Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM

Rappels

Historique

Le MiG-31BM (Bolshaya Modernizatsiya, Grosse Modernisation en russe) désigne une "upgrade" à mi-vie des MiG-31B en dotation dans les escadrons d'interception russes. Les études initiales sur cette version débutent en 1997 sous la désignation Izdelye 01BM. Elles finissent par aboutir le 12 janvier 1999 lorsque l'entreprise Russkaya Avionika, en charge du processus de modernisation, dévoile pour la première fois au grand public un démonstrateur (c/n 58). Mikhaïl Korzhuyev, son directeur, est alors parallèlement le chef du bureau d'étude de Mikoyan-Gourevitch. Plus tard, la gestion de MiG est transformée, et en 2001, le programme MiG-31BM est relancé sur la base d'une nouvelle configuration et de nouveaux participants.

Le premier MiG-31BM (c/n 58) prend son envol en septembre 2005 puis, en décembre, est envoyé subir une série de tests au centre d'Akhtubinsk. Rapidement, il est rejoint par un second appareil (c/n 59), puis un troisième (c/n 60). En novembre 2007, l'intercepteur modernisé complète avec succès la première étape des essais étatiques. Le feu vert est alors donné pour lancer la modernisation en série à l'usine Sokol de Nizhny-Novgorod.

Un contrat est signé le 1er avril 2007 pour la modernisation de 12 appareils. Le 20 mars 2008, les deux premiers exemplaires immatriculés RF-92379 (93 Blue) et RF-92380 (92 Blue) sont livrés aux VVS russes et intégrés au centre de conversion opérationnelle et d'évaluation de Savasleyka. Le 1er août 2011, un second contrat est validé par le Ministère de la Défense pour la mise à niveau de 60 MiG-31B au standard BM sur la période 2011-2018. Le 21 novembre 2014, United Aircraft Corporation en sécurise un troisième pour la modernisation de 53 appareils supplémentaires, amenant le total à 125 exemplaires. Les travaux doivent être réalisés entre 2015 et 2018 conjointement par Sokol et l'usine de réparation ARZ-514 de Rzhev. In fine, ces différents chantiers signifient que l'ensemble de la flotte opérationnelle de MiG-31 doit être modernisée. 

Techniquement, le MiG-31BM est caractérisé par son radar 8BM Zaslon-AM (S-800AM) à l'antenne d'1,4m de diamètre. Celui-ci permet à l'appareil de traquer 24 cibles et d'en engager 6 simultanément. Sa portée maximale de détection est donnée pour 240km contre des chasseurs, c'est à dire deux fois celle précédente. Cependant, son IRST 8TK reste identique. L'agencement du cockpit du pilote est modifié pour recevoir un écran LCD multifonctions. L'opérateur du système d'armes (OSA) en dispose quant à lui de deux. Par ailleurs, l'appareil est doté d'une nouvelle radio R800L et d'un système de navigation amélioré incluant un récepteur de navigation par satellite A737. De plus, la durée de vie de la cellule est étendue pour durer jusqu'à 30 ans, c'est à dire environ 2024. 

Si la motorisation demeure inchangée, les capacités d'emport en armements du MiG-31BM sont améliorées : il peut dorénavant disposer de 4 missiles air-air à très longue portée Vympel R-37M (Izd. 610M, OTAN : AA-13 Arrow) et de 4 missiles à courte portée R-73 (OTAN : AA-11 Archer) remplaçant les vieux R-40 et R-60. 

Extérieurement, seuls deux détails permettent de distinguer les MiG-31BM des versions précédentes : les gros pylônes sous les ailes transportant les missiles R-40TD disparaissent et sont remplacés par de plus petits pour les missiles R-73 et R-77-1 (OTAN : AA-12 Adder) ; un petit périscope est ajouté à la verrière du cockpit juste au-dessus de la tête du pilote. 

Les performances de l'appareil sont globalement similaires à celles affichées par les versions antérieures du MiG-31. Seuls la masse maximale au décollage passée à 46.835 kg, le plafond de 20.000 m et le rayon d'action de 2.300 km sont légèrement supérieurs.


Texte de Ciders et Ansierra117

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 46 835 kg (103 254 lbs)

Équipage

  • Équipage : 2

Performances

  • Rayon d'action : 2 300 km (1 429 mi, 1 242 nm)
  • Plafond opérationnel : 20 000 m (65 617 ft)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.41
  • Rapport poussée/masse avec PC maxi au décollage : 0.66

Motorisation

  • 2 × turbofans Soloviev D-30F6 de 9 500 kgp (93 kN, 20 944 lbf) — 15 500 kgp (152 kN, 34 172 lbf) avec post-combustion

Avionique

Exemplaires

Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM
Mikoyan-Gourevitch MiG-31BM

Sur le forum…

  • d9pouces a écrit

    Oups, la boulette ! :bonnet:
    À ce prix là, l'assiette de boulette chez IKEA est hors de prix… :mrgreen:


    d9pouces a écrit

    (sinon, je suis perplexe face à la définition d'un missile à guidage radar semi-actif, pour moi c'est un missile qui se contente de recevoir les ondes radars émises par l'avion tireur et réfléchies par la cible)
    Même chose pour moi.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • http://www.opex360.com/2019/04/25/un-mig-31-russe-aurait-ete-victime-dun-tir-ami-lors-dun-exercice-organise-en-2017/


    Oups, la boulette ! :bonnet:

    (sinon, je suis perplexe face à la définition d'un missile à guidage radar semi-actif, pour moi c'est un missile qui se contente de recevoir les ondes radars émises par l'avion tireur et réfléchies par la cible)
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Clan's c'est super !! :D
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Suite à l'excellente suggestion d'Ansierra, et pour rester à la page, le MiG-31BM sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça semble à la fois plus logique et davantage crédible.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nouveau son de cloche, chez les militaires cette fois

    Le commandant des VVS évoque désormais le lancement de la conception d'un remplaçant au MiG-31 à partir de 2017, avec une entrée en service prévue pour 2025.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    Son radar reste sans équivalent et il peut emporter un armement lourd, surtout si on mène enfin à bien le développement de nouveaux systèmes air-air très longue portée (développement qui rame faute de financement).
    Il y avait eu un exercice avec des MiG-31 et des Su-27, les MiG-31 avaient détecté certaines cibles bien avant les Su-27 (notamment les simulations de missiles de croisière).
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il faut surtout le voir comme un patrouilleur au-dessus de cette vaste zone qu'est la Sibérie. Il faut rajouter l'autonomie. En fait, c'est d'abord un intercepteur, destiné à contrer les bombardiers, les avions de reconnaissance, les AWACS, les ravitailleurs…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • OK, merci.
    De plus j'avais en tête qu'il n'avait que 4 points d'attache sous les ailes, mais après une rapide vérification, j'ai remarqué que je confondais avec le MiG-25. En fait il en transporte deux sous les ailes et 4 autres sous le fuselage, ce qui donne tout de suite quelques chose de plus conséquent…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Son radar reste sans équivalent et il peut emporter un armement lourd, surtout si on mène enfin à bien le développement de nouveaux systèmes air-air très longue portée (développement qui rame faute de financement).
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer