ovni73

  • Aviateur 1ere classe Grade : Aviateur 1ere classe
  • Messages : 31
  • Photos : 0
  • Sujets : 0
  • Emplacement : Saint Jean de Maurienne, Savoie
  • Date d'inscription : May 12, 2010, 8:40 a.m.
  • Anniversaire : July 23, 1967

Derniers messages

  • Bonjour.
    La visualisation centrale est collimatée à l'infini pour éviter l'accommodation, sauf erreur. C'est le seul appareil avec ça. Un grand écran central, en plus effectivement de poser des problèmes en cas de panne (encore qu'il reste le VTH et éventuellement le viseur de casque) ne permet pas ça, sans parler de la découpe classique du tableau de bord en 'T' qui serait complètement à revoir. Je me méfie des effets de mode. Qu'en pensent les utilisateurs ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.

    Dans le tome 2 de la bible du Mirage III consacré au Mirage IIIE aux éditions DTU, page 169, il y a le témoignage d'un pilote qui confirme ce qu'a écrit Little boy :
    Un pneu neuf a un potentiel de 80 points, un vol en lisse ou avec les bidons de 500 litres 'coûte' deux points, les 1700 litres vingt points.
    Toujours dans le même article, avec les 1700 litres, le décollage devait être réalisé avec une rotation inférieure à 3 degrés par seconde car les roues principales supportaient seules tout le poids de l'avion, et ils étaient à 500 kg de la limite structurale du pneu.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.

    Le sujet des points décomptés à chaque vol en fonction de la masse est évoqué dans l'encyclopédie du Mirage III chez DTU. C'est aussi dans ces volumes (sauf erreur) que j'ai lu que l'introduction des pneus à structure radiale par Michelin a permis de beaucoup réduire cette usure.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Dans le tome 3 de l'encyclopédie du Mirage III aux éditions DTU (et Lela Presse pour le tome 4), les auteurs donnent page 385 l'explication de l'accident du major Neal.
    Je résume : l'avion a subi une panne hydraulique au décollage, empêchant la rentrée du train. Or les pompes permettant l'équilibrage de l'avion par transfert de carburant étaient des pompes hydrauliques. Le transfert ne se faisait plus et le réservoir de fuselage alimentant les réacteurs s'est vidé. Les réacteurs se sont arrêtés et l'avion est tombé.
    Le major Neal s'est éjecté mais la vitesse d'enfoncement de l'avion a empêché le bon fonctionnement du siège éjectable qui n'était évidemment pas un 'zéro/zéro', entraînant la mort du pilote.

    Quant à l'accident du Cdt Jarriges sur le mirage III V, il y a une photographie en page 395 du même ouvrage le montrant s'installant à bord de l'avion juste avant l'accident et indiquant qu'il s'installe pour ce qui allait devenir "son dernier vol ainsi que celui de l'avion". Je crains donc que s'il s'en est effectivement sorti vivant, il n'ait été blessé assez sérieusement pour interrompre sa carrière. Il s'est éjecté mais trop bas et presque à l'horizontale selon les auteurs du livre.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Concernant les RB108 du Mirage III V, ils ne seraient pas plutôt alimentés par quatre entrées d'air sur le dos et des tuyères sous le fuselage ? Parce que là il va avoir du mal à décoller ;-)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Je me demande s'il est d'envisageable d'avoir pour un seul projet une version mono et une bi-réacteurs ? Quand je vois le Rafale et le Grippen (et je ne parle pas des Mirages 2000 et 4000), je me dis que c'est presque le cas. Avec une communauté de moteur, de commandes de vols et d'une partie des systèmes embarqués, on peut impliquer plus de constructeurs, limiter (dans ce genre de projets c'est souvent utopique mais pourquoi pas) les coûts puisque plus d'avions seront produits (en théorie) pour plus de clients.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ce camouflage va faire le bonheur de quelques maquettistes. Les becs de bord d'attaque semblent absents, est-ce normal à ce stade de production ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Il n'a pas aussi un mode pour simuler un radar multicibles ?

    J'aimerais le voir remplacer l'Alpha Jet mais idéalement (pour moi) ce serait un modèle unique
    en Europe de l'ouest (France, Allemagne, Espagne, Hollande, Belgique …) et en plus une école unique de
    formation initiale, quitte à avoir quelques avions dans les pays respectifs pour des tâches de maintien des
    compétences par exemple. L'alphajet a équipé la France, l'Allemagne et la Belgique, pourquoi ne pas essayer de faire mieux ?

    Cazaux accueille des Singapouriens qui vont l'utiliser :
    http://www.aerobuzz.fr/defense/article/singapour-prepare-l-arrivee-du-m

    Ca serait une bonne idée pour les Français (ça changerait …) de s'y intéresser de plus près voire de proposer
    une telle solution.

    Je crains que tout ça ne soit trop simple et/ou trop intelligent pour nos crâne d'œuf et les susceptibilités nationales.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Comment peut-on accepter de vendre le code source d'un équipement aussi sensible que le Rbe2-Aesa ? Pourquoi pas celui du spectra tant qu'ils y sont ?
    A moins que ce ne soit une version édulcorée, au risque que les clients s'en aperçoivent. Pour moi, savoir comment fonctionne un radar donne de facto les moyens de s'y soustraire. Si les indiens ne sont pas dans la liste de nos adversaires potentiels et immédiats, d'autres sont sans doute intéressés et peuvent agir pour se procurer une telle information.
    Suis-je naïf ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sharky 125 a écrit

    Comme toi, mais le plus beau pour moi était le 4000 .
    Bonjour.
    :hs:
    Je ne peux que souscrire.
    J'ai eu aussi la chance de le voir en vol au Bourget, en livrée désertique que je trouve bien plus belle que celle de démonstration.
    Ceci dit, je l'ai aperçu alors qu'il était en restauration, couleur gris uniforme. Je suppose que c'était un aprêt pour la décoration finale.
    Franchement il aurait été très bien ainsi.

    Question livrée, celle du M2000-5F n 70 en deux tons de gris est la plus jolie des 2000 pour moi, si je mets de côté celle exceptionnelle dénomée 'les yeux' pour le tiger meet.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    J'ai reçu hier le livre de Alexandre Paringaux sur le 2/33 Savoie. Je ne l'ai que feuilleté pour le moment mais le dénommé 'Little', que je ne connais pas par ailleurs, est en photo en quatrième de couverture avec les autres pilotes de l'escadron. Un petit air de Sonny Tuckson je trouve.
    Le livre n'est pas disponible sur le site des éditions Zephyr, ceux qui seraient intéressés doivent le commander par courrier.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour.
    Finalement ils ne sont venus qu'à deux et sont repartis Dimanche à 13h00.
    Pour information, c'était le F1-B n510 118-SL (Savoie Libre ? ;-) ) et le F1-CR n645 118-CH (c'est pas loin de chez nous aussi ça).
    Ca m'a permis d'acheter deux badges qui trôneront sur le socle de mon F1-CR au 1/48.
    J'ai discuté avec l'un des pilotes, ils seront peut-être sur les Champs Elysées (enfin, au-dessus) pour le 14 Juillet. Pas d'informations sur une éventuelle renaissance.
    Ensuite pour les machines : destination Rochefort (souvenirs …), Chateaudun, destruction ou revente.
    J'espère que quelques musées se porteront acquéreurs.
    Bonne journée.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour à tous.

    Les 10 et 11 Mai prochains, 4 mirage F1 du 2/33 Savoie seront exposés sur l'aéroport de Chambery Voglans.
    A noter que fidèle à son habitude de publier des images d'avions de combat sans rapport avec l'article (c'est la troisiième fois que je le constate), le dauphiné libéré annonce cette venue dans l'édition d'hier (et sur le site internet) illustrée par un .. mirage III R, le n 332 accidenté en Corse en 1983. Mais il est du Savoie quand même.
    http://www.ledauphine.com/actualite/2014/05/03/quatre-mirage-f1-a-l-aeroclub-de-savoie-les-10-et-11-mai

    Il n'est pas fait mention de la fin prochaine de cette unité, mais pour moi ce n'est pas un hasard.
    Bonne journée.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ovni73 le May 6, 2014, 8:37 a.m.
  • Bonjour à tous.
    Et m…e, ça devait arriver. Et en plus c'est le "Savoie".
    Je doute que nos 'autorités' locales ou la presse en fassent autant que lors du parainage par le département il y a quelques années. A moins que les traditions soient reprises ?
    Un peu de chauvinisme régional : il reste le CIEH 341 Maurienne pour nous représenter mais la surface se réduit sérieusement. Et une maquette dans la vitrine…
    J'espère qu'ils en décoreront un à la hauteur de l'évènement.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour à tous.
    Pour ceux qui seraient intéressés, le quatrième et dernier tome sur l'histoire du Mirage III, les précédents ayant été édités par DTU, sera cette fois édité par Lela presse.
    Un bulletin de souscription est disponible pour une date de parution prévue en Décembre. Il concernera les mirage à l'export.
    http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article4218.html

    Bonne journée.
      Lien   Revenir ici   Citer

Dernières galeries photo

  • ovni73 n'a créé aucune galerie photo pour l'instant.