Sikorsky H-53 Sea Stallion

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : Sikorsky drapeau du pays
  • Premier vol : 14 octobre 1964

Historique

Lorsque le Sikorsky S-61 Sea King fut choisi par la Navy en 1959, le Marine Corps fut très intéressé par cette machine, et exprima sa volonté d'acquérir un hélicoptère dédié. Le cahier des charges décrivait un appareil plus lourd, capable de vols de jour comme de nuit dans de mauvaises conditions, équipé d'une soute de grande capacité avec une rampe de chargement pour véhicules ; il stipulait une cabine étanche équipée de carénages latéraux qui lui serviraient de flotteurs. Pour répondre à cette demande et afin d'accélérer le développement du prototype, Sikorsky utilisa les éléments de transmission et les rotors principaux de la grue volante CH-54 Tahre, alors en service dans l'US Army.

Le premier vol du CH-53A Sea Stallion eut lieu en 1964, le projet aboutissant alors à un appareil doté de deux turbomoteurs General Electric T64-6 de 2850 ch pour un peu moins de 10 tonnes à vide. Il entra en service en 1966, et avec une charge utile de plus de 3630 kg, il conféra aux Marines des capacités de transport de troupes et de matériels impressionnantes : il pouvait emporter deux Jeep, un obusier de 105 mm ou 38 soldats équipés. Il devint rapidement l'hélicoptère d'assaut et de transport standard des Marines. Ses capacités furent largement employées pendant la guerre du Vietnam ou il se distingat tant par sa résistance que par sa disponibilité. En Avril 1968, le Sea Stallion fut le premier hélicoptère à réaliser un vol en suivi de terrain automatique. La même année, un CH-53A modifié et aux moteurs "gonflés" souleva une charge totale de près de 13 tonnes (carburant compris).

La particularité du CH-53 est d'avoir eu de nombreuses variantes spécialisées, à destination de missions toutes aussi différentes les unes que les autres. La première déclinaison fut le HH-53B Super Jolly Green Giant de l'US Air Force, équipée de turbines de 3080 ch et destinée aux missions de récupération de pilotes abattus (CSAR). Suivirent les CH/HH-53C pour l'US Air Force, CH-53D (version améliorée du A pour les Marines) et CH-53G (pour l'armée de terre Allemande) dont les moteurs fournissaient 3925 ch. A noter également la version RH-53A utilisée comme dragueur de mines.



Sous le nom de programme Pave Low et reconnaissable à son FLIR avant, au radôme de son radar de suivi de terrain, à sa perche de ravitaillement en vol ainsi qu'à ses réservoirs externes montés le long de ses carénages latéraux, le HH-53 (rebaptisé MH-53H Pave Low II) est une version spécifique à l'US Air Force, destinée aux opérations (parfois secrètes) de transport de forces spéciales. Cette version fut améliorée en MH-53J, puis MH-53M Pave Low IV, bardée de capteurs et équipée des dernières technologies de renseignement et de surveillance du champs de bataille.

Au début des années 1970, le besoin pour un hélicoptère toujours plus lourd de transport et d'assaut se faisait pressant pour satisfaire aux besoins gradissantts des Marines, engendrés par la guerre du Vietnam. Principalement pour des raisons de rapidité, l'étude d'une version améliorée du Sea Stallion fut décidée. La modification la plus importante fut l'ajout d'une troisième turbine General Electric T64-416 de 4380 ch, portant la puissance totale à plus de 13000 ch, pour un poids à vide de 15 tonnes et une capacité d'emport de charges de 15 tonnes. La version qui en résultat fut le CH-53E Super Stallion. Le rotor principal est composé de 7 pales au lieu de 6, leurs fixations sont plus longues augmentant le diamètre du rotor, la poutre arrière est profondément modifiée avec une dérive inclinée de 20° et supportant un rotor anticouple agrandi lui aussi. Les carénages latéraux sont également plus volumineux et contiennent des réservoirs de carburant supplémentaires.

La carrière opérationnelle de toutes ces versions a été particulièrement riche. La liste de ses utilisations lors de conflits et d'opérations spéciales est longue. On citera comme théâtres d'opérations le Vietnam, le Liban, la Somalie, l'Irak, l'Afghanistan ; sans oublier la tentative ratée de récupération des otages de l'ambassade Américaine à Téhéran en Avril 1980.

La dernière version tri-turbine mise en service est le MH-53J Sea Dragon de l'US Navy. Déstinée aux missions AMCM (Airborne Mine CounterMeasures) de dragage de mines, c'est également l'hélicoptère occidental le plus puissant. Il sert également aux missions CSAR, au ravitaillement en vol d'autres hélicoptères, au transport de troupes ou de
fret. Il peut ainsi transporter 55 soldats, 16 tonnes sur 50 nautiques ou 10 tonnes sur 500 nautiques.



La version actuellement en cours de développement est le CH-53K, destinée aux Marines afin de remplacer leur parc de CH-53E vieillissants, utilisés de manière intensive ses dernières années. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, elle sera optimisée pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. Sa mise en service est prévue en 2015.


Texte de Rogcas, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Sikorsky CH-53A : Version de série initiale destinée à l'USMC. 139 exemplaires.
  • Sikorsky CH-53C : Version de transport destinée à l'USAF. 22 exemplaires.
  • Sikorsky CH-53D : Version de transport améliorée destinée à l'USMC. 126 exemplaires.
  • Sikorsky CH-53E Super Stallion : Version de transport plus puissante destinée à l'USMC et à l'US Navy. 177 exemplaires.
  • Sikorsky CH-53G : Version du CH-53D destinée à l'Allemagne. 112 exemplaires.
  • Sikorsky CH-53GA : Version à l'avionique et aux systèmes largement modernisés. 40 exemplaires modifiés.
  • Sikorsky CH-53GS : Version modernisée du CH-53G optimisée pour les missions CSAR.
  • Sikorsky CH-53K King Stallion : Version de série lourdement modernisée destinée à l'USMC.
  • Sikorsky HH-53B Super Jolly Green Giant : Version SAR basée sur le CH-53A et destinée à l'USAF. 8 exemplaires.
  • Sikorsky HH-53C : Version SAR améliorée destinée à l'USAF. 44 exemplaires.
  • Sikorsky HH-53H : Première désignation du MH-53H.
  • Sikorsky MH-53E Sea Dragon : Version de guerre des mines destinée à l'US Navy. 57 exemplaires.
  • Sikorsky MH-53H : Version d'opérations spéciales destinée à l'USAF.
  • Sikorsky MH-53J Pave Low III : Version améliorée d'opérations spéciales destinée à l'USAF. 31 exemplaires modifiés.
  • Sikorsky MH-53M Pave Low IV : Version modernisée d'opérations spéciales destinée à l'USAF.
  • Sikorsky RH-53A : Version de guerre des mines basée sur le CH-53A et destinée à l'US Navy. 15 exemplaires modifiés.
  • Sikorsky RH-53D : Version de guerre des mines basée sur le CH-53D et destinée à l'US Navy.
  • Sikorsky S-65 : Désignation du constructeur.
  • Sikorsky S-65C-3 : Version destinée à Israël.
  • Sikorsky S-65C-3 Yasur 2000 : Version modernisée en Israël.
  • Sikorsky S-65C-3 Yasur 2025 : Version modernisée en Israël.
  • Sikorsky S-65Ö : Version destinée à l'Autriche. 2 exemplaires.
  • Sikorsky VH-53D : Version de transport présidentiel basée sur le CH-53. 2 exemplaires modifiés.
  • Sikorsky YCH-53A : Prototype.

Sur le forum…

  • Pourtant ce CH-53 n'a rien d'un bombardier furtif !
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • merci
    celui ci fait le dernier jour, dans un parc urbain avec à l'entrée deux policiers et un garde armés de PM :shock:
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • De nouveau, c'est une chouette moisson que tu partages avec nous Stanak.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • CH-53 Yasur 2000
    ex FAM
    Image
    4 utilisés (1581 à 1584) ex israeliens
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • CH-53D Sea Stallion
    USMC
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jolie déco, mais un peu tristounette quand même ; heureusement qu'elle est agrémentée par le faucon.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image US Navy
    MH-53E Sea Dragon
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • c'est bien pris en compte dans l'orbat du site, mais il n'en est pas fait mention

    Très brièvement en fait, dans la zone de notes des anciens appareils de l'armée de terre allemande.

    La Heeresflieger correspond à l'ALAT, n'est-ce pas ?

    Exact.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ah d'accord, je comprends mieux. Présenté comme ça, ça a du sens.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • en échange la Luftwaffe a cédé ses UH-1D et ses NH-90
    ils simplifient le parc machine
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer