Airbus A310

Rappels

  • Catégorie : Avion de ligne
  • Constructeur : Airbus drapeau du pays drapeau du pays drapeau du pays drapeau du pays
  • Premier vol : 3 avril 1982
  • Production : 255 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Après l'A300, en 1978, la firme BAe rejoignit le consortium Airbus. Celle-ci étudiait le profil d'une aile supercritique, qui fut finalement adoptée par le modèle suivant : l'A310, qui restait un biréacteur bicouloir.

Celui-ci était une version raccourcie de l'A300, et fut d'ailleurs nommée au départ A300B10. La capacité visée était de 200 à 220 passagers. Le 9 juin 1978, Lufthansa et Swissair émirent une spécification commune concernant l'A310, faisant connaître leur choix de l'aile à profil supercritique conçue par BAe. En juillet, elles firent connaître publiquement leur intérêt. Plus tard, elles commandaient 10 exemplaires chacune.

2 versions furent prévues au départ : l'A310-100 capable d'emporter 200 passagers à 2000 nmi, et l'A310-200 dont la charge maximale au décollage, ainsi que l'autonomie, étaient augmentées. Seul l'A300-600 avait une autonomie plus grande.

Par rapport à l'A300, l'avant du fuselage avait été redessiné, les empennages horizontaux et l'aile plus petits, il recevait des freins au carbone, plus de matériaux composites dans sa structure, son cockpit comportait des écrans cathodiques. Les spoilers étaient commandés électriquement. Airbus inventa le concept de "communauté", qui permet à un pilote certifié sur un modèle d'Airbus d'être certifié en une journée sur un autre modèle Airbus.

L'A310-200 effectua son vol inaugural le 3 avril 1982, équipé de moteurs Pratt & Whitney JT9D-7R4D1 et arborant les couleurs des 2 compagnies de lancement. 15 compagnies en avaient déjà commandés 181 exemplaires. En revanche, la version A310-100 n'ayant eu aucun succès, elle fut annulée dès 1979. L'A310 fut mis en service par Lufthansa, qui avait retenu les General Electric CF6-80A3 comme motorisation, et Swissair qui préférait les Pratt & Whitney JT9D-7R4D1, en mars 1983.

L'A310-200 fut également décliné en 310-200C combi qui entra en service en 1984 au sein de Martinair, ou en 310-200F de transport de fret, capable d'emporter 39 tonnes sur 5950 km.



L'A310-300 effectua son vol inaugural le 8 juillet 1985. Identique en dimesions à l'A310-200, sa charge maximale au décollage (164 tonnes) et son autonomie étaient augmentées. Il bénéficiait de winglets, qui furent aussi installés sur d'anciens A310-200, et emportait 7 tonnes de carburant supplémentaires dans la queue. Il fut mis en service par Swissair en 1986. Il fut également décliné en A310-300C combi, et A310-300F de transport de fret.

Cependant, les ventes stagnèrent, notamment à cause de l'apparition de l'A330, surtout à partir de 1993. Ainsi, 255 exemplaires au total furent construits jusqu'en 1998. La production cessa officiellement en juillet 2007. Il fut impliqué dans 9 crashs, causant la mort de 825 personnes, et 10 détournements (causant la mort de 5 personnes). Sur les 255 exemplaires construits, 26 A310-200 et 80 A310-300 sont encore en service.

Il a été vendu aux forces aériennes suivantes : Allemagne (5 appareils, dont 4 A310 MRTT), Belgique (1 exemplaire, retiré du service en 2009), Canada (5 CC-150 acquis en 1997, dont 2 CC-150T), Espagne (2 A310-300 pour le transport des VIP), France (3 A310-300 pour le transport stratégique, depuis 1993), au Koweit (1 exemplaire), Pakistan (1 A310-300 pour le transport des VIP, depuis 2009), Thaïlande (1 A310-300, pour le transport des VIP).

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Airbus A310 MRTT : Version de ravitaillement en vol.
  • Airbus A310-200 : Première version de série.
  • Airbus A310-200C : Version combi (passagers ou fret).
  • Airbus A310-200F : Version de transport de fret.
  • Airbus A310-300 : Version à l'autonomie augmentée.
  • Airbus CC-150 Polaris : Dénomination canadienne des A310-300. 5 exemplaires, dont 2 furent convertis en ravitailleurs.
  • Airbus CC-150T : Dénomination canadienne de l'A310 MRTT.
  • Avro 844 : Projet d’un avion multirôle et d’alerte aérienne avancée basée sur la cellule de l’Airbus A310 et destiné à la RAF ; projet commencé en 1982, jamais construit.

Sur le forum…

  • Merci pour ce complément photo stanak. :)

    J'en ai vu de loin à l'aéroport de Köln il y a une dizaine de jours.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • A310-304MRT

    Image
    les Allemands ont 2 A310-304, 2 -304-MRT et 2 -304MRTT
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Jan. 19, 2020, 8:48 a.m.
  • A310-304MRTT

    Image

    CC-150 Polaris

    Image

    A310-304

    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par stanak le Jan. 19, 2020, 8:48 a.m.
  • Après l'A300, en 1978, la firme BAe rejoignit le consortium Airbus. Celle-ci étudiait le profil d'une aile supercritique, qui fut finalement adoptée par le modèle suivant : l'A310, qui restait un biréacteur bicouloir.

    Celui-ci était une version raccourcie de l'A300, et fut d'ailleurs nommée au départ A300B10. La capacité visée était de 200 à 220 passagers. Le 9 juin 1978, Lufthansa et Swissair émirent une spécification commune concernant l'A310, faisant connaître leur choix de l'aile à profil supercritique conçue par BAe. En juillet, elles firent connaître publiquement leur intérêt. Plus tard, elles commandaient 10 exemplaires chacune.

    2 versions furent prévues au départ : l'A310-100 capable d'emporter 200 passagers à 2000 nmi, et l'A310-200 dont la charge maximale au décollage, ainsi que l'autonomie, étaient augmentées. Seul l'A300-600 avait une autonomie plus grande.

    Par rapport à l'A300, l'avant du fuselage avait été redessiné, les empennages horizontaux et l'aile plus petits, il recevait des freins au carbone, plus de matériaux composites dans sa structure, son cockpit comportait des écrans cathodiques. Les spoilers étaient commandés électriquement. Airbus inventa le concept de "communauté", qui permet à un pilote certifié sur un modèle d'Airbus d'être certifié en une journée sur un autre modèle Airbus.

    L'A310-200 effectua son vol inaugural le 3 avril 1982, équipé de moteurs Pratt & Whitney JT9D-7R4D1 et arborant les couleurs des 2 compagnies de lancement. 15 compagnies en avaient déjà commandés 181 exemplaires. En revanche, la version A310-100 n'ayant eu aucun succès, elle fut annulée dès 1979. L'A310 fut mis en service par Lufthansa, qui avait retenu les General Electric CF6-80A3 comme motorisation, et Swissair qui préférait les Pratt & Whitney JT9D-7R4D1, en mars 1983.

    L'A310-200 fut également décliné en 310-200C combi qui entra en service en 1984 au sein de Martinair, ou en 310-200F de transport de fret, capable d'emporter 39 tonnes sur 5950 km.

    L'A310-300 effectua son vol inaugural le 8 juillet 1985. Identique en dimesions à l'A310-200, sa charge maximale au décollage (164 tonnes) et son autonomie étaient augmentées. Il bénéficiait de winglets, qui furent aussi installés sur d'anciens A310-200, et emportait 7 tonnes de carburant supplémentaires dans la queue. Il fut mis en service par Swissair en 1986. Il fut également décliné en A310-300C combi, et A310-300F de transport de fret.

    Cependant, les ventes stagnèrent, notamment à cause de l'apparition de l'A330, surtout à partir de 1993. Ainsi, 255 exemplaires au total furent construits jusqu'en 1998. La production cessa officiellement en juillet 2007. Il fut impliqué dans 9 crashs, causant la mort de 825 personnes, et 10 détournements (causant la mort de 5 personnes). Sur les 225 exemplaires construits, 26 A310-200 et 80 A310-300 sont encore en service.

    Il a été vendu aux forces aériennes suivantes : Allemagne (5 appareils, dont 4 A310 MRTT), Belgique (1 exemplaire, retiré du service en 2009), Canada (5 CC-150 acquis en 1997, dont 2 CC-150T), Espagne (2 A310-300 pour le transport des VIP), France (3 A310-300 pour le transport stratégique, depuis 1993), au Koweit (1 exemplaire), Pakistan (1 A310-300 pour le transport des VIP, depuis 2009), Thaïlande (1 A310-300, pour le transport des VIP).


    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_A310


    http://www.americas-fr.com/voyages/avions/airbus-a310.html


    http://en.wikipedia.org/wiki/Airbus_A310


    http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=20


    http://www.airbus.com/aircraftfamilies/out-of-production/a310/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer