Sikorsky X2

  • Je ne connaissais pas, j'ai découvert ça en lisant cet article (http://www.flightglobal.com/articles/2008/09/25/316429/sikorsky-iterates-x2-control-feel-on-second-flight.html).
    Quelques sites pour découvrir cet appareil :
    http://www.sikorsky.com/sik/innovation/x2_technology.asp
    http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl313.htm
    http://img15.hostingpics.net/pics/433677f14.jpg
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il y a des ingénieurs de chez Kamov qui ont rejoint les USA :D :D

    Je savais que des travaux sur propulsions par rotors arrières avait été cherché dans le passé (notamment pour une modernisation de l'Apache [je vais essayer de retrouver le lien]), mais apparemment ils se lancent enfin sur ce concept.

    Affaire à suivre …
      Lien   Revenir ici   Citer
  • S'il entre en service, som nom sera sans aucun doute "Tadpole"… :siffle:

    :mrgreen:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les déclinaisons de l'utilisation des trois retors devraient couvrir l'ensemble des capacités aéronautiques : de l'AUV au transporteur lourd…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je trouve que ce projet de sikorsky est très interessant…
    Est-ce que c'est seulement un projet pilote…
    Du moins cette hélico ma l'air biens.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je viens de revoir les possibilités d'appareils futurs équipés de ce système. Vous sauriez pas si il y a un futur remplaçant de l'apache ou du sea stallion dans le lot par hasard? :D :D

    En tout cas, je trouve que ce système et celui utilisé pour l'osprey vont nous permettrent (d'un point de vue mondiale) d'obtenir des machines plus performantes.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On est quand même très loin de l'application de série, encore plus d'un système militaire opérationnel.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • topgun2006 a écrit

    Il y a des ingénieurs de chez Kamov qui ont rejoint les USA :D :D

    Je savais que des travaux sur propulsions par rotors arrières avait été cherché dans le passé (notamment pour une modernisation de l'Apache [je vais essayer de retrouver le lien]), mais apparemment ils se lancent enfin sur ce concept.

    Affaire à suivre …

    Bon je me répète mais j'ai retrouvé le lien (à voir avec internet explorer, google chrome ne prenant pas les images):
    http://www.hitechweb.genezis.eu/helicopters3.htm
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Quelques informations sur ce programme.

    Sikorsky news
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le principal inconvénient reproché à l'hélicoptère, en particulier par les forces armées américaines, est son manque de vitesse. En effet, il est généralement limité à 160, 170 nœuds. Les Etats-Unis en particulier ont lancé toutes sortes d'expérimentations au cours de la guerre froide pour régler ce problème.

    Pour l'essentiel, il en est ressorti deux solutions principales : le concept du convertible, représenté notamment par le V-22, et celui du girodyne. Dans le premier cas, le principe des moteurs (ou des ailes qui les soutiennent) basculants a l'inconvénient d'être complexe mécaniquement, donc sujet à des pannes.

    Dans le cas du girodyne, le rotor est en position fixe et entraîné par moteur, tandis que la traction est assurée soit par le même moteur, soit un moins un autre. Mais les précédents essais, comme l'AH-56 Cheyenne, n'avaient pas forcément été concluants.

    Pour Sikorsky cependant, la formule du girodyne représente l'avenir de l'hélicoptère. Son XH-59 avait d'ailleurs défriché le concept dans les années 1970, malgré un niveau de vibrations trop important. En conséquence, Sikorsky se lança dans un nouveau programme de démonstrateur en 2005, auquel il consacra 50 millions de dollars. Le projet, placé sous la responsabilité de Jim Kagdis, fut dévoilé publiquement le 1er juin de la même année à l'American Helicopter Society International Annual Forum au Texas.

    Le nouvel appareil fut baptisé Schweizer 41A puis X2 (ce dernier terme représente à la fois les 2 rotors et la multiplication de la vitesse et de la distance franchissable). Il reprenait des technologies issues d'autres programmes, comme les rotors co-axiaux du XH-59, les commandes de vol électriques du drone Cypher ou encore les pales en matériaux composites du RAH-66 Comanche. Ces commandes de vol électriques sont fournies par Honeywell et le système anti-vibrations par Moog Inc. Un effort est également fourni sur le moyeu du rotor dont la traînée aérodynamique peut être 10 à 20 fois plus importante que celle engendrée par les pales.

    Le X2 se présente donc comme un hélicoptère biplace, à train classique fixe. Il dispose de rotors quadripales superposés et rigides, entraînés par une turbine LHTEC T800-LHT-801 de 1563 hp (celui du RAH-66). Ce même moteur actionne une hélice propulsive à 6 pales. L'avantage des rotors co-axiaux est de se passer de rotor anti-couple, ce qui réduit la perte de transmission de puissance. Les 3 dérives sont dirigées vers le bas, celle du milieu servant de support à la roulette de queue. L'empennage est cruciforme, avec un plan horizontal droit.

    Le X2 a effectué son vol inaugural le 27 août 2008 à l'usine de Schweizer située à Horseheads, New York. Ce vol ouvrait une période d'essais en 4 phases, dont l'objectif ultime était d'atteindre les 250 nœuds (460 km/h).

    La phase 3 du programme fut atteinte fin mai 2010 lorsque le X2 vola à la vitesse de 181 nœuds. Le 26 juillet, le X2 dépassait les 225 nœuds (417 km/h), battant officieusement le record mondial détenu par un Lynx modifié depuis 1986. Le 15 septembre, Kevin Bredenbeck (chef pilote d'essais de Sikorsky) atteignit l'objectif des 250 nœuds en palier. Le X2 est même allé jusqu'à 260 nœuds (300 mph/480 km/h) en léger piqué, légèrement en-deçà des 303 mph (487 km/h) du XH-59. Il remporta cette année-là le Robert J. Collier Trophy, puis le Howard Hughes Award l'année suivante.

    D'après Sikorsky, le X2 a le même niveau sonore à 200 nœuds qu'un hélicoptère normal à 100 nœuds. Au-dela de ces 200 nœuds, la vitesse de rotation du rotor est réduite de 446 à 360 RPM afin de garder une vitesse inférieure à Mach 0,9. L'un des avantages du X2 est également une charge de travail réduite pour le pilote.

    Le X2 effectua 22 heures de vol en 23 vols, dont le dernier fut fait le 14 juillet 2011. Le X2 n'est pas qu'un démonstrateur technologique : il sert également de base directe au S-97 à application militaire, proposé comme hélicoptère d'attaque et de reconnaissance. Celui-ci n'est d'ailleurs que la première application des technologies issues du X2. Un autre projet dérivé est le SB-1 Defiant développé conjointement avec Boeing et proposé à l'US Army en 2014 dans le cadre du programme "Future Vertical Lift".




    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_X2


    http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl313.htm


    https://www.aerobuzz.fr/helicoptere/le-sikorsky-x2-prend-de-la-vitesse/


    https://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_X2


    http://www.army-technology.com/projects/sikorskyx2demonstrat/


    http://raider.sikorsky.com/x2-basics.asp


    http://www.popularmechanics.com/flight/a6129/inside-sikorskys-record-breaking-helicopter-tech/


    https://www.wired.com/2010/08/sikorsky-x2-breaks-helicopter-speed-record/


    http://newatlas.com/sikorsky-x2-technology-demonstrator-final-flight/19242/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Clansman. Je ne savais pas qu'il que ça faisait depuis 2011 déjà qu'il ne volait plus. Décidément, les années passent vite. :?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    J'ai failli ne pas la faire, considérant que c'était plus ou moins civil et que l'application militaire était le S-97. L'existence de ce topic m'a décidé…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    L'existence de ce topic m'a décidé…
    Je trouve que tu as bien fait: même s'il n'est pas purement militaire, il était prévu dès le départ d'en faire une version militarisée après tout.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Micro-coquille :

    Clansman a écrit

    Dans le cas du girodyne, le rotor est en position fixe et entraîné par moteur, tandis que la traction est assurée soit par le même moteur, soit au moins un autre. Mais les précédents essais, comme l'AH-56 Cheyenne, n'avaient pas forcément été concluants.
    Entre la culture des perles finesEt ceux qui perlent l'incultureUn point commun domine :C'est le QI de l'huître(JBX)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci ! Corrigé uniquement sur le site.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer