wastrick

  • Sergent-Chef Grade : Sergent-Chef
  • Messages : 169
  • Photos : 89
  • Sujets : 44
  • Emplacement : Strasbourg
  • Date d'inscription : July 9, 2017, 1:37 p.m.
  • Anniversaire : Aug. 25, 2000
Nicolas

Derniers messages

  • Hello ! Le site V3 est très bien ! Par contre je sais pas si c’est fait exprès mais il manque deux choses :

    - La partie du forum "Reste du Monde" pour les avions d’avant 1945

    - Et les pays utilisateurs sur fiches des appareils 

    Évidemment il faut le temps de corriger les bugs avant, mais je signale au cas où smiley
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oui pas de soucis Jericho et de rien smiley
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Zeppelin Fliegende Panzerfaust

    Le Zeppelin Fliegende Panzerfaust, était un chasseur intercepteur allemand de la seconde Guerre Mondiale. Il était resté à l’état de projet.

    Le projet "Fliegende Panzerfaust" qui signifie en Allemand "Le Bazooka Volant", faisait parti du Jägernotprogramm. Cela consistait à développer des appareils à bas prix dans un rôle d'intercepteur à très courte portée, pour contrer les bombardiers alliés, qui dominaient le ciel de l'Allemagne nazie durant l’année 1944. Plusieurs constructeurs travaillaient sur ce programme, notamment Zeppelin avec cet avion-fusée.

    L’appareil était relativement petit, avec une envergure de 4,50 m et d’une longueur de 6 m. Il disposait d’un empennage en V et d’un long nez blindé crochu car il devait être remorqué derrière un Messerschmitt Bf 109G pour décoller.

    Quand il aurait atteint l’altitude prévue, le pilote qui était en position couché dans son cockpit, se faisait lâché au-dessus des bombardiers et il devait actionner ses six moteurs-fusées à combustible solide SG 34, où trois moteurs étaient disposés de chaque côté, à l’arrière du fuselage.

    Le pilote avait à disposition pour attaquer les bombardiers, deux missiles air-air RZ 65 de très courte portée, qu’il devait utiliser. Après avoir exploité son armement et son carburant, le pilote et les parties avant et arrière de l’appareil, devait être éjectés et parachutés en lieu sûr car le Zeppelin serait difficilement contrôlable à base vitesse.

    Le pilote et les deux parties de l’appareil seraient alors récupérés par une équipe de trois hommes avec un camion, pour être réutilisé à nouveau.

    Malgré le risque élevé, l’appareil est parfois assimilé à une arme suicide même s’il n'était pas prévu comme tel à l'origine.

    Évidemment, le projet arriva trop tard et la fin de la guerre stoppa définitivement tout travaux sur l’appareil. Cependant une réplique à taille réelle du Zeppelin Fliegende Panzerfaust est visible actuellement au Military Aviation Museum à Virginia Beach aux États-Unis.

    Rappels:
    Premier vol: Aucun
    Mission: Chasseur
    Constructeur: Luftschiffbau Zeppelin
    Exemplaires: Aucun

    Caractéristiques Zeppelin Fliegende Panzerfaust :
    Équipage: 1
    Longueur: 6,00 m
    Envergure: 4,50 m
    Hauteur: 1,50 m
    Surface alaire: ?
    Masse à vide: 1 200 Kg
    Masse maximale au décollage: ?

    Performances :
    Vitesse max: 850 Km/h

    Moteurs :
    6x Moteurs Fusées à combustible solide Schmidding SG 34 de 4,9 kN

    Armement :
    2x Missiles RZ 65

    Liens:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Zeppelin_Fliegende_Panzerfaust

    http://www.luft46.com/misc/zepfpf.html

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/zeppelin-fliegende-panzerfaust.3696/

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/zeppelin-projects.5488/

    http://www.slitherine.com/forum/viewtopic.php?f=147&t=28859&start=120

    https://en.wikipedia.org/wiki/Emergency_Fighter_Program

    https://en.wikipedia.org/wiki/Aerial_ramming


    Images:

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Zeppelin_%22Fliegende_Panzerfaust%22_(Replica)_(45040242282).jpg

    https://en.wikipedia.org/wiki/File:Zep_fliegende_panzerfaust-d.jpg
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Allez, je devine : des versions antichar et antinavire ? Du genre je balance mes roquettes sur une cible à la première passe et ensuite je viens percuter un autre char d'assaut, respectivement un autre navire, et je rentre me poser comme une fleur ? :bonnet:
    Ça aurait pu :D ! Mais c’est presque comme le Rammer sauf qu’après avoir tiré ses roquettes, il se disloque volontairement. :o

    Enfin bref vous verrez ça très bientôt… ;)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Mais il fallait quand même être franchement optimiste pour croire qu'un petit Bf-109 allait pouvoir remorquer tranquillement un chasseur dans le ciel un peu chargé…

    Attendez de voir le deuxième projet… :?
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    N'empêche qu'il a réalisé son rêve de voler avec sa propre fusée et, vu l'altitude qu'il a atteint, il n'a probablement pas pu voir de courbure à la Terre…

    Oui c’est vrai mais j’avais entendu une histoire, qu’apparemment il ne serait pas platiste mais il se serait fait passer pour un platiste pour qu’il finance sa fusée amateur (il avait reçu 7000$ de don).

    Mais malheureusement là aussi, c’est vrai qu’il a pas volé bien haut et avec un billet d’avion il aurait pu voir la courbure :(
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Merci Wastrick. :D

    De rien ! C’est moi qui te remercie :)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Zeppelin Rammer

    Le Zeppelin Rammer ou aussi appeler Zeppelin Rammjäger, était un chasseur intercepteur allemand de la Seconde Guerre mondiale. Il était resté à l’état de projet.

    Ce concept faisait parti du Jägernotprogramm qui consistait à développer des appareils à bas prix dans un rôle d'intercepteur à très courte portée, pour contrer les bombardiers alliés, qui régnaient en maîtres sur l'Allemagne nazie durant l’année 1944. Plusieurs constructeurs travaillaient sur ce programme, notamment Zeppelin avec cet avion-fusée.

    Le Rammer était un petit avion de 4,90 m d’envergure, il devait être remorqué par un Messerschmitt Bf 109 ou Bf 110 comme un planeur mais en haut altitude. Quand l’appareil avait atteint l’attitude désirée, il était libéré au-dessus des bombardiers alliés où il déclenchait son moteur-fusée à combustible solide Schmidding 533, pouvant atteindre la vitesse maximale de 970 Km/h.

    Lorsque le Rammer fixait sa cible, il faisait un premier passage en piqué en tirant ses 14 roquettes R4M de 55mm logées dans son nez. Après cela, il faisait un deuxième passage en percutant volontairement la queue d’un autre bombardier allié. Les concepteurs étaient convaincus à ce que le Rammer survive au contact car il disposait d’ailes renforcées, notamment sur ses bords d’attaques qui étaient en acier. Après sa mission le Rammer atterrissait normalement sur son patin central.

    Malgré le risque élevé pour le pilote, l’appareil est parfois assimilé à une arme suicide même s’il n'était pas prévu comme tel à l'origine.

    L’appareil fut présenté à la fin de l’année 1944 et après janvier 1945, une commande de seize prototypes a été passée, mais l'usine de Zeppelin fut détruite par des bombardements, mettant fin à tous les travaux sur le projet comme beaucoup à cette époque.

    Rappels:
    Premier vol: Aucun
    Mission: Chasseur
    Constructeur: Luftschiffbau Zeppelin
    Exemplaires: Aucun

    Caractéristiques Zeppelin Rammer :
    Équipage: 1
    Longueur: 5,10 m
    Envergure: 4,90 m
    Hauteur: ?
    Surface alaire: ?
    Masse à vide: ?
    Masse maximale au décollage: ?

    Performances :
    Vitesse max: 970 Km/h

    Moteurs :
    1x Moteur Fusée à combustible solide Schmidding 533

    Armement :
    14x Roquettes R4M de 55mm

    Liens:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Zeppelin_Rammer

    https://www.damninteresting.com/flying-rams/

    http://fandavion.free.fr/Zeppelin%20Rammer.htm

    http://www.luft46.com/misc/zrammer.html

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/zeppelin-projects.5488/

    http://www.slitherine.com/forum/viewtopic.php?f=147&t=28859&start=120

    https://en.wikipedia.org/wiki/Emergency_Fighter_Program

    https://en.wikipedia.org/wiki/Aerial_ramming


    Image:
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zeppelin_rammer-64.jpg#mw-jump-to-license
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    La fiche sur le site.

    Merci beaucoup ! ;)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Koolhoven FK.43

    Le Koolhoven FK.43 était un avion de transport léger néerlandais de l’entre-deux-guerres.

    Durant l’année 1929, l’entreprise Koolhoven, dirigé par son propriétaire et designer Frederick Koolhoven qui avait déjà conçu un certain nombre d’avions, décida de développer un appareil de transport léger de quatre places, destiné à des clients privés. L’avion reçut la désignation FK.43 car il est le successeur direct du Koolhoven FK.41.

    La conception du FK.43 reste assez simple, c’était un avion léger monoplan à aile haute. Son fuselage fut constitué de tubes d’acier et le tout recouvert d’une toile. Il fut équipé d’un poste de pilotage individuel fermé et d’un train d’atterrissage fixe. Concernant sa motorisation, l’appareil avait un moteur de Havilland Gipsy Major II de 140ch (104 kW), avec cela, il pouvait atteindre une vitesse maximale de 210 Km/h.

    Le prototype décolla pour la première fois en 1931 mais avant que l’appareil ne soit construit, un client américain fortuné se nommant Van Lear Black fut très intéressé pour l’achat d’un FK.43, mais malheureusement, il décède avant que l’avion ne soit terminé. Avec cette tragédie et l’absence d’autres clients, Koolhoven décide en 1932 de vendre son prototype et sa licence de production au constructeur français SAFA (Société Anonyme Françoise Aéronautique) mais la même année SAFA fait faillite et le sort du prototype est inconnu.

    Cependant avec son design réussi et avec de bonnes qualités de vol, la société KLM décida de commander quelques FK.43 pour les utiliser comme taxi volant et comme appareil de formation pour ses pilotes. Ils furent livrés en 1933 et 1935.

    Avec cet appareil, une histoire assez insolite à eu lieu le 29 avril 1934, où un FK.43 fut utilisé pour transporter les chaussures du footballeur Puck van Heel, (alors capitaine de l’équipe nationale néerlandaise à cette époque), pour jouer un match contre la Belgique. En effet, Van Heel était parti en oubliant de faire ses valises et grâce à ce vol pour récupérer ses chaussures, les Pays-Bas remportent le match face à la Belgique 4-2 !

    Mais quelques années plus tard, la Seconde Guerre mondiale débuta et l’armée de l’air royale néerlandaise ordonna la réquisition de quatre appareils qui avaient pour numéro 960, 963, 965 et 967. Ils furent utilisés comme avions de transport personnel et de liaison de 1939 jusqu’à l’envahissement du pays par l’Allemagne, le 10 juin 1940. Malheureusement avec les bombardements, trois des quatre FK.43 furent détruits mais une autre histoire insolite a eu lieu.

    Quatre jours après le début des hostilités aux Pays-Bas, un FK.43 fut piloté en direction du Royaume-Uni par Justus Heijmans le 14 mai 1940. Grâce à cela, l’appareil fut sauvé des bombardements et il fut utilisé par la RAF comme avion de liaison jusqu’à la fin de la guerre.

    Quand les hostilités furent terminées, l’appareil rentre aux Pays-Bas où il fut affecté à l’école nationale de pilotage de Rotterdam. Le 17 juin 1946, l’appareil fut réenregistré chez KLM avec pour immatriculation PH-NAU, mais trois mois plus tard il fut revendu à un propriétaire privé.

    Un an après cela, le 29 septembre 1947, il fut inscrit à l’école nationale de l’aviation où il fut utilisé pendant cinq ans comme appareil de formation. L’appareil fit son dernier vol en 1952, où il fut envoyé le 8 septembre 1952 à l’école Anthony Fokker. C’est en 1955 que la longue et insolite histoire du FK.43 rescapé de la guerre se termine avec son démantèlement.

    En parallèle de cette histoire, en 1947 après la fin de la guerre, Fokker décide de produit une série de huit appareils fortement modifiés et remotorisés avec des Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165 ch (123 kW). Ces FK.43 sont connus sous le nom de "Fookhoven".

    Les huit avions furent achetés par Frits Diepen pour sa société Frits Diepen Vliegtuigen NV, qui les a utilisés comme taxis volant. À la fin de leur vie opérationnelle ils furent feraillés, à l’exception d’un exemplaire appartenant à Aero Holland qui a survécu jusqu’à nos jours.

    Rappels:
    Premier vol: 1931
    Mission: Transport de passagers, Transport VIP et liaison
    Constructeur: Koolhoven
    Exemplaires: 20 exemplaires

    Caractéristiques Koolhoven FK.43 :
    Équipage: 1
    Passagers: 3
    Longueur: 8,30 m
    Envergure: 11,0 m
    Hauteur: 2,40 m
    Surface alaire: 17,00 m2
    Masse à vide: 630 Kg
    Masse maximale au décollage: 1 140 Kg

    Performances :
    Vitesse max: 210 Km/h
    Vitesse de croisière: 190 Km/h
    Plafond: 4 100 m
    Autonomie: 850 Km

    Moteurs :
    1x de Havilland Gipsy Major II de 140ch (104 kW)

    Armement :
    Sans.

    Pays Utilisateurs :
    -Armée de l'air royale néerlandaise (4 exemplaires) de 1939 à 1940
    -Armée de l’air britannique (1 exemplaire) de 1940 à 1945

    Versions :
    -Koolhoven FK.43: Version de base (12 exemplaires)
    -SAFA FK.43: Prototype racheter sous licence (1 exemplaire)
    -Fokker FK.43 "Fookhoven": Version construit après guerre avec des moteurs Armstrong Siddeley Genet Major IA de 165ch (123 kW) (8 exemplaires)

    Images:
    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Koolhoven_F.K.43_photo_Le_Pontentiel_Aérien_Mondial_1936.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Koolhoven_F.K.43_Krekel.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:SAFA_FK-43_L%27Aerophile_Salon_1932.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Baxter_FK_43_Annuaire_de_L%27Aéronautique_1931.jpg

    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Baxter_FK_43_3-view_Annuaire_de_L%27Aéronautique_1931.jpg


    Liens:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Koolhoven_F.K.43

    https://it.wikipedia.org/wiki/Koolhoven_F.K.43

    http://www.airwar.ru/enc/cw1/fk43.html

    https://1000aircraftphotos.com/Contributions/Visschedijk/9993.htm

    https://kw.jonkerweb.net/index.php?option=com_content&view=article&id=628&catid=90&Itemid=574&lang=en
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    La fiche sur le site.

    Désolé pour le retard. :?

    Pas de soucis ! Merci :)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • De nouvelles photos en plus !

    -Armée de l’air lettone
    (Mi-2)
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Latvian_Air_Force,_151,_PZL_Mi-2_(33769739683).jpg


    -Armée de l’air estonienne
    (L-39C Albatros)
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Estonian_Air_Force_(10)_Aero_L-39C_Albatros.jpg

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:10_Aero_L-39C_Albatros_Estonian_Air_Force_(14649779586).jpg


    (Antonov An-2)
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Antonov_An-2_Estonian_Air_Force_40.JPG


    (Robinson R44 Clipper)
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Estonian_Air_Force,_63,_Robinson_R44_Clipper_(37433210111).jpg
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Quelques nouvelles photos ! :
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Utva_Kobac_01.jpg

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Utva_Kobac_02.jpg

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Kobac_2.jpg
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Koolhoven FK.40

    Le Koolhoven FK.40 était un avion de ligne et de transport néerlandais de l’entre-deux-guerres.

    L’entreprise Koolhoven développa en 1928, un petit avion de ligne suite à la demande de KLM. Conçu par le designer Frederic Koolhoven, l’appareil fut prévu d'être utilisé comme un avion de transport mais surtout comme taxi aérien pour les touristes.

    Il s'agissait d'un monoplan monomoteur, propulsé par un Gnome-Rhone Titan de 230 ch, pouvant accueillir de quatre à six passagers. La structure de son fuselage fut en tube d'acier soudé mais ses ailes furent en bois et recouvertes de contreplaqué.

    Malgré sa petite taille, l’appareil avait suffisamment de place et il pouvait être facilement reconfigurée pour ses passagers, le courrier ou le fret qu’il transportait.

    Le seul FK.40 construit décolla pour la première fois en 1928, surnommé "Piet Haas", il fut exploité par KLM la même année. Sa carrière civile durera jusqu’en 1936 après 8 ans de service, KLM le vendra peu de temps après à un aéroclub du pays.

    Mais c’est en février 1937 que sa carrière militaire commença, où il fut vendu à l'armée de l'air espagnole républicaine, pour être utilisé comme un avion médical et de transport pendant la guerre civile espagnole. Cependant après cette guerre, le Koolhoven FK.40 disparaît totalement et encore aujourd’hui, on ne sait pas ce qu’il est devenu.

    Rappels:
    Premier vol: 1928
    Mission: Transport médical, Transport de passagers, Transport VIP et liaison
    Constructeur: Koolhoven
    Exemplaires: 1 exemplaire

    Caractéristiques Koolhoven FK.40 :
    Équipage: 2
    Passagers: 4 à 6
    Longueur: 11,50 m
    Envergure: 14,50 m
    Hauteur: ?
    Surface alaire: 30,00 m2
    Masse à vide: 1 520 Kg
    Masse maximale au décollage: 1 900 Kg

    Performances :
    Vitesse max: 185 Km/h
    Vitesse de croisière: 162 Km/h
    Plafond: 3 800 m
    Vitesse Ascensionnelle: 1,70 m/s

    Moteurs :
    1x Gnome-Rhone Titan de 230ch (170kW)

    Armement :
    Sans.

    Pays Utilisateurs :
    -Armée de l'air espagnole républicaine de 1937 à ?

    Liens:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Koolhoven_F.K.40

    http://www.airwar.ru/enc/cw1/fk40.html

    http://aviadejavu.ru/Site/Crafts/Craft34304.htm


    Pas d’image libre de droit :(
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je regarderai encore de mon côté mais c’est vrai que lorsque j’ai fais la fiche, il n’y avait pas plus de précision sur ce sujet.
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo