Cessna T-37 Tweety Bird

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement avancé
  • Constructeur : Cessna drapeau du pays
  • Premier vol : 12 octobre 1954
  • Production : 1269 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Cessna A-37 Dragonfly

Historique

Au printemps 1952, l'US Air Force lance le concours TX (Trainer Experimental) afin de se procurer un appareil léger d'entraînement à réaction. Cessna propose son modèle 318. Retenu, l'appareil est alors nommé T-37 et 3 prototypes, plus une cellule destinée aux essais statiques, sont commandés au printemps 1954. Seuls 2 prototypes XT-37A seront construits.

Le premier des XT-37A effectue son vol inaugural le 12 octobre 1954. Il est cependant perdu à la suite d'essais de vrille. Les prototypes virent leur dérive modifiée et agrandie en conséquence, ainsi que l'adjonction d'apex. Malgré tout, la sortie de vrille resta une procédure plus complexe que sur les autres appareils.

Le T-37 est un appareil biplace côte-à-côte, à aile droite. Biréacteur, il est propulsé par des Turbomeca Marboré de 4,1 kN, construits sous licence sous la dénomination Continental-Teledyne J69-T-9. L'appareil est d'une maintenance simple, facile à piloter, mais sous-motorisé.

Le T-37A sortit d'usine en septembre 1955 et vola le 27. Mis à part quelques détails, il n'était guère différent des XT-37. Il entra en service en juin 1956 et fut construit à 444 exemplaires jusqu'en 1959. Il remplaça le T-34 comme avion d'entraînement de base. Le T-37 fut considéré comme plaisant à piloter, l'aménagement côte-à-côte favorisant de plus les échanges entre l'instructeur et l'élève. En revanche, il était tellement bruyant que l'USAF dépensa des fortunes à isoler les bâtiments des bases où il opérait. Il y gagna, entre autres surnoms, Tweety Bird ou Tweet. L'US Army évalua 3 T-37A dans des rôles d'observation et de contrôle aérien avancé en 1957, mais lui préféra finalement l'OV-1 Mohawk.

Le T-37B (Model 318B) fut remotorisé à la demande de l'USAF. Ses nouveaux réacteurs J-69-T-25 étaient 10% plus puissants et plus fiables. Il fut équipé d'une nouvelle avionique. Il fut produit à 552 exemplaires de 1959 à 1973. Tous les T-37A survivants, soit 388 exemplaires, furent convertis en T-37B. Le pare-brise dut également être renforcé, suite à des ingestions d'oiseaux entre 1965 et 1970. Le T-37B fut également proposé par Cessna comme remplaçant du F-100 au sein des Thuderbirds, en vain. La durée de vie des T-37B fut allongée en 1989 aux Etats-Unis par Sabreliner Corps, afin de rester en service jusqu'au début du XXIe siècle.



Le T-37C (Model 318C) fut conçu pour l'export, l'entraînement au tir et pour avoir des capacités secondaires d'attaque légère. Son prototype était un T-37B modifié. Il emporte un viseur, une caméra de tir, une mitrailleuse General Electric de 12,7 mm avec 200 coups, deux roquettes de 70 mm ou 4 bombes d'exercice. Il est équipé de 2 points d'emport et de bidons de 65 US gallons largables en cas d'urgence. Sa structure est renforcée, augmentant son poids de 650 kg. Les moteurs restant identiques, sa vitesse fut diminuée mais son autonomie augmentée. Développé à partir de 1961, il est construit à 273 exemplaires.

Des variantes furent proposées, sans voir le jour : notons le Cessna 407 de liaison quadriplace, le Cessna 405 équivalent, un T-37 navalisé avec habitacle en tandem qui fut le concurrent malheureux du T-2 Buckeye, et même une version ADAV. Le YT-48A était une proposition d'appareil remotorisé par deux Garrett F109-GA-100, qui ne fut pas non plus retenue. Seule la version YAT-37D, construite à 2 exemplaires, servit de base au A-37 Dragonfly.

Le T-37 fut construit à 1269 exemplaires jusqu'en 1975. 400 appareils environ furent exportés dans une vingtaine de pays. Il servit dans la patrouille acrobatique Asas de Portugal à sa création en 1977, jusqu'en 1990. Aux Etats-Unis, il commença à être retiré du service en 2001, et fut définitivement remplacé par le T-6 Texan le 31 juillet 2009. Plus de 30 T-37 sont exposés dans des musées et au moins 2 T-37 sont conservés en état de vol.

Versions

  • Cessna T-37A : Version initiale de série, 444 exemplaires.
  • Cessna T-37B : Version remotorisée, 552 exemplaires neufs et 388 T-37A convertis.
  • Cessna T-37C : Version destinée à l'export, 273 exemplaires.

Sur le forum…

  • C'est vrai qu'il a une bonne bouille !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je suis vraiment désolé… mais il est vraiment trop mignon. ^^
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • T-37C
    ex RTAF
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://www.airplane-pictures.net/photo/285741/21366-korea-south-air-force-cessna-t-37c-tweety-bird/


    http://www.airliners.net/photo/Peru---Air/Cessna-A-37B-Dragonfly/2170532/L/


    Apparemment, ce sont bien des T-37C avec réservoirs, mais ils sont plus petits que sur les A-37. C'est bien un train d'atterrissage de T-37, en tout cas.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • OK, merci de votre réponse !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Quelqu'un a déjà vu des réservoirs en bout d'ailes sur un T-37 ?

    Il me semble que seuls les A-37 en ont. Mais j'ai une photo sur le site d'un soi-disant T-37C sud-coréen, avec des réservoirs en bout d'ailes. J'ai un doute.
    En jetant un oeil sur Google, j'ai trouvé ce T-37C (sur la première photo, c'est marqué sur la dérive!) et sur cette page, il y a également plusieurs photos de T-37 pakistanais avec des réservoirs en bout d'ailes (il semberait que le Pakistan n'ait pas reçu d'A-37).
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • suffit de demander:

    http://www.rudnei.cunha.nom.br/FAB/en/t-37c.html


    c'est chez nos amis brésilliens. Les Sud-coréens ayant bien eu des T-37C, ce n'est pas si surprenant qu'ils puissent être équipé de cette option.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Quelqu'un a déjà vu des réservoirs en bout d'ailes sur un T-37 ?

    Il me semble que seuls les A-37 en ont. Mais j'ai une photo sur le site d'un soi-disant T-37C sud-coréen, avec des réservoirs en bout d'ailes. J'ai un doute.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ces Colombiens ont vraiment le sens du camouflage. Merci pour toutes ces photos originales !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Colombie air force
    T-37B
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Aug. 12, 2015, 6:33 p.m.