Exportations françaises : gagnées, perdues, & futures

  • Dans ton lien, Tmor, le gars qui offre la cafetière à l'air content. Mais dans les autres photos ont dirait plutôt qu'il trouve tout ça… bien commun, un peu comme un possesseur de Mercedes-Benz SLR obligé de faire réparer son joujou chez un garagiste de quartier habitué à réparer des Twingo et les Logan! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Raf
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ne te laisse pas piéger par leur perplexité due à l'exceptionnelle maitrise de la langue de Shakespear de leurs hôtes. :lol:
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://psk.blog.tdg.ch/aviation/pourquoi-le-rafale-ne-se-vend-il-pas-.html
    Opinion (qui n'engage que lui) d'un citoyen suisse :
    Pourquoi le Rafale ne se vend-il pas ?
    15 Novembre 2007 | aviation

    Suite à la perte du contrat d’exportation au Maroc du fleuron de l’aviation militaire française, le Rafale au profit du Lockheed F-16 Américain, une véritable polémique s’en est suivit avec plus ou moins de mauvaise fois. Je trouve donc intéressant de revenir sur ces échecs successifs et surtout d’essayer de trouver de vraies réponses. Je vais donc par ces lignes tenter d’élucider cette question et ceci de façon impartial et la plus complète que possible.

    Rappel :

    Le Rafale est le dernier né de Dassault Aviation, avion multi rôles de 4ème génération, il vise à l’horizon 2025 à remplacer les 5 types d’aéronefs en service dans l’Armée de l’air et la Marine nationale. Développé à partir du démonstrateur du même nom (1986-1994) le Rafale C (Armée de l’air) et M (Marine) n’ont que 10% de différences et les livraisons ont commencé lentement dès 2002 pour atteindre le seuil total de 234 pour l’Armée de l’air et 60 pour la Marine.

    Techniquement le Rafale n’a rien à envier à ces concurrents comme l’Eurofighter Typhoon II et le JAS-39 GRIPPEN. Si avec le Mirage 2000 la France avait en permanence une technologie de retard face au F-16, F-18, cette fois-ci Dassault peu faire jeu égal avec n’importe lequel de ses adversaires, que ce soit en terme de performances, d’équipements électroniques, radar et des différents senseurs. Comparé à l’Eurofighter le Rafale peu même se targuer d’être « au point » même si certains système doivent évoluer (radar RBE 2 et la puissances des réacteurs M88)ou encore être adopter tel l’optronique de secteur frontal (OSF). De plus, le Rafale s’avère moins chère que l’Eurofighter tant à l’achat que sur l’heure de vol. Bien que disponible à l’exportation avec moins de restriction technologique que les F-16, F-18, rien n’y fait le Rafale ne trouve pas acquéreur à l’étranger !

    Trop Sophistiqué ?

    Certes, dans les années nonante l’ancien Général en chef de l’Armée de l’air, Jean Rannou avait déclarer qu’il valait mieux développer les équipements du Mirage 2000, un peu à la manière de ce que font les américains avec les F-16 & F-18 les coûts n’en seraient que moins important. Seulement voilà, il en a été décidé autrement ! Trop sophistiqué donc ? Pas plus que ses concurrents ! Par ailleurs les Forces armées sont confrontées aujourd’hui à deux types de conflit soit : la basse et la haute intensité. Dans le premier scénario tel le terrorisme, l’Irak ou l’Afghanistan des avions rustique suffisent généralement, par contre le second, la haute intensité soit les conflits directe et mondiaux le hi Tech est de mise, ne serait-ce que pour les éviter (dissuasion) ! De plus, si il est possible d’utiliser efficacement du matériel pour les conflits majeurs dans des conflits mineurs, l’inverse n’est pas possible ! Le Rafale s’intègre donc parfaitement dans cet environnement à la manière encore une fois de ses rivaux.

    Deux raisons pour comprendre les échecs :


    a) l’éventail de l’armement :


    Je ne vais pas remettre en cause l’armement proprement dit du Rafale, qui est sans contexte parfaitement fiable et équivalent aux systèmes américain ou européens en général. Le client potentiel du Rafale a le choix entre une palette complète de missiles et systèmes d’arme divers conçut par les missiliers français et certain système franco européens (SCALP, METEOR). Une norme particulière (STANAG 1760) a été prévue pour permettre au client de choisir parmi cet éventail Franco français et ainsi pouvoir personnaliser son Rafale. Seulement voilà, c’est là que ce trouve le premier point noir ! Il n’est à ce jour pas possible de mettre des engins étrangers sur le Rafale sans de nombreuses modifications des points d’emport et des logiciels sans oublier la validation en tir réel ! En comparaison le même client pour le GRIPPEN ou l’Eurofighter pourra par exemple choisir comme missile de courte portée air-air : le Sidewinder 9X américain, l’ASRAAM anglais, l’IRIS-T allemand ou même le PYTHON-5 israélien ! Et ainsi de suite pour toute une gamme de missiles et d’équipement à choix, y comprit les viseurs de casque !

    b) le lobbying politique et industriel :

    Franco français tel est donc le Rafale ! L’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne unissent leurs liens diplomatiques et industriels pour vendre l’Eurofighter avec pour réussite le contrat avec l’Arabie saoudite, qui, est c’est intéressant à commandé le Typhoon auprès de British Aerospace ! Une longue série de contrat en fait ! Dans les années 60 c’est le Lightening puis en 1982 le Tornado que la société britannique à su négocier avec ce pays, une tradition presque !

    En Autriche, là encore, bien que le GRIPPEN était le favoris des pilotes, les bonnes relations avec l’ancien chancelier Allemand Schröder ont permis de placer 20 Eurofighter prévu au départ pour la Luftwaffe mais qui, pour des raisons d’économie budgétaire, il a fallut refiler.

    En ce qui concerne les pays plus modestes en matières de vues militaire mais qui désirent malgré tout un appareil multi rôle, le GRIPPEN Suédois dont 30% des équipements sont Anglais et Américains, peut lui se targuer grâce à l’éventail des équipement internationaux à choix et du lobbying de remporter plusieurs succès : Afrique du sud, Tchéquie, Danemark et dernièrement la Thaïlande (voir article précèdent du blog « Et de six pour le GRIPPEN »).

    De leur côtés les USA pénètre les marchés avec des »packages »comprenant assistance en tout genre (médicales, développement et infrastructures) et aide économique, le tout ficelé avec des avions d’occasions pour les Forces aérienne les moins fortunées (F-16 pour la Pologne et le Maroc) ou des versions très améliorées je pense aux F-16 C/D Block 55/60 pour les Emirats Arabes Unis et des F-15 E/F pour la Corée du Sud. Car même si l’enveloppe de ces deux modèles est déjà ancienne, les systèmes d’armes et l’électronique mise au goût du jour offre un compromit coût/efficacité intéressant pour compléter une partie du parc aérien d’une armée. Les américains l’ont parfaitement comprit ! En ce qui concerne les avions derniers cri comme le Lockheed F-35 réservé aux pays dit « sur » et généralement de fidèles alliés des USA ont propose une participation au développement suffisamment large pour intéressé sur le long terme les industries nationale. L’Australie et les Pays-Bas ont prit l’envol en marche du F-35 !
    Notons au passage que la Russie se lance dans la reconquête de ses marchés (voir page du blog : Mig & Sukhoi à la reconquête du ciel) également avec des aéronefs modernisés et ceci principalement auprès de ses fidèles clients et en draguant les anti occidentaux comme un certain Chavez au Venezuela !
    On comprends mieux dès lors comment la France se retrouve isolée politiquement et insdustrielement parlant pour défendre le Rafale.


    Rafale en Suisse ? Peu de chance !


    Dans le cadre du remplacement des chasseurs F-5 E/F, Dassault Aviation à donc fournit une offre pour son Rafale (voir page blog : « planification du nouvel avion de combat lancée »).
    Avec les F/A-18, la barre à été placée très haut puisqu’il s’agit de la version la plus performante à ce jour (voir page blog : F/A-18 UPDATE). Il s’agit d’acquérir 18 à 20 machines les plus compatibles possible offrant le meilleur rapport coût/efficacité.
    Trois raisons en défaveur du Rafale :
    1) Le coût du Rafale à environ 65 million d’euros, rend tout simplement les 20 machines plus chères que les 34 F/A-18 et n’apporte rien de plus en matière d’efficacité.
    2) L’incompatibilité de l’armement avec nos HORNET et le surcoût qui en découlerait que se soi pour l’adaptation des mêmes missiles ou pour la gestion d’engins Français différents sont tout simplement impensable.
    3) La Hauteur ! Non ce n’est pas gag ! Lors du meeting de Payerne 04, ou le Rafale fit sa première présentation dans notre pays, je fût avec quelques amis témoins d’une scène pour le moins passionnante : la tentative désespérée de faire entrer le Rafale dans un hangar de guerre de F/A-18 ! Impossible car le Rafale à une hauteur maximale de 5,34 mètres contre 4,88 pour le HORNET ! Le Rafale est par ailleurs la machine la plus haute en comparaison avec ces concurrents.


    Personnellement et cela n’engage que moi j’aurai pourtant bien voulut voir des Rafale avec nos cocardes sur les ailes, malheureusement pour moi, mais surtout pour Dassault et ses employés cela ne risque guère d’arriver ! Il faut alors souhaiter que le Rafale trouve tout de même preneurs ailleurs (Inde, Grèce), ne serait-ce que pour les emplois de Dassault et puis parce que c’est un bien bel oiseau !!
    Apparement RANNOU pensait déja là même chose que MORIN .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Intéressant l'anecdote du la hauteur ! :shock:

    Du reste, le monsieur n'est pas au point sur le standard Stanag : certes ça créerait un surcout d'intégrer les armes étrangères, mais c'est parfaitement faisable au niveau matériel.

    Du reste, sur la question des coûts, faut voir. 8)
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Rafale, à ma connaissance, largue bien des Paveway, non ?

    Et les missiles cités (Python, AIM-9X, IRIS-T…) ont été développés dans le but de s'intégrer dans les rails de Sidewinder.

    Donc pour moi le problème est inverse. Il ne s'agit pas de la non-standardisation du Rafale (un rail ou un éjecteur, ça se change facilement), mais bien de la non-standardisation des armements français.

    :?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ??? C'est quoi votre affaire là ?
    Les toutes les armes OTAN sont intégrables. Restent les modif logicielles (s'il y en a à faire, selon les conduites de tir existantes) et les essais en vol. A part les ouvertures de domaines, toutes les GBU (laser et GPS) seront intégrables à court terme. Si un Rafale ne porte pas d'Amraam et de Sidewinder, c'est peut-être aussi parce que les US ne veulent pas (autant se tirer une balle dans le pied).
    Bref, l'auteur s'est trompé sur la question des armements.

    Pourquoi les armes françaises devraient être standardisées ?
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Rafale trop haut, je la connaissait pas celle-là! :mrgreen:
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • TMor a écrit

    Pourquoi les armes françaises devraient être standardisées ?
    Pour qu'une force aérienne composée de Hornet puisse choisir de les armer de Mica-EM…

    J'dis ça, j'dis rien…

    :wink:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bah ouais, c'est vrai quoi ! Impossible de monter un Mica sur un Spad XIII… :o

    F-18 à la poubelle, mince ! Faut bien vendre des Rafale ! Argument rej'té.
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour ce qui est de la hauteur, les suisses à l'époque de leur denier choix ont tout de même opté pour le F18 qui ne rentrait pas dans les hangars de leurs anciens avions (dont le Mir III), alors que le choix du M2000 leur aurait évité pas mal de travaux d'infrastructure. Cet article est un concentré de mauvaise fois et d'âneries, mais ça on commence à avoir l'habitude.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky 13 a écrit

    Cet article est un concentré de mauvaise fois et d'âneries, mais ça on commence à avoir l'habitude.
    si tu le dit , pourtant :
    Je ne vais pas remettre en cause l’armement proprement dit du Rafale, qui est sans contexte parfaitement fiable et équivalent aux systèmes américain ou européens en général. Le client potentiel du Rafale a le choix entre une palette complète de missiles et systèmes d’arme divers conçut par les missiliers français et certain système franco européens (SCALP, METEOR).
    et aussi :
    Franco français tel est donc le Rafale ! L’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne unissent leurs liens diplomatiques et industriels pour vendre l’Eurofighter avec pour réussite le contrat avec l’Arabie saoudite, qui, est c’est intéressant à commandé le Typhoon auprès de British Aerospace ! Une longue série de contrat en fait ! Dans les années 60 c’est le Lightening puis en 1982 le Tornado que la société britannique à su négocier avec ce pays, une tradition presque !


    En ce qui concerne les avions derniers cri comme le Lockheed F-35 réservé aux pays dit « sur » et généralement de fidèles alliés des USA ont propose une participation au développement suffisamment large pour intéressé sur le long terme les industries nationale. L’Australie et les Pays-Bas ont prit l’envol en marche du F-35 !
    (…)


    On comprends mieux dès lors comment la France se retrouve isolée politiquement et insdustrielement parlant pour défendre le Rafale.
    donc d'apres Sharky 13 , le Rafale n'est pas franco-français .
    Mais alors , pourquoi ne se vent il pas ?
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-fwv le Nov. 24, 2007, 11:25 p.m.
  • Peut-être que les VRP sont franco-français uniquement. :mrgreen:
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le concentré d'âneries concerne l'intèropérabilité NATO soit disant inexistante du Rafale. Tous les missiles américains peuvent y être montés il suffit d'adapter certaines interfaces mécaniques et charger le soft correspondant. Pas de quoi donner la migraine aux ingénieurs de DA. Quand aux armements français c'est plustôt la mentalité américaine qu'il faudrait standardiser, car ils répondent tous aux différents STANAG et ce n'est pas nouveau. Le Crusader, avion US s'il en était, était armé de missiles français MAGIC et M530. Les Mir III français étaient armés de sidewinder avant la mise en service du MAGIC et les F1 espagnols et sud Af de Sidewinder (en fait V3 pour les sud Af) et les Mirages 2000 et Rafale qui sont présentés dans les salons le sont avec des fumigènes américains (Sanders) dont l'interface est celle de sidewinder. . Donc notre soit disant isolement en matière d'armement n'est qu'un faux prétexte.
    On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.J-M Saget
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky, tu devrais envoyer un mail à l'auteur de l'article pour voir seulement s'il se corrigerait… Ou quelqu'un d'entre nous doit le faire.

    Ok je m'y colle. :lol:
    Rêver ne coûte rien. :mrgreen:L'ex-TMor avait dans les 2940 messages, était inscrit depuis juillet 2005.http://tmor-blog.over-blog.com : ma BD reprend.http://rafale.freeforums.org un forum en anglais, international, pour parler du Rafale. :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est bien le problème avec les opinions, le gars fait coincider ce qu'il pense avec ce qu'il veut, le résultat: patatras dans le nougat!

    :lol:
    Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.Rafighter
      Lien   Revenir ici   Citer