ex-opit

  • Aviateur 1ere classe Grade : Aviateur 1ere classe
  • Messages : 26
  • Photos : 0
  • Sujets : 0
  • Date d'inscription : Jan. 1, 1970, 1 a.m.

Derniers messages

  • Wildcat a écrit

    des photos de Mirage 2000 avec parachute de freinage déployé, mais nous peinons vraiment pour en trouver ('doit pas être sorti souvent, le bazar).
    C'est ça la fiabilité. Le secours ne sert plus à rien :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • RogCas a écrit

    pilou a écrit

    le Rafale est supérieur au Mirage 2000.
    Tu as une source ? un lien ? un indicateur ?
    A vrai dire, ça coule de source… Pourquoi dépenser des milliards pour faire quelque chose qui soit inférieur ? :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ogotaï a écrit

    OK merci :wink: Donc dans l'exemple donné, le problème n'est pas que l'appareil soit passé en "secours carburant" mais plutôt que le pilote ne s'en soit pas aperçu ? Il n'a pas adapté ses réglages à sa situation ce qui a entrainé une extinction réacteur ?
    Presque. Le moteur ne s'est pas éteint : il tournait juste à un régime insuffisant. Si le pilote s'en était aperçu, il aurait eu la possibilité de ramener l'avion (soit en restant en secours carburant, soit en annulant le secours, peu importe). En revanche, le résultat final aurait probablement été le même. Avec une verrière opacifiée et l'avionique en croix, l'atterrissage promettait d'être sportif…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ogotaï a écrit

    'tite question : Quel est le rôle de la palette "secours carburant" ?.
    Elle sert à commuter en mode dégradé (secours) en cas de problème avec le système de régulation d'injection. La plupart des automatismes sont coupés (y compris la gestion de la tuyère), et c'est le pilote qui est chargé de régler le débit carburant en manuel (en tenant compte des paramètres moteur : régime, température T7).

    Schématiquement, ça revient à troquer une injection électronique multipoint pour un bon vieux carburateur.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    OPIT a écrit

    40 M2K RDI rétrofittés en Mk2.
    ben c'est déjà beaucoup !
    12 RDI supplémentaires pour le brésil (comme cela à déjà été evoqué) , et il ne nous reste plus qu'une quarantaines de monoplaces RDI , pile poil !
    Heu… 40, c'est tout ce qui reste à très court terme. Ca veut dire une petite trentaine si on en livre 12 de plus au Brésil. La douzaine de mono M53-5 restants est en bout de course (5 autres, au moins, ont déjà été réformés).
    Quant aux biplaces, s'ils ont effectivement une capacité opérationnelle, ils ne sont pas fait pour ça. Ils accusent aussi leur age et on ne devrait pas tarder à passer sous le seuil de la vingtaine.

    Par ailleurs, 40 Mk2 ça fait peut-être beaucoup, mais c'est au prix d'une centaine de F1 en moins, y compris les CR… Ce qui suppose de les remplacer par les Rafale déjà en service, lesquels ne feront alors plus que ça (spécialisation des équipages oblige). Je ne suis franchement pas sûr que ce soit un bon plan.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    C'est très simpliste comme raisonnement , mais au point ou on en est , il ne faut plus trop se masturber l'esprit !
    Le plus dure restera de trouver des achteurs pour les F1 .
    Il y en a déjà une quinzaine à vendre depuis … un certain temps ! :lol:
    Et même si on les vendait tous, ça ne suffirait pas à financer tes idées. Avec 500 m€ (en étant très généreux), on ne fait pas grand chose : 10 Rafale de plus, ou 40 M2K RDI rétrofittés en Mk2.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • TMor a écrit

    Par ailleurs, l'auteur maintient sa position comme quoi payer pour intégrer des armes en plus là où c'est déjà fait pour les autres, c'est forcément de trop.
    Et il a raison puisque c'est parfaitement défendable. Sur un plan budgétaire, puisque c'est de cela qu'il s'agit, il est plus avantageux de choisir l'AIM-120 que le MICA (encore qu'à moyen terme ce ne soit pas si évident) et un avion sur lequel ce missile est déjà intégré.

    Mais ce point de vue se heurte à une difficulté dès qu'on élargi un peu le débat : pourquoi payer pour un nouveau modèle d'avion alors qu'il est moins coûteux d'acheter le même ? Parce que même avec des AMRAAM, il faut re-entraîner tout le personnel, reconstituer un stock de pièces détachées, acquérir de nouveaux matériels, etc. Il ne se demande pas non plus lequel coûtera le moins cher à l'usage, alors que cette notion est de nature à contrebalancer un éventuel surcoût initial.

    Alors certe il faut payer pour intégrer des armements spécifiques. Mais c'est loin d'être un facteur dimensionnant au regard du budget global à consentir.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    merci OPIT , apparement j'avais tout faux sur la répartition des différents 2000 dans l'AdlA ! :oops:
    Seuls ceux qui ne disent rien se trompent jamais ! :bieres:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    315 pour la France ? j'ai l'impression qu'il y as une erreur .
    60 2000N+95 2000D + 21 2000B mais je ne pense pas que l'on ai acheter 139 2000C , quelqu'un peut il le comfirmer ?
    75 N
    86 D
    30 B
    124 C
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Niko a écrit

    Ca a un rapport avec le fait que la verrière soit destructible par cordon détonant pour laisser sortir l'équipage… ?? :?
    Je pense que c'est ça. Ce symbole semble rappeler au personnel au sol de tirer le cable de déclenchement de la fragilisation de la verrière en se déplaçant vers l'avant de l'avion, plutôt que sur le côté.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    Si à chaque fois que l'on dépense mal son argent c'est parce que l'on en à pas assez , on va droit au mur .
    Dépenser mal ? A quel niveau ?
    Le problème actuel est que le budget ne suffit plus pour faire voler ces tonnes de ferrailles, et comme il faut bien couper quelque part, c'est la flotte école qui déguste en premier (aidée par une inflation galopante sur la MCO des Tucano).
    La flotte des pointus ne va guère mieux. Les dérogations pleuvent, tout ce qui ne vole pas pour une raison X ou Y est impitoyablement piraté pour dépanner le voisin, et les heures de maintenance par heure de vol explosent.
    Bref. On est passé de 450 à 300 pointus en moins de 10 ans, mais avec un budget MCO taillé pour 150…

    Dans le mur, on y est déjà.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    OPIT a écrit

    Et si le contribuable en donnait un peu plus, il ne serait pas nécessaire de se débarrasser d'un parc "école" pléthorique et coûteux.
    Comme si nos poches étaient extensibles… :shock: :roll: :lol:
    D'où la relation de cause à effet. Et ce n'est pas fini…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • wizard a écrit

    OK mais c'est toujours l'argent du contribuable .
    Et si le contribuable en donnait un peu plus, il ne serait pas nécessaire de se débarrasser d'un parc "école" pléthorique et coûteux.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Caro a écrit

    sur de nombreuses photos de f16 on peut voir dans le cône des gaz d'échappement des espèces d'anneaux lumineux orangés, régulièrement espacés ?
    Est-ce un phénomène d'optique ? de Phyqique ?
    Phénomène physique. Ces anneaux matérialisent les ondes de choc causées par l'expansion des gaz à vitesse supersonique.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky 13 a écrit

    En France on n'éjecte plus, on fragilise ou on découpe, ça fait gagner du temps.
    Et c'est surtout plus intelligent. Ca évite d'avoir à attaquer la verrière à la tronçonneuse… :lol:
    Sarcasme mis à part, l'éjection verrière présente le désavantage de ne pas être utilisable dans certains cas (crash au décollage/atterrissage avec l'avion terminant sur le dos). Dans le même genre, une évacuation en immersion doit être bien plus délicate.

    Donc la fragilisation/découpe, c'est du tout bon.
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • ex-opit n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.