Humbert Tétras

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : Humbert drapeau du pays
  • Premier vol : 1992
  • Production : 200 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le Tétras est un ULM biplace côte-à-côte français, monomoteur à ailes hautes haubanées et pourvu d'un train classique fixe. Il a été conçu en 1991 par la firme Humbert Aviation, fondée en 1984 à Ramonchamp dans les Vosges. Le fuselage est construit en tubes d'acier, les ailes en aluminium. Le tout est recouvert de Dacron 1500. Ses lignes générales rappellent le Piper Cub.

Il effectua son vol inaugural vers 1992, date à laquelle il fut dévoilé au public au Rallye RSA de Moulins.

Il est entré en production et commercialisé à partir de 1993. Disponible d'abord dans la version A (moteur Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp), il est désormais décliné en version B avec un moteur Rotax 912 et C avec une envergure réduite. La version B fut introduite en 1995 et est toujours disponible. La version C apparut en 2002. La sous-variante CTS, apparue en 2008, dispose d'un train tricycle.

En octobre 2010, on comptait 150 exemplaires construits. Il est disponible en kit, mais peut aussi être livré par le constructeur prêt à voler. Le Centre d'essais en Vol le testa pour un éventuel usage militaire en 1999. Si en France il ne semble pas avoir trouvé preneur, il est très populaire en Afrique avec pas moins de 4 utilisateurs militaires (Cameroun, Madagascar, Mali, Niger). Ses qualités (robustesse, facilité de pilotage, performances) en font un remarquable avion de brousse moderne, capable de transporter du fret, d'accomplir des missions d'observation, d'évacuation sanitaire, ou de travaux agricoles comme au Niger.

En mars 2014, un Tétras malgache s'écrasait, tuant ses 2 membres d'équipage. Madagascar disposait selon les sources de 1 à 3 Tetras B.

Pays utilisateurs

Ancien pays utilisateur

Versions

  • Humbert Tétras A : Version de série initiale motorisée par un Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp.
  • Humbert Tétras B : Version motorisée par un Rotax 912UL de 80 hp.
  • Humbert Tetras BP : Version équipée d'un parachute de secours.
  • Humbert Tétras CS : Version à l'envergure réduite de 60 cm et motorisée par un Rotax 912ULS de 100 hp.
  • Humbert Tétras CSL : Version du Tétras CS aux trains à lames et aux roues carénées pour améliorer les performances.
  • Humbert Tétras CSLM : Version militaire du Tétras CSL.
  • Humbert Tétras CSM : Version militaire du Tétras CS.
  • Humbert Tétras CTS : Version du Tétras CS dotée d'un train tricycle caréné.

Sur le forum…

  • Ouaip, un cas d'erreur sur les qualités substantielles du zinc vendu … :mrgreen:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ouaip! Parait… mais je suis sûr que même s'il frétille beaucoup, si tu livres un Tétras à la place du C-17 désiré, la charmante personne tirera la gueule! :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai pourtant souvent entendu dire que la taille ne comptait pas. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Il est effectivement plus facile de mettre un Tétras dans un C-17 que l'inverse. Enfin, en fait, on n'en sait rien, on n'a jamais essayé. :mrgreen:
    Entre ces deux appareils, la grosse différence c'est… qu'elle est grosse, justement! :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il est effectivement plus facile de mettre un Tétras dans un C-17 que l'inverse. Enfin, en fait, on n'en sait rien, on n'a jamais essayé. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • glwpatton a écrit

    Léger pour le fret quand même !
    Faut pas avoir à ravitailler une section de combat motorisée…

    Dans le même temps avec un ULM, il apparaît délicat de transporter des charges lourdes et volumineuses. :)

    Je dis cela car je ne connaissais pas cet appareil, et tombe sur la description du zinc, alors je ne risque pas de le comparer / confondre avec un C-17 :mrgreen:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Eh, un sac de courier par exemple c'est du fret. Un tel appareil en Afrique, c'est pas du luxe. ;)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • capable de transporter du fret

    Léger pour le fret quand même !
    Faut pas avoir à ravitailler une section de combat motorisée…
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Tétras est un ULM biplace côte-à-côte français, monomoteur à ailes hautes haubanées et pourvu d'un train classique fixe. Il a été conçu en 1991 par la firme Humbert Aviation, fondée en 1984 à Ramonchamp dans les Vosges. Le fuselage est construit en tubes d'acier, les ailes en aluminium. Le tout est recouvert de Dacron 1500. Ses lignes générales rappellent le Piper Cub.

    Il effectua son vol inaugural vers 1992, date à laquelle il fut dévoilé au public au Rallye RSA de Moulins.

    Il est entré en production et commercialisé à partir de 1993. Disponible d'abord dans la version A (moteur Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp), il est désormais décliné en version B avec un moteur Rotax 912 et C avec une envergure réduite. La version B fut introduite en 1995 et est toujours disponible. La version C apparut en 2002. La sous-variante CTS, apparue en 2008, dispose d'un train tricycle.

    En octobre 2010, on comptait 150 exemplaires construits. Il est disponible en kit, mais peut aussi être livré par le constructeur prêt à voler. Le Centre d'essais en Vol le testa pour un éventuel usage militaire en 1999. Si en France il ne semble pas avoir trouvé preneur, il est très populaire en Afrique avec pas moins de 4 utilisateurs militaires(Cameroun, Madagascar, Mali, Niger). Ses qualités (robustesse, facilité de pilotage, performances) en font un remarquable avion de brousse moderne, capable de transporter du fret, d'accomplir des missions d'observation, d'évacuation sanitaire, ou de travaux agricoles comme au Niger.


    Versions :

    Tetras A : Version initiale de série, datant de 1993.

    Tétras B : Version apparue en 1995. Moteur Rotax 912UL de 80 hp.

    Tétras BS : Moteur Rotax 912ULS de 100 hp.

    Tétras CS : Envergure réduite de 60 cm. Apparue en 2007.

    Tétras CSL : Tétras CS avec les roues du train d'atterrissage carénées. Finesse plus grande.

    Tétras CTS : Tétras CS doté d'un train tricycle caréné.



    http://www.humbert-aviation.com/


    http://www.ulmag.fr/mag/essais/tetras_912_cts.php


    http://www.passion-tetras.com/presentation.html


    http://www.aviafrance.com/humbert-tetras--aviation-france-10120.htm


    http://www.avionsdebrousse.org/index.php/la-flotte/le-tetras


    http://www.aeroweb-fr.net/appareils/humbert-tetras


    http://tagazous.free.fr/affichage.php?appareil=Humbert+T%E9tras


    http://en.wikipedia.org/wiki/Humbert_T%C3%A9tras
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer