Morane-Saulnier AR

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement de base
  • Constructeur : Morane-Saulnier drapeau du pays
  • Premier vol : 1915
  • Production : 400 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Origines

Dérivé du Morane Saulnier type L de 1913, le MS type AR possède les mêmes caractéristiques d’aile haubanée en forme de parasol que son ainé. Conçu en 1915, cet appareil de formation est un biplace à double commande. Agile et d’une grande stabilité il est apprécié des pilotes en formation et des instructeurs car il pardonne facilement certaines erreurs.
Cependant il existe déjà pléthore d’avions d’entrainement notamment du fait que l’armée française n’hésite pas à reverser ses anciens appareils déclassés de première ligne vers la formation.
De ce fait, le Morane-Saulnier type AR renommé MS 35 en 1919 ne verra sa véritable mise en production aboutir qu’après-guerre et équipera certaines nations jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale !

Versions

MS.35 AR : Principale version de production avec un moteur Le Rhône 9C de 80 cv.
Certains exemplaires seront motorisés avec un moteur Anziani de 100 CV (MS35.AA) ou un moteur Clerget 9B de130CV (MS35.AC)

Utilisateurs militaires

Argentine: 1 exemplaire de 1923 à 1925.

Belgique : 31 exemplaires de 1922 à 1930.

Bolivie: 4 exemplaires de 1923 à1927.

Brésil: 10 exemplaires de 1928 à 1930.

États-Unis: 6 exemplaires pour l’US Navy de 1920 à 1922.

France environ 400 exemplaires de 1918 à 1929 pour les écoles de pilotage de l’Aéronautique militaire.

Grèce: 1 exemplaire de 1922 à 1924.

Guatemala: 1 exemplaire de 1924 à 1929.

Paraguay: 1 exemplaire de 1927 à 1936.

Pologne: 70 exemplaires de 1925 à 1934.

Roumanie: 30 exemplaires fabriqués sous licence de 1927 à 1938.

Russie: 30 exemplaires de 1918 à 1929.

Turquie: 10 exemplaires de 1926 à 1931.

Uruguay: 1 exemplaire de 1920 à 1934.

Pays sans confirmation (pays régulièrement cité comme utilisateurs de l’appareil mais dont je ne trouve aucune trace d’utilisation) :
Suisse: Confusion sur 1 exemplaire de Morane Type « H » appelé localement MS35 « Hélène » et utilisé pour la formation des pilotes de 1914 à 1919.




Texte de FoxKilo02, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • IAR MS.35 : Version construite sous licence en Roumanie, 30 exemplaires.
  • Morane-Saulnier MS.35 AA : Exemplaires motorisés avec un moteur Anziani de 100 CV.
  • Morane-Saulnier MS.35 AC : Exemplaires motorisés avec un moteur Clerget 9B de130CV.
  • Morane-Saulnier MS.35 AR : Principale version de production du Morane-Saulnier AR avec un moteur Le Rhône 9C de 80 cv.

Sur le forum…

  • De rien !

    Je me suis abstenu de rajouter la Chine en pays utilisateur tant que c'est pas confirmé. Mais ça a bien l'air d'un MS.35…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clan's !

    Clansman a écrit

    Avec une photographie qui semble prouver que les Chinois en ont eu au moins un exemplaire.
    Rien trouvé sur une quelconque utilisation de MS 35 en Chine/Mandchourie.
    Mais je ne désespère pas :hehe:
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Avec une photographie qui semble prouver que les Chinois en ont eu au moins un exemplaire.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ma dernière fiche avant les vacances . (Oui je sais je pars tôt cette année et longtemps ! :mrgreen: )

    Origines

    Dérivé du Morane Saulnier type L de 1913, le MS type AR possède les mêmes caractéristiques d’aile haubanée en forme de parasol que son ainé. Conçu en 1915, cet appareil de formation est un biplace à double commande. Agile et d’une grande stabilité il est apprécié des pilotes en formation et des instructeurs car il pardonne facilement certaines erreurs.
    Cependant il existe déjà pléthore d’avions d’entrainement notamment du fait que l’armée française n’hésite pas à reverser ses anciens appareils déclassés de première ligne vers la formation.
    De ce fait, le Morane-Saulnier type AR renommé MS 35 en 1919 ne verra sa véritable mise en production aboutir qu’après-guerre et équipera certaines nations jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale !

    Versions

    :arrow: MS.35 AR : Principale version de production avec un moteur Le Rhône 9C de 80 cv
    Certains exemplaires seront motorisés avec un moteur Anziani de 100 CV (MS35.AA) ou un moteur Clerget 9B de130CV (MS35.AC)

    Utilisateurs militaires

    :arrow: Argentine: 1 exemplaire de 1923 à 1925
    :arrow: Belgique : 31 exemplaires de 1922 à 1930
    :arrow: Bolivie: 4 exemplaires de 1923 à1927
    :arrow: Brésil: 10 exemplaires de 1928 à 1930
    :arrow: Etats-Unis: 6 exemplaires pour l’US Navy de 1920 à 1922
    :arrow: France environ 400 exemplaires de 1918 à 1929 pour les écoles de pilotage de l’Aéronautique militaire.
    :arrow: Grèce: 1 exemplaire de 1922 à 1924
    :arrow: Guatemala: 1 exemplaire de 1924 à 1929
    :arrow: Paraguay: 1 exemplaire de 1927 à 1936
    :arrow: Pologne: 70 exemplaires de 1925 à 1934.
    :arrow: Roumanie: 30 exemplaires fabriqués sous licence de 1927 à 1938.
    :arrow: Russie: 30 exemplaires de 1918 à 1929
    :arrow: Turquie: 10 exemplaires de 1926 à 1931.
    :arrow: Uruguay: 1 exemplaire de 1920 à 1934.

    :arrow: Pays sans confirmation (pays régulièrement cité comme utilisateurs de l’appareil mais dont je ne trouve aucune trace d’utilisation) :
    Suisse: Confusion sur 1 exemplaire de Morane Type « H » appelé localement MS35 « Hélène » et utilisé pour la formation des pilotes de 1914 à 1919

    Caractéristiques du Morane Saulnier MS 35 AR

    Premier vol: 1915
    Rôle : appareil d’entrainement
    Equipage : 2
    Longueur : 6,30 m
    Envergure : 10,57 m
    Hauteur : 2,62 m
    Poids à vide: 542 kg
    Masse maximale au décollage: 764kg

    Motorisation:

    1 moteur Le Rhône 9C de 80CV.

    Performances:

    Vitesse maximale : 125 km/h
    Vitesse ascensionnelle: 1.3 m/s
    Autonomie: 2h30
    Plafond de service: 4600 m

    Armement:

    Sans


    Principaux liens Internet

    Wikipédia
    Airwar.ru
    Aviafrance
    Historyofwar
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer