Embraer KC-390

Rappels

  • Catégorie : Avion de transport
  • Constructeur : Embraer drapeau du pays
  • Premier vol : 3 février 2015
  • Production : 2 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Embraer est une firme qui, comme son pays le Brésil, a de l'ambition. Après une lignée d'appareils qui, dans leur partie, ont trouvé le succès, elle a visé plus haut avec un appareil à la fois capable de transport lourd et de ravitaillement en vol : le C-390, renommé plus tard KC-390. Son étude commença en 2006.

L'annonce de cet appareil, en avril 2007, a créé la surprise. Celui-ci, pourtant, ne part pas totalement de zéro. Il dérive de l'E-190 et en reprend les ailes et l'avionique. Il s'en distingue cependant par ses ailes hautes et sa dérive en T. Sa masse en fait un équivalent du C-130. Il disposera d'un cockpit moderne incluant 5 écrans multifonctions, 2 HUD, compatible avec des systèmes NVG, de CDVE, et des CME performants. Avec une charge utile de 23 tonnes, et une soute de 17,75 m de long, 3,45 m de large et en moyenne 3 mètres de haut, il se pose même en concurrent potentiel de la dernière version du C-130, le C-130J. Les dimensions prévues sont de 33,4 m pour la longueur, 33,9 mètres pour l'envergure, 11,4 mètres de hauteur. L'appareil serait donc de dimensions comparables à celles du C-160 Transall pour des masses comparables à celle du C-130.

Bien qu'il soit propulsé par des réacteurs, l'appareil se veut capable de ravitailler même des hélicoptères, ce qui signifie qu'il devra voler à 220 km/h. Il devra pouvoir ravitailler des appareils en vol ou au sol, et être ravitaillable lui-même. Il devra emporter des véhicules blindés ou 84 soldats, être capable de remplir des missions de recherche et de sauvetage et d'évacuation médicale, et d'opérer à partir de terrains sommaires.

Un contrat pour 2 prototypes a été signé le 14 avril 2009. Il intéresse plusieurs pays, dont le Brésil, qui prévoit une entrée en service en 2016. 440 millions de dollars furent investis par ce pays dans le développement en 2008. Embraer prévoit avec optimisme que les délais seront tenus.

Depuis, Embraer s'est tourné vers des partenaires afin de financer, ou d'aider à la conception de son KC-390. Son avionique sera fournie par Rockwell Collins, d'après un contrat signé en mai 2011. L'ordinateur de mission sera fourni par AEL Sistemas, le radar tactique T-20 Gabbiano par Selex Galileo. L'électronique de contrôle du vol sera fourni par Bae et Goodrich Corporation, qui s'y sont engagés le 27 juillet 2011. Embraer a choisi le moteur V2500-E5 conçu par IAE, un consortium composé entre autres de Rolls-Royce et Pratt & Whitney, le 25 juillet 2011. Le premier moteur devrait être livré en 2013. La firme ELEB Equipamentos s'est engagé le 7 avril 2011 à concevoir et construire le train d'atterrissage.

La firme chilienne ENAER a répondu présent le 24 août 2010, et devrait construire des appareils. L'Argentine, via la firme FAdeA, a également annoncé son intention d'être sous-traitant en octobre 2010. Elle s'est vue attribuer entre autres les spoilers le 13 avril 2011. La Colombie, et le Portugal le 10 septembre 2010, ont fait part de leur intention de rejoindre le programme. La firme Tchèque Aero Vodochody s'est positionnée comme sous-traitante éventuelle en septembre 2010, et s'est vue attribuer notamment la section arrière du fuselage le 13 avril 2011. La firme DRS Defense Solutions a remporté un contrat le 23 mars 2011 pour fournir les systèmes de ravitaillement en vol, et Cobham, bien connu sur ce marché, pour les paniers de ravitaillement sous voilure.



Des versions AWACS, de guerre ou de renseignement électroniques, ou de patrouille maritime, pourraient être développées plus tard. Quoiqu'il en soit, c'est certainement le projet le plus ambitieux et le plus complexe jamais abordé par Embraer.

Les performances attendues sont les suivantes : une masse maximale au décollage de 74400 kg pour une masse à vide de 23600 kg, une vitesse maximale de 980 km/h, une distance franchissable de 2590 km et une distance de convoyage de 6000 km, et enfin un plafond de 10973 m. Le prix unitaire devrait atteindre 50 millions de dollars. Embraer estime à près de 700 le nombre d'appareils devant être remplacés sur le segment du marché correspondant au KC-390.

Dès septembre 2008, le Portugal a fait part de son intérêt pour le KC-390 afin de remplacer ses C-130.

En 2009, 2 prétendants au concours FX-2, la France et la Suède, montraient leur intérêt pour le KC-390. La France proposait l'achat de 12 appareils pour 500 millions d'€uros le 7 septembre, avec de surcroît une aide de Dassault Aviation pour la conception, tandis que la Suède ripostait le 2 octobre de la même année avec une évaluation de l'appareil en contrepartie de l'achat de ses JAS-39. Compte tenu de l'échec du Rafale au Brésil et de l'achat de CN235-300, la France a renoncé à l'acquisition de KC-390.

Le Brésil a annoncé en juillet 2010 son intention d'acheter 28 appareils, livrables dès 2016 et sur 7 ans. Le Chili a annoncé en août 2010 vouloir 6 appareils, construits par ENAER. En septembre 2010, ce fut la Colombie qui annonçait envisager l'achat de 12 appareils, alors que le même mois la république Tchèque se montrait intéressée par 2 appareils. Le même mois, ce sont les Émirats Arabes Unis qui montraient leur intérêt pour l'appareil. L'intérêt de l'Argentine pour 6 appareils a été officialisé en octobre 2010. Bref, au moins 5 pays étaient intéressés par 54 exemplaires avant même que l'appareil n'ait volé.


Le premier prototype, qui a effectué sa sortie d'usine le 21 octobre 2014, a effectué son vol inaugural le 3 février 2015. Il fut suivi par le deuxième prototype le 28 avril 2016, puis par le troisième et dernier prototype le 6 octobre 2018. Après 1900 heures d'essais en vol, la certification civile fut obtenue le 23 octobre 2018. Le programme a connu un retard de trois ans, ce qui reste relativement peu. Le premier prototype fut victime d'une sortie de piste le 5 mai 2018, ce qui contribua semble-t-il à décaler encore les livraisons. Ce prototype avait déjà rencontré un problème lors d'un test de décrochage, le 17 octobre 2017.

Le premier exemplaire de série a effectué son vol inaugural le 25 mai 2019 et a été livré à la force aérienne brésilienne le 4 septembre 2019. Les exemplaires portugais sont attendus pour février 2023.

Pays utilisateurs

Versions

  • Embraer C-390 : Dénomination d'origine.
  • Embraer KC-390 : Version de base : 3 prototypes et 1 exemplaire de série.

Sur le forum…

  • J'avoue que je ne suis pas trop convaincu, je ne suis pas sûr qu'il ait assez d'intérêt par rapport à des C-130 (qui seront poussés par les États-Uniis dès que le contrat sera un peu gros).
    Pour des petits contrats, pourquoi pas, cependant…
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    On va peut-être savoir ce qu'il vaut concrètement, comme concurrent du C-130 et de l'A-400M (qui ne boxe pas totalement dans la même catégorie).

    J'en ai profité pour mettre sa fiche à jour. Je pense que cette première livraison peut relancer ses chances à l'export…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mise en service repoussée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • KC-390
    Brasil AF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • foxkilo02 a écrit

    Parce que les dégâts pourraient être plus importants que prévu.

    La cellule est morte. voir sur youtube: https://www.youtube.com/watch?v=u4Fr6X9Pl4g

    Tout le dessous du coté droit est bien arraché.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Parce que les dégâts pourraient être plus importants que prévu.
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une raison en particulier ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • foxkilo02 a écrit

    Nouvel incident apparemment sans gravité.
    Petite excursion hors piste du prototype lors de tests au sol. Pas de blessé et pas de dégât non plus.
    sans gravité, sans gravité. ..
    A mon avis, on est pas prêt de le revoir voler celui là.
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bah, c'était juste une validation des fonctions motoculteur et tondeuse à gazon… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nouvel incident apparemment sans gravité.
    Petite excursion hors piste du prototype lors de tests au sol. Pas de blessé et pas de dégât non plus.
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  Suite au départ de Boeing, Embraer cherche de nouveaux partenaires pour commercialiser son avion de transport C-390 Millenium, 1 month, 1 week ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Boeing continuera à vendre l'Embraer C-390, 2 months, 2 weeks ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)