Un remplaçant au Fairchild A-10 ??

  • Vers une mise à niveau impressionnante…

    A-10s get digital makeover with data link

    The most significant change to the A-10C is the addition of the Situational Awareness Data Link, or SADL. With SADL, the A-10C joins a massive "internet-like" network of land, air, and sea systems. Each individual member "uploads" information for other platforms to see and use, and "downloads" information that it can use to better perform its mission.
    "In this aircraft I can find a target in my targeting pod, assign it to another fighter, clear him to attack it, watch his bombs hit, and provide a bomb damage assessment to the AOC with little or no verbal communication. And it takes about half the time," said Colonel Millen. "It's a phenomenal improvement."

    Source
      Lien   Revenir ici   Citer
  • comme promis, je poste deux résumé concernant mon projet (sous forme de cahier des charges) :

    projet ACASF :

    cahier des charges :

    type : chasseur biplace d'appui aérien rapproché

    équipage : 1 pilote et 1 opérateur système de mission (navigation, système d'armes, contrôle aérien avancé)

    propulsion : deux réacteurs double flux type SAFRAN (ex-Snecma) Silvercrest dans une version EP dévellopant 6,5 tonnes de poussés à sec

    vitesse maximale : de l'ordre de Mach 1,5 à 11 000 mètres

    système de combat : un ensemble é lectronique de combat comprenant un radar d'aide à la pénétration et de conduite de tir air-sol & air-surface, un OSF, un pod de désignation laser comme celui du Mirage 200D mais intégré et un système d'autoprotection. une liaison avion-missile peut également être envisagé tandis que des pods brouilleurs/lances-leurres sont disposés en bout d'ailes

    rayon d'action minimum : 1800 à 2000 km

    ==> armement fixe : deux canons composé de 2 canon-revolver 30 mm à forte cadence (1000 cps/mn minimum)
    ==> armements externes : un assortiment de charges sur 6 points d'emport de voilure et jusqu'à 7 points d'emport de fuselage :
    ¤ missiles air-air : AIM-9X, MICA IR, Python 4/5 + ASDAM (à créer)
    ¤ missiles air-sol : AGM-65, Hellfire II, Brimstone I & II, JCM, …
    ¤ missile anti-navires légers : Peguin, Marte Mk-2, …
    ¤ bombes guidés : SDB I et II, Paveway II, Paveway III et JDAM en corps de 250 à 1000 lbs
    ¤ bombes non guidés : idem que pour les bombes guidés
    ¤ panier lance-roquettes FFAR de 68 mm (19 roquettes par panier)
    ¤ …

    ************************************************************************************************************
    notes diverses :

    (1) ma demi-soute est pour moi un espace semi-intégré au fuselage dans lequel on pourrait camoufler des charges air -sol. il y a donc bien sûr pas de trappe de soute à ouvrir.
    les 7 porte -charges sont répartis sur 3 lignes : 2 (avant et arrière) sur les extérieurs et 3 (avant, central et arrière) au centre du fuselage.

    (2) pour précision, je postionnerais mes entrés d'air à la manière du F/A-18 E mais de façon inversé avec des ailes en position basse. un renflement serait installé sous chaque entré d'air pour acceuillir les logements du train d'atterissage principale et des deux canons, et le fuselage sera aplati dans sa partie inférieure (sauf 1/3 avant). Pour obtenir un fuselage classique, on pourra installer (pour les convoyages uniquement) un réservoir conforme. pour en revenir aux compatibilités, c'est 500 livres en intégrés et 1000 livres sur support spéciaux (3 x 1000 lbs).

    (3) ainsi, si l'on s'inspirait de la tête radar du F/A-18, l'OSF irait remplacer le canon M-61 dans le nez tandis que le pod intégré de désignation laser se positionnerait dans la partie basse, comme la caméra longue portée du F-14 Tomcat si cher à certain. la navigation basse altitude (une des fonction du système LANTRIN avec le guidage laser) serait quant à elle repartie entre le radar (dans un mode de fonctionnement "discret" spécifique) et une zone situé entre le train avant et la "soute" principale.

    (4) les ailes serviraient écran entre les entrées d'air et une partie des radar anti-aérien comme sur de nombreux chasseurs-bombarbiers (F-117 et F-4 américains, Mirage 2000 français, …). je positionnerais les deux réacteurs au dessus et légement en arrière des ailes, masquant leur tuyère par une queue de castor sur lequel serait installés les deux gouvernes arrières servant à la fois de gouvernes de profondeur et de gouvernes de direction comme sur Lockeed JAST (Cf. H&S S&V Aviation 95). le groupe propulseur serait l'équivalent de celui du B-2 (le B-2 en a 2) mais en plus petit.

    (5) le cahier des charges pour le décollage est similaire au Gripen : pistes de 9m de large pour 800 m de long.

    (6.1) le chasseur devra rester relativement rustique et disposer de deux APU (minimum, trois serait l'idéal) pour le démarrage autonome sur terrain sommaire.
    (6.2) capacité d'invulnérabilitée : résistance minimum à un calibre 14,7 mm
    (6.3) Faible coût d'achat et de maintenance.
    (6.4) Capacité d'opérer à partir de terrain sommaire, décolage et atterrisage court.
    (6.5) en option : Capacité à opérer à partir d'un porte-avions.

    (7) commande de vol : présence minimum d'un circuit hydraulique de secours

    (8) discretion IR générale très importante avec une capacité furtive face aux menaces sol-air.

    (9) structure avec une utilisation faible des matériaux composite à l'extérieur hormis le Kevlar (pour le blindage)

    vous pourrez remarquer que j'ai récupérer certaines de vos idées pour améliorer ma proposition.

    je poste également un cahier des charges/résumé sur le missile d'autodéfense à moyenne portée

    missile ASDAM (Air Shelf-Defense Advanced Missile):

    parce que le cahier des charge de mon missile (pour la version aéroportée) serait celui-ci :
    portée maximale : 25 à 40 km environ
    charge militaire : 10 à 15 kg minimum
    poids maximum : 100 à 120 kg (autorisée : de 85 à 138 kg)

    emport possible sur les chasseurs suivants : F-15, F-16, F/A-18, F/A-22, F/A-35, ACASF

    proposition 1 :
    - corps du missile Rafael Derby
    - tête de guidage à capteur optronique IR (rafael Python 5) renforcé par une tête radar millimétrique (mode semi-actif ou passif si pas d'éclairage radar)
    - propulseur du Rafael Python 5
    -

    il existe plusieurs versions
    - version aéroportée
    - version sol-air avec ailerons dépliables et booster d'accélération (portée : 5 km ; vitesse max. : Mach 1)
    - version sol-air amélioré : lancement vertical —– portée booster : 2 km
    - version pour sous-marin : le missile ADSAM est encapsulé dans un container équipé d'un booster.

    P.S. : pour la version sous-marine, le moteur-fusée (portée maximale : 250 mètres) du container va éjecté le missile à une altitude de 100 mètres d'altitude : à ce moment, le Missile ASDAM (version sol-air à lancement vertical) va être éjecté du container de lancement par son booster d'accélération.
    des tubes de lancement simple peuvent être intégré dans les Kiosque de sous-marin tandis que 4 container de lancement peuvent être intégré à la place des missiles Tomahawk dans les tubes VLS.

    exemple : un Los Angeles pourrait être armée sans modification (hormis l'intégration au CO de la conduite de tir) de 16 missiles ASDAM et de 8 missiles Tomahawk en VLS en plus des 26 missiles Harpoon et torpilles MK-48 lancés depuis les tubes.

    j'attends maintenant les réactions et premières propositions de design.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ouais il aura un nouveau remplaçant pour le A-10 Thunderbolt II … Ça sera le F-35 Lightning II. D' ailluers il ne remplaçera juste le A-10 mais le F-15, F-16, le F-18 et le AV-8 (Harrier).
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hpar_93 a écrit

    Ouais il aura un nouveau remplaçant pour le A-10 Thunderbolt II … Ça sera le F-35 Lightning II. D' ailluers il ne remplaçera juste le A-10 mais le F-15, F-16, le F-18 et le AV-8 (Harrier).


    non

    le A10 (III ? ) vien d'obtenir ses financements
    donc au programe :
    nouveaux moteurs
    commandes de vol electriques
    passage au "digital" pour fonctionner en réseau

    donc le programe se poursuit bien en parrallele du F35 et pour un coups 100 fois moindre…

    et c'est normal car les deux ne sont pas comparables
    d'un coté tu a les F35 / SU 30 / SU 25 / jaguar / tornado / Harrier ect… qui sont des bombardiers ou des chasseurs bonbardiers

    et de l'autre le A10 qui s'utilise comme un héllico mais avec des ailles et ce au ras des paquerettes…

    a ce jours et dans ce domaine il n'a, au niveau de l'envellope de vol et du concept d'emplois que le Kamov K50/52 qui lui corresponds et c'est un héllico, qui vole comme un avion…

    bref, quand je lit le résumé du cahier des charges, je vois plus un chasseur bombardier "classique" qu'une machine conçue pour le "corps a corps"

    ps: pour te donner une idée, le A10 Actuel et ke K50 / 52 sont conçus pour encaisser du 30mm sans broncher…

    je suis currieux de voir ce type d'impacts sur un F35…
    en tous cas les US on été fixé sur ce point durant Desert storm par rapport à l'appache
    une escadrille entière d'appache (32 appareils) est tombé dans une embuscade de ZSU 23 / 4 à coté de bassora…
    http://armor.kiev.ua/Tanks/Modern/Shilka/zsu/zsu23_72_draw.gif

    http://www.10bkpanc.sow.mil.pl/kronika/2006_2/images/061_6.JPG


    résultat 30 appareils sur 32 au tapis (les tirs on été effectué en mode optique donc radar off)

    la mission CSAR a été effectuée après un netoyage de la zone au F18 en haute haltitude, puis au A10…
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ex-faun le June 29, 2007, 5:07 p.m.
  • et le FCS devait avoir des roues… :cagoule:

    entre la définition du programe F35 et aujourd'hui il y a eus l'irak… (qui a ammenné au fiancement du nouveau A10)

    donc je dirais, en me temperant un peux ;-)

    que je pense que le A10 ne pourras pas être remplacé totalement par le f35.. d'autant plus que la version a décolage vertical de celui ci a un emport de charge un peux ridicule par rapport au A10….
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Faun a écrit

    que je pense que le A10 ne pourras pas être remplacé totalement par le f35.. d'autant plus que la version a décolage vertical de celui ci a un emport de charge un peux ridicule par rapport au A10….

    L'A10 peut emporter 7200kg (16000 pounds) de bombes
    http://www.af.mil/factsheets/factsheet.asp?fsID=70


    Le F-35B par contre emporte plus qu'un Harrier (6000kg) donc je pense qu'un F-35B emporte plus qu'un A10.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nighthawk00 a écrit

    Le F-35B par contre emporte plus qu'un Harrier (6000kg) donc je pense qu'un F-35B emporte plus qu'un A10.
    M'etonnerais qu'un harrier emporte 6000 kg de charge utile sur un décollage vertical (qui est quand même la raison d'être du F-35B) :shock:
    Joey… Tu aimes les films sur les gladiateurs ? :mrgreen:N'oublions pas EstelleQuiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entierArmasuisse
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hpar_93 a écrit

    Ouais il aura un nouveau remplaçant pour le A-10 Thunderbolt II … Ça sera le F-35 Lightning II. D' ailluers il ne remplaçera juste le A-10 mais le F-15, F-16, le F-18 et le AV-8 (Harrier).

    actuellement, c'est ce qui est prévu

    cependant, nous avons actuellement le programme "A-10C" qui va redonner une très importante capacité au A-10 et lui permet de prolonger sa durée de vie jusqu'à l'horizon 2025. à ce moment-là, il faudra pour les américains prévoir le remplacement de cet appareil et les premiers résultats des F-35 déjà opérationnels ne plaideront pas en la faveur de cette solution bien avant.

    il faudra donc créer un programme de chasseur bombardier léger plus puissant permettant de remplacer le A-10 dans les missions de CAS et l'appui aux missions COIN. cependant, gros bémol, cet appareil devra être plus rapide que le A-10 pour tenir compte de l'augmentation très importante de la portée des systèmes SAM montés sur Véhicules léger.

    pour reprendre l'exemple de l'embuscade contre une unité d'apache lors de la guerre en IRAK, dans mon cas, il y aurait eu l'utilisation d'UCAV guidé par une patrouille de 2 ACASF travaillant en FAC tandis que 6 autres ACASF arriverait plus tard et pilonnerait la position ennemi tout en couvrant l'arrivée des renforts héliportés comprenant des hélicoptères CSAR.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par pygargue le June 29, 2007, 10:58 p.m.
  • ogotaï a écrit

    Nighthawk00 a écrit

    Le F-35B par contre emporte plus qu'un Harrier (6000kg) donc je pense qu'un F-35B emporte plus qu'un A10.
    M'etonnerais qu'un harrier emporte 6000 kg de charge utile sur un décollage vertical (qui est quand même la raison d'être du F-35B) :shock:
    En effet, en décollage vertical (ce qui n'est que rarement utilisé d'ailleurs) un Harrier ne peut emporter que 1600kg de bombes.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • suite de mon précédent post

    en 2025-2030, je constituerais un groupe aéronaval de l'US Navy de cette façon :

    proposition basse :
    - 2 escadrons de 12 F-35B
    - 1 escadron de 12 F/A-18 E/F
    - 1 escadron de 6 ACASF en version navale associé à 8 UCAV
    + groupe de soutien
    - 4 EA-18G Growler
    - 4 E-2D Hawkeye
    - 4 ravitailleur en vol
    - 7 hélicoptères embarqués (4 MH-60R, 3 MH-60S)
    - 1 C-2 Greyhound

    proposition haute :
    - 2 escadrons de 12 F-35B
    - 2 escadron de 10 F/A-18 E/F
    - 1 escadron de 8 ACASF en version navale associé à 8 UCAV
    + groupe de soutien
    - 5 EA-18G Growler
    - 5 E-2D Hawkeye
    - 4 ravitailleur en vol
    - 7 hélicoptères embarqués (4 MH-60R, 3 MH-60S)
    - 1 C-2 Greyhound
    - 3 avion PATMAR (rôle anciennement tenu par les S-3 Viking mais avec une capacité supplémentaire en anti-surface)

    voilà pour une version embarqué ?

    mais ce n'est pas le sujet du topic donc revenons au sujet. si il y a un intérêt pour que je complète mon propos, j'ouvrirais un topic particulier ou je filerais sur le topic adéquat.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • pygargue a écrit

    Hpar_93 a écrit

    Ouais il aura un nouveau remplaçant pour le A-10 Thunderbolt II … Ça sera le F-35 Lightning II. D' ailluers il ne remplaçera juste le A-10 mais le F-15, F-16, le F-18 et le AV-8 (Harrier).

    actuellement, c'est ce qui est prévu

    cependant, nous avons actuellement le programme "A-10C" qui va redonner une très importante capacité au A-10 et lui permet de prolonger sa durée de vie jusqu'à l'horizon 2025. à ce moment-là, il faudra pour les américains prévoir le remplacement de cet appareil et les premiers résultats des F-35 déjà opérationnels ne plaideront pas en la faveur de cette solution bien avant.

    il faudra donc créer un programme de chasseur bombardier léger plus puissant permettant de remplacer le A-10 dans les missions de CAS et l'appui aux missions COIN. cependant, gros bémol, cet appareil devra être plus rapide que le A-10 pour tenir compte de l'augmentation très importante de la portée des systèmes SAM montés sur Véhicules léger.



    jusque là je suis a 100% sur la même logueur d'onde ! :beret:



    pour reprendre l'exemple de l'embuscade contre une unité d'apache lors de la guerre en IRAK, dans mon cas, il y aurait eu l'utilisation d'UCAV guidé par une patrouille de 2 ACASF travaillant en FAC tandis que 6 autres ACASF arriverait plus tard et pilonnerait la position ennemi tout en couvrant l'arrivée des renforts héliportés comprenant des hélicoptères CSAR.


    là j'ai du mal a suivre, si le but de ton escadre et de secourir les apaches, ok

    si l'idée est d'empêcher l'embuscade ça ne fais pas de dif
    les Zsu sons camouflés et en mode optique, ils atendent donc le passage des ucav tous systhèmes éteinds, et quand se présente un objectif interressant et piloté par un otage en puissance…. si celui ci vole a - de 3000 m et que la visibilité est bonne, il se fait éparpiller… sans que les radars ne soient allumés…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • tu as une patrouille de 2 ACASF armés qui volent à 5 000 mètres au dessus du champ de bataille et à environ 5 km derrière le raid d'Apache. les ZSU-23/4 vont attaqué en priorité les Apaches qui sont nettement à portée. là, les ACASF repéreront les baterries d'artillerie les plus menacantes et lanceront les patrouilles d'UCAV situés à proximités pour détruire les positions lourdes. pendant ce temps, une patrouille lourde de 6 ACASF placés en réserve déboulent à basse altitude et fait le maximum de dégats pour escorter et protéger le raid de secours composé d'hélicoptères Apache supplémentaires arrivant en renfort et des appareils C-SAR.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nighthawk00 a écrit

    ogotaï a écrit

    Nighthawk00 a écrit

    Le F-35B par contre emporte plus qu'un Harrier (6000kg) donc je pense qu'un F-35B emporte plus qu'un A10.
    M'etonnerais qu'un harrier emporte 6000 kg de charge utile sur un décollage vertical (qui est quand même la raison d'être du F-35B) :shock:
    En effet, en décollage vertical (ce qui n'est que rarement utilisé d'ailleurs) un Harrier ne peut emporter que 1600kg de bombes.
    Tout à fait. Et il est à noter que le F-35B ne peut emporter (en soute) que 2 bombes de 450 kg et deux missiles Amraam de 160 kg, ce qui nous fait 1220 kg de charges. Mais je ne sais pas s'il peut décoller verticalement ainsi paré. Et comme le dis Nighthawk, il est avant tout fait pour atterrir verticalement et decoller après un roulage plus ou moins bref selon l'emport.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bizarre ça une livraison de 24 paires d'ailes. Mais bon, les A-10 sont vieux, donc sa doit être pour ça.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pense que ça entre dans l'envie de le garder en ligne plus longtemps que prévu et que ça va avec l'évolution électronique qui va amener le Warthog à sa nouvelle version A-10C.

    Et les ailes, pour ce type d'appareil, ça doit être les éléments les plus critiques (ceux qui encaissent le plus - avec le pilote) à changer si on veut donner un potentiel d'heures de vol supplémentaire.
      Lien   Revenir ici   Citer