Piper PA-28 Cherokee

Rappels

Historique

Le PA-28 Cherokee est une famille d'avions légers conçu pour l'entraînement, le tourisme et la liaison. Il se pose en concurrent du Cessna 172 et du Beech 23 Muskeeter.

L'appareil effectua son vol inaugural le 14 janvier 1960. Il fut certifié par la FAA le 31 octobre et commercialisé la même année. C'est un monomoteur à pistons, ailes basses, train tricycle fixe. Son fuselage est métallique et non pressurisé. Les premières versions avaient une aile à corde constante, mais dans les années 1970 apparurent des versions à ailes coniques.

Karl Bergey, Fred Weick et John Thorp conçurent le PA-28 comme alternative low-cost au PA-24 Comanche, nettement plus gros et plus lourd, et afin de remplacer le PA-22 TriPacer. Tout au long de sa production, le PA-28 évolua en recevant des moteurs de plus en plus puissants, dont la puissance donnait la désignation de la version. La puissance passa ainsi de 140 à 300 hp. De même, certaines versions furent dotées de trains rétractables, ou d'hélices à vitesse constante, ou d'un compresseur afin de voler à haute altitude, ou encore de flotteurs. Une version allongée, emportant 6 personnes, donna naissance au PA-32. De nombreuses versions virent ainsi le jour.

De plus, le PA-28 fut construit sous licence en Amérique latine, et plus particulièrement en Argentine, au Brésil et au Chili. Embraer le construisit sous les désignation EMB-711 et 712, la firme argentine Chincul construisit 960 exemplaires de 1972 à 1995. Quand à ENAER, elle construisit 20 PA-28-236 jusqu'en septembre 1982, sans doute pour le compte de la force aérienne chilienne. Piper, lui, fut déclaré en banqueroute en 1991 mais reprit ses activités en 1995.

C'est à bord d'un PA-28-236 qu'Andrew Joseph Stack se jeta contre l'immeuble du fisc à Austin, dans le Texas, le 18 février 2010.

Pas moins de 32278 exemplaires furent construits depuis 1960, et la version PA-28-181 Archer LX est toujours en production. Il est essentiellement populaire auprès des pilotes privés et des aéroclubs, mais il est également utilisé par quelques forces aériennes. Il fut ainsi en service au Chili, en Colombie et en Finlande (10 à 14 Cherokee Arrow 200 jusqu'en 2005). Il est toujours en service en Argentine et au Honduras. Le Qatar emploierait 10 PA-28 Archer.

Versions

Sur le forum…

  • Le PA-28 sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le PA-28 Cherokee est une famille d'avions légers conçu pour l'entraînement, le tourisme et la liaison. Il se pose en concurrent du Cessna 172 et du Beech 23 Muskeeter.

    L'appareil effectua son vol inaugural le 14 janvier 1960. Il fut certifié par la FAA le 31 octobre et commercialisé la même année. C'est un monomoteur à pistons, ailes basses, train tricycle fixe. Son fuselage est métallique et non pressurisé. Les premières versions avaient une aile à corde constante, mais dans les années 1970 apparurent des versions à ailes coniques.

    Karl Bergey, Fred Weick et John Thorp conçurent le PA-28 comme alternative low-cost au PA-24 Comanche, nettement plus gros et plus lourd, et afin de remplacer le PA-22 TriPacer. Tout au long de sa production, le PA-28 évolua en recevant des moteurs de plus en plus puissants, dont la puissance donnait la désignation de la version. La puissance passa ainsi de 140 à 300 hp. De même, certaines versions furent dotées de trains rétractables, ou d'hélices à vitesse constante, ou d'un compresseur afin de voler à haute altitude, ou encore de flotteurs. Une version allongée, emportant 6 personnes, donna naissance au PA-32. De nombreuses versions virent ainsi le jour.

    De plus, le PA-28 fut construit sous licence en Amérique latine, et plus particulièrement en Argentine, au Brésil et au Chili. Embraer le construisit sous les désignation EMB-711 et 712, la firme argentine Chincul construisit 960 exemplaires de 1972 à 1995. Quand à ENAER, elle construisit 20 PA-28-236 jusqu'en septembre 1982, sans doute pour le compte de la force aérienne chilienne. Piper, lui, fut déclaré en banqueroute en 1991 mais reprit ses activités en 1995.

    C'est à bord d'un PA-28-236 qu'Andrew Joseph Stack se jeta contre l'immeuble du fisc à Austin, dans le Texas, le 18 février 2010.

    Pas moins de 32278 exemplaires furent construits depuis 1960, et la version PA-28-181 Archer LX est toujours en production. Il est essentiellement populaire auprès des pilotes privés et des aéroclubs, mais il est également utilisé par quelques forces aériennes. Il fut ainsi en service au Chili, en Colombie et en Finlande (10 à 14 Cherokee Arrow 200 jusqu'en 2005). Il est toujours en service en Argentine et au Honduras. Le Qatar emploierait 10 PA-28 Archer.


    Versions :

    PA-28-140 Cherokee Cruiser : Version certifiée le 14 février 1964. Moteur Lycoming O-320-E2A de 150 hp, masse maxi de 1950 livres (2 places). 10089 exemplaires.

    PA-28-150 Cherokee : Version certifiée le 2 juin 1961. Moteur Lycoming O-320-A2B de 150 hp, masse maxi de 2150 livres (4 places).

    PA-28-151 Cherokee Warrior : Version à ailes coniques du PA-28-150, certifiée le 9 août 1973. Moteur Lycoming O-320-E3D de 150 hp, masse maxi de 2325 livres.

    PA-28-160 Cherokee : Version certifiée le 31 octobre 1960. Moteur Lycoming O-320-B2B de 160 hp, masse maxi de 2200 livres. La version PA-28S-160, à flotteurs, fut certifiée le 25 février 1963.

    PA-28-161 Warrior II : Version à ailes coniques du PA-28-160, certifiée le 2 novembre 1976. Moteur Lycoming O-320-D3G de 160 hp, masse maxi de 2325 livres. Le Warrior III, lui, fut certifié le 1er juillet 1994.

    PA-28-180 Cherokee : Version certifiée le 3 août 1962. Moteur Lycoming O-360-A3A de 180 hp, masse maxi de 2400 livres. Le PA-28S-180, la version à flotteurs, fut certifié le 10 mai 1963. Le PA-28R-180 Arrow était la version à train d'atterrissage rétractable, certifiée le 8 juin 1967.

    PA-28-180 Archer : Version certifiée le 22 mai 1972. Fuselage plus long de 5 pouces, envergure accrue, empennage horizontal agrandi. Moteur Lycoming O-360-A4A de 180 hp, masse maxi de 2450 livres.

    PA-28-181 Archer II : Version à ailes coniques du PA-28-180 Archer, certifiée le 8 juillet 1975. Moteur Lycoming O-360-A4M de 180 hp, masse maxi de 2550 livres. La version Archer III fut certifiée le 30 août 1994. 4256 exemplaires.

    PA-28R-200 Arrow : Version certifiée le 16 janvier 1969 avec un train d'atterrissage rétractable. Moteur Lycoming IO-360-C1C de 200 hp, masse maximale de 2600 livres.

    PA-28R-200 Arrow II : Version certifiée le 2 décembre 1971. Fuselage plus long de 5 pouces, envergure accrue, empennage horizontal agrandi, masse maximale de 2650 livres.

    PA-28-201T Turbo Dakota : Version certifiée le 14 décembre 1978. Moteur à compresseur Continental TSIO-360-FB de 200 hp, masse maxi de 2900 livres. 91 exemplaires.

    PA-28-235 Cherokee Pathfinder : Version certifiée le 15 juillet 1963. Moteur Lycoming O-540-B2B5 de 235 hp, masse maxi de 2900 livres.

    PA-28-235 Cherokee Pathfinder II : Version certifiée le 9 juin 1972. Par rapport à celle de 1963, son fuselage est plus long de 5 pouces, son envergure accrue, son empennage horizontal agrandi. Moteur Lycoming O-540-B4B5 de 235 hp, masse maxi de 3000 livres.

    PA-28-236 Dakota : Version à ailes coniques du PA-28-235 de 1972, certifiée le 1er juin 1978. Moteur Lycoming O-540-J3A5D de 235 hp.




    http://fr.wikipedia.org/wiki/Piper_PA-28_Warrior


    http://en.wikipedia.org/wiki/Piper_PA-28_Cherokee


    http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=304


    http://www.aviastar.org/air/usa/piper_pa-28.php


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_pa28_en.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer