Lockheed Model 18 Lodestar

Rappels

  • Catégorie : Avion de ligne
  • Constructeur : Lockheed drapeau du pays
  • Premier vol : 21 septembre 1939
  • Production : 625 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Les ventes du Lockheed 14 Super Electra s'étaient révélées décevantes, surtout face au DC-3 plus grand et pourtant plus économique. Lockheed décida donc d'allonger la cellule du Model 14 d'1 mètre 68, ce qui permettait de rajouter 2 rangs de sièges. Le Model 18 pouvait donc emporter 15 à 18 passagers, 26 en configuration haute-densité.

Le prototype du Lockheed 18 était un Lockheed 14 modifié. Ce dernier, le 4e construit, venait d'un lot retourné par Northwest Airlines après une série de crashs. 2 autres Lockheed 14 allaient être modifiés en Lockhhed 18.

Le vol inaugural eut lieu le 21 septembre 1939. Il faudra attendre le 2 février 1940 pour voir voler un Lockheed 18 construit neuf, le 4e. Le Lodestar fut certifié le 30 mars 1940 et fut mis en service par son premier client, la Mid-Continent Airlines, le même mois.

Le nombre de sièges supplémentaires permettait au Lodestar de devenir aussi économique que le DC-3, tout en conservant des performances supérieures. Malgré tout, le DC-3 connaissait déjà le succès et les ventes aux États-Unis restèrent limitées à 31 exemplaires. Il eut un peu plus de succès à l'export, avec 29 exemplaires vendus au gouvernement des Indes néerlandaises (soit 20 Model 18-40 et 9 Model 18-50), 21 à South African Airways, 13 à New Zealand National Airways Corporation, 12 à Trans-Canada Air Lines et 9 à BOAC. Air France elle-même acquit 3 Model 18-07 neufs, et Air-Afrique 6, qui furent livrés en Afrique du Nord entre avril et septembre 1940 : ces derniers furent réquisitionnés par l'Armée de l'Air. 96 exemplaires furent alors vendus à l'exportation. Plusieurs motorisations, des Pratt & Whitney ou des Wright Cyclone, étaient disponibles.

Lorsque les États-Unis commencèrent à reconstruire leur force aérienne, plusieurs Lodestar furent réquisitionnés sous la désignation C-56. C'est alors que l'armée s'intéressa à l'appareil. L'US Navy fut la première à commander des appareils neufs, les R5O, en 1940. Ils furent suivis par des C-57 pour l'USAAC en mai 1941. Lors de l'attaque de Pearl Harbor, 13 C-57 étaient en service. Des exemplaires civils furent réquisitionnés sous la désignation C-56 et des exemplaires neufs commandés sous la désignation C-60. Les désignations C-59 et même C-104 furent également assignées à cet appareil. La Nouvelle-Zélande obtint des Lodestar grâce à la loi prêt-bail. La RAF reçut des Lodestar I (C-56), puis Lodestar IA et II.



En 1942, le Brésil acheta un exemplaire pour l'utiliser comme avion personnel de son président Getúlio Vargas. Spécialement conçu à cet usage et désigné C-66, il disposait de 11 sièges et était motorisé par des Wright R-1820-87.

Le Lodestar servit pendant la seconde guerre mondiale uniquement pour le transport, généralement de VIP, parfois de troupes, de blessés voire de parachutistes. Seul le C-60 fut engagé sur les fronts, principalement d'Europe et d'Afrique, plus secondairement au Pacifique. Les autres, étant des appareils civils, restèrent aux États-Unis. Bien que moins connus que des missions de combat, ce sont pourtant des services essentiels qu'il rendit parfaitement.

