Shenyang J-5

Rappels

Historique

La Chine reçut des MiG-17 Fresco-A, une version de chasse par beau temps, au début des années 1950. La décision de le produire en licence se fit très rapidement. L'appareil était alors nommé Type 56, puis J-4.

Les Chinois reçurent les plans du MiG-17F en 1955, ainsi que 2 exemplaires construits, 15 appareils à assembler et des pièces détachées pour 10 appareils. Le premier MiG-17F de construction chinoise, Zhong 0101, effectua son premier vol aux mains de Wu Keming, le 19 juillet 1956. Les MiG-17F furent d'abord nommés Dongfeng-101 (vent de l'est) lors de leur entrée en service, puis J-5 en 1964.

Les plans du MiG-17PF, équipé d'un radar, furent reçus en 1961. Mais la Révolution Culturelle et la brouille sino-soviétique retarda singulièrement la production sous licence. Ce n'est qu'en 1964, alors qu'il était déjà dépassé, que le J-5A commença à voler.

Les monoplaces J-5 et J-5A furent produits à 767 exemplaires jusqu'en 1969, exportations comprises. Le biplace dérivé, le JJ-5, fut produit jusqu'en 1986 à 1061 exemplaires par Chengdu, exportations comprises.

Le JJ-5 apparut en 1968. Le MiG-17 soviétique n'avait pas de version biplace, le MiG-15UTI ayant été construit en grande quantité et faisant parfaitement l'affaire. Les Chinois, eux, utilisèrent le fuselage du J-5A, le moteur VK-1A du J-5, et la verrière du MiG-15UTI pour concevoir le JJ-5. Celui-ci était dépourvu d'armement interne, mais conservait la possibilité d'emporter un canon NR-23 dans un pod ventral.

Enfin, une version destinée à emporter une unique torpille vit le jour. Un seul appareil fut modifié : on avait enlevé son canon, réduit l'emport de carburant, et la torpille était placée sous le fuselage. Mais les essais montrèrent que les performances étaient beaucoup trop diminuées et le projet fut abandonné.

Le J-5 connut une belle carrière à l'exportation. Les Pakistanais n'utilisèrent en propre que la version biplace, mais leurs pilotes volèrent sur des F-5 ou des MiG-17 pour le compte des Syriens lors des guerres israélo-arabes, ou pour le compte du Zimbabwe. Ce fut le premier appareil chinois à être vendu à l'Albanie, après la rupture des relations de cette dernière avec l'URSS.



Les Soudanais utilisèrent le J-5 dans des missions d'attaque au sol contre les rebelles, de même que la Tanzanie dans sa guerre contre l'Ouganda. En revanche, la Somalie perdit les siens lors de la guerre d'Ogaden. Les Sri Lankais, eux, s'en servirent pour se familiariser avec l'avion à réaction. Quant au Vietnam, il l'utilisa dans des missions d'interception jusque dans les années 1990. La Chine elle-même le retira du service en 1992.

Les Etats-Uniens eux-mêmes récupérèrent des J-5 pour évaluation. Certains MiG-17 aux mains de collectionneurs privés aux Etats-Unis sont en réalité des J-5.


Texte de Clansman.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Chengdu JJ-5 : Biplace conçu et produit par la Chine, pour l'entraînement de ses pilotes.
  • Shenyang F-5 : Version d'exportation du J-5.
  • Shenyang F-5A : Version d'exportation du J-5A.
  • Shenyang FT-5 : Version d'exportation du JJ-5.
  • Shenyang J-4 : Version chinoise du MiG-17 Fresco-A
  • Shenyang J-5 : MiG-17F produits sous licence en Chine par Shenyang.
  • Shenyang J-5A : Production sous licence du MiG-17PF.

Sur le forum…

  • J-5C
    ex PLAAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Moi, c'est de l'os et un peu de viande. Pas de quoi attiser la curiosité d'un tigre affamé. :bonnet:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • 82 kilos de muscles, et toi? :bonnet:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sachant qu'il faut deux Ciders pour faire un Pilou… tu dois être TRES enveloppé. :bonnet:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Enveloppé aurait été plus adapté, surtout quand on est un GROS susceptible comme Ciders. :bonnet:
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Impatient d'accord… mais pourquoi gros ? :bonnet:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je corrige pour les Chinois. N'hésitez pas à me signaler si j'ai oublié une majuscule aux noms de peuples, quelle que soit la fiche. ;)

    Que les Russes n'aient pas eu besoin de MiG-17UTI peut se comprendre : le MiG-15UTI s'est vendu en grand nombre, et pouvait suffire à l'instruction pour les 17.

    Pour les Chinois, c'est autre chose. Après tout, eux aussi ont vendus leur MiG-15UTI, sous la dénomination FT-2. Peut-être voulaient-ils déjà s'imposer ? Ou étaient-ils perfectionnistes, se disant qu'un MiG-17 n'est pas un MiG-15 ?

    Pour le Q-5, ça viendra, gros impatient. :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai été surpris, je m'attendais au Q-5 Fantan, je trouvais qu'il avait une drôle de tête :mrgreen:

    En revanche « Les chinois » => « Les Chinois », non ?

    Sinon, je me demande pourquoi les Russes n'ont pas eu besoin de MiG-17UTI mais les Chinois, si.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L'appareil sur le site

    Le texte est grosso-modo une traduction de l'article de wikipedia en anglais :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Shenyang_J-5


    Mais si vous tapez "shenyang J-5" sur Google, la fiche apparaît dès la 1ere page. :D
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer