Tecnam P2006T

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : Tecnam drapeau du pays
  • Premier vol : 13 septembre 2007
  • Production : 100 appareils construits (cellules neuves)
Tecnam P2006T

Historique

La firme italienne Tecnam, basée à Capoue près de Naples, est spécialisée dans les avions légers. Son P2006T, conçu par Luigi Pascale à partir de 2006, est son premier bimoteur et est devenu le bimoteur le plus léger disponible sur le marché. Le projet s'appelait à l'origine P2006 VELL (Very Light Twin). Le chiffre correspond certainement à l'année de conception (cela semble être une tradition chez Tecnam) et le T signifie manifestement Twin (pour bimoteur).

Le but de Tecnam était de combler le trou entre monomoteurs et bimoteurs de l'aviation générale, avec un appareil aussi peu onéreux que possible. Il emporte 200 litres de carburant qui peuvent être de l'Avgas 100LL ou de l'essence à 92 octanes.

Celui-ci vole pour la première fois le 13 septembre 2007 et obtient les certifications européenne (CS23) et américaine (FAR 23) en 2010. Il entre en service la même année et est introduit aux États-Unis dès 2011.

Le P2006T est un appareil pilotable par une seule personne et pouvant emporter 3 personnes et 60 kg de bagages ou 280 kg de fret avec le plein de carburant. Son train d'atterrissage est tricycle et rétractable. La dérive est conventionnelle. Ses ailes sont hautes et cantilever, et supportent les nacelles moteurs. Le P2006T est motorisé par deux Rotax 912S3 de 73,5 kW (98,6 hp) chacun, actionnant des hélices MT Propeller MTV-21 tractrices et bipales, d'un diamètre de 1,78 m. Il est construit en aluminium. Son avionique utilise des systèmes d'écrans multifonctions Garmin : G1000, G950, G530 ou G430.

L'appareil connait un petit succès appréciable : 20 exemplaires sont en service dès janvier 2010 en Europe et 100 exemplaires commandés aux États-Unis dès 2011. Au 26 octobre 2011, 100 exemplaires sont déjà construits. Cela qui amène Tecnam à envisager des applications militaires pour son appareil.

Le premier opérateur militaire du P2006T est la force aérienne dominicaine. Celle-ci utilise une variante appelée SMP (Special Missions Platform) chargée de lutter contre les trafiquants et le crime organisé.



Une variante de surveillance maritime est étudiée : le MRI (Maritime Reconnaissance Intelligence) conçu conjointement avec INDRA, une firme espagnole. CSS Tactical Ltd, une compagnie privée de sécurité sud-africaine, met en œuvre des P2006T MRI. L'appareil peut patrouiller à 370 km au-delà des côtes et peut être utiliser pour des missions SAR, de surveillance, de lutte contre les trafiquants, de protection des flottes de pêche… Il est équipé de capteurs Selex Galileo, d'un radar AESA Seaspray 5000E de 48 kg, d'un FLIR Ultra Force 275 HD, d'un capteur infrarouge et d'une avionique Garmin G950. Les essais ont été effectués de mars 2012 à début 2013.

La marine chilienne, désireuse de remplacer ses O-2 Skymaster, hésite entre le P2006T MRI et le Partenavia AP.68TP. 8 exemplaires sont envisagés à terme, mais la commande initiale ne sera peut-être que de 3 ou 4 exemplaires.

2 autres variantes existent : le P2006 MMA (Multi Mission Aircraft) développé par Airborne Technologies, dédié à la surveillance du territoire et déjà en service aux États-Unis, en Australie et en Russie, et une version de cartographie hydrologique développée par l'université d'Innsbruck et dévoilée en septembre 2011. Le P2006 MMA a effectué son vol inaugural en 2009.

La NASA envisage d'utiliser le P2006T pour des essais en vol, en particulier pour la technologie LEAPTech (Leading Edge Asynchronous Propeller Technology). Il s'agirait de comparer les performances de l'appareil modifié avec celles d'un exemplaire de série.

Pays utilisateurs

Versions

Sur le forum…

  • livraison de 30 P2006T SMP
      Lien   Revenir ici   Citer
  • … ou peut-être même rien du tout, Tecnam a peut-être simplement utilisé les mêmes équipements pour le SMP qu'Airborne Technologies pour le MMA quelques années plus tôt… :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Peut-être même juste l'alimentation électrique. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Le SMP a été lancé en 2015 par Tecnam elle-même, tandis que le MMA date de 2009 et a été développé par Airborne Technologies.

    Pour le reste, les différences ne sont pas flagrantes, ce sont toujours les mêmes moteurs donc les mêmes performances. Même au niveau des capteurs, je pense qu'on retrouve la même chose. Les missions sont à peu près semblables du coup.

    D'accord merci :) Ouais en gros doit y avoir un ordinateur ou un sous-système d'avionique spécifique qui change
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le SMP a été lancé en 2015 par Tecnam elle-même, tandis que le MMA date de 2009 et a été développé par Airborne Technologies.

    Pour le reste, les différences ne sont pas flagrantes, ce sont toujours les mêmes moteurs donc les mêmes performances. Même au niveau des capteurs, je pense qu'on retrouve la même chose. Les missions sont à peu près semblables du coup.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour la fiche Clans :) Du coup c'est quoi la différence entre le SMP et le MMA?
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Avion de transport utilitaire bimoteur italien des années 2000.

    La firme italienne Tecnam, basée à Capoue près de Naples, est spécialisée dans les avions légers. Son P2006T, conçu par Luigi Pascale à partir de 2006, est son premier bimoteur et est devenu le bimoteur le plus léger disponible sur le marché. Le projet s'appelait à l'origine P2006 VELL (Very Light Twin).

    Le but de Tecnam était de combler le trou entre monomoteurs et bimoteurs de l'aviation générale, avec un appareil aussi peu onéreux que possible. Il emporte 200 litres de carburant qui peuvent être de l'Avgas 100LL ou de l'essence à 92 octanes.

    Celui-ci vole pour la première fois le 13 septembre 2007 et obtient les certifications européenne (CS23) et américaine (FAR Part 23) en 2010. Il entre en service la même année et est introduit aux États-Unis dès 2011.

    Le P2006T est un appareil pilotable par une seule personne et pouvant emporter 3 personnes et 60 kg de bagages ou 280 kg de fret avec le plein de carburant. Son train d'atterrissage est tricycle et rétractable. La dérive est conventionnelle. Ses ailes sont hautes et cantilever, et supportent les nacelles moteurs. Le P2006T est motorisé par deux Rotax 912S3 de 73,5 kW (98,6 hp) chacun, actionnant des hélices MT Propeller MTV-21 tractrices et bipales. Il est construit en aluminium. Son avionique utilise des systèmes d'écrans multifonctions Garmin : G1000, G950, 530 ou 430.

    L'appareil connait un petit succès appréciable : 20 exemplaires sont en service dès janvier 2010 en Europe, et 100 exemplaires sont commandés aux États-Unis dès 2011. Au 26 octobre 2011, 100 exemplaires déjà sont construits. Ce qui amène Tecnam à envisager des applications militaires pour son appareil.

    Le premier opérateur militaire du P2006T est la force aérienne Dominicaine. Celle-ci utilise une variante appelée SMP (Special Missions Platform) qui est chargé de lutter contre les trafiquants et le crime organisé. La livraison doit se faire début 2016.

    Une variante de patrouille maritime est étudiée : le MRI (Maritime Reconnaissance Intelligence) conçu conjointement avec INDRA, une firme espagnole. CSS Tactical Ltd, une compagnie privée de sécurité sud-africaine, met en œuvre des P2006T MRI. L'appareil peut patrouiller à 370 km au-delà des côtes et peut être utiliser pour des missions SAR, de surveillance, de lutte contre les trafiquants, de protection des flottes de pêche… Il est équipé de capteurs Selex Galileo, d'un radar AESA Seaspray 5000E de 48 kg, d'un FLIR Ultra Force 275 HD, d'un capteur infrarouge et d'une avionique Garmin G950. Les essais ont été effectués de mars 2012 à début 2013.

    La marine chilienne, désireuse de remplacer ses O-2 Skymaster, hésite entre le P2006T MRI et le Partenavia AP.68TP. 8 exemplaires sont envisagés à terme, mais la commande initiale ne sera peut-être que de 3 ou 4 exemplaires.

    2 autres variantes existent : le P2006 MMA (Multi Mission Aircraft) développé par Airborne Technologies, dédié à la surveillance du territoire et déjà en service aux États-Unis, en Australie et en Russie, et une version de cartographie hydrologique développée par l'université d'Innsbruck et dévoilée en septembre 2011.

    La NASA envisage d'utiliser le P2006T pour des essais en vol, en particulier pour la technologie LEAPTech (Leading Edge Asynchronous Propeller Technology). Il s'agirait de comparer les performances de l'appareil modifié avec celles d'un exemplaire de série.






    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tecnam_P2006T


    https://en.wikipedia.org/wiki/Tecnam_P2006T


    https://en.wikipedia.org/wiki/Tecnam_MMA


    http://www.naval-technology.com/projects/tecnam-p2006t-aircraft/


    http://www.naval-technology.com/projects/p2006t-mri-aircraft/


    http://smp.tecnam.org/news/air-force-of-the-dominican-republic-acquires-the-tecnam-p2006t-special-mission-platform/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer