Sukhoï Su-57 (OTAN : Felon)

Rappels

  • Catégorie : Avion de combat
  • Constructeur : Sukhoï drapeau du pays
  • Premier vol : 29 janvier 2010
  • Production : 9 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : HAL-Sukhoï FGFA
Sukhoï Su-57 (OTAN : Felon)

Historique

Après l'échec des prototypes MiG 1.44 et S-37, trop onéreux, les russes lancent en 1999 le programme Perspektivnyi Aviatsionnyi Kompleks Frontovoi Aviatsy (PAK-FA), et finalisent le cahier des charges en avril 2001 : l'appareil doit être furtif, doué de supercroisière, avoir des capacités ADAC, posséder un rayon d'action de 1200 km, être hautement manœuvrable, multirôle, posséder une avionique, une capacité de fusion de données et une motorisation moderne, le tout à un prix abordable.

Le but reste néanmoins le même : fournir un remplaçant aux MiG-29 et aux Su-27 capable de s'opposer au F-22 américain. Sukhoï, avec son T-50, MiG avec son MiG E-721, et Yakovlev répondent alors à l'appel d'offre. Le 26 avril 2002, Sukhoï est déclaré vainqueur, de même que NPO Saturn est retenu pour la motorisation.

En octobre 2004, Sukhoï transmet son projet initial qui n'est accepté que 2 mois plus tard. Le programme est alors supervisé par Alexander Davydenko. Cependant les crédits manquent, le projet prend du retard et bute sur les réacteurs, les commandes de vol et l'avionique. Alors que le premier vol était prévu en 2006, seule une maquette est à cette période disponible. Dans le même temps, Vympel élabore déjà les missiles qui doivent équiper le futur chasseur russe.

Le programme est évalué entre 360 et 420 milliards de roubles, soit 8 à 10 milliards de dollars. L'année 2007 est alors consacrée à la recherche de partenaires financiers. Le Brésil, premier pays approché, ne suit pas. C'est finalement l'Inde, intéressée par le projet, qui se déclare prête à en financer la moitié, et devient officiellement partenaire du programme le 22 décembre 2008. Le reliquat est quant à lui financé par Sukhoï, le Ministère de la Défense et le Ministère de l'Industrie.

De fait, la construction des 3 premiers prototypes ne commence qu'en décembre 2007 à l'usine KnAAPO (Komsomolsk-sur-Amour), tandis que le Su-35BM et le Berkut servaient de banc d'essai à certains de ses équipements. Les essais de roulage du T-50KNS destiné aux tests d'intégration structure démarrent le 22 décembre 2009.



Le 29 janvier 2010, le pilote d'essai Sergueï Bogdan fait décoller le T-50-1 pour un premier vol de 47 minutes à Komsomolsk-sur-Amour. Cela permet pour l'occasion de dévoiler via des photos et vidéos diffusées sur internet l'apparence du T-50. En effet, le projet est resté longtemps confidentiel au point que le design donna lieu à de nombreuses spéculations.

De face le T-50 rappelle l'YF-23 tandis que sous d'autres angles il s'agirait plutôt du F-22. Il en reprend l'aile en diamant, l'alignement des bords d'attaque (avec une flèche de 53°) et des bords de fuites, les veines d'entrée d'air en S et les dérives monoblocs inclinées à 25°. Si on le compare au Su-27, il est plus petit et plus compact. Ses apex comportent un élément mobile générateur de vortex. La cellule elle-même est constituée à 70 % de matériaux composites. On retrouve sans surprise le cône de queue cher à Sukhoï, placé entre 2 réacteurs espacés qui contiennent 2 parachutes de freinage. La surface équivalente radar (SER) serait de 0,5m².

D'un point de vue technique, le montant visible sur la verrière du T-50-1 sera absent des appareils de série. Si l'on en croit le simulateur de vol présenté, le cockpit doit disposer de deux écrans multifonctions et d'un HUD à champ très large. Il semble aussi intégrer le système HOTAS ainsi qu'un nouveau modèle de siège éjectable. Le T-50 sera pourvu du radar Tikhomirov Sh121 présenté au salon MAKS 2009. Celui-ci est pourvu de 5 antennes AESA : une frontale et deux latérales en bandes X ainsi que deux en bande L situées dans les bords d'attaque de voilure, fréquence destinée à repérer les avions furtifs. Il possède près de 1500 modules et serait même doté d'une "intelligence artificielle". Il est donné comme étant capable de suivre 30 cibles et d'en engager 8 simultanément. Une boule optronique 101KS-V placée à l'avant du cockpit servira à l'identification des cibles : elle est l'un des 6 capteurs de la suite optronique 101KS Atoll OEIS, qui permettent une couverture sphérique sur 360°. Un autre capteur nommé 101KS-O est placé sur le haut du fuselage, derrière le cockpit.



L'appareil est pour l'instant propulsé par 2 AL-41F1 dérivés de l'AL-31F. Leur poussée à sec est inconnue mais elle serait de 14,7 tonnes unitaire en PC. Les tuyères sont quant à elle à poussée vectorielle dans le plan vertical. Néanmoins vers 2020 des réacteurs de 16 tonnes de poussée unitaire devraient les remplacer.

Le PAK-FA est armé d'au moins 1 canon de 30 mm (un deuxième est parfois évoqué) et emporte des missiles air-air longue portée et moyenne portée K-77M, des missiles air-sol Kh-38M ou antiradar Kh-58UShK. Il dispose également de bombes guidées KAB-250 de 250 kg dotées d'un récepteur GPS. 8 à 10 missiles peuvent être embarqués dans 2 soutes disposées en tandem, longues de 4,7m et larges d'1m. L'appareil comporte également 6 points d'emport (4 situés sous les ailes et 2 sous les entrées d'air). Un carénage long de 4,5 mètres situé dans l'apex est susceptible de contenir un missile air-air ou des systèmes électroniques.

A ce jour, 10 prototypes incluant les cellules de tests statiques ont pour le moment été construits, le onzième étant achevé à 60% en janvier 2016.

Lors du salon MAKS 2011, les 3 premiers prototypes effectuent des présentations en vol. L'ensemble du domaine de vol n'est pas encore ouvert, mais 84 vols d'essais ont déjà été effectués. Le mur du son est quant à lui franchi le 9 mars 2011. Le salon permet cependant de constater la présence de nervures de renforts sur la voilure des deux appareils, ainsi qu'un parachute anti-vrille sur le T-50-1. 

Le T-50-1, arborant un camouflage, effectue une première série de 9 vols avant de rejoindre le centre de Zhukovsky le 8 avril 2010. Au 31 août 2010, ce ne sont pas moins de 17 vols qui ont déjà été réalisés par le prototype. 

Le 21 février 2014, le T-50-2 devient le premier prototype transféré à l'armée de l'air russe pour essais étatiques à Akhtoubinsk. Les essais de charges externes commencent eux en mai 2014.

En juin 2014, le prototype T-50-5 est victime d'un incendie de moteur à l'atterrissage. Il peut cependant être remis en état de vol après la récupération d'un certain nombre de composants prévus pour le sixième prototype. 



Les appareils de présérie, théoriquement équipés de systèmes intermédiaires dérivés de ceux du Su-35BM, devaient être livrés en 2013 pour une production en série démarrant en 2015. Néanmoins celle-ci est constamment repoussée et ne doit être initiée qu'en 2017 au plus tôt, pour une livraison en 2018.

La Russie envisageait dans un premier temps d'acquérir 200 monoplaces, dont 52 avant 2020. Cependant en mars 2015, le vice-ministre de la Défense Yuri Borisov fait savoir que par manque de budget, la production en série est reportée et que seul l'achat des 12 premiers exemplaires est pour le moment d'actualité.

L'Inde, qui apporte quant à elle sa connaissance des matériaux composites, prévoit d'acquérir 50 monoplaces et 144 biplaces dans le cadre du programme FGFA (Fifth Generation Fighter Aircraft). La version indienne se différenciera de la version russe par ses dimensions, ses commandes de vol, son radar et ses ailes. Les premiers exemplaires indiens devraient voler à l'horizon 2016-2017 et entrer en service vers 2020.

Une version navalisée est envisagée à l'horizon 2020 ainsi qu'une version dronisée pour 2018. Le prix unitaire du PAK-FA est estimé entre 70 et 100 millions de dollars. Sukhoï espère en vendre 1000 exemplaires sur 40 ans, non seulement en Russie et en Inde (200 exemplaires chacun) mais aussi 600 exemplaires auprès de ses clients traditionnels au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et en Asie. Il pourrait dès lors se poser en redoutable concurrent commercial et militaire, sinon du F-22 au moins du F-35.

En août 2017, le Chef d'Etat-Major des forces aérospatiales russes (VKS), Viktor Bondarev révèle officiellement la désignation du nouvel appareil : Su-57.

Texte de Clansman, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateur

Versions

Sur le forum…

  • Les 5 et 6ème SU-57 de série ..
    La production en série est à pleine capacité on dirait…  smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les 5 et 6ème SU-57 de série ..

    Image

    Image
      Lien   Revenir ici   Citer
  • igh a dit le 10/08/2021 à 13:42 :

    Oui en effet.
    D'un autre côté un avion de combat évolue sans cesse pendant sa carrière, ça n'est pas figé.
    Et depuis le temps que cet avion est en développement , les ingénieurs vont se lasser …smiley
    Bah ça ne fait pas si longtemps que ça, surtout quand on repense à la perte russe de compétences à la fin des années 90.


    Je trouve vraiment l'article à charge, avec des arguments un peu spécieux.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et depuis le temps que cet avion est en développement , les ingénieurs vont se lasser …Image
    Bah, suffit de gérer les équipes en faisant un tournus, ce qui peut être aidé avec les départs à la retraite… smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le Aug. 10, 2021, 3:48 p.m.
  • Oui en effet.
    D'un autre côté un avion de combat évolue sans cesse pendant sa carrière, ça n'est pas figé.
    Et depuis le temps que cet avion est en développement , les ingénieurs vont se lasser …smiley
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il y a un bête argument derrière : ça permet de garder les équipes de conception occupées.
    Un argument qui se tient… et finalement pas si bête.  smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Accessoirement, c’est habituel en Russie de lancer le chantier de modernisation quand la version initiale arrive à la construction en série. 

    Il y a un bête argument derrière : ça permet de garder les équipes de conception occupées.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Lightning II russe  
    Mauvaise nouvelle pour la Russie. 
    Mais depuis quelques mois, j'essaie de relativiser les articles d'Avionslégendaires : c'est souvent très critique, probablement à raison dans la plupart des cas, mais peut-être pas toujours… 

    Et contrairement à l'auteur, je ne trouve pas que 24 appareils de "présérie" soit énorme, surtout au vu du nombre qui pourrait potentiellement être commandé par la Russie. 
    Execpté le cas très particulier (et catastrophique?) du F-35, d'autres avions de combat ont également eu des versions initiales très limitées, en tous cas en ce qui concerne l'avionique : 
    - Eurofighter : 148 exemplaires de la Tranche 1, dont certains ont été upgradés ensuite 
    - Rafale : 10 exemplaires aux standards F1 modernisés en F3 par la suite

    etc.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Aug. 9, 2021, 4:23 p.m.
  • Le Lightning II russe  smiley
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'était pour un Buck Danny :D :D
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  Watch This Amazing 360-degree 5K Video Filmed From The Underwing Pylon Of A Russian Su-57 Felon, 7 months, 4 weeks ago sur The Aviationist

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Sukhoi développe un Su-57 biplace pouvant contrôler 4 drones S-70 Okhotnik B, 11 months, 1 week ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Le Su-57 en configuration pour les marchés à l'exportation, 1 year ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Un second drone ailier pour le Su-57 ?, 1 year, 4 months ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  L’avion furtif russe Su-57 Felon pourrait emporter une arme hypersonique, 1 year, 4 months ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Su-57/S-70: La Russie accélére son programme de cinquiéme génération, 1 year, 4 months ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  [Actu] Livraison du premier Sukhoï Su-57 de série, 1 year, 6 months ago sur Red Samovar

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Russie : 22 Su-57 en service d'ici la fin 2024, 1 year, 6 months ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Let’s Talk About The Su-57 And The Radar Blockers Allegedly Sighted For The First Time Inside The Felon’s Air Intake, 1 year, 6 months ago sur The Aviationist

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Russie : Les premiers Su-57 avec moteur seconde étape seront assemblés en 2022, 1 year, 6 months ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Pour les experts occidentaux, les chasseurs J-20 et Su-57 ont des performances contestables, 1 year, 8 months ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Livraison du premier Su-57 « Felon » à la fin du mois !, 1 year, 8 months ago sur avia news

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Les Su-57 bénéficieront d'un revêtement polymère spécial, 1 year, 10 months ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Su-57 et T-14 Armata sont disponibles à l’exportation, mais l’Armée russe est prioritaire, 1 year, 10 months ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  F35, Su57 et J20 ont-ils vraiment une génération d’avance sur le Rafale et le Typhoon ?, 1 year, 11 months ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Sukhoi prépare la livraison des premiers Su-57 « Felon » !, 2 years, 2 months ago sur avia news

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Toujours aucune confirmation russe de la commande de Su-57 Felon par l’Algérie., 2 years, 3 months ago sur avionslegendaires.net

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Un avion russe de 5e génération Su-57 « Felon » s’est écrasé lors d’un vol d’essai, 2 years, 6 months ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)