ex-wildcat

  • Adjudant-Chef Grade : Adjudant-Chef
  • Messages : 554
  • Photos : 0
  • Sujets : 3
  • Date d'inscription : Jan. 1, 1970, 1 a.m.

Derniers messages

  • Cependant dans l'ordre des choses après Honk Kong nos amis britanniques devraient en théorie lever le camp.

    Hong Kong était néanmoins un cas un peu différent: ce n'était pas une terre britannique. Elle avait été allouée au Royaume pour une durée limitée et connue dès le départ, légalement parlant, d'où la cession à la Chine à l'issue de cette durée (encore que le Royaume-Uni aurait toujours pu arguer que l'accord n'avait pas été conclu avec le régime chinois actuel – mais on ignore comment ce régime aurait réagi).
    En revanche, Gibraltar appartient en propre au Royaume.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tu cherches trop loin pour la métaphore, je crois :) : ça signifie exactement ce que ça a l'air de signifier. L'image la plus courante du combat aérien pour les "Anglo-Saxons" n'est pas celle d'un élégant combat de chevaliers des airs, comme on le trouve souvent dans la littérature française, mais celle d'une mêlée entre chiens qui se battent sauvagement pour leurs peaux – accessoirement, c'est une vision sans doute bien plus proche de la réalité.
    Autrement, d'après Wikipedia (je n'ai pas eu l'occasion de rechercher davantage), le terme serait apparu pour la première fois en 1919.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • bruneteau a écrit

    D'ailleurs cette technologie serait-elle adaptée à des fusil d'assaut ou autres mitrailleuses?

    Il y a eu à une certaine époque le G11 de Heckler & Koch dont les munitions étaient sans étui: http://world.guns.ru/assault/as42-e.htm
      Lien   Revenir ici   Citer
  • LOAL, c'est pour Lock On After Launch, c'est-à-dire verrouillage après tir.
    En combat à courte distance, le missile acquiert sa cible en principe avant le tir, comme un missile de dogfight classique, mais dans le cas d'un tir BVR l'autodirecteur ne trouvera de lui-même la cible que bien après le tir.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour ma part, j'en déduis rien sur le sérieux des pilotes, mais ça, c'est intéressant :) :

    Sinon , l'OSF ne permet pas de mesurer la distance sans le télèmètre laser . La triangulation des OSF(pour mesurer la distance sans l'aide du télémètre laser) n'est pas possible non plus .

    Le MICA IR pourra bien être tirée en LOAL avec LAM au standart F3 .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • TMor a écrit

    Maitre Wildcat, tu me cites sans avoir vu à quoi je me référais.

    Si si, je l'ai lu, ici ainsi que sur KeyPublishing, d'ailleurs. :)

    Simplement, si je suis sceptique sur les portées de détection, ça ne veut pas dire qu'elles sont fausses à mes yeux. Juste qu'elles sont sujettes à caution.
    En revanche, à supposer que l'information soit vraie, je ne pense pas qu'on peut en conclure à une nette supériorité tactique dans tout engagement, ainsi que ton affirmation que je citais le suggérait.

    Après, il est tout à fait possible que le Rafale soit un meilleur avion que le Typhoon. Le truc, c'est que sur le seul aspect dont je peux juger de manière certaine, c'est-à-dire la manoeuvrabilité en subsonique, les avions sont pour moi grosso modo équivalents et comparables (NB: Et supérieurs tous deux au Super Hornet, je veux bien le concevoir sans souci). Pour ce qui est des SER, des ECM et autres bricoles électro-magnétiques, là, je pense simplement n'avoir pas les infos nécessaires pour émettre vraiment un jugement.
    Et je connais trop de pilotes pour faire absolument confiance à leurs avis. Je n'ai aucun doute sur le fait que des pilotes de Rafale ont dit avoir dominé les pilotes de Typhoon. Maintenant, comme ils ne nous diront pas quelles étaient exactement les conditions d'engagement, ça ne me permet toujours pas de conclure. Et comme se vanter est une seconde nature chez pas mal d'entre eux… (Et tout pilote a envie de croire de toutes façons que son avion est le meilleur: qui a envie de penser qu'il devrait aller à la guerre avec un matériel inférieur? C'est plus qu'humain.)

    Bref, je ne mets, comme d'habitude, jamais en doute la sincérité de ton approche, mais je suis beaucoup plus circonspect quant aux conclusions possibles, voilà tout. :)
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-wildcat le June 21, 2009, 2:40 p.m.
  • TMor a écrit

    Rafale gagne donc le BVR (Rafale a verrouillé Typhoon avant le contraire).

    En dehors du fait que je nourris un grand septicisme sur des différences de portée de 1 à 2, une détection plus lointaine ne me semble pas garantir une victoire en BVR. Même en faisant abstraction de l'aide apportée par d'autres senseurs (AWACS, radars de veilles, autres chasseurs, etc.), a priori pour les deux avions la détection hors action des CME s'opère avant de parvenir à portée de tir. Donc rien n'est forcément joué. C'est un avantage, mais pas nécessairement un atout gagnant, je dirais.

    Sinon, pour l'équation du radar d'où est tirée l'équation simplifiée de T-Mor: http://www.radartutorial.eu/01.basics/rb13.en.html
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour les DDM, visiblement ils ont les mêmes soucis sur les 2000D: beaucoup trop de fausses alarmes.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour la 6F… 6 ème lettre pour "Fagot"

    Rassurez-moi: cet indicatif n'a jamais été utilisé lors d'une conversation avec des anglo-saxons, au moins? :lol:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La paix par la force

    Y avait aussi "a better way of life through superior firepower", que j'aime beaucoup pour sa clarté, et ça reste effectivement une très bonne façon de définir la doctrine américaine en matière d'affaires étrangères. ^^
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Flying Frog a écrit

    Le S tucano est blindé contre la 12,7, pas la version brésilienne, mais la version vendue à la Colombie, j'ai rencontré le patron de la boite chargé de l'intégration du blindage à eurosatory l'année dernière.

    Ben, écoute, je vois ce qu'il faut de blindage pour rendre protégé contre de la 12,7 un véhicule terrestre, et je ne vois vraiment pas comment un avion de la classe d'un Super Tucano peut prétendre emporter ce genre de masse.
    Qui plus est, je ne trouve aucun exemple dans l'histoire d'avion de ce type qui ait été réellement capable de cette prouesse.

    Ou bien les Brésiliens ont effectué une véritable percée technologique à l'insu de tous, ou alors le patron de la boîte en question est aussi crédible à mes yeux que les vendeurs de gilets pare-balles "qui résistent à tout", mais dont j'attends encore qu'ils acceptent de se faire tirer dessus devant leurs clients pour démontrer à quel point leur matériel est fiable.

    Que le Super Tucano soit mieux protégé que d'autres avions, et que les chances du pilote en soient augmentées, je peux y croire, mais qu'il soit réellement capable de "résister à de la 12,7", j'y crois vraiment assez peu, en revanche. :?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Flying Frog a écrit

    Les drônes n'ont pas la capacité d'emport d'un avion standard

    Euh, ça, ça dépend de quel avion on parle et de quel drone on parle. Un Reaper emporte une charge tout à fait conséquente. On n'est plus sur les drones très légers de reconnaissance tactique.

    L'A-37 ne souffrait pas trop de la DCA, même le problème des SA-7 fut réglé grâce à un pode ECM.

    Mmm… Moi, je veux bien, mais alors comment expliquer que les A-10, eux, ont connu des pertes face aux missiles courte portée à guidage infrarouge, d'une part, que les A-10 ne soient pas équipés de ce genre de nacelle ECM "miracle", et qu'enfin au-dessus du Kosovo les Américains aient jugé utile de ne pas faire descendre leurs appareils à basse altitude? :?

    En outre, le Super Tucano ne résiste pas à de la 12,7 mm. Certains parties de l'avion sont effectivement blindées, mais ce n'est pas pour autant que l'avion est si résistant. Ce n'est pas un tank. :? C'est un avion léger qui a été renforcé. Même un P-47 de la Seconde Guerre Mondiale n'était conçu pour "absorber" seulement que les calibres inférieurs, et encore: pas sur les côtés, mais uniquement vers l'avant et vers l'arrière.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ces profils sont toujours utilisés sur jets et sur certains planeurs, au moins. Un exemple, l'ASW 28: http://www.finesse-max.com/schleicher/asw28.htm


    Autrement, le P-51 n'a pas été le seul appareil américain doté de ce profil. Ca a été également le cas du P-63 pour les avions entrés en service. :)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Super ces infos Wildcat, merci !!

    De rien du tout. J'en profite pour conseiller aux pas trop mauvais lecteurs de l'anglais d'aller lire les articles de Corky Meyer, quel que soit le sujet. C'est toujours très intéressant et, ce qui ne gâte rien, en outre bien raconté.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un nouveau sujet s'imposait. Merci Vigi. :)

    J'en profite pour replacer ce que je disais dans un autre sujet, histoire d'épargner du boulot aux modérateurs :P :

    Pas mal d'internautes prônent l'utilisation d'appareils moins perfectionnés et plus rustiques que les chasseurs modernes dans ce genre de conflits. On évoque donc Super Tucano et autres monomoteurs à hélices modernes.

    Mais est-ce que les drone armés ne sont pas justement les appareils légers et rustiques qui sont réclamés, au détail près qu'ils sont télécommandés?
    En sachant qu'ils représentent le maximum de la "survivabilité" pour les pilotes, puisque ceux-ci se trouvent bien abrités à très bonne distance (voire même des centaines de kilomètres) des appareils qu'ils contrôlent. Même le A-10 ne ferait pas aussi bien. ^^

    Et on constate d'ailleurs, entre autres avec le Reaper, que l'USAF justement semble en ce moment assez décidée à s'équiper en nombre de ces appareils, précisément en pensant à des conflits tels que l'Irak ou l'Afghanistan, et aux missions "COIN" qu'ils impliquent.
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • ex-wildcat n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.