Marine Nationale du Sénégal

  • https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/efs-exercice-franco-senegalais-amphibie-xaritoo-2022
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Glanées sur le net…Compagnie des Fusiliers Marins Commandos, Fer de lance de l'infanterie navale…
    ImageImageImage
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Traduction : Desan Tersanesi Shipyard peut prendre en charge la construction navale logistique pour la marine sénégalaise.
    Les médias nationaux ont rapporté que l'offre de notre société pour un navire de 100 m est sur le point d'être acceptée.
    La société fait également des affaires pour la marine turque.
    La Turquie a été très active dans l'exportation de navires militaires au cours des 10 dernières années.
    Les médias nationaux ont rapporté que l'offre de notre société pour un navire de 100 m est sur le point d'être acceptée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sources Twitter, 7TV Sénégal…Les Forces navales.
    ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les trois patrouilleurs du type OPV 60S commandés fin 2019 par le Sénégal au groupe breton Piriou en sont à différents stades d’achèvement au chantier de Concarneau, dans le Finistère
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Toujours grâce à mer&marine (sources image), l'OPV-58S WALO en chantier
    Image
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ouakamois a dit le 24/11/2022 à 21:28 :

    Les trois patrouilleurs du type OPV 60S commandés fin 2019 par le Sénégal au groupe breton Piriou en sont à différents stades d’achèvement au chantier de Concarneau, dans le Finistère

    Opv-60s ou opv-58s?  Je me trouve plus ou c’est toi qui deconnes.danga naakh😂😂😂
      Lien   Revenir ici   Citer
  • https://www.seneweb.com/news/International/4-6-tonnes-de-cocaine-saisies-par-la-mar_n_394982.html

    Vu a quel point on a en rien participé a cette opération, je ne sais même pas si le post devait figurer dans Marine Sénégalaise ou française.
    Plusieurs questions ; 
    Pourquoi c est un navire etarnger qui inspecte et intercepte une cargaison de stupéfiants dans nos eaux ?
    Pourquoi on a pas bougé le petit doigt pour au moins aller observer l opération d autant que le Falcon 50 qui y participait n est pas un avion embarqué qui a décollé du porte hélicoptère qui comme son nom l'indique, porte des hélicoptères, pas des avions. 
    Si donc le Falcon 50 est venu de Dakar, pourquoi pas notre Cn 235 MPa ?
    Le bateau inspecté n étant qu un petit chalutier et pas l Enterprise avec les troupes impériales a bord, l'adversaire était largement a la portée de notre pauvre marinade d ancien colonisés et qui n'ont rien a dire, même chez eux. Donc pourquoi ce n est pas nous qui sommes intervenus ?
    Quand on nous dit colis détruit sur place alors que le bateau et son équipage sont repartis librement, on rigole maintenant ou on attend un peu ?
    Bref, a quoi ça sert tout ces investissements si on vient chez nous comme on veut sans qu on le sache et surtout sans même la politesse de nous informer et de nous citer dans les partenaires qui ont contribué à cette opération ?
    Je suis pas certain que ce soit ce genre de choses qui vont changer le grandissant sentiment anti français dans nos sociétés.
    J espère vraiment que le ministre des forces armées sera interrogé sur cette affaire lors de son passage a l'assemblée pour les plénières. Enfin, s il en sait quelque chose
      Lien   Revenir ici   Citer
  • lynx122 a dit le 02/12/2022 à 14:52 :
    ouakamois a dit le 24/11/2022 à 21:28 :
    Les trois patrouilleurs du type OPV 60S commandés fin 2019 par le Sénégal au groupe breton Piriou en sont à différents stades d’achèvement au chantier de Concarneau, dans le Finistère
    Opv-60s ou opv-58s?  Je me trouve plus ou c’est toi qui deconnes.danga naakh😂😂😂
    Lynx122 je te rassure, bientôt admissible à la 2ème Section de l'état-major, atteint cette fois-ci par la "limite d'âge"🤣🤣🤣…
    Plus sérieusement, la classe vendue par Kership-Piriou est la Gowind OPV-60, navire hauturier pour souveraineté de l'état sur zone des 200 miles nautiques et au delà. 
    Les spécifications sénégalaise en font des OPV-58S tout comme les Woong-Bee de l'escadron Dodji sont des KA1-S et non des KT-1S (dénomination constructeur, KT-1P Pérou etc…)
    Concernant la Patmar, le Falcon intervient surtout sur requête du Sénégal, cet aéronef étant à sa disposition différemment des Breguet Atlantique, qui eux ne l'étaient que occasionnellement.
    Ensuite, tu as raison le nouveau quand tu parles de cette opération qui semble "hors sol". La même quantité de cocaïne a été saisie en Côte d'Ivoire et au Ghana je crois dans la même fourchette de temps.
    J'ai toujours été preneur d'au moins un Embraer EMB145/P99-E99M qui pourrait aussi être une plate-forme AEW&C
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ouakamois le Dec. 3, 2022, 1:50 p.m.
  • Je rejoins totalement Ouakamois sur la nécessité des pays à grande façade maritime de se doter de moyens de patrouille. Les enjeux vont devenir de plus en plus important, non seulement vis à vis des trafics divers, mais aussi la préservation des ressources en poissons.
    Il faut une politique ambitieuse et sur le long terme pour que ces pays arrivent à sécuriser leurs ressources océaniques, et cela passe par des moyens maritimes et aussi par des moyens aériens travaillent de façons conjointes. Plus une coopération internationale poussée, car toutes les opérations réussies sont bien le résultat d'un travail de plusieurs pays.
    Après quels moyens aériens ? cela dépend des ressources budgétaires, et des avions déjà existant. Outre l'achat de nouveau matériel, il faut aussi et surtout prendre en compte le fonctionnement, donc tout ce qui est entretien et formation du personnel, au sol et embarqué. Par contre, il faut, à bord de ces appareils, des moyens d'observations puissant, de façon à détecter à longue portée, et suivre les mouvements, tout en restant soi-même hors de détection. Cela passe par des radars bien sur, mais aussi par des moyens optroniques avec des portées de + 10 km (par exemple, les nouveaux C 295W irlandais auront des capacités portant à 40 km)
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jff le Dec. 3, 2022, 12:09 p.m.
  • Sur cette opération, je ne sais pas pour l enquête en amont mais l intervention Martino aérienne, on avait largement de quoi la faire nous même, dans nos eaux. Je ne sais pas pourquoi on a été laissé en dehors du coup et surtout pourquoi on ne nous a même pas cité parmi les pays remerciés. Juste en marge de l exercice si mal nommé pour le coup, Amitié 2022, si ce dernier n était qu un leurre ?
      Lien   Revenir ici   Citer
  • le nouveau a dit le 03/12/2022 à 13:16 :

    Sur cette opération, je ne sais pas pour l enquête en amont mais l intervention Martino aérienne, on avait largement de quoi la faire nous même, dans nos eaux. Je ne sais pas pourquoi on a été laissé en dehors du coup et surtout pourquoi on ne nous a même pas cité parmi les pays remerciés. Juste en marge de l exercice si mal nommé pour le coup, Amitié 2022, si ce dernier n était qu un leurre ?
    La question est : L'arraisonnement s'est-il fait dans les eaux territoriale du Sénégal, ou bien dans les eaux internationales ?
    Si le fait s'est passé dans les eaux internationales, alors il n'y a pas lieux de polémiquer.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La question est : L'arraisonnement s'est-il fait dans les eaux territoriale du Sénégal, ou bien dans les eaux internationales ?
    Je n'ai pas trouvé de détail de mon côté, ou en tout cas rien sur le fait que ce soit dans les eaux territoriales sénégalaises. smiley

    Si quelqu'un a plus de précision…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est comme pour l'arrestation en avril 2013 de l'Amiral Bubo Na Tchutcho, chef de la marine de guerre bissau-guinéene, piégé par la DEA au large du Cap-Vert alors que le choper à Bissau relevait d'un jeu d'enfant. Ces opérations se déroulent en général dans les eaux internationales pour permettre de se défaire des différentes lois et autres dispositions légales d'un pays, mais surtout de n'offrir aucune échappatoire à des narcotrafiquants. Ensuite un autre aspect et non des moindres, la préservation des sources y passe aussi car il est possible de faire coïncider ces saisies avec des patrouilles inopinées ou corollaires d'exercices… Le Djoloff22 était sans nul doutes sur un autre doss… On le voit à l'actualité très fournie du Sénégal. les frontières Centre-Est et Sud-Est sont devenue des "braises ardentes" pour le 34ème BRA, le GARSI et d'autres unités dont on ne parle pas ici…
    L'arrivée des 2 NC212MSA, du 2ème C235-220MPA et de quelques hélicoptères (si j'en crois ce que des sites comme Antara news nous vendaient le Super Puma naval à l'époque ou encore KAI news à propos du Marineon navalisé) ce sera un très bon début de l'inviolabilité des frontières maritimes…
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ouakamois le Dec. 3, 2022, 2:29 p.m.