Embraer EMB-145 EriEye

Rappels

  • Catégorie : Avion de veille aérienne et de guerre électronique
  • Constructeur : Embraer drapeau du pays
  • Premier vol : 22 mai 1999
  • Production : 18 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Embraer ERJ-145

Historique

L'avion régional ERJ-145 avait obtenu un certain succès et Embraer songea à en dériver des versions militaires, capables de remplir diverses tâches. Vers le milieu des années 1990, la force aérienne brésilienne demanda justement des appareils de veille aérienne destinés à surveiller la jungle amazonienne. L'EMB-120 envisagé au début céda finalement sa place à l'ERJ-145 en 1997. Cela donna le R-99.

Sa structure a été renforcée, il a reçu de nouveaux systèmes de communications et de navigation, un APU amélioré, une capacité d'emport en carburant accrue et un intérieur modifié. En plus des 2 pilotes et de 5 ou 6 opérateurs, 3 membres supplémentaires peuvent s'installer dans l'appareil. Le cockpit contient 5 écrans multifonctions et un système TACAS II, permettant d'éviter les collisions avec le trafic environnant. Il est équipé de réacteurs Rolls-Royce AE 3007 20% plus puissants que les réacteurs de la version civile.


Le R-99A, équipé du radar EriEye (capable de détection sur 360° jusqu'à 450 km), a volé pour la première fois le 22 mai 1999. Il était à l'origine désigné EMB-145SA. Comme le Saab 2000, il est reconnaissable à son antenne allongée située sur le dos. Le Brésil en utilise 5 exemplaires, désignés E-99 depuis 2008, afin de surveiller la jungle amazonienne, un espace grand comme l'Europe de l'Ouest. Les 3 premiers furent livrés le 24 juillet 2002 et les livraisons se terminèrent en décembre 2003.

La Grèce en commanda 4 en 1999, livrés entre décembre 2003 et mai 2005. Ils sont désignés EMB-145H. L'un d'eux fut déployé en Libye en 2011, afin de surveiller la no-fly-zone.

La force aérienne mexicaine en possède également 1, livré en juin 2004.

La force aérienne indienne en a commandé 3 exemplaires, désignés EMB-145I en juillet 2008, qui doivent être équipés d'une antenne AESA de fabrication locale. Le premier d'entre eux a volé pour la première fois le 6 décembre 2011 et a été livré en août 2012. Elle conserve une option sur 7 autres exemplaires.



Une variante de renseignement électronique a vu  le jour sous la désignation EMB-145RS, et R-99B pour la force aérienne brésilienne. Elle vola peu après le R-99A et entra en service en 2003 au sein de la force aérienne brésilienne. 3 exemplaires sont en service. Elle a été rebaptisée R-99 en 2008, lorsque le R-99A fut désigné E-99.

La version EMP-145MP, destinée à la patrouille maritime et désarmée, a donné naissance au P-99 armé. Seul le Mexique s'est intéressé à cette dernière version.

Les EMB-145 brésiliens furent déployés pour aider aux recherches de l'Airbus A330 d'Air France AF447, en 2009.

Depuis, les Brésiliens envisagent de moderniser les E-99, qui porteraient alors la désignation E-99M.

Pays utilisateurs

Versions

  • Embraer E-99 : Désignation brésilienne de l'EMB-145SA.
  • Embraer E-99M : Projet de version modernisée de l'E-99.
  • Embraer EMB-145H : Version de l'EMB-145SA destinée à la Grèce. 4 exemplaires.
  • Embraer EMB-145I : Version de l'EMB-145SA destinée à l'Inde. 3 exemplaires.
  • Embraer EMB-145MP : Version de patrouille maritime. 2 exemplaires.
  • Embraer EMB-145RS : Version de renseignement électronique. 3 exemplaires.
  • Embraer EMB-145SA : Version de veille aérienne. 6 exemplaires.
  • Embraer P-99 : Désignation brésilienne de l'EMB-145MP.
  • Embraer R-99 : Désignation brésilienne de l'EMB-145RS.
  • Embraer R-99A : Désignation de l'E-99 jusqu'en 2008.
  • Embraer R-99B : Désignation du R-99 jusqu'en 2008.

Sur le forum…

  • La FAB désigne la version AEW comme E 99, alors que la version Recco/Elint/Sigint est désignée R 99. Le P 99 n'a été vendu qu'au Mexique, à deux exemplaires, le Brésil s'étant orienté vers le P 3 Orion reconditionné.
    Le programme de SURveillance de l'AMazonie se nomme SIVAM . Les E/R 99 opèrent avec des C 98 Caravan dotés de tourelle FLIR et des A 29A/B qui assurent les interceptions.

    Une autre photo d'un E 99, du 2/6 GAV, l'escadron électronique basé à Anapolis, près de Brasilia, avec les Mirage 2000.

    JFF
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Image
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Aug. 2, 2018, 9:09 p.m.
  • L'avion régional ERJ-145 avait obtenu un certain succès et Embraer songea à en dériver des versions militaires, capables de remplir diverses tâches. Vers le milieu des années 1990, la force aérienne brésilienne demanda justement des appareils de veille aérienne destinés à surveiller la jungle amazonienne. L'EMB-120 envisagé au début céda finalement sa place à l'EMB-145 en 1997. Cela donna le R-99.

    Sa structure a été renforcée, il a reçu de nouveaux systèmes de communications et de navigation, un APU amélioré, une capacité d'emport en carburant accrue et un intérieur modifié. En plus des 2 pilotes et de 5 ou 6 opérateurs, 3 membres supplémentaires peuvent s'installer dans l'appareil. Le cockpit contient 5 écrans multifonctions et un système TACAS II, permettant d'éviter les collisions avec le trafic environnant.

    Le R-99A, équipé du radar EriEye (capable de détection sur 360° jusqu'à 450 km), a volé pour la première fois le 22 mai 1999. Il était à l'origine désigné EMB-145 SA. Comme le Saab 2000, il est reconnaissable à son antenne allongée située sur le dos. Le Brésil en utilise 5 exemplaires, désignés E-99, afin de surveiller la jungle amazonienne, un espace grand comme l'Europe de l'Ouest. Les 3 premiers furent livrés le 24 juillet 2002 et les livraisons se terminèrent en décembre 2003.

    La Grèce en commanda 4 en 1999, livrés entre décembre 2003 et mai 2005. Ils sont désignés EMB-145H. L'un d'eux fut déployé en Libye en 2011, afin de surveiller la no-fly-zone. La force aérienne mexicaine en possède également 1, livré en juin 2004. La force aérienne indienne en a commandé 3 exemplaires en juillet 2008, qui doivent être équipés d'une antenne de fabrication locale. Les livraisons sont prévues pour 2011.

    Le R-99B, désigné à l'origine EMB-145 RS (Remote Sensing) est dédié à la guerre électronique, notamment le renseignement électronique et l'écoute des communications. Il dispose d'un FLIR AAQ-22, d'un sytème IRIS (Integrated Radar Imaging System) McDonald Dettwiler, et d'un radar à synthèse d'ouverture, dont le radôme est situé sous le fuselage. Il dispose aussi de capacités C3I. Il vola le 17 décembre 1999 pour la première fois et ses tests avec les systèmes embarqués ont commencés en juin 2002. Le Brésil en possède 3 exemplaires, basés à Anapolis au centre du pays comme les R-99A. Le premier est entré en service en 2003. Ils servent également au programme SIVOM, la surveillance de la jungle amazonienne. Cette surveillance a au passage également une fonction écologique.

    Le P-99 est la version de patrouille maritime. L'EMB-145 MP d'origine était désarmé et disposait d'un radar Raytheon SeaVue. La version armée, le P-99, conserve certains équipements du R-99B, mais son radar est remplacé par un Ocean Master, situé dans un radôme ventral. En revanche, il dispose de 4 points d'emport lui permettant d'emporter torpilles et missiles anti-navires. Le Mexique est le client de lancement de cette version, avec 2 exemplaires.


    La fiche sur le site

    Malheureusement, pas de spécifications propres disponibles…


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Embraer_R-99


    http://en.wikipedia.org/wiki/Embraer_R-99


    http://www.spyflight.co.uk/emb145.htm


    http://jetphotos.net/showphotos.php?aircraft=Embraer%20R-99


    http://www.globalsecurity.org/military/world/brazil/emb145.htm


    http://www.airforce-technology.com/projects/emb/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer