Mes dernieres lectures

  • Ciders a écrit

    En passant rendre visite à ma libraire préférée à Paris ( j'ai d'ailleurs raté de peu D9 pour l'occasion, le vilain ayant eu l'outrecuidance de passer juste avant que je ne vienne :mrgreen: ), j'ai acheté le livre d'Inigo Guevara y Moyano, intitulé Latin American Fighters, A History of Fighter Jets in Service with Latin American Air Arms. C'est de l'anglais pas bien compliqué, ça liste tous les appareils à réaction ayant servi ou ayant servi dans les forces aériennes du continent sud-américain, et c'est très récent pour les informations.

    Pour Clans, je dois dire que j'ai énormément hésité entre cet ouvrage et le Yefim Gordon consacré au MiG-23 et à son cousin MiG-27. Mais bon. :mrgreen:
    Bah je suis juste passé dire bonjour, je n'ai rien acheté :mrgreen:

    Mais fallait prévenir que tu passais, je serais resté un peu ^^
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je vais le commander en ligne histoire de l'avoir pour mon anniversaire. Mes finances n'étant pas extensibles, j'ai du faire passer d'autres titres en priorité. Idem pour ce qui est des cadeaux de noël la liste était déja pleine, inlcuant notamment le dernier ouvrage de Dan Hagedorn : Texan and Harvards in Latin America, publié par Air Britain.

    Concernant les appareils de la WWII en service en LA, le sujet a déja été bien couvert par Dan Hagedorn qui a publié dans les années 1980 un bouquin sur les F-51 et un autre sur les F-47.

    J'ai moi même en tête un projet de bouquin sur un type d'appareil en LA, mais je ne pense pas pouvoir m'y ateler immédiatement (peut être dans deux ans…)

    Au fait Ciders, as-tu lu l'info sur le contrat hélico de la Force Aérienne Albanaise ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et je t'aurais prévenu comment ? En envoyant un pousse-pousse à Delft ? :mrgreen:



    FF, je pensais davantage aux appareils de transport et aux avions de liaison. C'est toujours la misère pour les update, chaque aviation latino-américaine prenant apparemment plaisir à aligner 15 types différents de Cessna ou de Beech, sans qu'on sache en plus s'ils sont civils, semi-civils ou militaires.

    Et oui, j'ai lu pour l'Albanie ( encore un micro-parc subventionné par l'OTAN ? ). Mais je finalisais la fiche du Gannet hier soir. Je fais l'update aujourd'hui.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ben en fait Ciders, si tu réfléchit tu retrouve souvent quelques garnds classiques en LA : T-41, Cessna 172, Beechcraft King Air et Cessna 206.

    Pour l'Albanie, tu fais erreur, il ne s'agit pas d'un parc subventionné, puisque c'est le budget défense national qui finance ce contrat ( soit dit en passant, c'est une somme lourde pour le pays), de plus le projet à terme et d'acquérir 14 hélicos neufs d'un ou deux types, ce qui pourrait donner : 7 AS-532+7 Bell 412 ou 7 EC-635. Dans la mesure où l'Albanie prétend se positionner comme un relais Eurocopter important pour la maintenance à l'échelle régionale, ce contrat est censé.

    L'Albanie permet à l'OTAN de se positionner stratégiquement dans les Balkans, si en retour l'alliance donne un coup de main au pays dans son rééquipement, cela n'a rien de révoltant. De plus l'OTAN a déja accepté un engagement sérieux, puisque l'Italie se charge désormais de la DA de l'espace aérien Albanais.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • un tres bon livre que jai beaucoup aimer ,est le fransouz - un francais dans la chasse russe , de p.j herault ,
    un pilote de l armee francaise ,d origine russe , qui apres la " drole de guerre " par pour la russie afin de se battre contre les allemands .
    tres bien ecrit , belle histoire , un gros pave !
    en guest star on a des LA-5 , LA -7 , IL-2 , FW-190 ,et d autres encores.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Spad XIII,
    Plutôt que de créer un nouveau sujet, on va fusionner avec celui-ci. :wink:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :D
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour tous ceux qui sont la recherche d’un récit original de pilote, je vous conseille l’excellent Au service de l’espoir de Philippe Stanguennec. Pour une fois c’est le transport aérien militaire qui est à l’honneur.
    Le texte est abordable, rédigé dans un style dynamique et actuel parfois teinté d’une touche de poésie (notamment dans la description des paysages) et accompagné d’un glossaire où l’on retrouve tous les termes un peu techniques, les acronymes et les sigles très présents dans le récit.
    Des cartes des différents pays (Tchad, Côte d’Ivoire, République Centrafricaine, Afghanistan…) où l’auteur effectua des missions sont particulièrement précieuses d’une part car elles sont très précises, peu nombreux sont les lecteurs qui pourraient se targuer de connaître sur le bout des doigts la géographie de ces pays et d’autre part car le lecteur peut reporter sur ces cartes les trajets de l’avion et ainsi prendre conscience des distances.
    Notons enfin la présence de quelques photos couleurs du héros de ce récit, le Transall qui au fil du récit devient bien plus qu’un avion.
    Un récit à hauteur d’homme !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • pas très aéro mais bien militaire et histoire
    apparement un classique la dernière Brigade de Maurice Druon

    lors de la débandade de 40, l'histoire de la défense de l'Ecole de cavalerie de saumur par ses Cadets: édifiant, bien écrit!!!
    ça calme!

    pour ceux que l'histoire et la chose militaire passionne
    un super bouquin Fusillés pour l'exemple du général André Bach
    cela ne parle pas des grandes mutineries de 17 mais des quelques jugements et exécutions expéditives de cas présumés de lacheté au combat…
    la première partie se suffit à elle même car en fait c'est à mes yeux la meilleur mise en situation de cette Guerre décrivant l'état d'esprit des combattant, les forces en présence et les débuts de cette guerre avec la stratégie très discutables du Grand état Major
    Bonne lecture à vous
    Y a pas d'hélice hélas ….C'est là qu'est l'os
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Aucun rapport aéronautique (encore qu'on parle du sinistre Herbert Cukurs, célèbre aviateur Letton)
    La traque du mal, de Guy Walters (Flammarion)
    Tout sur la traque des nazis au sortir de la seconde guerre mondiale.
    La gigantesque hypocrisie qui prévalait alors, et les héros de pacotilles qui s'en sont glorifié.

    Ça faisait un moment que je cherchais un bouquin de référence dans le domaine, je crois que je l'ai trouvé.

    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des dizaines de criminels nazis de haut rang, responsables de la mort de centaines de milliers d'innocents, ont réussi à échapper à la justice alliée et à disparaître dans la nature : les plus tristement célèbres d'entre eux s'appelaient Klaus Barbie, Adolf Eichmann, Josef Mengele ou encore Franz Stangl. Bénéficiant de complicités innombrables, passant d'un nom d'emprunt à l'autre, ils sont parvenus à se cacher en Europe, puis à fuir en Amérique latine, où ils ont longtemps vécu une vie… plutôt paisible.
    Comment ces hommes ont-ils pu échapper à leurs poursuivants, chasseurs de nazis, services secrets occidentaux et agences de tout poil ?
    Pour reconstituer leur fuite, Guy Walters a enquêté des années durant, fouillant les archives, interviewant des témoins, anciens officiers des services secrets ou chasseurs de nazis encore vivants. Il raconte quasiment au jour le jour l'évasion de ces débris sanglants du Ille Reich, le rôle joué par différentes filières à Rome, en Angleterre et en Espagne notamment pour les héberger et leur fournir des faux papiers ; au passage, il met à mal la mythique organisation Odessa, qui n'a existé que dans l'imagination de quelques agents triples et de romanciers inspirés.
    Il montre comment, pendant des décennies, ni les Alliés ni les Israéliens ne se sont vraiment préoccupés de capturer les nazis en fuite - or certains figuraient sous leur vrai nom dans l'annuaire téléphonique des pays où ils avaient trouvé refuge.
    Dans ce tableau d'un amateurisme parfois confondant, apparaissent d'authentiques chasseurs de nazis, mais aussi des hommes dont Walters met en doute l'efficacité et, plus grave, la sincérité : sur le plus connu d'entre eux, Simon Wiesenthal, il a mené une enquête fouillée, dont les résultats sont accablants pour celui qui clamait avoir fait arrêter plus de mille nazis…
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça paraît plutôt pas mal ! Pourrais-tu nous en dire plus une fois que tu l'auras lu ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je l'ai finit. Ne sachant pas trop si ta question s'adresse à Mash ou à moi, je me permet d'y répondre… :)
    Livre très documenté, que j'ai trouvé passionnant, dans lequel on apprend (ou pas), entre autre :
    - Que la seule utilité (ou presque) de Wiesenthal, aura été de réanimer régulièrement la mémoire collective sur l'impunité dont bénéficie d'anciens criminels nazi.
    - Que sa mythomanie n'avait d'égale que son narcissisime, et que son passé s'avère… troublant. Il a même parfois alimenté volontairement l'inefficacité de la recherche de ces individus dans le seul but de ne pas risquer de se discréditer.
    - Que les vastes réseaux organisés d'évasion (Odessa…) semblent plus tenir de la légende qu'autre chose.
    - Que les filières furent relativement nombreuses mais la plupart du temps peu ou mal organisées, et souvent très locales.
    - Que le rôle des clergés (catholique en particulier, mais aussi musulmans) n'est pas glorieux.
    - Que de très nombreux criminels (et pas des moindres) ont été employés par les alliés (d'Est et d'Ouest) en parfaite connaissance de causes (sans parfois que les dirigeant de ces états ne soient informés).
    - Que si l'Amérique du Sud et le Moyen Orient furent des destinations privilégiés, la meilleure solution pour être tranquille était encore de rester sur place, sans même changer d'identité.
    - Que les organismes officiels de recherche des Nazis n'ont bénéficiés que de faibles moyens, à de rares exception.
    - Que la recherche des nazis n'a jamais été considérée comme une priorité pour aucun état ou organisme d'état, y compris Israëlien.
    - Que si beaucoup de nazis en fuite sont morts dans leur lit, peu d'entre eux ont eu une "retraite dorée".
    - etc…

    Bref, pour peu que le sujet vous interesse, un livre que je ne saurais que trop vous conseiller :oui:
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ce qui est bien en allant à la librairie de Fat Albert, c'est qu'on y trouve toujours de quoi dépenser ses sous. Même si le café n'est pas offert. :bonnet:

    Je viens donc de dégoter ( oui bon, en fait, c'est Fat qui me l'a habilement envoyé dans la tronche dès mon arrivée ) le dernier Yefim Gordon.

    Mais diantre me direz-vous, l'infâme Ciders, Vostokophile acharné mais fidèle pourfendeur de l'auteur, ce vil capitaliste qui s'en met plein les fouilles en tirant profit de la faiblesse de milliers de fanatiques d'aviation russo-sino-soviétique ? L'infâme Ciders donc, aurait investi dans un Gordon ? De son plein gré ? A jeun ? Et sans que Fat Albert ne le torture au-delà du raisonnable ?

    Hélas oui. Mais comme dirait l'autre, c'est pour la bonne cause. :ange:

    Je disais donc, Chinese Air Power, corédigé avec Dmitriy Komissarov. Orbat, description des appareils en ligne, photos à gogo, armements, drones, ventilos, déploiements extérieurs, etc, etc. J'en ai d'ailleurs profité pour enrichir ma fiche sur le JH-7, vous savez celle qui est cachée dans le fond parce que tout le monde se contrefiche du JH-7. :p

    Evidemment, c'est en anglais, mais c'est un Gordon, donc c'est de l'anglais abordable. Par contre, c'est un Gordon, donc c'est un peu cher. N'est pas Guevara qui veut hein ? Mais 400 pages, je pense que ça les vaut. Enfin presque. Zut, je suis en train de faire de la pub à Gordon. Vite, une aspirine !

    Bref. Je l'aime bien ce bouquin. Mais n'allez pas en déduire que je vais encore acheter du Gordon. Je tiens à ma réputation moi. :help:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et donc, Fat t'a fait un prix d'ami, ou pas ? :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tu penses bien que je n'ai même pas eu droit à un pin's. :bonnet:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer