Post-combustion

  • Wildcat a écrit

    Avec un avion de chasse, le manque de carburant reste le plus probable, la plupart ne pouvant pas tenir la PC plus de quelques minutes, soit bien avant que le réacteur ait cessé de supporter la PC (ils sont faits pour ça, hein, quand même)
    Je prend ton post juste pour exemple.
    Il existe bien des limitations du egalement à l'echauffement.
    Le SR-71 en a bavé justement a ce propos.
    P'tetre que RogCas se souvient de tete (il est super fort a ce jeu là), sinon, je tenterais de retrouver les données.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ah oui, tu as raison :) : la structure elle-même de l'appareil peut être également limitante. Ainsi, sur le F-16 la vitesse indiquée est limitée, de mémoire, à 800kts, alors que les dernières versions sont tellement puissantes qu'elles pourraient les dépasser dans certaines circonstances. Seulement, la verrière n'est pas certifiée pour aller au-delà de 800kts, et c'est donc la vitesse maximale autorisée, et non donc la vitesse maximale possible en fait. Faut dire qu'à l'époque des premières versions 800 kts ça paraissait faire une marge de sécurité largement correcte, mais avec les moteurs énormes qui ont été ensuite montés, la vitesse est devenue d'abord limitée par la structure avant d'être limitée par la motorisation finalement.
    Sur le F1C, il me semble que la vitesse maximale indiquée autorisée doit être de 750 noeuds, faudrait que je touille un peu dans mes archives pour voir si je retrouve ça.

    En fait, tous les avions de chasse modernes font face à une vitesse maximale autorisée, qui peut d'ailleurs changer selon l'altitude. Avec le F-15, par exemple, sa limite en altitude est effectivement due à l'échauffement. Toujours de mémoire, l'avion est limité à Mach 2,5, mais serait en réalité capable de davantage en poussant bien, seulement la structure n'est pas faite pour monter encore en température au-delà de cette vitesse, au contraire de celle d'un MiG-25 par exemple, qui peut aller au-delà.

    Tiens, question subsidiaire, tandis que j'y songe: quelqu'un connaît la vitesse indiquée maximale autorisée pour un Mirage 2000?
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-wildcat le July 23, 2007, 2:22 p.m.
  • Okok :D
    Tant c'est des choses :? ….
    je suis sur tu travaille pour l'armement, EADS, dassault… :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nanimo a écrit

    3) Surchauffe dans le réacteur, déformations des aubes du réacteur, bien qu'il n'explosera pas il y aura une belle perte de performance par après, un peu comme une bagnole que tu fais monter longtemps dans les tours, t'aura de belles déformations qui en général dans ce cas la s'accompagne de la destruction de ton moteur ^^.

    Les injecteurs de PC sont après les aubes de turbines, donc un excès de PC ne peut pas les abimer:

    Image

    Par contre c'est le canal d'éjection et la tuyere qui chauffent, mais là, les constructeurs ont prévus des PC dont la T° n'excède pas la Tmax des alliages. En plus, un courant d'air "froid" s'écoule à l'extèrieur du canal, permettant le refroidissement de celui-ci.

    Taurus a écrit

    Le refroidissement est en effet une solution au problème, c’est pour cela que les aubes d’une turbine sont creuse.

    On va même plus loin, elle sont "trouée" sur leur bord d'attaque. De l'air "frais" est prélevé sur le compresseur et envoyé dans las aubes de turbine creuses. Il s'échappe par les "trous", cela forme un couche d'air frais entre le flux chaud sortant de la chambre de combustion et l'aube. On appele ça le film-cooling.

    Je crois (faut que je cherche) que certaine PC utilise le même systeme en injectant de l'air froid à l'intérieur du canal d'éjection.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tuckson a écrit

    Réponse : un réacteur n'explose pas en tenant sa PC max. Il consomme, point et sa t° reste constante.
    Toute la limitation dépend de la conso réacteur à ce moment là et de la capacité d'emport en carbu de l'appareil.

    En TBA, un Mirage IV, c'est Mach 1.6 … 8) Je comprends en quoi le Tornado était à la rue en comparaison. Pour le 2000N/D, je resterai discret puisque toujours classifié.

    :)
    1.6 :shock: c'est énorme !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le seul risque "mécanique" que je connaisse, c'est la perte de l'accroche-flamme (et encore une partie seulement) sur un Crouze et son J-57P20A, mais on était encore avec des PC instantanées sur ce type de moteur et pas les progressives actuelles.
    La limitation, ben tous le monde là dit c'est le kérosène
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai connu un jeune pilote de chasse d'Orange qui dans les années 80 c'était pris à la mailloche en BA avec un F14 et avait un peu oublié dans le feu de l'action de regarder son badin: 820kts. Il y a laissé son parachute frein et fait fondre les IRdomes de ses MAGIC. A part ça l'avion n'avait pas souffert, mais lui c'est fait magistralement remonté les bretelles par sa hiérarchie et cuisiné par le bureau d'étude et les essais en vol de DA. Il était trés fier de son tour de force et nous racontait son exploit avec un large sourire.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer