Ohka ou fleur de cerisier

  • N'ayant pas trouver de sujet la dessus (malgré une recherche) , je me propose de vous faire part de ce sujet tres interessant , lequel je connais que depuis peu d'années .

    Avant la fin de la seconde guerre mondiale , le japon a eu a des recours pour le moin surprenant dans le monde de l'aviation , je fais ici surtout rapport aux kamikazes , se suicider sur une cible afin de faire encore plus de dégats a l'ennemi a carrement été plus qu'un cas isolé car l'armée a créée des avions spécialement dédiés a cette tache , le parfait exemple etant le Yokosuka MXY-7 "Ohka" , qui est ni plus ni moin qu'une bombe volante pilotée .

    L'ohka etait propulsé par un moteur fusé pouvant le faire voler a une vitesse de 640 km/h et dans le nez de l'avion était placé 1200 kg d'explosifs .

    Le nom OHKA signifie fleur de cerisier , rapport a la fleur qui tombe de l'arbe pour ne jamais y remonter , car cette avion a besoin d'un porteur pour etre lancé , celui-ci etant le G4M2 "betty" .

    Les forces américaines lui donnairent le nom de code "baka" signifiant stupide en japonais , et malgré le taux de réussite plutot faible des attaques portées par cet avion , cellles qui étaient menées a bien faisait des dégats plus que considérable .

    Voila le Yokosuka MXY-7 "Ohka"
    Image

    Ici vous pourrez le voir en vidéo dans un reportage destiné aux kamikazes .

    http://www.videos-aero.com/kamikaze-ohka.html



    Et ici en vidéo dans un cours extrait du manga "the cockpit"

    http://www.videos-aero.com/ohka-cerisier.html
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :shock: :shock: :shock:

    c'est fou ce que ces hommes ont pu faire pour leur patrie mais en même temps ce sont des malades.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le problème du Okha, c'était d'abord la vulnérabilité de l'avion-mère. Les Betty étaient extremement vulnérables face aux Hellcat ou aux Corsair.

    En plus, il avait des capacités de vol très réduites.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • oui mais d'après la vidéo on peut quand même remarqué que certains tenaient le coup il me semble.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En effet , d'ailleurs la premiere attaque des Ohka parlait d'une flotte de 16 avions , donc 16 porteurs comprenant chacun 1 avion bombe , heureusement pour les americains , ils ont réussi a tous les abbatre avant qu'ils n'aient pu lacher un seul Ohka .

    Concernant les capacitées de vol , l'avion largué d'une hauteur d'environ 8000 m a un peu plus de 300 km/h restait en plané jusqu'a quelques kilometres avant l'impacte ou il allumait son moteur fusé .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ah oui d'accord donc ils étaient vraiment faibles les avions-mères.

    mais il y en a quand même pas mal qui ont du arrivé à larguer car il y a eu à l'époque beaucoup de dégats dans le camps américains à cause des kamikases…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il n'y en a eu que tres peu de construits et tres tres peu de largué car ils ne sont apparu qu'a la fin de la guerre , sinon les dit kamikazes faisaient aussi partis des pilotes de chasse et pas uniquement des pilotes d'Ohka .

    Si tu va sur le site <!– w –><a class="postlink" href="http://www.videos-aero.com
    ">http://www.videos-aero.com
    </a><!– w –> (pardon pour la pub) , a droite dans les themes choisis "documentaires" et il y a un reportage speciale en 5 parties sur les kamikazes justement , il est tres interessant si tu comprend l'anglais .
      Lien   Revenir ici   Citer
  • petit complément d'information, il faut savoir qu'il n'y avait pas uniquement des pilotes entrainés dans les avions suicides japonais de la 2eme guerre mondiale.
    On engagait aussi (de force) notament les millitaires homosexuels surpris en flagrand délit, des étudiants habillement fanatisés et (quelques cas rares) des personnes atteintes d'une maladies incurables.
    L'excellent livre (épuisé hélas!) 'Ils n'étaient pas tous samouraïs" donne des témoignages poignants, des traductions des dernières lettres aux familles et aussi quelques témoignages de survivants (rares).
      Lien   Revenir ici   Citer
  • sparow2 a écrit

    …et aussi quelques témoignages de survivants (rares).

    Ah ben tu m'étonnes ! :shock:

    Je me souviens du making-of d'un James Bond au Japon (On ne vit que 2 fois) et le pilote de l'hélico était justement un survivant de ces kamikazes. Ben ça leur a fait bizarre, aux producteurs, d'entendre ça. :shock:

    A part ça, un lien qui me semble intéressant sur le sujet :

    http://jnpassieux.chez-alice.fr/html/Ohka.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d'après ce que vous dites si je comprends bien, tout étais bon pour recruter des kamikazes forcés ou pas.

    :? :cry:
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les kamikazes ont surtout utilisé des avions en service dans l'armée ou l'aéronavale. Et souvent, sans bombes ni rien, juste un plein pour l'aller et voilà.

    Tous les zincs japonais ont servi dans ce genre d'attaques, du A6M Zero aux Kate, en passant par les Val ou les Sonia.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ciders a écrit

    Les kamikazes ont surtout utilisé des avions en service dans l'armée ou l'aéronavale. Et souvent, sans bombes ni rien, juste un plein pour l'aller et voilà.

    Tous les zincs japonais ont servi dans ce genre d'attaques, du A6M Zero aux Kate, en passant par les Val ou les Sonia.

    Sans essence pour le retour et sans parachute…
      Lien   Revenir ici   Citer
  • a oui donc dans tous les cas même si le pilote changeait d'avis c'était trop tard, il était comdamné.

    o l'horreur
      Lien   Revenir ici   Citer
  • daniel a écrit

    a oui donc dans tous les cas même si le pilote changeait d'avis c'était trop tard, il était comdamné.

    o l'horreur

    Pour avoir quelques amis japonais-japonais (je veux dire par la des personnes nées et vivant au japon), j'ai un autre angle de vue. Le pilote pouvait difficilement changer d'avis. Il ne faut pas perdre oublier la vision asiatique de l'honneur, surtout japonaise, surtout en ces années de patriotisme exacerbé. Le deshonneur rejaillit sur toi et sur la famille.
    Le seul moyen de laver un affront (meme si cela tombe en desuetude, je vous l'accorde) etant le fameux harakiri.
    C'est un concept pas facile pour nous. Je pense que l'absence de parachute trahit plus la vision pragmatique japonaise : pourquoi en emporter un, vu que cela ne va servir a rien ? :?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il y en a quand même certains qui ont réussi à se poser en catastrophe. Notamment dans la jungle.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
Ils sont en ligne en ce moment :