Il fut ainsi livré à l'Afrique du sud, l'Australie, au Brésil (7 C-60A et 1 C-66), au Canada (18 C-60A), à la Colombie, à la France (6 exemplaires à partir de 1943), à Haïti, à Israël (un seul exemplaire qui fut utilisé lors de la guerre de 1948), au Mexique, aux Indes néerlandaises, à la Norvège (3 exemplaires utilisés par le gouvernement en exil), à la Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux USA (USAAC, US Navy, US marine Corps et US Coast Guards, cette dernière recevant une quinzaine d'exemplaires). La Luftwaffe en récupéra un exemplaire en 1944 en Hollande.

625 exemplaires furent construits jusqu'en janvier 1944. Après la guerre, les survivants (peu nombreux au demeurant) retournèrent à la vie civile. Certains furent modifiés par les firmes Howard Aero (22 exemplaires) et Lear Inc (43 exemplaires), notamment avec des trains tricycles. Ils furent parfois utilisés comme avions d'affaires, pour l'épandage agricole, la surveillance du territoire ou les écoles de parachutismes, jusque dans les années 1980. Ce fut le dernier bimoteur de ligne construit par Lockheed. De 10 à 15 exemplaires sont toujours en état de vol aujourd'hui.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Lockheed 18-07 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Hornet S1E2-G de 875 hp. 2 prototypes et 25 exemplaires de série.
  • Lockheed 18-08 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Twin Wasp S1C3-G de 1200 hp, 33 exemplaires.
  • Lockheed 18-10 : Version civile, mêmes moteurs que le 18-08. 39 exemplaires.
  • Lockheed 18-14 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Twin Wasp S4C4-G de 1200 hp. 4 exemplaires.
  • Lockheed 18-40 : Version civile, moteurs Wright Cyclone G-1820-G104A de 1200 hp. 26 exemplaires.
  • Lockheed 18-50 : Version civile, moteurs Wright Cyclone G-1820-G202A de 1200 hp. 13 exemplaires.
  • Lockheed C-56 : 1 Model 18-50 pour évalution, moteurs Wright 1820-89 de 1200 hp.
  • Lockheed C-56A : 1 Model 18-07 réquisitionné, moteurs Pratt & Whitney R-1690-54.
  • Lockheed C-56B : 13 Model 18-40 réquisitionnés, moteurs Wright 1820-97.
  • Lockheed C-56C : 12 Model 18-07 réquisitionnés.
  • Lockheed C-56D : 7 Model 18-08 réquisitionnés.
  • Lockheed C-56E : 2 Model 18-40 réquisitionnés en 1943.
  • Lockheed C-57 : Model 18-14 motorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-53 de 1200 hp.
  • Lockheed C-57A : Désignation allouée à des appareils réquisitionnés, finalement non utilisée.
  • Lockheed C-57B : Version basée sur le Model 18-08 pour le transport de troupes. 7 exemplaires.
  • Lockheed C-57C : 3 C-60A remotorisés avec des Pratt & Whitney R-1830-51.
  • Lockheed C-57D : 1 C-57C remotorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-92.
  • Lockheed C-59 Lodestar IA : Version basée sur le Model 18-07, moteurs Pratt & Whitney R-1690-25 Hornet. 10 exemplaires pour la RAF.
  • Lockheed C-60 Lodestar II : Model 18-56, moteurs Wright R-1820-87. 36 exemplaires, transférés à la RAF.
  • Lockheed C-60A : Version de transport de parachutistes, moteurs Pratt & Whitney R-1830 Twin Wasp. 325 exemplaires.
  • Lockheed C-60C : (ex C-104) : Projet d'une version pour 21 soldats, jamais construite.
  • Lockheed C-66 : Version destinée au Brésil pour le transport de son président. 1 exemplaire.
  • Lockheed Lodestar I : Appareils civils réquisitionnés en novembre 1939 et transférés à la RAF, 36 exemplaires.
  • Lockheed R5O-1 : Version de transport de personnel, moteurs Wright R-1820-97 de 1200 hp. 3 exemplaires : 2 pour l'US Navy et 1 pour l'US Coast Guards.
  • Lockheed R5O-2 : C-59 avec des moteurs Pratt & Whitney R-1690-25 de 850 hp pour l'US Navy, 1 exemplaire.
  • Lockheed R5O-3 : Version de transport VIP (4 places) avec moteurs Pratt & Whitney R-1830-34A de 1200 hp. 3 exemplaires.
  • Lockheed R5O-4 : Version de transport de personnel (7 places), moteurs Wright R-1820-40 de 1200 hp. 12 exemplaires.
  • Lockheed R5O-5 : C-60 pour l'US Navy. Similaire au R5O-4 (mêmes moteurs), mais 14 places. 38 exemplaires et 3 anciens des Indes néerlandaises.
  • Lockheed R5O-6 : C-60A pour l'US Marine Corps, 18 parachutistes. 35 exemplaires.
  • Lockheed XC-60B : Un C-60A doté d'équipement de dégivrage expérimental.
  • Lockheed XR5O-1 : 1 Model 18-07 acquis pour évaluation, moteurs Wright R-1820-40 de 1200 hp.

Sur le forum…

  • Merci !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Eh bin… Oui, je me la suis tapée en moins de 2 jours. :hehe:
    Quelle santé! :D

    Bravo, beau boulot (oui, comme d'hab, mais elle n'était pas légère celle-là). ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Eh bin… Oui, je me la suis tapée en moins de 2 jours. :hehe:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Belle fiche, Clansman, mais dis-moi… tu l'avais déjà sous le coude ou tu te l'es tapée en moins de deux jours?!? :shock:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette nouvelle fiche. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bon ben, ça n'aura pas traîné cette fois.



    Le Lockheed Model 18 Lodestar était un avion de ligne bimoteur américain de la seconde guerre mondiale.

    Les ventes du Lockheed 14 Super Electra s'étaient révélées décevantes, surtout face au DC-3 plus grand et pourtant plus économique. Lockheed décida donc d'allonger la cellule du Model 14 d'1 mètre 68, ce qui permettait de rajouter 2 rangs de sièges. Le Model 18 pouvait donc emporter 15 à 18 passagers, 26 en configuration haute-densité.

    Le prototype du Lockheed 18 était un Lockheed 14 modifié. Ce dernier, le 4e construit, venait d'un lot retourné par Northwest Airlines après une série de crashs. 2 autres Lockheed 14 allaient être modifiés en Lockhhed 18.

    Le vol inaugural eut lieu le 21 septembre 1939. Il faudra attendre le 2 février 1940 pour voir voler un Lockheed 18 construit neuf, le 4e. Le Lodestar fut certifié le 30 mars 1940 et fut mis en service par son premier client, la Mid-Continent Airlines, le même mois.

    Le nombre de sièges supplémentaires permettait au Lodestar de devenir aussi économique que le DC-3, tout en conservant des performances supérieures. Malgré tout, le DC-3 connaissait déjà le succès et les ventes aux États-Unis restèrent limitées à 31 exemplaires. Il eut un peu plus de succès à l'export, avec 29 exemplaires vendus au gouvernement des Indes néerlandaises (soit 20 Model 18-40 et 9 Model 18-50), 21 à South African Airways, 13 à New Zealand National Airways Corporation, 12 à Trans-Canada Air Lines et 9 à BOAC. Air France elle-même acquit 3 Model 18-07 neufs, et Air-Afrique 6, qui furent livrés en Afrique du Nord entre avril et septembre 1940 : ces derniers furent réquisitionnés par l'Armée de l'Air. 96 exemplaires furent alors vendus à l'exportation. Plusieurs motorisations, des Pratt & Whitney ou des Wright Cyclone, étaient disponibles.

