Guerre en Ukraine

  • une bonne vidéo de "Até" Chuet, sur la guerre aérienne en Ukraine :
    https://www.youtube.com/watch?v=QlKho7d-lGY

    Il traite 9 points : la complexité de l'espace aérien / l'interdiction sol-air / la perméabilité des fronts / la complexité de la guerre moderne / l'importance primordiale du renseignement, à tous les niveaux / la guerre non linéaire / la guerre finie-infinie (les enjeux) / les cibles à hautes valeurs / l'effet "sputnik" = frapper vite et fort.
    Comme toujours, une vidéo argumentée et bien expliquée.

    Dans une autre vidéo, sur le mobilisation de 300 000 réservistes russes, il indique que les VKS auraient effectué 10 000 sorties, au total, depuis le 24 février, dont 3000 au dessus du territoire ukrainien. Tout cela en un peu plus de 250 jours. Si ces chiffres sont exacts (il sait généralement de quoi il parle, et se documente sérieusement), ils sont très faibles, car représentent seulement une quarantaine de sorties par jour, dont à peine une douzaine au dessus de l'Ukraine.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 24, 2022, 12:44 a.m.
  • À confirmer, mais selon CNN, les généraux russes sur le front reçoivent désormais directement des ordres de Vladimir Poutine lui-même! Pour plusieurs experts, cela révèle le dysfonctionnement de l'appareil militaire russe et notamment les profondes dissensions au sein du commandement.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au détour de pérégrinations, HB-Expert… Infos Ukraine assez précises 
    ImageImageImageImageImageImage
      Lien   Revenir ici   Citer
  • jericho a dit le 24/09/2022 à 00:58 :

    À confirmer, mais selon CNN, les généraux russes sur le front reçoivent désormais directement des ordres de Vladimir Poutine lui-même! Pour plusieurs experts, cela révèle le dysfonctionnement de l'appareil militaire russe et notamment les profondes dissensions au sein du commandement.

    Plusieurs autre media relayent cette info (la source semble être Michael Koffman, directeur des études russes au CNA, et généralement un bon analyste, très bien renseigné). Il signale également que : "Dans cette guerre, il y a un fossé permanent entre les objectifs politiques de Poutine, et les moyens militaires de les atteindre. Pour certaines décisions importantes, Poutine a procrastiné, refusant de reconnaitre la réalité, jusqu'à ce les options passent de mauvaises à pires"
    Il semblerait que ce soit Poutine qui refuse tout redéploiement des troupes russes de la rive droite du Dnipro vers la rive gauche à Kherson.
    Pour Poutine, cette guerre devient une affaire personnelle, et non plus la lutte entre deux armée. Les buts stratégiques et politiques ont été effacés par l'égo du Czar.
    Ca ne vous rappelle pas quelqu'un cette manière de faire ? Se méler de micro management militaire depuis son bunker ? Interférer dans les décisions militaires ? refuser toute "retraite" ? Etre coupé du terrain et ne recevoir que des infos orientées ? Prendre ses désirs pour des réalités ? Manipuler des pions d'unités sur une carte, unités qui n'existent plus que sur le papier ?
    Ca risque de finir un peu pareil, en espérant que les ukrainiens n'aient pas besoin d'aller jusqu'à Moscou pour faire entendre raison à la direction politique russe ……..
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 24, 2022, 1:52 p.m.
  • Ca ne vous rappelle pas quelqu'un cette manière de faire ? Se méler de micro management militaire depuis son bunker ? Interférer dans les décisions militaires ? refuser toute "retraite" ? Etre coupé du terrain et ne recevoir que des infos orientées ? Prendre ses désirs pour des réalités ? Manipuler des pions d'unités sur une carte, unités qui n'existent plus que sur le papier ?
    Il faudrait qu'il y ait une fois un éclairage du président russe venant uniquement du plafond, afin que l'ombre de son nez soit visible au-dessus de sa bouche… smiley

    Quoi qu'il en soit, il semblerait qu'il ait "déplacé à un autre poste" son plus haut gradé chargé de la logistique, le général d'armée Dmitri Boulgakov. Donc ce n'est pas un limogage, mais probablement une mise au repos en remerciement de l'excellent travail effectué jusqu'à ce jour. Il est remplacà par le colonel général Mikhaïl Mizintsev, qui dirigeait jusque-là le Centre de contrôle de la défense nationale et sera désormais le vice-ministre de la Défense "responsable du ravitaillement matériel et technique des forces armées".
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'ai comme l'impression que le Colonel Général ne va rester longtemps lui non plus … 
    Le matériel en unité était déjà défaillant, alors que dire du matériel qui était stocké et qui est ressorti afin "d'équiper" les futurs volontaires/mobilisés …
    De manière générale la logistique Russe doit être un vrai cauchemar avec les HIMARS et autres M270 et les renseignements occidentaux …
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il semblerait que au moins deux appareils des VKS aient été abattus aujourd'hui (des Su 34, il semblerait)
    la vidéo de la perte d'un (avec 2 parachutes, donc Su 34) :
     pic.twitter.com/ktNpp1tSEf

    les ukrainiens revendiquent deux autres engins (dont un Su 25), mais sans preuve pour le moment. Si on ajoute le Ka 52 de hier …. ça commence a faire cher pour les VKS.
    Si ça continue, les russes seront alors obligés d'envoyer des Tu 22M3, ou même des précieux Tu 160.

    Edit : Oryx confirme la perte des 2 Su 34. Les VKS ont donc perdu 15 Su 34 depuis le début de la guerre. Sur la flotte totale (hors attrition de temps de paix) de 147 exemplaires (7 protos + pré-série et 140 de série), ce n'est pas encore catastrophique, mais ça commence à piquer sévèrement. D'autant plus que le rythme de livraison était de l'ordre de 4 à 6 exemplaires par an. Donc il est très difficile de remplacer ces pertes (2 1/2 à 3 ans de production), et encore plus les pilotes. Ce qui est significatif est que ces 2 Sukhois ont été abattus par des ManPADs IR, à base altitude. Ceci indique que l'autoprotection IR des Su 34 souffre de graves lacunes (et/ou d'un manque d'entrainement des équipages pour faire face à cette menace en TBA).

    Une simple règle de 3 faite de tête (la flemme de rechercher les données exactes) : en 9 ans de guerre au Vietnam, les USA ont perdu, en moyenne, un avion par jour, toutes causes confondus (accident, abattu, détruit au sol, etc …. en excluant les hélicos), pour 2,8 millions de sorties. Les russes ont perdus en moyenne, 0.28 avions par jour, pour 10 000 sorties au total.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Sept. 25, 2022, 1:17 p.m.  : confirmation des 2 Su 34
  • Une explication ? 
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Certains connaissent Tom Cooper, soit de ses livres, soit de ACIG. Il tient un blog sur la guerre en Ukraine : https://medium.com/@x_TomCooper_x
      Lien   Revenir ici   Citer
  • igh, le 24 septembre 2022 17:40

    De manière générale la logistique Russe doit être un vrai cauchemar avec les HIMARS et autres M270 et les renseignements occidentaux …
    Ca doit être un cauchemar, même sans les HIMARS et autres armements occidentaux : c'est déjà pas toujours facile dans une armée où tout "roule", alors là… smiley

    jff, le 25 septembre 2022 00:20

    Ceci indique que l'autoprotection IR des Su 34 souffre de graves lacunes (et/ou d'un manque d'entrainement des équipages pour faire face à cette menace en TBA).
    Ce qui serait intéressant de connaitre, c'est le pourcentage de toucher par MANPADS IR. Si pour abattre deux appareils il faut tirer une vingtaine de missiles sol-air IR, c'est pas la même chose que si c'était un "2 shots-2 kills".
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Sept. 25, 2022, 9:30 p.m.
  • igh a dit le 25/09/2022 à 19:13 :

    Une explication ? 
    Ça veut indirectement dire une livraison d'AMRAAM, vu que c'est ce qui équipe le NASAMS.



    Jericho > en effet, des milliers de missiles ont été livrés, et ils semblent être en rupture de stock permanente.
    Il y a longtemps, j'avais lu 2 ou 3% de coups au but pour les missiles antichar (mais sans avoir jamais confirmé ce chiffre).
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • @ Jericho :
    Question qui fait sens, et en même temps non.
    D'un point de vue comptable, de temps de paix, faisant une gestion de père de famille des stocks d'armes, oui, on peut se demander le nombre de missiles utilisés pour abattre un avion, en moyenne. (un rapport cout/efficacité)
    Mais quand on est en guerre, on s'en fout, la seule chose qui compte c'est d'avoir abattu ce p….. de b…… de Sukhoi ! Surtout si on à le sentiment qu'il vient pour nous bombarder. L'important c'est de l'envoyer au tapis, qu'il ne puisse plus jamais revenir … et savoir si on a du tirer plus de missiles que la moyenne est complètement accessoire.
    Après effectivement, on peut se retrouver sans missile …. mais si l'ennemi n'a plus d’avion, alors ce n'est pas grave.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • @JFF : Je suis tout à fait conscient qu'on s'en fout de combien de missiles sol-air on a eu besoin pour descendre l'avion ennemi, mais c'était surtout par rapport à ta phrase :
    Ceci indique que l'autoprotection IR des Su 34 souffre de graves lacunes (et/ou d'un manque d'entrainement des équipages pour faire face à cette menace en TBA).
    Si 100% des tirs de SAM IR touchent les Su-34, ces derniers souffrent en effet de graves lacunes.
    Si seulement 2% les touchent, leur autoprotection IR n'est pas si mauvaise que ça.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Exact Jericho, tu as raison, je ne l'avais pas compris dans ce là.
    Ce qui me surprend, à la vue des vidéos des deux kills sur les Su 34, est que, justement, on ne voit pas de largage de leurres IR. D'accord, les vidéos sont courtes, et on ne voit qu'une toute petite partie de l'action. Mais du coup, je me pose la question : Et si les russes commençaient à être un peu court en appro de leurres IR aussi ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Est-ce qu'ils auraient fait comme sur une vidéo, postée il y a plusieurs mois, dans laquelle on voyait un hélico russe qui se faisait descendre après avoir balancé tous ses leurres IR ?

    Et pour répondre à ta question :
    Et si les russes commençaient à être un peu court en appro de leurres IR aussi ?
    ce ne serait pas si étonnant, vu le nombre de sorties qu'ils font qutidiennement. Si à chaque fois ils balancent 30 ou 60 leurres, ça en fait une consommation énorme qu'il ne doit pas toujours être facile à fabriquer et à amener sur le front.

    Edit : Sur l'autre vidéo (celle un peu plus bas, avec une résolution un peu meilleure), on a l'impression que le Su-34 faisait une sorte de slalom, comme justement pour essayer de semer d'éventuels SAM.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Sept. 27, 2022, 2:40 p.m.