de bombardement TBA, on ne lésine pas sur le largage (comme pour la vidéo de l'hélico, on voit bien qu'il envoie tout son stock). Donc, même à 50 sorties par jours et 100 leurres par sorties, ça fait 5000 leurres par jours, soit 1 million en 200 jours de combats …….. de quoi mettre les réserves rapidement à zéro.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    Exact Jericho, tu as raison, je ne l'avais pas compris dans ce là.
    Ce qui me surprend, à la vue des vidéos des deux kills sur les Su 34, est que, justement, on ne voit pas de largage de leurres IR. D'accord, les vidéos sont courtes, et on ne voit qu'une toute petite partie de l'action. Mais du coup, je me pose la question : Et si les russes commençaient à être un peu court en appro de leurres IR aussi ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • HESA Shahed 136
    une question que je me pose à propos de cette engin est : quel type de guidage ?
    Car avec l'autonomie annoncée, il est largement hors de liaisons VHF/UHF (en gros, ça va en ligne droite et pas plus de 200 - 300 km de portée max, au mieux), donc nécessite une liaison satellite.
    Ou bien, il n'est pas guidé, simplement avec des coordonnées fournie et un simple récepteur GPS ?
    Un guidage avec liaison satellite me parait peu probable (ne serait ce que du fait de la masse, encombrement et consommation électrique d'un tel système, et puis aussi, liaison avec quel satellite ? iranien ? russes ? ….. Ca parait peu crédible).
    Après on peut avoir deux modèles : un avec système GPS et coordonnées de l'objectif prè rentrées (ce qui expliquerait les frappes sur des villes, avec des objectifs fixes), permettant alors des frappes plus longue (+ 100 km), ou bien avec une optique de guidage, et pilotage depuis une station au sol, et alors une portée beaucoup plus limité (20 ? 30 ? 50 km ?), mais un choix de cibles d'opportunité.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    @ Jericho :
    Question qui fait sens, et en même temps non.
    D'un point de vue comptable, de temps de paix, faisant une gestion de père de famille des stocks d'armes, oui, on peut se demander le nombre de missiles utilisés pour abattre un avion, en moyenne. (un rapport cout/efficacité)
    Mais quand on est en guerre, on s'en fout, la seule chose qui compte c'est d'avoir abattu ce p….. de b…… de Sukhoi ! Surtout si on à le sentiment qu'il vient pour nous bombarder. L'important c'est de l'envoyer au tapis, qu'il ne puisse plus jamais revenir … et savoir si on a du tirer plus de missiles que la moyenne est complètement accessoire.
    Après effectivement, on peut se retrouver sans missile …. mais si l'ennemi n'a plus d’avion, alors ce n'est pas grave.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    Certains connaissent Tom Cooper, soit de ses livres, soit de ACIG. Il tient un blog sur la guerre en Ukraine : https://medium.com/@x_TomCooper_x
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    Il semblerait que au moins deux appareils des VKS aient été abattus aujourd'hui (des Su 34, il semblerait)
    la vidéo de la perte d'un (avec 2 parachutes, donc Su 34) :
     pic.twitter.com/ktNpp1tSEf

    les ukrainiens revendiquent deux autres engins (dont un Su 25), mais sans preuve pour le moment. Si on ajoute le Ka 52 de hier …. ça commence a faire cher pour les VKS.
    Si ça continue, les russes seront alors obligés d'envoyer des Tu 22M3, ou même des précieux Tu 160.

    Edit : Oryx confirme la perte des 2 Su 34. Les VKS ont donc perdu 15 Su 34 depuis le début de la guerre. Sur la flotte totale (hors attrition de temps de paix) de 147 exemplaires (7 protos + pré-série et 140 de série), ce n'est pas encore catastrophique, mais ça commence à piquer sévèrement. D'autant plus que le rythme de livraison était de l'ordre de 4 à 6 exemplaires par an. Donc il est très difficile de remplacer ces pertes (2 1/2 à 3 ans de production), et encore plus les pilotes. Ce qui est significatif est que ces 2 Sukhois ont été abattus par des ManPADs IR, à base altitude. Ceci indique que l'autoprotection IR des Su 34 souffre de graves lacunes (et/ou d'un manque d'entrainement des équipages pour faire face à cette menace en TBA).

    Une simple règle de 3 faite de tête (la flemme de rechercher les données exactes) : en 9 ans de guerre au Vietnam, les USA ont perdu, en moyenne, un avion par jour, toutes causes confondus (accident, abattu, détruit au sol, etc …. en excluant les hélicos), pour 2,8 millions de sorties. Les russes ont perdus en moyenne, 0.28 avions par jour, pour 10 000 sorties au total.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 25, 2022, 1:17 p.m.  : confirmation des 2 Su 34
  • Liens intéressants
    Une vidéo très sympa :
    https://www.youtube.com/watch?v=u7fOct6_jJs


    Ne vous arretez pas au titre "deadliest roads", il s'agit d'un documentaire sur les DC 3 / C 47 qui ravitaillent les petite communautés isolées amazoniennes de Colombie.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C-130 Hercules, des versions discrètes
    Une vidéo de Xavier Tytelman sur le premier C 130H30 français modernisé :
    https://www.youtube.com/watch?v=zMGTI_Gn6qM


    Je mets le liens ici, car cet Hercule est destiné aux opérations spéciales, donc une espèce de MC 130 à la sauce "grenouille".
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    jericho a dit le 24/09/2022 à 00:58 :

    À confirmer, mais selon CNN, les généraux russes sur le front reçoivent désormais directement des ordres de Vladimir Poutine lui-même! Pour plusieurs experts, cela révèle le dysfonctionnement de l'appareil militaire russe et notamment les profondes dissensions au sein du commandement.

    Plusieurs autre media relayent cette info (la source semble être Michael Koffman, directeur des études russes au CNA, et généralement un bon analyste, très bien renseigné). Il signale également que : "Dans cette guerre, il y a un fossé permanent entre les objectifs politiques de Poutine, et les moyens militaires de les atteindre. Pour certaines décisions importantes, Poutine a procrastiné, refusant de reconnaitre la réalité, jusqu'à ce les options passent de mauvaises à pires"
    Il semblerait que ce soit Poutine qui refuse tout redéploiement des troupes russes de la rive droite du Dnipro vers la rive gauche à Kherson.
    Pour Poutine, cette guerre devient une affaire personnelle, et non plus la lutte entre deux armée. Les buts stratégiques et politiques ont été effacés par l'égo du Czar.
    Ca ne vous rappelle pas quelqu'un cette manière de faire ? Se méler de micro management militaire depuis son bunker ? Interférer dans les décisions militaires ? refuser toute "retraite" ? Etre coupé du terrain et ne recevoir que des infos orientées ? Prendre ses désirs pour des réalités ? Manipuler des pions d'unités sur une carte, unités qui n'existent plus que sur le papier ?
    Ca risque de finir un peu pareil, en espérant que les ukrainiens n'aient pas besoin d'aller jusqu'à Moscou pour faire entendre raison à la direction politique russe ……..
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 24, 2022, 1:52 p.m.
  • Guerre en Ukraine
    une bonne vidéo de "Até" Chuet, sur la guerre aérienne en Ukraine :
    https://www.youtube.com/watch?v=QlKho7d-lGY

    Il traite 9 points : la complexité de l'espace aérien / l'interdiction sol-air / la perméabilité des fronts / la complexité de la guerre moderne / l'importance primordiale du renseignement, à tous les niveaux / la guerre non linéaire / la guerre finie-infinie (les enjeux) / les cibles à hautes valeurs / l'effet "sputnik" = frapper vite et fort.
    Comme toujours, une vidéo argumentée et bien expliquée.

    Dans une autre vidéo, sur le mobilisation de 300 000 réservistes russes, il indique que les VKS auraient effectué 10 000 sorties, au total, depuis le 24 février, dont 3000 au dessus du territoire ukrainien. Tout cela en un peu plus de 250 jours. Si ces chiffres sont exacts (il sait généralement de quoi il parle, et se documente sérieusement), ils sont très faibles, car représentent seulement une quarantaine de sorties par jour, dont à peine une douzaine au dessus de l'Ukraine.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 24, 2022, 12:44 a.m.
  • C-130 Hercules, des versions discrètes
    En faisant une recherche rapide sur le net ("MC 130 amphibious capablity"), on se rend compte que ce ne sont, pour le moment, que des études de faisabilité.
    D'après Rich Rodriguez, directeur des technologies émergentes au USSOCOM (commandement des opérations spéciales) :
    “In terms of amphibious MC-130 demonstration, USSOCOM is actually going through some market research, currently, to see if we can identify any potential amphibious capacities to meet some of the SOF Requirements that are existing.  And currently AFSOC is also doing an experimental demonstration where they are planning on putting some float assemblies on a C-130 platform.  They use digital engineering as a major factor of reducing some of that risk and making some of those changes, and they have gone through some hydrotesting and some aero testing on a subscale factor.”

    Il s'agirait d'ajouter des flotteurs à un MC 130, sans grosse modification structurale (photo : https://www.navalnews.com/wp-content/uploads/2021/09/AFSOC-moving-forward-on-MC-130J-Commando-II-Amphibious-Capability_002.png.webp
    )

    Le Commandement des Opérations Spéciales étudie aussi d'autres options, tel le Shin Meiwa US 2 japonais.

    Personnellement, je me pose la question de l'intéret d'une telle modif, qui ne serait opérationnelle quand dans des eaux abritées et calmes, contrairement à un hydravion à coque, qui offre de meilleures caractéristiques en eaux plus agitées.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    C'est également un des retours des guerres en ex-Yougoslavie : la difficulté de détruire une force aérienne au sol, si elle est bien préparée.
    Malgré les opérations aériennes de l'OTAN, la force aérienne serbe n'a jamais été détruite au sol, simplement neutralisée, car ne se risquant pas en l'air. Mais la majeure partie des avions n'ont pas été détruits au sol, et beaucoup de radars, centres de commandement, réseaux de com' et systèmes de défense anti-aérienne (missiles par exemple) sont restés actif pendant cette guerre.
    Et en Ukraine, contrairement à l'ex-Yougoslavie, les russes n'ont pas la supériorité aérienne, et ne se risquent pas dans la profondeur ukrainienne. Et comme leurs missiles manquent de précisions (et commencent à se faire un peu rares …), leurs capacités de frappes à longue portée sont limités, et ne permettent plus de neutraliser la force aérienne ukrainienne.
    Il faut aussi souligner l'exploit des équipes de maintenances ukrainiennes, qui arrivent à maintenir en état de vol les avions qui restent. Même si il y a un appui d'autres pays ex PaVa (Pologne, Rep. Tchèque, par exemple), pour la fourniture ou d'appareils complets, ou de pièces de rechange, c'est un exploit que d'arriver à encore monter une quarantaine de sortie, 7 mois après le début de la guerre.
    Respect à ces équipes au sol.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Guerre en Ukraine
    Un info ukrainienne (donc à prendre avec beaucoup de réserves, tant qu'elle n'est pas vérifiée par d'autres sources) :
    https://euromaidanpress.com/2022/09/22/ukrainian-air-force-carries-out-41-air-raids-on-russian-positions-in-past-24-hours-general-staff/?swcfpc=1


    La force aérienne ukrainienne a monté 41 sorties sur des positions russes durant les dernières 24h, dont 15 position de défense anti aérienne.
    Il n'est pas clair si ces 41 sorties concernent uniquement des avions, ou bien avions + hélicoptères.
    Une chose est sure, la force aérienne ukrainienne est toujours active, même après 7 mois de combat, ce qui est déjà en soi, un exploit.
    Je n'ai aucun chiffre pour les sorties russes, mais en mai - juin, elles étaient de l'ordre de 200 à 300 par jour, et beaucoup de raids russes n'osaient pas s'aventurer dans la profondeur ukrainienne. Beaucoup de sorties se passaient près de la ligne de front, restant en territoire controlé par les russes, et tirant leurs roquettes en cloche, parfois sans même acquérir visuellement la cible.
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • jff n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.