    Lorsque les États-Unis commencèrent à reconstruire leur force aérienne, plusieurs Lodestar furent réquisitionnés sous la désignation C-56. C'est alors que l'armée s'intéressa à l'appareil. L'US Navy fut la première à commander des appareils neufs, les R5O, en 1940. Ils furent suivis par des C-57 pour l'USAAC en mai 1941. Lors de l'attaque de Pearl Harbor, 13 C-57 étaient en service. Des exemplaires civils furent réquisitionnés sous la désignation C-56 et des exemplaires neufs commandés sous la désignation C-60. Les désignations C-59 et même C-104 furent également assignées à cet appareil. La Nouvelle-Zélande obtint des Lodestar grâce à la loi prêt-bail. La RAF reçut des Lodestar I (C-56), puis Lodestar IA et II.

    En 1942, le Brésil acheta un exemplaire pour l'utiliser comme avion personnel de son président Getúlio Vargas. Spécialement conçu à cet usage et désigné C-66, il disposait de 11 sièges et était motorisé par des Wright R-1820-87.

    Le Lodestar servit pendant la seconde guerre mondiale uniquement pour le transport, généralement de VIP, parfois de troupes, de blessés voire de parachutistes. Seul le C-60 fut engagé sur les fronts, principalement d'Europe et d'Afrique, plus secondairement au Pacifique. Les autres, étant des appareils civils, restèrent sur aux États-Unis. Bien que moins connus que des missions de combat, ce sont pourtant des services essentiels qu'il rendit parfaitement.

    Il fut ainsi livré à l'Afrique du sud (commandés à la veille de la seconde guerre mondiale), l'Australie, au Brésil (7 C-60A et 1 C-66), au Canada (18 C-60A), à la Colombie, à la France (6 exemplaires à partir de 1943), à Haïti, à Israël (un seul exemplaire qui fut utilisé lors de la guerre de 1948), au Mexique, aux Indes néerlandaises, à la Norvège (3 exemplaires utilisés par le gouvernement en exil), à la Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux USA (USAAC, US Navy, US marine Corps et US Coast Guards, cette dernière recevant une quinzaine d'exemplaires). La Luftwaffe en récupéra un exemplaire en 1944 en Hollande.

    625 exemplaires furent construits de janvier 1944. Après la guerre, les survivants (peu nombreux au demeurant) retournèrent à la vie civile. Certains furent modifiés par les firmes Howard Aero (22 exemplaires) et Lear Inc (43 exemplaires), notamment avec des trains tricycles. Ils furent parfois utilisés comme avions d'affaires, pour l'épandage agricole, la surveillance du territoire ou les écoles de parachutismes, jusque dans les années 1980. Ce fut le dernier bimoteur de ligne construit par Lockheed. De 10 à 15 exemplaires sont toujours en état de vol aujourd'hui.


    Versions :

    18-07 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Hornet S1E2-G de 875 hp. 2 prototypes et 25 exemplaires de série.

    18-08 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Twin Wasp S1C3-G de 1200 hp, 33 exemplaires.

    18-10 : Version civile, mêmes moteurs que le -08. 39 exemplaires.

    18-14 : Version civile, moteurs Pratt & Whitney Twin Wasp S4C4-G de 1200 hp. 4 exemplaires.

    18-40 : Version civile, moteurs Wright Cyclone G-1820-G104A de 1200 hp. 26 exemplaires.

    18-50 : Version civile, moteurs Wright Cyclone G-1820-G202A de 1200 hp. 13 exemplaires.

    C-56 : 1 Model 18-50 pour évalution, moteurs Wright 1820-89 de 1200 hp.

    C-56A : 1 Model 18-07 réquisitionné, moteurs Pratt & Whitney R-1690-54.

    C-56B : 13 Model 18-40 réquisitionnés, moteurs Wright 1820-97.

    C-56C : 12 Model 18-07 réquisitionnés.

    C-56D : 7 Model 18-08 réquisitionnés.

    C-56E : 2 Model 18-40 réquisitionnés en 1943.

    C-57 : Model 18-14 motorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-53 de 1200 hp.

    C-57A : Désignation allouée à des appareils réquisitionnés, finalement non utilisée.

    C-57B : Version basée sur le Model 18-08 pour le transport de troupes. 7 exemplaires.

    C-57C : 3 C-60A remotorisés avec des Pratt & Whitney R-1830-51.

    C-57D : 1 C-57C remotorisé avec des Pratt & Whitney R-1830-92.

    Lodestar I : Appareils civils réquisitionnés en novembre 1939 et transférés à la RAF, 36 exemplaires.

    C-59 Lodestar IA : Version basée sur le Model 18-07, moteurs Pratt & Whitney R-1690-25 Hornet. 10 exemplaires pour la RAF.

    C-60 Lodestar II : Model 18-56, moteurs Wright R-1820-87. 36 exemplaires, transférés à la RAF.

    C-60A : Version de transport de parachutistes, moteurs Pratt & Whitney R-1830 Twin Wasp. 325 exemplaires.

    XC-60B : Un C-60A doté d'équipement de dégivrage expérimental.

    C-60C (ex C-104) : Projet d'une version pour 21 soldats, jamais construite.

    C-66 : Version destinée au Brésil pour le transport de son président. 1 exemplaire.

    XR5O-1 : 1 Model 18-07 acquis pour évaluation, moteurs Wright R-1820-40 de 1200 hp.

    R5O-1 : Version de transport de personnel, moteurs Wright R-1820-97 de 1200 hp. 3 exemplaires : 2 pour l'US Navy et 1 pour l'US Coast Guards.

    R5O-2 : C-59 avec des moteurs Pratt & Whitney R-1690-25 de 850 hp pour l'US Navy, 1 exemplaire.

    R5O-3 : Version de transport VIP (4 places) avec moteurs Pratt & Whitney R-1830-34A de 1200 hp. 3 exemplaires.

    R5O-4 : Version de transport de personnel (7 places), moteurs Wright R-1820-40 de 1200 hp. 12 exemplaires.

    R5O-5 : C-60 pour l'US Navy. Similaire au R5O-4 (mêmes moteurs), mais 14 places. 38 exemplaires et 3 anciens des Indes néerlandaises.

    R5O-6 : C-60A pour l'US Marine Corps, 18 parachutistes. 35 exemplaires.



    <!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=16&t=4420
    ">viewtopic.php?f=16&t=4420</a><!– l –>

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_L-18_Lodestar


    http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/lockheed-c-60-lodestar/


    http://avions-de-la-guerre-d-algerie.over-blog.com/article-les-bimoteurs-lockheed-c-60-lodestar-71650941.html



    http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Model_18_Lodestar


    http://www.aviastar.org/air/usa/lok_lodestar.php


    http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=789


    http://www.warbirdalley.com/lodestar.htm


    http://www.oldprops.ukhome.net/Lockheed%20L18%20Lodestar.htm


    http://www.canadianflight.org/content/lockheed-lodestar


    http://www.saamuseum.co.za/our-aircraft/72-lockheed-l18-08-lodestar.html


    http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Lockheed%2018%20Lodestar%20%28C-56%2FC-60%2FR5O%29


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_lodestar_en.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • stanak a écrit

    en fait j'ai pas mieux :mrgreen:
    et bien moi ça me suffit largement!
    Ce sont de magnifiques prises que tu nous distilles depuis quelques jours.
    Tu peux continuer, même avec des "pas mieux" comme ça!
    Le soleil ne se couche jamais sur les ailes du transport aérien militaireNikon D90/18-105/70-300"Dieu rit de ceux qui subissent les effets dont ils chérissent la cause"Bossuet
      Lien   Revenir ici   Citer
  • c'est un choix modéré pour nos plus jeunes :ange:




    en fait j'ai pas mieux :mrgreen:
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Belle lumière, dommage que le dessin de nose art soit dans l'ombre.

    Mais on voit suffisamment. :mrgreen:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer